Discussion

Ai-je bien fait ?

Note : 3
lancé par Charloootte le 06.08.2018
15 réponses
dernier par Avalanche le 07.08.2018, 17h13
Bonjour à tous les membres du forum ,

Je m'appelle Charlotte , j'ai 24 ans et c'est la première fois que je poste sur ce forum .
En effet , j'ai besoin d'avoir des avis sur la décision prise .

J'étais en couple avec un garçon de 33 ans depuis 4 semaines .
Nous avons passé une partie du week end ensemble , je suis repartie dimanche matin alors que je devais repartir seulement lundi soir soit aujourd'hui .


J'ai appris ce week-end qu'il avait menti sur pas mal de sujets , sans gravité certes mais je me dis qu'il n'y a pas de petits mensonges .

De plus , il regarde les filles en permanence allant jusqu'à se retourner .

Ensuite , j'ai demandé d'avoir accés aux messages qu'il échange avec son ami car je trouve cet individu louche . Il a refusé , arguant que c'était privé …
J'ai simplement pu voir les photos de la conversation Messenger mais pas les messages : des photos de femmes en sous-vêtements ainsi que son ex et lui .
Il m'a dit qu'elles venaient de son pote ...


A côté de ça , il a parlé de moi à ses amis , sa maman . Des rencontres étaient même organisées . Je le sens sincére et investi , il assume notre relation publiquement , me réserve des surprises et immensément gentil mais je n'ai aucune confiance en lui .


Ai-je bien fait de mettre un terme à cette relation .


Merci par avance .
Les mensonges et le fait qu'il soit pas fin et en chien c'est une chose.
Les conversations avec son pote il a tous les droits de t'envoyer chier. C'est juste intolérable d'avoir quelqu'un qui fouine dans la correspondance. C'est pas comme si vous étiez mariés depuis des années et que tu avais une bonne raison de le faire.
Mais tu as eu raison. Ce n'est ni bon pour lui ni pour toi que vous soyez ensemble.
Si déjà tu peux pas saquer son meilleur ami c'est un boulet dans la relation.
Et le reste aussi. Autant venant de toi que de lui.
Sauf que quand on est en couple , on a des comptes à rendre à l'autre et ça n'a rien à voir avec la durée de la relation … Surtout compte tenu de ce que j'ai pu découvrir …
Je ne demandais pas à être jugée sur mon attitude MAIS sur ma décision …
Quant à la pertinence et au bien fondé de ma demande , c'est incontestable au regard de ses mensonges et de la personnalité de son pote qui n'est d'ailleurs son meilleur ami que dans ton message …
Si je juge cette attitude c'est parce qu'elle est toxique. Si tu n'es pas capable de l'entendre c'est ton problème.
Si tu ne voulais qu'une confirmation pour te conforter dans tes mauvais comportements, c'est vraiment pas mon problème.
Il aurait été innocent que ça n'aurait rien changé.
Quand on veut trouver quelque chose et interpréter de travers on trouve.
Il t'a dit que ça venait de son pote, tu le crois pas, c'est pareil.
Et j'ai envie de dire, là tu n'as besoin de personne. Si on te dit que c'était con tu vas retourner vers lui? Ou tu vas partir sur un autre forum qui te soutiendra en te disant qu'on est d'affreux misogynes ?
S'il te ment c'est un con selon la nature des mensonges, mais aussi bien ça peut juste être diplomatique s'il sait comment tu es, pour éviter que tu le saoules ou te stresses.
Quand au meilleur ou pas, ça change rien. Si c'est un bon pote, ce qu'il doit être sinon il prendrait pas tant de place, c'est un boulet dans une relation un conflit avec la copine.
Ce que je pointe c'est qu'il n'est peut- être pas innocent.
Ton attitude reste quand même détestable et peut contribuer à faire naître la sienne.
Et comme dit avant, le but de ta démarche est pas net. Si tu voulais être sûre de ce que tu faisais en général tu aurais posé la question avant. Pas quand c'est fait.
Quant aux comptes à rendre ça dépend des relations et du contrat tacite entre vous.
Et ça n'inclut pas l'espionnage et la soumission à une inquisition ou une jalousie toxiques
(Même si je n'inclus pas là dedans ta réaction au faut qu'il mate comme un porc qui est légitime parce que c'est abusé).
Onmyoji a écrit:
Si je juge cette attitude c'est parce qu'elle est toxique. Si tu n'es pas capable de l'entendre c'est ton problème.
Si tu ne voulais qu'une confirmation pour te conforter dans tes mauvais comportements, c'est vraiment pas mon problème.
Il aurait été innocent que ça n'aurait rien changé.
Quand on veut trouver quelque chose et interpréter de travers on trouve.
Il t'a dit que ça venait de son pote, tu le crois pas, c'est pareil.
Et j'ai envie de dire, là tu n'as besoin de personne. Si on te dit que c'était con tu vas retourner vers lui? Ou tu vas partir sur un autre forum qui te soutiendra en te disant qu'on est d'affreux misogynes ?
S'il te ment c'est un con selon la nature des mensonges, mais aussi bien ça peut juste être diplomatique s'il sait comment tu es, pour éviter que tu le saoules ou te stresses.
Quand au meilleur ou pas, ça change rien. Si c'est un bon pote, ce qu'il doit être sinon il prendrait pas tant de place, c'est un boulet dans une relation un conflit avec la copine.
Ce que je pointe c'est qu'il n'est peut- être pas innocent.
Ton attitude reste quand même détestable et peut contribuer à faire naître la sienne.
Et comme dit avant, le but de ta démarche est pas net. Si tu voulais être sûre de ce que tu faisais en général tu aurais posé la question avant. Pas quand c'est fait.
Quant aux comptes à rendre ça dépend des relations et du contrat tacite entre vous.
Et ça n'inclut pas l'espionnage et la soumission à une inquisition ou une jalousie toxiques
(Même si je n'inclus pas là dedans ta réaction au faut qu'il mate comme un porc qui est légitime parce que c'est abusé).


