Discussion

1+1=3? dépendance affective?

Note : 5
lancé par mctyson le 09.11.2017
5 réponses
dernier par Syd_ le 19.11.2017, 19h38
1+1=3 c’est comme cela qu'un membre du forum qualifiait la vie de couple : un couple serait composé de deux individus distincts plus le troisième élément qui serait l’entité formée par ce couple. Ainsi personne ne disparaîtrait dans la relation.

C’est ce que j’ai essayé d’expliquer à ma copine il y a qq temps, peine perdue.

Je précise que nous avons un emploi du temps (universitaire et pro) méga chargé, j’ai très peu de temps disponible. Je lui consacre déjà tout mon temps libre (peu)
Elle voudrait qu’on se voit tous les jours, dorme ensemble (presque) tous les jours… Ce qui est matériellement impossible pour moi.
Elle a pété un cable quand je lui ai dit que j'avais besoin de temps pour moi.

Je pense qu’elle n’a pas tort quand elle dit plus m’aimer que je ne l’aimerais.
Elle dit vouloir faire sa vie avec moi.
A la base je n’avais rien contre, mais je n’ai pas été capable de lui répondre du tac au tac moi aussi, j’ai juste flippé quand elle m’a dit ça, j’ai réfléchi (bien trop longtemps) pour lui répondre que je verrai, mais qu’elle me semble être la bonne personne. Ça l’a énervé.

Au-delà de ça, elle semble souffrir (réellement) de mon absence plus d’une journée. De mon côté une absence d’une journée me… donne du temps pour les cours, rarement pour moi même.

Je me permets d’en parler car les crises de larmes sont quasi quotidiennes (4 jours de suite)
:fuuuu:

Je précise qu’elle est actuellement en dépression (enfin c’est probable, elle consulte bientôt) pour des causes extérieures à ce que j’évoque dans ce sujet. Elle est dans une mauvaise passe, ça lui passera. Par contre mon emploi du temps ne va pas changer.

Je l’aime sincèrement, mais j’aimerais avoir du temps pour moi et pour les cours.
De son côté j’ai plus l’impression d’une espèce de dépendance affective.
Si vous aviez des conseils des témoignages...
J’ai bien peur que la solution ne soit pas agréable. Si elle est si dépendante que tu le dis, quelques arrangements de couple ne vont pas être suffisants, c’est un mode de fonctionnement qui a l’air de bloquer. Tout au moins une comptabilité dans votre façon de le voir. La vision 1+1=3 ça reste un idéal, il faut que ça soit partagé. À la rigueur un 1+1=2 qui tourne bien peut être mieux vécu qu’un 1+1=3 compris que par l’un des deux partis. Si c’est pas son fonctionnement t’aura beau vouloir ça passera pas que de ton fait.

Au delà de ca tu es dans la position du méchant, pas que tu le sois, juste que pour elle tu ne fera jamais assez d’efforts, tu ne comprendra jamais comme elle t’aime (Alors que tu peux très bien l’aimer À ta façon, différente de la sienne), etc ... et sur cette position de méchant elle pourra sans cesse te demander davantage de preuves, d’excuses et de remords qui bien sûr, ne seront jamais suffisants et appèleront encore plus de preuves, parce que le problème n’est pas là à mon avis.

Donc pour donner un conseil et pas rester que dans le constat : si tu es avec elle depuis quelque temps, que tu pense que ćest seulement une mauvaise passe pour elle, qu’elle fait des efforts d’autre part pour son problème (dépression ? Pas dépression ?) ça peut mériter de jouer le support en attendant un mieux pour elle, ces choses là s’envisagent quand on se sent un couple. En revanche si elle est vraiment comme ça depuis longtemps et que rien ne suffit jamais, il est probable que la fin soit programmée. Y’a que toi pour voir dans quel case tu te situe, c’est pas un choix évident je te l’accorde.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 10.11.17, 09h17 par Moumane
  • +2 (Constructif) le 12.11.17, 14h43 par mctyson
Merci beaucoup pour ton message mistermint

J'ai fait un choix fort et concret qui me libérera pas mal de temps, mais je ne peux pas trop développer ici.

Ce qui me gêne et me pèse est le fait qu'elle me voit comme l'homme de sa vie... et me le répète souvent.
Je n'en sais rien.
Enfin à la base je n'ai rien contre cette idée, mais en réalité je ne me projette jamais autant qu'elle, comme si elle m'aimait plus que je ne l'aime.
C'est souvent là que débouche nos disputes, et mêmes réflexions personnelles.
C'est rédhibitoire dans une relation?

En réalité je lui offre du temps, mais si je n'en prends pas un peu pour moi, je risque de ne pas le supporter.

Je l'aime, mais je sens que j'ai encore pas mal de choses à vivre.
Le paradoxe du mec casé?
  • Syd_
  • Score : 549 - 25 ans
mctyson a écrit:
Merci beaucoup pour ton message mistermint

J'ai fait un choix fort et concret qui me libérera pas mal de temps, mais je ne peux pas trop développer ici.


As-tu fait ce choix pour céder à ta copine et lui consacrer plus de temps ? Est-ce que c'est au détriment de ton bien-être / tes ambitions et objectifs ?

Est-elle active face à sa dépression ou est-ce qu'elle attend de toi que tu la sauves ?

mctyson a écrit:
C'est rédhibitoire dans une relation?


J'ai l'impression que tes attentes sont réalistes contrairement aux siennes. C'est un problème oui surtout si c'est source de disputes (qui ne font pas sens pour toi j'imagine).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 15.11.17, 14h36 par mctyson
Syd_ a écrit:

As-tu fait ce choix pour céder à ta copine et lui consacrer plus de temps ? Est-ce que c'est au détriment de ton bien-être / tes ambitions et objectifs ?


Un peu des deux! Pour être totalement honnête, je l'ai fait aussi parce que cela me prenait un temps fou. Mais elle en parlait depuis longtemps.

Syd_ a écrit:
Est-elle active face à sa dépression ou est-ce qu'elle attend de toi que tu la sauves ?


Non, contrairement à ce que l'on pourrait penser dans le sujet, c'est qq de fort. Elle va consulter bientôt, et semble aller mieux depuis qq temps.

Syd_ a écrit:
J'ai l'impression que tes attentes sont réalistes contrairement aux siennes. C'est un problème oui surtout si c'est source de disputes (qui ne font pas sens pour toi j'imagine).


Je n'attends pas grand chose d'elle, alors que je sais qu'elle se projette très loin...
J'ai l'impression de me heurter à un mur parfois...
Par exemple j'habite chez mes parents, mais j'aurai sans doute mon appart' l'année prochaine. Elle a crisé parce que je n'avais même pas pensé qu'elle voudrait qu'on emménage ensemble. Image

Je vais avoir plus de temps, on verra bien si on gère cela "normalement."
  • Syd_
  • Score : 549 - 25 ans
mctyson a écrit:
Mais elle en parlait depuis longtemps.


Elle ok mais toi ? A te lire tu sembles avoir subi une décision de sa part et rien d'autre.

Par expérience, je dirais qu'il ne faut pas que tu attendes de cet effort un quelconque remerciement de sa part.

Passer plus de temps avec elle ne réglera probablement pas ses soucis d'estime. Ce n'est pas normal de souffrir de l'absence d'une personne pour une journée ni de se projeter pour la vie avec une personne à votre âge. Et je trouve abusive la façon qu'elle a de te mettre la pression.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 le 21.11.17, 01h07 par mctyson
A lire / A voir en ce moment sur FTS