Conseils Relations & Vie de Couple

3 trucs qui piègent les hommes en début de relation (et qui se soldent souvent par un KO)

Grosse erreur que font pas mal d'hommes : baisser leur garde en début de relation... et tomber dans l'un de ces 3 pièges (qui, en général, mettent votre relation KO). Voici les points sur lesquels rester vigilant pour éviter ça.

Au bout d’un certain temps passé à lire et écouter les difficultés rencontrées par les hommes dans leurs rencontres et relations, on commence à distinguer quelque chose : des erreurs récurrentes, des pièges qui reviennent souvent, et qui sont quasi toujours à l’origine du foirage d’un homme avec la fille qui lui plai(sait).

Certes, des erreurs, les femmes en font également (un tas !), et il est possible que vous-même ayez subi ces boulettes de la part de votre ex bien-aimée.

Mais concentrons nous sur quand on est un homme : cette liste pourra peut-être sauver votre future relation…

Erreur #1 : Tout donner pour la séduction et arrêter ses efforts en début de relation

La séduction coûte très cher à un homme, en terme de temps et d’argent.

Une nouvelle relation coûte en moyenne un demi-tube de gel effet mouillé, une brûlure à la main en repassant la chemise, deux menus à 32 euros, une bouteille de Côte du Rhône (dégueulasse, et que vous avez descendu tout seul puisse que mademoiselle ne tient pas l’alcool), le taxi… et deux préservatif (yeah !)

Sans compter les 12 à 24 heures nécessaire à l’opération.

Et ça, encore, c’est avant les galipettes.

C’est certes beaucoup. Mais ce n’est pas une excuse pour relâcher vos efforts une fois « officiellement » en couple avec la jolie madame. Parce que la relation aussi nécessite un investissement constant (duh !)

Toutes vos attentions et le soin que vous apportez à vous-même sont des raisons pour lesquelles elle vous a choisi : ils laissaient présager que vous étiez capable de cet investissement (et sincère dans votre style, pas juste en train d’essayer de lui vendre du rêve).

S’il y a bien deux trucs qui empoisonnent une relation, c’est le manque de sincérité ( = je te fais croire que je suis autre chose que ce que je suis vraiment) et l’égoïsme (« hop c’est bon, on est casés, je peux arrêter de forcer à présent »).

Il est important de ne pas laisser votre nouvelle compagne prendre l’intégralité de la charge de cette histoire.

Croyez-moi, des petites attentions réduisent LARGEMENT la déception, la lassitude, la frustration et les prises de bec de 50%.

(Testé et approuvé sur toutes mes copines et n’importe quelle femme équilibrée en général)

Pourquoi ? Parce que ces attentions signifient que vous manifestez :

  • la chance d’être ensembles
  • le fait que vous tenez sincèrement à lui donner le sourire, le plus souvent possible
  • le fait qu’elle compte pour vous (et vu que la majorité des prises de gueule féminines sont dues à un sentiment d’insécurité…)

(on parle d’attentions « raisonnables », hein : n’allez pas vous transformer en serpillière non plus, et inutile de lui faire livrer un bouquet de fleurs à son boulot, tous les jours)

A lire : Comment réagir quand une fille fait la gueule

Erreur #2 : Perdre son objectivité lors de la phase de séduction

Le désir de conquête peut parfois biaiser notre perception de l’autre.

La boulette fondamentale étant de confondre « Valeur » et « Difficulté d’accès ».

  • La valeur d’une femme (si tant est qu’on puisse parler de « valeur » pour une personne) regroupe l’intégralité de ses qualités : son humour, son intelligence, son éthique, ses convictions, sa culture, sa beauté, etc…
  • Sa facilité est tout simplement le temps qu’elle met à succomber aux charmes d’un homme (mais attention, ce n’est pas parce qu’une fille est facile, qu’elle ne vaut rien)

Pourquoi confond-t-on les deux ? Parce qu’une femme de grande valeur est souvent plus longue à conquérir, car moins dépendante affectivement. Les hommes sont alors convaincus que plus une femme est difficile, plus les qualités qu’elle renferme doivent être fabuleuses.