Ce n'est que ton opinion en aucun cas une vérité absolue . Tu as tendance à être péremptoire ...

Son pote est un mec qui passe d'une nana à l'autre , en considérant la gente féminine comme étant un objet sexuel . Excuse moi d'avoir eu peur d'être prise pour une conne .
Ma méfiance est légitime.

Quand on refuse l'accés à son télephone en arguant du caractère privatiste du contenu des messages c'est qu'on a quelque chose à cacher ...

Mon attitude est la conséquence de son comportement douteux . Tu n'as pas honte d'inverser les rôles ?

Ta manière de faire est à vomir .

Avoir des regrets postérieurement , ça n'a rien d'étonnant

Un contrat n'est jamais tacite puisqu'il suppose l'échange de volontés ... ( juriste de formation )


L'espionnage est un acte dissimulé , il est au courant en l'espèce dont il ne s'agit pas d'espionnage pour ta gouverne ...


Merci pour ta réponse objective , ton passé a dû être bien compliqué

Allez bisous
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • -1 (Mauvais esprit) le 06.08.18, 17h09 par Alea
  • -1 (Facepalm) le 07.08.18, 15h58 par ailether
Charloootte a écrit:
Ce n'est que ton opinion en aucun cas une vérité absolue . Tu as tendance à être péremptoire ...

Certes. Tu as tendance pour ta part à être hermétique à ce qui peut remettre en cause ta manière d'agir.

Citation:
Son pote est un mec qui passe d'une nana à l'autre , en considérant la gente féminine comme étant un objet sexuel . Excuse moi d'avoir eu peur d'être prise pour une conne .
Ma méfiance est légitime.

Ou pas?
Son pote ce n'est pas lui. On peut être ami avec quelqu'un sans approuver toutes les aspects de sa vie. Ou les juger d'ailleurs. Ensuite soit tu le connais très bien pour en parler ainsi et donc tu peux savoir que ton mec n'est pas comme ça (Et s'il l'est pas besoin "d' enquêter" pour dégager). Soit tu te bases que des a priori parce qu'il est un séducteur et que ça a mauvaise réputation.

