Conseils Relations & Vie de Couple

Vous l’avez trompée, elle vous a gaulé : à quoi vous attendre

Peut-être était-ce ce coup de fil clandestin, ou ce SMS sans équivoque que votre amoureuse aura réceptionné avant vous. Mais les faits sont là : vous êtes grillé, et il va falloir vous attendre à traverser pas mal de turbulences. Voici ce qui vous attend.

J’ai très souvent ramassé mes copines à la petite cuillère après avoir découvert que leur homme allait voir ailleurs.

C’était pour moi l’occasion de prendre des notes et de comprendre la façon dont elles vivaient l’évènement. J’ai aussi saisi, au fil des conversations ce qui pouvait les pousser à rester ou à quitter l’homme qu’elles aimaient.

Premier constat difficile : si les enjeux sont principalement affectifs, il est rare que la personne trompée reste.

Les principaux freins à une rupture sont les engagements pris : des enfants, un mariage, un prêt immobilier en commun (le « vrai » ciment du couple : celui qui fait qu’on a les deux pieds pris dans le béton, et qu’on ne peut plus s’en aller).

Et la relation qui se poursuit est alors chaotique car à la rancune s’ajoute le douloureux sentiment d’être coincé…

Pourquoi ça fait mal ? Parce que ça détruit des choses dont l’autre avait besoin pour se sentir bien

Jusqu’ici, elle était douce et permissive. Et pour cause : elle le pensait incapable de lui faire le moindre mal. Sans-doute  s’estimait-elle chanceuse quand elle écoutait les complaintes de ses copines. Peut-être même portait-elle sa main sur sa poitrine « Ah non. JA-MAIS mon Romain me ferait une chose pareil ».

Or voilà, Romain l’a trompée, et ce sont toutes ses certitudes de sécurité et de solidité du couple qu’elle découvrent rongées par les termites.

Une perte de confiance fragilise la relation en profondeur. Jusqu’ici, elle se sentait protégée dans son couple. D’autant qu’elle portait un jugement très sévère vis-à-vis des hommes infidèles et qu’elle considérait ses copines bien naïves de se faire avoir ainsi.

Cette a brisé non seulement sa vision de votre couple mais aussi d’elle-même (elle ne se  considère désormais pas plus maligne que ses copines et cette idée lui brise l’égo.

Elle ne peut plus se fier à sa capacité de jugement puisse qu’elle s’est trompé sur une personne qu’elle pensait très bien connaitre. Comment peut-elle désormais avoir confiance en ses opinions ?

L’infidélité à également empoisonné son quotidien. Elle perdra sa sérénité à la minute ou vous disparaitrez de son champ de vision. Elle s’imagine désormais les plans que vous élaborerez pour la trahir à nouveau.

Votre erreur vous a fait passer du statut de partenaire dans la vie à celui d’adversaire, voire celui d’ennemi. Or ce statut n’est pas compatible avec celui de petit ami. Vous étiez une source de bonheur et vous êtes aujourd’hui à ses yeux une source de tristesse et de stress.

L’ampleur des dégâts dépend des circonstances de la découverte

C’est l’un des éléments déterminants pour la survie (ou non) du couple :

  • Elle l’a appris par des tiers : la configuration la plus humiliante.

Peut-être sont-ils nombreux au courant, et peut-être ont-ils eu le temps d’en débattre ? Elle aurait sans-doute préféré s’en rendre compte par elle-même. Elle est d’autant plus honteuse que d’autres personnes extérieures à votre couple sont parvenues à voir ce qu’elle ne voyait pas. Facteur aggravant : + 1000 points

  • Elle l’a découvert après une fouille minutieuse

C’est d’autant plus dévastateur qu’elle a pendant plusieurs jours, mois ou semaines, laissé germer le doute et le ressentiment à votre égard, de changer d’avis sur vous, de vous considérer comme une personne à vaincre. De vous détester. Facteur aggravant : + 10 000 points. Elle a également eu le temps de se détacher émotionnellement de vous et de se préparer à la rupture.

  •  Elle vous a prise sur le fait/ trouvé des preuves incontestables

Considérez votre relation comme morte et enterrée. Les images qu’elle a devant les yeux resteront à jamais ceux auxquelles elle vous associera. A moins qu’il ne s’agisse de la capote usagée mal planquée trouvé dans la poubelle de VOTRE appartement. Facteur aggravant : C’est pas quantifiable. Vous n’êtes pas grillé : vous êtes carbonisé. Le simple fait de vous voir lui rappellera l’humiliation pendant TRES très longtemps.

  • Elle l’a appris de votre propre bouche

C’est le cas de figure le plus courageux. C’est malheureusement le moins courant, et l’on se demande pourquoi…  Certes vous assisterez en direct à l’état de choc que provoquera la nouvelle, mais vous lui transmettrez des messages subliminaux : « Je suis incapable de te mentir en te regardant dans les yeux » et « cette erreur est le symptôme d’un problème dans notre couple et je tiens à ce que l’on trouve une solution ensemble ».

Facteur aggravant : -1000 points. Cela ne sauve pas l’intégralité de la situation. Mais la confiance est entamée dans une moindre mesure…

Note cependant : Certaines copines m’ont avouées que dans ce cas de figure elles souhaiteraient ne rien savoir. Si c’est le cas de votre copine, ne lui dites rien. Le mieux restant simplement de ne rien faire que vous ne devriez lui cacher… Rien de pire qu’un mec qui avoue égoistement car mal à l’aise avec son sentiment de culpabilité, sans se préoccuper du mal que ça va faire à sa copine lorsqu’elle sera au courant.

