Beauté homme

Les 4 conseils de base pour (re)sculpter son corps

Envie de remplacer le gras par du muscle ? Suivez ces 4 conseils essentiels.

Salut à tous ! Me revoilà, après un premier article sur ma technique pour avoir des abdos, et un second article sur comment (mieux) maigrir

Aujourd’hui, j’aimerais vous donner les 4 points importants que l’on a tendance à négliger, mais qui font toute la différence dans la « gestion » de votre corps.

Petit point en préambule, pour éviter les malentendus : je ne prétends en aucun cas détenir la vérité absolue. J’ai simplement basé ma méthode sur mon expérience et le constat de ce qui marchait ou pas en fonction de tel ou tel cas.

Sur ce, on y va !

Premier point : manger équilibré et varié, en quantité adaptée et au moment adéquat

Beaucoup de régimes et d’approches pensent que pour vous forger un corps de rêve, il ne faudrait plus manger tels ou tels types d’aliments. Cependant, force est de constater que votre corps a besoin de tous les nutriments pour rester en bonne santé…

Et qui dit corps en bonne santé dit corps à l’environnement propice au changement. Le contraire en reviendrait à vous mettre en danger.

Prenons ces régimes « 0 lipide » ou « 0 glucide ». Quid du rôle des bons lipides pour la santé de vos cellules, l’équilibre hormonal ou les acides gras essentiels ? Quid des bons glucides pour avoir l’énergie nécessaire pour vous entrainer et sculpter votre corps ?

L’idéal est de manger de tout, mais en pensant à adopter les quantités et les moments d’absorption en fonction de vos objectifs.

Par exemple :

  • Si votre objectif est de perdre du gras prenez des bons glucides le matin, le midi et aux alentours de vos entrainements. Coupez-les par la suite en fin d’après-midi.
  • Si votre objectif est de gagner de la masse musculaire, faites varier vos apports en glucides de manière à fournir à votre organisme énergies et possibilité d’absorption optimale des protéines tout au long de la journée.

Second point : se concentrer sur la qualité des mouvements. Pas sur les charges.

Quand j’accompagne certains clients en salle de , je suis horrifié de voir ces mecs qui se bornent à soulever le double quintal au développé couché en faisant le mouvement d’une manière plus qu’approximative. Dos tordu, épaules vacillantes…

La blessure n’est pas loin ! Alors, ne faites pas cette erreur qui s’apparente plus au concours de celui qui a la plus grosse.

N’hésitez pas à soulever des charges moins lourdes, mais à accomplir les mouvements à la perfection.

D’une part vous solliciterez vos muscles avec plus de qualité et de contraction, d’autre vous éviterez de vous faire mal et de devoir vous mettre au repos forcé, ce qui stopperait votre progression.

Troisième point : faire du cardio, oui, mais de façon intelligente !

J’en parlais dans mon dernier article : le fait de devoir courir au minimum 30/40 minutes pour bruler du gras est un mythe.

La « fonte des graisses » n’est pas une question de chronomètre, mais plus une question d’intensité qui fait que votre corps va aller puiser dans telle ou telle filière énergétique.

Alors au lieu de regarder votre montre, regardez plutôt un cardiofréquencemètre et variez les plaisirs.

Fractionnés, entrainements en circuits (au poids du corps même, cela suffit pour perdre du gras ou sécher), variations des intensités et efforts sur des plages inférieures à 30minutes sont des armes redoutables contre la graisse…

Et beaucoup plus ludiques que d’aller trainer ses guêtres des heures et des heures sur le bitume pour du « roadwork ».

Quatrième point : reposez-vous

C’est le problème quand on est ultra motivé : l’envie d’y aller à fond et de partir la tête dans le guidon, grisé par les résultats qui arrivent.

Que ce soit en prise de masse ou en perte de gras, le repos est essentiel.

Pour une prise de masse par exemple, laissez vos muscles se reposer et ne sollicitez jamais le même groupe musculaire sans lui laisser au minimum 48 heures de repos, le temps d’évacuer les courbatures et de lui laisser le temps nécessaire pour croître.

De plus, je ne peux que vous encourager à ne JAMAIS négliger le sommeil en dormant au minimum 7 heures toutes les nuits. C’est la nuit que vos muscles vont principalement se reconstruire.

Et quand il s’agit d’une perte de gras, je vous invite à relire l’article sur FTS, où vous apprendrez peut-être que le manque de sommeil stimule la ghréline (hormone qui provoque la faim) et réduit la production de leptine (hormone de la satiété).

*  *  *  *

Voilà. Ces bases devraient vous permettre de pouvoir poser des fondations solides à votre démarche de transformation physique.

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.