Citation:
Quand on refuse l'accés à son télephone en arguant du caractère privatiste du contenu des messages c'est qu'on a quelque chose à cacher ...

Grosse généralité.
C'est pas parce qu'on a rien à cacher qu'on doit tout montrer.
Ça vend du rêve quelqu'un qui fait du droit et qui comprend pas ça.
Et il peut y avoir des choses privées que ne relèvent pas de ton problème de jalousie.
Genre si l'autre lui parle de trucs personnels.

Citation:
Mon attitude est la conséquence de son comportement douteux . Tu n'as pas honte d'inverser les rôles ?

Non je n'ai pas honte. D'abord parce que c'était mis au conditionnel... Je ne le pensais pas forcément comme ce qu'il serait passé. C'était une piste de réflexion. Ensuite parce que dans ce que tu décris de son comportement je ne vois rien que de légitime:
Parler avec un ami (qu'il te plaise ou pas ça change rien, l'ami il sera encore là quand toi il t'aura oubliée... il a donc bien raison de pas l'avoir mis au placard pour toi), c'est normal.
Vouloir qu'on respecte son intimité c'est normal.

Citation:
Ta manière de faire est à vomir .

Ta manière de répondre aussi?

Citation:
Avoir des regrets postérieurement , ça n'a rien d'étonnant

Si tu as bien agi il n'y a rien à regretter. Si rien n'est critiquable dans les éléments qui ont conduit à ta décision elle est bonne.

Citation:
Un contrat n'est jamais tacite puisqu'il suppose l'échange de volontés ... ( juriste de formation )

L'offre et l'acceptation peuvent être tacites. Exprimées par l'attitude, le comportement.
Reprends des cours;) (Et au passage ça m'impressionne pas, c'est bien pour toi, mais les "juristes" qui se qualifient comme tels après un an de cours, il y en a des tas).

Citation:
L'espionnage est un acte dissimulé , il est au courant en l'espèce dont il ne s'agit pas d'espionnage pour ta gouverne ...

Tu peux ergoter, ça n'en fait pas moins de toi quelqu'un qui s'immisce dans la vie d'un autre contre sa volonté (parce que s'il ne se soumet pas à ton envie tu justifies encore plus ton envie illégitime et le mets à l'index. On est toujours perdant face à ce genre de demandes).

Citation:
Merci pour ta réponse objective , ton passé a dû être bien compliqué

Allez bisous

Ah, l'attaque ad hominem parce qu'on a plus rien à dire. Heureusement que tu fais juriste et pas avocate;)
En vrai, même si ça te pique à la base moi je dis ça pas pour soutenir ton ex dont j'ai pas grand chose à faire mais pour pointer un problème du doigt
Si tu veux réagir comme ça, c'est juste pitoyable, ça me touche pas.
Mais oui pour tout dire, j'ai eu droit aux mêmes genres de procès d'intention, de jalousies, de jugements de mes amis et amies, d'espionnage, chantages à l'accès à des choses privées, etc.

Tu te rends pas compte que par exemple ton mec pourrait ne pas vouloir te montrer les messages car il a pu parler de toi à son pote et ne pas avoir envie de partager ça avec toi parce que ça fait partie de ses réflexions intimes ou que ça a pu être ponctuel et qu'il a pu se rendre compte que tu étais différente ensuite.
Ou que ce qu'il disait des messages de son pote était vrai.
Ou qu'il peut avoir des milliers de raisons qui n'ont rien à voir avec la tromperie.
Donc non c'était pas légitime. Pas avec aussi peu que tes a priori.
D'autant que de tes propres dire, il est investi et son comportement est relativement positif vis à vis de toi.

Le paradoxe vient de toi: tu dis que tu le sens sincère mais c'est toi qui n'a pas confiance.
Onmyoji a écrit:
Charloootte a écrit:
Ce n'est que ton opinion en aucun cas une vérité absolue . Tu as tendance à être péremptoire ...

