Discussion

Accompagner un proche qui devient tétraplégique

Note : 8
lancé par DiversityHD le 27.02.2018
5 réponses
dernier par DiversityHD le 24.05.2018, 10h21
Bonjour FTS,

Ce sujet sort un peu du thème "couple", mais s'inscrit dans "relations". N'hésitez pas à le changer de place si ça pose problème.


Mon oncle a fait une chute le week end dernier, il s'est brisé 3 cervicales (C3-4-5) et tout un tas d'autres trucs moins graves. Pour l'instant, il est tétraplégique, bien que sa moêlle n'a été que comprimée trop longtemps (et non sectionnée).

Outre mes émotions très dures à controller (grande tristesse,etc..), l'ambiance de drame familiale et mes parents qui pleurent beaucoup, j'ai du mal a savoir comment me comporter.

Comment ne pas être lourd, en faire trop, comment proposer son aide sans que ce soit interprêté comme de la pitié ?

Quand je vais le voir en réanimation, il ne parle pas encore car il est intubé (et j'espère qu'il parlera quand il ne le sera plus car la C5 c'est aussi le controle du larynx... :'( ).
Il me répond Oui ou Non en clignant des paupières. Il est content de me voir, même si il est très frustré de ne pas pouvoir échanger. Mais desfois je ne sais pas trop quoi dire, j'essaie de lui raconter mon quotidien mais je ne sais pas si ça l'intéresse.

J'essaie d'être optimiste avec lui, lui dire que j'y crois. Même si vu son état, c'est presque perdu d'avance..

Avez vous des témoignages à partager ?
Ou des conseils..

Merci à vous :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Courage) le 27.02.18, 17h53 par Onmyoji
  • 0 (Courage) le 27.02.18, 18h04 par Lulla
Bon courage à toi...

Le week-end dernier c'est tôt...alors il y a encore des espoirs de récupération surtout si la moelle n'a été "que"comprimée.. Il faut se laisser quelques semaines le temps que tout ça repose, que les œdèmes se résorbent s'il y en a etc... Rapprochez vous des toubibs si vous avez des questions, surtout, n'hésitez pas...
Essayez de garder le cap, même si parfois les nouvelles sont plus sombres.. Ce sont des périodes où il se passe beaucoup de choses (complications liées au décubitus et à la réa, pronostic défavorable) mais ça va parfois dans un sens comme dans l'autre...
Une fois "l'état des lieux" fait en terme de séquelles à distance du trauma, il y aura la phase rééducation...

C'est un long chemin qui débute, alors gardez tous des forces, parce qu'il aura encore besoin de vous plus tard, quand il sera tenté de baisser les bras..parce qu'il y aura des phases, forcément...
Ce que je veux dire par là, c'est que c'est un mauvais calcul d'arrêter de vivre là maintenant pour être 3 à son chevet pendant 6h, parce que dans 1 mois, il faudra peut-être encore être à ses côtés... Alors relayez vous, ne vous épuisez pas... Préservez-vous comme vous le pouvez..

Je pense que tu lui apportes déjà beaucoup par ta présence... Lui dire que tu y crois c'est bien aussi, sans verser dans l'idéalisme de ouf... Mais réussir à lui instiller l'envie d'y croire lui aussi est super importante. Rassure le, sur votre présence, sur les capacités qu'il a de se battre pour s'en sortir, sur les possibilités que vous avez de communiquer qui devraient pouvoir s'améliorer...
Partager ton quotidien avec lui c'est chouette...sûrement que ça l'intéresse!.. Et puis ça le maintient à la réalité, à ce qui se passe dehors pendant que lui est coincé dans cet hosto et dans son corps... Tu peux lui parler de l'actualité, lui donner des news des sujets auxquels tu sais qu'il s'intéresse...

Rien que ça, c'est déjà très très aidant ;) Le reste du job, c'est à l'équipe médicale de le fournir...

Par rapport à tes parents ou à ta famille... Pareil, être là c'est déjà énorme... Ecouter aussi, on oublie trop souvent le bien que ça peut faire à quelqu'un de juste le laisser parler, ou de le prendre dans ses bras si on sent qu'il en a envie ou besoin...

Quant à l'idée de pitié...oublie là...Il n'y a pas vraiment de raison que ton comportement soit interprété comme tel dans ces circonstances... L'un de tes proche est touché, et tu veux être là pour le soutenir, point...

Prenez soin de vous...et donne nous des news..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Très intéressant) le 27.02.18, 18h48 par DiversityHD
  • +1 (Absolument) le 27.02.18, 19h32 par Perlambre
  • +3 (A lire) le 27.02.18, 20h02 par voucny
Ton sujet n'est pas facile mais si je peux te donner des pistes, je le fais volontiers.
En précisant que je ne suis pas médecin, que je ne connais pas véritablement l'état de ton oncle, que nous agissons face à une situation difficile comme nous pouvons.

Visiblement tu tiens à lui et tu vas lui rendre visite. Ta présence est importante.
Ce n'est pas une question d'aide ou de pitié, plus ne pas le délaisser dans sa chambre d'hôpital. Trop de personnes sont littéralement abandonnées à la bonne grâce de la médecine en oubliant que le rôle de ladite médecine est de sauver, soigner, pas d'accompagner un proche dans une épreuve.

Donc si tu en as le courage :

C'est voir ses clignements de paupières comme une envie de dialoguer autrement

C'est s'adapter, parce que toi tu es en possession de tous tes moyens

C'est lui raconter ce qui se passe hors hôpital et pourquoi pas ta vie de jeune homme

C'est sourire parce que pleurer devant une personne amoindrie va juste la culpabiliser et/ou la ramener à sa condition actuelle d'hospitalisée

C'est faire passer dans tes yeux le fait qu'il reste homme et non un être diminué

C'est prendre sa main simplement, les paroles ne sont pas indispensables pour faire passer une émotion

C'est peut-être, prendre conscience à un moment que ton oncle ne s'en sortira pas sans pour autant fuir

C'est encourager tes aînés à prendre sur eux pour un relais, après tout ton oncle est le frère de quelqu'un dans ta famille...

Plein de courage à toi

Lulla a été plus rapide et tout est dit dans son post.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +3 (Bonne idée !) le 27.02.18, 20h03 par voucny
Hello !

Je donne un peu de nouvelles, pour ceux que ça intéresse.

Ducoup il récupère un peu ! Il a retrouvé les épaules, les coudes et les poignets. Quand je dis "il a retrouvé" c'est genre il bouge un peu. Il arrive à tenir assis en équilibre pendant plus d'une minute.

C'est tout pour l'instant, il progresse lentement mais surement. On ne sait pas encore jusqu'où il pourra récupérer...

Toute la famille s'est doucement organisée autour de ça , on a pris une routine. Mais bon heureusement qu'on est une famille soudée (au sens large, Parents, oncle/tante et grand parents).

Voilà :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Cool) le 24.05.18, 00h33 par Onmyoji
  • 0 (Bien) le 24.05.18, 09h47 par Alea
Cool :)
Il parle à nouveau ?
Oui ! Il a mis plusieurs semaines mais il a retrouvé ça aussi ! :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Cool) le 24.05.18, 10h44 par FrenchKiss
  • 0 (Cool) le 24.05.18, 19h32 par Perlambre
A lire / A voir en ce moment sur FTS