Comment bien gérer la suite pour limiter les dégâts

Toujours est-il que vous êtes démasqué, et forcément, à moins d’être super mature et sécure (ce qui est tout à fait rare – et respectable), elle ne digère PAS BIEN DU TOUT l’information.

Mais voici ce que vous pouvez faire pour limiter les dégâts, les blessures psychologiques et essayer de calmer le jeu.

0. Bien sûr, partez si vous-même ne voulez pas rester

Si votre infidélité est la conséquence d’un malaise profond dans votre couple, inutile de vouloir rattraper la situation. Faites lui vos plus plates excuses pour avoir trahit sa confiance et votre pacte, et expliquez-lui que vous avez fait cela bêtement, parce que vous étiez perdu dans votre couple, et que vous en tirez pour conséquence qu’il vaut mieux que vous preniez vos distances, voire, que vous arrêtiez là.

Pas d’acharnement thérapeutique si vous êtes vous même démissionnaire : ne lui faites pas perdre son temps. Le temps est précieux pour une femme, gardez ça en tête.

SINON :

1. Accepter la période de tyrannie qui va suivre

Le comportement de votre copine sera, durant quelques temps, porté par un mélange de tristesse et de désir de vengeance. En elle se fera une lutte entre son amour, son désir de retrouver son bonheur d’avant et d’assouvir son ressentiment.

C’est le prix à payer pour que votre couple puisse un jour retrouver son équilibre et dépasser cette période (que certains appellerons « épreuve », mais à mes yeux elle n’en est pas une dans la mesure ou elle n’est pas arrivée là par hasard)

Mon conseil : faire le dos rond. Tolérer l’hystérie ponctuelle et les soudaines de votre amoureuse et la considérer comme une conséquence de vos actes (et comme une leçon).

Tenez-vous à carreaux et restez le plus transparent possible.

Devenez irréprochable. Ne faites RIEN qui puisse laissez penser que vous recommencerez. Ne laissez aucune zone d’ombre sur votre univers ou votre emploi. Elle finira par considérer qu’elle vous fait plus de mal que vous ne lui en avez faits et vous considèrera comme quittes.

 2. Donnez-lui des clefs pour s’approprier l’évènement.

Vous aurez également droit à des questions embarrassantes et auxquelles vous n’aurez pas du tout envie de répondre

-C’était qui ? A quoi elle ressemble ? Combien de fois ? Combien de temps ? Quand ? Comment (avec les détails scabreux sinon ça compte pas…) ? C’était bon ? Mieux qu’avec moi ? Et qu’a-t-elle fait que je ne te fais pas déjà ?…

C’est dégradant – pour vous et pour elle. Mais elle a besoin de comprendre ce qui a pu se produire pour y trouver une raison et finalement vous comprendre et vous pardonner. Et c’est aussi ce qui lui permettra de digérer l’idée, pour ensuite prendre de la hauteur et s’en détacher.

3. Donnez-lui des réponses et ne la prenez surtout pas pour une idiote.

Nier jusqu’à la mort en espérant qu’elle finisse par occulter les preuves ne servira à rien. Au pire elle se sentira offensée par votre mauvaise foi, au mieux elle avalera vos couleuvres pour mieux vous griller une seconde fois…

J’ai déjà moi-même été trompée et je vous ASSURE que je n’ai pas supporté le déni et les tentatives de manipulation de la partie adverse.

A l’instant T, tout ce que je voulais, c’était des excuses et des explications plausibles. Pas de culpabilisation, pas d’apitoiement, pas de reproches de type « QUOI? TU AS FOUILLE DANS MON LIT ET TU Y A TROUVE UN SOUTIEN-GORGE ?  MAIS POUR QUI TU TE PRENDS POUR FOUINER DANS MES AFFAIRES ? MAIS T’ES MALADE MA PAUVRE FILLE ! ET PARANO EN PLUS !… « .

Ça ne marche qu’avec les filles qui ont un réel déficit de confiance en elle. Mais une femme lambda et équilibrée sera traversée par l’envie de vous faire avaler vos dents à l’aide d’une chaise. Elle sera excédée par ce manège et vous la perdrez pour de bon : son respect, son estime, son affection pour vous en seraient définitivement enterrés.

Si l’infidélité est un manque de respect et d’honnêteté, ça reste humain et la considération et la bonne foi sont le seul et le meilleur moyen de rattraper (en partie) votre erreur. Faites profil bas, parlez-en et apportez de réelles preuves de vos remords EN VOUS IMPLIQUANT. Autrement, votre couple pourra reprendre, mais il sera bancal et infesté de rancune. Et un couple ne va jamais loin quand les deux partenaires se considèrent comme des ennemis…

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • Si l’infidélité révèle des incompatibilités de valeur sur le sens du couple, il vaut mieux en profiter pour se séparer. Comme cet article le dit si bien, les conséquences de ce cas de figure devraient se manifester sans trop avoir besoin de se forcer !…

    Mais si l’infidélité n’est qu’un écart dû à quelques incompréhensions ou fragilités passagères, elle peut devenir une véritable occasion de se rapprocher l’un de l’autre. Pour cela il va falloir communiquer très sincèrement, avec respect et bienveillance. Il se peut que l’infidélité soit une sorte d’appel inconscient à une union plus intense et authentique.

    Sinon, il reste encore la possibilité de basculer vers une relation plus libertine, comme une variante ouverte de la complicité. L’important est de savoir pourquoi on est ensemble et ce qui nous motive à le rester. Il me semble que c’est nécessaire pour avoir du plaisir à s’aimer.