Certes. Tu as tendance pour ta part à être hermétique à ce qui peut remettre en cause ta manière d'agir.

Citation:
Son pote est un mec qui passe d'une nana à l'autre , en considérant la gente féminine comme étant un objet sexuel . Excuse moi d'avoir eu peur d'être prise pour une conne .
Ma méfiance est légitime.

Ou pas?
Son pote ce n'est pas lui. On peut être ami avec quelqu'un sans approuver toutes les aspects de sa vie. Ou les juger d'ailleurs. Ensuite soit tu le connais très bien pour en parler ainsi et donc tu peux savoir que ton mec n'est pas comme ça (Et s'il l'est pas besoin "d' enquêter" pour dégager). Soit tu te bases que des a priori parce qu'il est un séducteur et que ça a mauvaise réputation.

Citation:
Quand on refuse l'accés à son télephone en arguant du caractère privatiste du contenu des messages c'est qu'on a quelque chose à cacher ...

Grosse généralité.
C'est pas parce qu'on a rien à cacher qu'on doit tout montrer.
Ça vend du rêve quelqu'un qui fait du droit et qui comprend pas ça.
Et il peut y avoir des choses privées que ne relèvent pas de ton problème de jalousie.
Genre si l'autre lui parle de trucs personnels.

Citation:
Mon attitude est la conséquence de son comportement douteux . Tu n'as pas honte d'inverser les rôles ?

Non je n'ai pas honte. D'abord parce que c'était mis au conditionnel... Je ne le pensais pas forcément comme ce qu'il serait passé. C'était une piste de réflexion. Ensuite parce que dans ce que tu décris de son comportement je ne vois rien que de légitime:
Parler avec un ami (qu'il te plaise ou pas ça change rien, l'ami il sera encore là quand toi il t'aura oubliée... il a donc bien raison de pas l'avoir mis au placard pour toi), c'est normal.
Vouloir qu'on respecte son intimité c'est normal.

Citation:
Ta manière de faire est à vomir .

Ta manière de répondre aussi?

Citation:
Avoir des regrets postérieurement , ça n'a rien d'étonnant

Si tu as bien agi il n'y a rien à regretter. Si rien n'est critiquable dans les éléments qui ont conduit à ta décision elle est bonne.

Citation:
Un contrat n'est jamais tacite puisqu'il suppose l'échange de volontés ... ( juriste de formation )

L'offre et l'acceptation peuvent être tacites. Exprimées par l'attitude, le comportement.
Reprends des cours;) (Et au passage ça m'impressionne pas, c'est bien pour toi, mais les "juristes" qui se qualifient comme tels après un an de cours, il y en a des tas).

Citation:
L'espionnage est un acte dissimulé , il est au courant en l'espèce dont il ne s'agit pas d'espionnage pour ta gouverne ...

Tu peux ergoter, ça n'en fait pas moins de toi quelqu'un qui s'immisce dans la vie d'un autre contre sa volonté (parce que s'il ne se soumet pas à ton envie tu justifies encore plus ton envie illégitime et le mets à l'index. On est toujours perdant face à ce genre de demandes).

Citation:
Merci pour ta réponse objective , ton passé a dû être bien compliqué

Allez bisous

Ah, l'attaque ad hominem parce qu'on a plus rien à dire. Heureusement que tu fais juriste et pas avocate;)
En vrai, même si ça te pique à la base moi je dis ça pas pour soutenir ton ex dont j'ai pas grand chose à faire mais pour pointer un problème du doigt
Si tu veux réagir comme ça, c'est juste pitoyable, ça me touche pas.
Mais oui pour tout dire, j'ai eu droit aux mêmes genres de procès d'intention, de jalousies, de jugements de mes amis et amies, d'espionnage, chantages à l'accès à des choses privées, etc.

