Conseils séduction

Comment aborder une femme dans la rue : 5 erreurs à éviter

Comment aborder une femme dans la rue ? La question que se posent un max d’apprentis séducteurs. On en passe tous par là. Et c’est normal, quand on croise une jolie fille dans la rue, on a envie de savoir comment l’aborder sans passer pour un gros lourd. En bon novice, vous avez sûrement commis […]

dans la rue ? La question que se posent un max d’apprentis séducteurs.

On en passe tous par là. Et c’est normal, quand on croise une jolie fille dans la rue, on a envie de savoir comment l’aborder sans passer pour un gros lourd.

En bon novice, vous avez sûrement commis des erreurs.

Certains d’entre vous ont, par manque de confiance, récité quelques phrases d’approche lues çà et là.

D’autres étaient tellement occupés par des équations types « A1X1+A2X1+A3X1 = WIN » qu’ils en ont fait fuir quelques unes.

Sachez tout d’abord qu’il est normal de faire des erreurs et que c’est la base de tout apprentissage.

A ce sujet, un de mes professeurs me disait souvent: « C’est en cherchant et en se trompant qu’on devient bon ».

Voici cinq erreurs à éviter pour aborder une femme dans la rue.

1. Penser qu’il existe une formule magique

En voyageant sur les forums de séduction, vous trouverez parfois des « outils » pour aborder une femme.

Ceux-ci, utilisés intelligemment, peuvent s’avérer très intéressants. Néanmoins, ne voyez pas la phrase d’approche comme une formule magique.

Elle n’est qu’un tremplin pour vous apprendre à aborder naturellement. Au bout de quelques temps, vous devrez savoir vous détacher de ces phrases préconçues.

Vous apprendrez qu’aborder selon votre environnement, votre humeur, et votre cible sera beaucoup plus intéressant que de réciter bêtement une phrase.

De plus, donner de l’importance à la phrase d’approche serait donner beaucoup trop d’importance au texte.

On ne vous le dira jamais trop : la communication non-verbale joue un rôle important dans les interactions sociales.

2. Se démotiver rapidement

On voit apparaître depuis quelques temps des livres ou des articles du genre : « Apprendre à nager en 4 heures », « Devenir musclé en 31 jours », « Devenir musicien en 1 semaine », etc.

Quelle connerie ces machins !

Quand on veut réussir dans un domaine, on y accorde du temps (beaucoup plus que 4 heures).

Sachez qu’il faut plusieurs années pour devenir bon dans une discipline.

Ayez la patience et l’humilité de passer par la case novice.

Avant de réussir, vous allez faire des erreurs, vous allez prendre des râteaux.

A ce moment-là, il y aura deux façons de réagir : être frustré et abandonner ou bien regarder ces échecs comme une occasion de vous améliorer.

3. Penser pouvoir tout maîtriser

Voilà un des fantasmes rencontrés dans certains forums de séduction : « Si je dis X avec une position Y, alors la fille va Z. ».

Les femmes sont des êtres humains, comme nous. De ce fait, il y a en elles une partie imprévisible. Notre rôle est d’adapter notre jeu à cette partie.

Croire que nous pouvons maîtriser une interaction parfaitement, c’est croire que nous pouvons contrôler un esprit autre que le nôtre. Quelle pensée prétentieuse !

Nous n’arrivons déjà pas à nous contrôler parfaitement, alors quelqu’un d’autre…

Sachez-le : Rien ne se maîtrise, tout s’optimise.

4. Se trouver une excuse

Rien ne vous empêchera d’aborder une femme, excepté vous.

Bien qu’il puisse arriver un événement imprévu (explosion de téléphone portable, chute d’un pot de fleur sur votre crâne…) chaque homme a la capacité de parler à une femme dans la rue.

Ancrez-vous ce réflexe : à partir du moment où vous vous posez la question « dois-je aller lui parler ? » répondez par oui.

Même si vous ne savez pas quoi lui dire, allez-y et dites-lui « J’avais tellement envie de te parler que je suis là, mais je sais toujours pas quoi te dire » avec un sourire et un changement de sujet direct.

Le tout passera très bien derrière un fond de naturel. Et si cela ne fonctionne pas, vous profiterez au moins de l’agréable sensation d’avoir fait le maximum.

5. Se prendre trop au sérieux

Arrêtez d’être trop sérieux, calculateur, réfléchi : ce n’est pas attirant, et ça vous fera même passer pour un homme bizarre.

Les femmes n’aiment pas les hommes bizarres. Étonnant, non ?

On a tendance à oublier que la séduction est avant tout un jeu.

Un jeu qui répond toujours à un même fond : le plaisir, l’amusement et le désir.

La séduction se doit d’être une activité plaisante. La rendre trop sérieuse en gâcherait véritablement la saveur.

La plupart des novices ont tendance à vouloir trop s’appliquer à la technique pure, à la phrase « magique » qui leur permettra de faire succomber un mannequin en 3 minutes.

Il n’y a pas de formules magiques, mais un état d’esprit : l’esprit joueur.

Le mot de la fin

Vous voilà maintenant prêt pour pratiquer intelligemment. Demain, quand vous verrez une femme qui vous plaît, vous saurez quoi faire.

La peur de l’approche vous angoissera peut-être, si vous n’avez pas l’habitude, mais vous ne réfléchirez pas. Vous foncerez, et sortirez la première phrase qui vous vient à l’esprit (enfin, évitez quand même de lui demander l’heure).

Ne prenez pas ça comme une épreuve difficile et douloureuse, mais comme un jeu, un défi. Game over? Insert coins. Vous n’avez rien à perdre, tout à y gagner.

Cette attitude est bien plus riche que toutes les pickup lines que vous trouverez sur internet. Quand une femme vous testera, pour X et Y raisons, vous ne vous poserez plus la question : « Quelle vais-je lui dire pour déjouer ce test ? ».

Vous lui ferez comprendre (avec vos mots et votre attitude) que vous êtes là pour passer du bon temps, et qu’elle devrait plutôt en profiter plutôt que de vous tester. L’important n’est pas de connaître les phrases d’un grand séducteur, mais d’avoir l’attitude d’un grand séducteur.

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.