Ce n’est pas toujours vrai.

Ce n’est pas parce qu’une fille est « difficile à séduire » (ou « out of your league », comme disent les américains) … qu’elle en vaut vraiment la peine.

Ne vous montez pas la tête sur du vent, c’est une erreur que pas mal de jeunes hommes un peu trop romantiques et idéalistes ont tendance à faire : sacraliser la fille, alors qu’au final, elle ne leur correspond pas DU TOUT.

Beaucoup de femmes, conscientes de cet état de fait, comptent sur cette confusion et mettent un point d’honneur à imposer à leur prétendant une cour interminable.

A l’inverse, une femme fantastique peut tout à fait rester humble et accessible. Mais certains hommes sont tellement obnubilés par le défi que constitue la séduction qu’ils en oublient le but : la mise en place d’une relation, basée sur deux caractères, deux humours ou deux corps compatibles.

A lire : La Madone et la Putain

Souvenez-vous de ça : une relation, ça se construit. C’est un processus qui demande l’implication réelle des deux personnes.

Si vous êtes juste en train de lui courir après, vous ne construisez rien du tout, vous êtes en train de courir après du vent.

Erreur #3 : Se croire indigne d’amour et essayer de se survendre pour faire illusion

J’ai développé avec le temps un certain talent pour décoder le discours des mecs qui essaient de se vendre (comme une barquette d’escalope en promotion). Et en général, c’est drôle (pathétique, mais drôle. Mais pathétique).

Ne faites pas ça. N’essayez pas de vous survendre. N’essayez pas de bidouiller la vérité sur votre vie.

Les filles préfèrent un mec normal MAIS sincère, à un faux trader de wall street qui travaille en fait au supermarché du coin.

=> Essayez d’améliorer votre vie le plus possible – mais pas JUSTE par la parole. Et ne cherchez pas à enjoliver la réalité, ça n’apportera que du mauvais dans vos histoires.

Les erreurs, c’est normal, mais…

La séduction, les rencontres et le flirt, c’est compliqué. Ca touche à nos insécurités profondes, à notre sentiment de faiblesse et d’inadéquation… sans compter qu’il faut en plus garder la tête froide pour essayer de ne rien faire d’idiot et contraire aux règles de la séduction.

Il est important d’assimiler et de ne pas reproduire ses erreurs. Autrement vous serez voués à revivre les mêmes histoires stériles et leurs même dénouement douloureux.

Le bonheur en amour nécessite une réelle introspection et une compréhension profonde de ses propres schémas.

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • GI Djo

    Fan de Lula, définitivement :)

  • sylvain

    La communauté de séduction a beaucoup évolué. Cet article le prouve avec sa grande sagesse.

  • FTS a muri, oui, et c’est très bien que ça convienne aux lecteurs : ça fait des années que je m’efforce de montrer sur FTS qu’on peut parler de relations hommes / femmes sans tomber dans la caricature et les conseils sclérosants.

    Après, je pinaille, mais FTS n’est pas la « communauté de la séduction » (terme fourre tout qui ne correspond pas à grand chose de concret en France : y’a pas vraiment de Communauté avec un grand C, il y a DES communautés).

  • sylvain

    Merci FK pour cette remarque. Vous avez raison.

  • Je pense que l’erreur #1 est vraiment la plus meurtrière pour les couples. Soit les mecs deviennent des serpillères, soit ils ne délivrent pas du tout ce qu’ils avaient laisser entrevoir avant.
    Un bon équilibre à mon avis: la voir moins souvent mais quand vous la voyez…c’est feu d’artifice de bonnes émotions ;)

  • Lalla Marion

    C’est marrant car c’est exactement les mêmes conseils qu’on donne aux femmes. Homme femme, ou comment diviser pour mieux régner.

  • … enfin en l’occurence, si les mêmes conseils sont donnés aux hommes et aux femmes, je vois pas en quoi c’est « diviser pour mieux règner ». Et si ces conseils sont donnés à tous, c’est peut être parce que ce sont de bons conseils non ? Pourquoi voir le mal partout