Tu te rends pas compte que par exemple ton mec pourrait ne pas vouloir te montrer les messages car il a pu parler de toi à son pote et ne pas avoir envie de partager ça avec toi parce que ça fait partie de ses réflexions intimes ou que ça a pu être ponctuel et qu'il a pu se rendre compte que tu étais différente ensuite.
Ou que ce qu'il disait des messages de son pote était vrai.
Ou qu'il peut avoir des milliers de raisons qui n'ont rien à voir avec la tromperie.
Donc non c'était pas légitime. Pas avec aussi peu que tes a priori.
D'autant que de tes propres dire, il est investi et son comportement est relativement positif vis à vis de toi.

Le paradoxe vient de toi: tu dis que tu le sens sincère mais c'est toi qui n'a pas confiance.



Merci pour ta réponse , je reconnais que certains passages sont pertinents ...

MAIS
- Je ne suis pas hermétique , tu as simplement connaissance de 30 % de la situation . Ta lanterne est donc moins éclairée que la mienne .

- Sur l'argument qui consiste à dire que son pote , ce n'est pas lui , j'appouve . En revanche , l'influence tu sembles l'oublier


- Cher ami , j'ai un bac+6 en droit . Il y a bien longtemps que je ne suis plus en première année . Tu sais , ça n'a pas vocation à t'impressionner , je ne te dois rien et surtout je n'ai rien à te prouver . Et pour ta gouverne , je me destine à l'avocature , tu n'as pas à me juger .


- Tu es donc un écorché vif ... Je n'ai pas à faire les frais de ton douloureux passé , je n'y suis rien pou rien . Tu t'es défoulé sur moi . Tu es très agressif dans tes propos , tu devrais te remttre en cause ...

Tu t'identifies à cet homme , tu n'es donc pas objectif ...

- Explique moi comment on prouve un contrat résultant d'un comportement ?
C'est à pleurer de rire .
Tu as été sur coursdedroit.net ^^
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • -2 (Du grand n'importe quoi) le 07.08.18, 10h22 par sebz9999
Onmyoji a écrit:
Charloootte a écrit:
Ce n'est que ton opinion en aucun cas une vérité absolue . Tu as tendance à être péremptoire ...

Certes. Tu as tendance pour ta part à être hermétique à ce qui peut remettre en cause ta manière d'agir.

Citation:
Son pote est un mec qui passe d'une nana à l'autre , en considérant la gente féminine comme étant un objet sexuel . Excuse moi d'avoir eu peur d'être prise pour une conne .
Ma méfiance est légitime.

Ou pas?
Son pote ce n'est pas lui. On peut être ami avec quelqu'un sans approuver toutes les aspects de sa vie. Ou les juger d'ailleurs. Ensuite soit tu le connais très bien pour en parler ainsi et donc tu peux savoir que ton mec n'est pas comme ça (Et s'il l'est pas besoin "d' enquêter" pour dégager). Soit tu te bases que des a priori parce qu'il est un séducteur et que ça a mauvaise réputation.

Citation:
Quand on refuse l'accés à son télephone en arguant du caractère privatiste du contenu des messages c'est qu'on a quelque chose à cacher ...

Grosse généralité.
C'est pas parce qu'on a rien à cacher qu'on doit tout montrer.
Ça vend du rêve quelqu'un qui fait du droit et qui comprend pas ça.
Et il peut y avoir des choses privées que ne relèvent pas de ton problème de jalousie.
Genre si l'autre lui parle de trucs personnels.

Citation:
Mon attitude est la conséquence de son comportement douteux . Tu n'as pas honte d'inverser les rôles ?

Non je n'ai pas honte. D'abord parce que c'était mis au conditionnel... Je ne le pensais pas forcément comme ce qu'il serait passé. C'était une piste de réflexion. Ensuite parce que dans ce que tu décris de son comportement je ne vois rien que de légitime:
Parler avec un ami (qu'il te plaise ou pas ça change rien, l'ami il sera encore là quand toi il t'aura oubliée... il a donc bien raison de pas l'avoir mis au placard pour toi), c'est normal.
Vouloir qu'on respecte son intimité c'est normal.

Citation:
Ta manière de faire est à vomir .

Ta manière de répondre aussi?

Citation:
Avoir des regrets postérieurement , ça n'a rien d'étonnant

Si tu as bien agi il n'y a rien à regretter. Si rien n'est critiquable dans les éléments qui ont conduit à ta décision elle est bonne.

Citation:
Un contrat n'est jamais tacite puisqu'il suppose l'échange de volontés ... ( juriste de formation )

L'offre et l'acceptation peuvent être tacites. Exprimées par l'attitude, le comportement.
Reprends des cours;) (Et au passage ça m'impressionne pas, c'est bien pour toi, mais les "juristes" qui se qualifient comme tels après un an de cours, il y en a des tas).

Citation:
L'espionnage est un acte dissimulé , il est au courant en l'espèce dont il ne s'agit pas d'espionnage pour ta gouverne ...

Tu peux ergoter, ça n'en fait pas moins de toi quelqu'un qui s'immisce dans la vie d'un autre contre sa volonté (parce que s'il ne se soumet pas à ton envie tu justifies encore plus ton envie illégitime et le mets à l'index. On est toujours perdant face à ce genre de demandes).

Citation:
Merci pour ta réponse objective , ton passé a dû être bien compliqué

Allez bisous

Ah, l'attaque ad hominem parce qu'on a plus rien à dire. Heureusement que tu fais juriste et pas avocate;)
En vrai, même si ça te pique à la base moi je dis ça pas pour soutenir ton ex dont j'ai pas grand chose à faire mais pour pointer un problème du doigt
Si tu veux réagir comme ça, c'est juste pitoyable, ça me touche pas.
Mais oui pour tout dire, j'ai eu droit aux mêmes genres de procès d'intention, de jalousies, de jugements de mes amis et amies, d'espionnage, chantages à l'accès à des choses privées, etc.

Tu te rends pas compte que par exemple ton mec pourrait ne pas vouloir te montrer les messages car il a pu parler de toi à son pote et ne pas avoir envie de partager ça avec toi parce que ça fait partie de ses réflexions intimes ou que ça a pu être ponctuel et qu'il a pu se rendre compte que tu étais différente ensuite.
Ou que ce qu'il disait des messages de son pote était vrai.
Ou qu'il peut avoir des milliers de raisons qui n'ont rien à voir avec la tromperie.
Donc non c'était pas légitime. Pas avec aussi peu que tes a priori.
D'autant que de tes propres dire, il est investi et son comportement est relativement positif vis à vis de toi.

Le paradoxe vient de toi: tu dis que tu le sens sincère mais c'est toi qui n'a pas confiance.



Merci pour ta réponse , je reconnais que certains passages sont pertinents ...

MAIS
- Je ne suis pas hermétique , tu as simplement connaissance de 30 % de la situation . Ta lanterne est donc moins éclairée que la mienne .

- Sur l'argument qui consiste à dire que son pote , ce n'est pas lui , j'appouve . En revanche , l'influence tu sembles l'oublier


- Cher ami , j'ai un bac+6 en droit . Il y a bien longtemps que je ne suis plus en première année . Tu sais , ça n'a pas vocation à t'impressionner , je ne te dois rien et surtout je n'ai rien à te prouver . Et pour ta gouverne , je me destine à l'avocature , tu n'as pas à me juger .


- Tu es donc un écorché vif ... Je n'ai pas à faire les frais de ton douloureux passé , je n'y suis rien pou rien . Tu t'es défoulé sur moi . Tu es très agressif dans tes propos , tu devrais te remttre en cause ...

Tu t'identifies à cet homme , tu n'es donc pas objectif ...

- Explique moi comment on prouve un contrat résultant d'un comportement ?
C'est à pleurer de rire .
Tu as été sur coursdedroit.net ^^
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Tu en fais trop) le 06.08.18, 19h12 par Avalanche
Je ne m'identifie pas. Avoir une expérience similaire ça donne juste un bon éclairage. Écorché non. Avoir subi cela ne m'a pas laissé de séquelles, j'ai juste bien appris.
Si tu te destines à l'avocature avec ton "ouverture d'esprit", ton "empathie" et ta capacité aux raccourcis qui t'arrangent ça te promet une belle carrière. Ça et ton humilité...
Et je ne me suis pas défoulé. J'ai dit qu' une part de ton comportement est inacceptable pour toute personne normalement constituée et c'est le cas.
Que ça t'irrite c'est compréhensible mais c'est un autre problème. Ces n'a rien à voir avec qui je suis. Avec qui tu es sans doute. Quelqu'un d'arrogant qui est trop habituée à interpréter les règles à son avantage.

Mais lol. "Comment tu prouves un contrat résultant d'un comportement?"
Tous les jours. Acheter un billet de transports ou emprunter un taxi vaut acceptation tacite des clauses du règlement intérieur de la société.
Un taxi en attente faut une offre tacite. Il est là sur un emplacement, c'est suffisant avec le signe présent sur son véhicule pour dire qu'il fait cette offre.
Implicite comme son nom l'indique signifie juste non verbalisé. Heureusement bien des aspects du comportements humains permettent de communiquer et c'est pris en compte par des gens qui ont un peu plus de jugeote que toi, qui reste très sûre de toi alors que ce que j'explique est effectivement expliqué partout sur les sites expliquant le droit aux étudiants (Donc aux futurs
praticiens tels que toi. Je suppose que c'est pas pour les induire en erreur).
S'il y a des mandats tacites, des reconductions tacites, c'est qu'on estime que certaines fois l'absence de manifestation expresse d'une volonté contraire vaut manifestation d'une acceptation. Et ça résulte d'un comportement. (Même si en général "qui ne dit mot ne consent pas", je sais).
Onmyoji du calme stp, elle vient d'arriver, tu lui tombes dessus comme une avalanche dès son premier message, mets toi à sa place, c'est pas très accueillant.
Elle a le droit de pas être à ta convenance, et de ton côté tu n'es pas obligé d'avoir le dernier mot.

Les gars si on accueille tous les nouveaux arrivants de cette façon........
Il n'y a aucune agressivité dans mon message. Dire que certaines choses sont intolérables ou sont un boulet dans la relation c'est un avis mais ça n'est pas agressif, elle voulait savoir si elle avait bien fait je lui ai dit oui.
C'est elle qui choisit de réagir mal parce qu'on la caresse pas dans le sens du poil. Sans pour autant lui faire un procès, je prenais pas parti.
Des nouveaux arrivants il y en a et on les accueille pas mal. Cf tous ceux qu'on a ces derniers jours.
Mais ils ont pas cette attitude.
Donc désolé je me sens pas coupable pour le coup (d'autant qu'elle n'est sûrement pas là pour rester mais juste pour consommer).
Remets toi en question : elle a sa part de tort, mais tu as passé suffisament de temps sur un forum, et celui-ci en particulier, pour comprendre qu'accueillir un nouveau, si maladroit soit-il, avec une série de message comme ceux que tu as posté, n'est pas la bonne manière de s'y prendre. Sauf si tu cherches à garder la porte d'entrée et à rectifier tous les torts des autres, mais c'est pas ton rôle.

La partie importante de mon précédent message c'était
Citation:
Elle a le droit de pas être à ta convenance, et de ton côté tu n'es pas obligé d'avoir le dernier mot.
Lache du lest stp.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Oui) le 07.08.18, 12h12 par Onmyoji
Bref, en résumé et sans animosité aucune :
  • S'immiscer dans la correspondance privée d'autrui est une attitude très toxique. Il est important dans une relation de pouvoir disposer d'un jardin secret inviolable.
  • De plus, le faire contre son gré, c'est une violation du secret de la correspondance, un délit puni d'un an d'emprisonnement et de 45000€ d'amende. Il y a nombre de jurisprudences confirmant les messageries instantanées comme était une correspondance, je suis certain que tu sauras les trouver.
  • Sur un tout autre sujet, si effectivement il ment régulièrement et que ça affecte la confiance que tu peux lui accorder, cette relation serait malsaine, et y mettre fin est sans doute une bonne chose.
  • Mais attention au biais de confirmation.
    En particulier ceci me semble extrêmement problématique : « Je le sens sincère et investi […] mais je n'ai aucune confiance en lui »

    Cette phrase montre une très forte dissonance cognitive :
    → Soit tu n'as pas confiance dans ton propre ressenti : tu le sens sincère mais ton ressenti ne suffit pas à te rassurer.
    → Soit ton manque de confiance est purement interne : peu importe sa sincérité, quelque chose bloque de ton côté qui t’empêche d'accorder la confiance pourtant logique à un partenaire sincère et investi. Par exemple, les cicatrices de blessures liées à des relations antérieures peuvent provoquer ce type de blocage.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Constructif) le 07.08.18, 16h30 par FrenchKiss
  • +2 (lol) le 07.08.18, 23h56 par Onmyoji
Ah oui j'y pense comme ça : regarder les filles dans la rue n'est pas un problème en soi.
Je regarde les jolies filles dans la rue, ma nana regarde les beaux mecs. On commente.

Comme beaucoup de choses dans une relation, ce sont des sujets sur lesquels il est important de communiquer. Si ça te dérange qu'il regarde les filles, dis-le lui simplement, et voyez ce qui peut sortir d'un dialogue constructif.

Quand je dis « dis-le lui », je veux dire : exprime-lui ta gène, n'essaie pas de le lui interdire.

Un couple n'est pas une relation de contrôle, mais de respect. Un partenaire ne peut pas interdire quelque chose à l'autre. Il peut exprimer que ça le dérange, et l'autre peut choisir lui-même de se l'interdire pour faire plaisir à son partenaire.
→ Ou choisir de ne pas se l'interdire, auquel cas c'est au premier de voir si cette gène est acceptable. Et si aucun compromis ne peut être trouvé, c'est que la relation n'est pas viable.

Dans tous les cas, si tu ne dis rien, il n'a pas de raison particulière de deviner que ça te gène, et tu ne peux pas lui reprocher de ne pas deviner ce qui se passe dans ta tête ;)
Hello,

Pour compléter ce qui a déjà été dit, tu insistes sur le fait que votre relation a été officialisée (puisqu’il est question des présentations à ses amis et à sa famille) pour appuyer son désir d’engagement. Outre les problème d’interprétation au niveau des paroles et de tes ressentis déjà évoqués, un mois ça reste relativement court pour parler d’engagement construit sur la durée (et nourri par les épreuves d'un couple).

Tu pourrais te/ lui donner du temps pour mieux observer ses actes et te rassurer par la même occasion en le présentant à ta famille et à tes amis. Car pour l’instant on a l’impression que les faits sont trop peu nombreux en nombre pour que l’on puisse mesurer votre attachement (comprendre, on ne sait pas s’il y a à s’inquiéter de son attitude avec si peu d’éléments ou si c'est au contraire une réaction inappropriée). Personnellement, je pense que c’est normal de ne pas accorder sa confiance aveugle à son partenaire dès le début, mais il faut aussi vous donner du temps à tous les deux pour construire votre confiance/ vous rassurer mutuellement (et si les messages privés, photos ou conversations t’alertent, alors il faudrait plus se pencher sur la source de tes suspicions en amont du problème plutôt que de ne t’intéresser qu’aux conséquences qui ne sont que des symptômes).

Un autre détail qui a tout particulièrement retenu mon attention. Tu as mis fin au weekend parce que tu trouvais qu’il n’était pas fiable. Ça peut sembler plutôt impulsif d’un point de vue extérieur et la crise de nerf précoce au vu des seuls faits attaqués. Je peux me tromper mais ton copain pourrait étouffer et avoir envie de mettre fin à ta relation, juste parce que cherches trop à le contrôler.


Le désir d'engagement ne vient pas avec la formation du couple, mais avec les épreuves traversées par le couple lui-même.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 07.08.18, 18h51 par voucny
  • +2 (Pertinent) le 08.08.18, 00h00 par Onmyoji
A lire / A voir en ce moment sur FTS