Discussion

Aide soirée étudiantes

Note : 0

le 18.10.2018 par prabbble

6 réponses / Dernière par Pastore le 23.10.2018, 19h57

Salut !

(je précise que c'est mon premier post sur ce compte mais j'ai déjà un compte ici, dont j'ai perdu le mot de passe)

Alors j'ai 18 ans, et je suis assez débutant dans cette univers de seduction. En effet, j'ai pu uniquement closer quelque fois en soirée, mais ça se compte sur les doigts d'une main et j'étais bourré donc trop facile et inintéressant.

Mais je continue d'essayer, à chaque soirées, (j'en fais souvent), mais la plupart du temps j'échoue. Non pas que je me prend des stops, mais simplement je tente pas grand choses. Non pas que je n'ai pas de couilles, mais j'ai l'impression de manquer de SOLUTION surtout. Je ne sais pas COMMENT faire, QUOI faire, alors je fais pas.

Pourtant je veut m'améliorer le plus possible dans ce milieu des soirée, quel quelles soit. (privé, boite, soré étudiantes, etc). Autant parfois j'ai l'impression (et j'en suis convaincu) d'avoir un potentiel énorme, (en plus du fait que suis pas mal physiquement), autant des fois j'ai l'impression qu'il me manque une case, je ne sais pas comment m'y prendre pour faire en sorte d'embrasser une fille depuis zero.

Là, je crée ce sujet car j'ai samedi prochain une grosse soirée d'École de commerce sur lyon. J'y vais avec 5 pote, dont qui sont à peu près du même niveau et d'autre qui ont plus d'expérience. Et ils sont chaud chaud comme jamais à pecho des meufs. Du coup bien sûr, ça me redonne encore plus l'envie de réussir. Clairement, je sais pas si c'est bon ou pas mais on y va pas pour danser pour s'amuser ou pour boire, mais bien pour closer. Je suis donc motivé comme jamais, c'est l'occasion de franchir un cap et d'arreter cette stagnation. C'est là que je demande votre aide.

On part de presque zero question connaissance, on connait presque personne de cette école (Je rentre cette anné). En revanche, j'ai déjà fait quelque soirée de ce genre.

Comment closer dans ce type d'environnement, en soirée étudiante ? J'aimerais en tout cas kc, si possible fc. Sachant que je ferais en sorte de pas être trop bourré afin de garder ma lucidité, j'ai pas besoin de ça pour être courageux en tout cas si j'ai les solutions. (vu le prix de l'alcool ça devrais pas être trop dure)

Ce qu'il me faut, c'est des solution, des plan concret. D'expérience, je sais que l'envie et la détermination ne suffise pas. Et le lendemain j'ai l'impression d'avoir perdu mon temps si j'ai rien fait. Enfait, idéalement, même me prendre des stops m'irait, car ça veut dire que j'aurais essayer.

Comment faire pour aller parler à une fille sans utiliser des opener à la con ?

Sur la piste ?

(je precise que je ne sais pas danser et je n'aime pas particulierement, mais ça n'as pas d'importance j'imagine ?)

Au coin fumeur ?

Alleur ?

Enfait je suis assez sociable, je vais vers les gens facilement, je créer des lien facilement, j'arrive facilement à aborder des gens, parler un peu etc. Mais surtout des mec, je me fais des pote facilement en soirée, c'est naturelle pour moi mais avec les fille pas du tout.

Et surtout, après ça, comment parler, de quoi parler, et comment montrer mes intention, que je suis pas la pour faire la causette ou pour parler de ses étude ? Comment progresser, rapidement, faire monter la tension et l'embrasser ? Comment éviter les blanc ? Comment ou à quelle occasion la toucher ?
(Ils faut partir du principe que je suis débutant complet, cela n'est pas naturelle pour moi)

Quand je lis les field report, ça parait simple, des punchlines sortie au bon moment, mais face à une fille en soirée c'est pas la même.
J'ai déjà parlé à des fille en soirée, qui me trouvais intéressant et tout, mais au final soit je me barre, sois c'est elle, car il ne se passe RIEN. Ou alors ya un ec assez prolongé, MAIS je n'y vais pas PARCE QUE je ne sais pas comment ni quoi dire..

Je sais pas comment attaquer et progresser dans l'interaction. Dans ce genre d'environnement, avec la musique, etc ça parait encore plus dure..

Même si vous avez des plan d'action un peu "direct" "ça passe ou ça casse", ça peut m'intéresser. Je reverrais les fille sans doute pas, ou peut-être que si. Mais au pire tant pis. Tant que je garde une bonne image de moi. EN tout cas je cherche des solution concrète et mettable en pratique dans cette environnement. Mais je prend tout les conseils

Merci beaucoup de votre aide, cher communauté de la séduction.

(Ah oui, et avez vous des conseil pour choisir ses cible ?)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] T'es lourd le 22.10.18, 21h03 par THS
il faut avant tout sexualiser la conversation, c'est à dire qu'elle ne te prenne pas pour un invité mais pour une cible potentielle de la soirée justement. Tu sexualises avec des regards, des tournures de phrase à double sens, ou directement en la complimentant avec tact et de façon naturelle, tu danses avec elle...
Mais il faut réellement sexualiser les choses avec elle, non pas sexualiser pour coucher avec elle mais sexualiser pour donner un caractère sexuel et non plus social à la conversation.

Penses toujours qu'en soirée les filles ont la même envie et ambition que toi alors profite de cet aspect de "monde parallèle de drague" pour sexualiser, chose que tu peux faire uniquement de façon discrète dans la vie réelle.


Ensuite, a priori tu as déjà les approches en tête étant donné que tu arrivés à parler aux filles mais pas à continuer les conversations, là je ne pourrai pas t'aider..

Du moins je contribue au topic en te parlant de la sacro-sainte sexualisation de la conversation (qui est une notion vaste et intéressante à réfléchir, c'est pour ça que je la case ici ) mais j'attends aussi d'autres réponses car ce sujet m'intéresse aussi mais je n'arrive pas à poser d'éléments aussi concrets que la sexualisation.
En soirée, tu dois faire la différence dès le premier regard, ton charisme, ton style, ton body langage auront un gros impact pour déclencher de l'intérêt.

Briser la glace c'est bien, mais en boîte plus qu'ailleurs (a cause du son fort etc) tu dois etre plus énergique en général, des punchline toute faites te serviront a rien, faut etre situationnel.

Mon schéma habituel c'est :

- repérer des IOI
- ouvrir la discussion
- l' isoler et commencer l'escalation et la sexualisation.

C'est plutôt simple a mettre en œuvre mais ça demande évidement de se placer au dessus du lot dès le départ.

Sinon, tu as bien d'autre endroit où te faire les crocs aussi, certains sont très bon en boîte et nul en date, d'autre bon en SPU mais savent pas gérer dans un cercle social proche, etc etc.

Expérimente et trouve ce qui marche pour toi.
  • r-0
  • Score : 211 - 28 ans - MBTI: ESFJ
Alors ça va être cash mais c'est selon moi le principal problème :

Citation:
Mais je continue d'essayer, à chaque soirées, (j'en fais souvent), mais la plupart du temps j'échoue. Non pas que je me prend des stops, mais simplement je tente pas grand choses. Non pas que je n'ai pas de couilles, mais j'ai l'impression de manquer de SOLUTION surtout. Je ne sais pas COMMENT faire, QUOI faire, alors je fais pas.


Tu n'as pas les couilles en fait, tu cherches juste des excuses. C'est normal on l'a tous fait avant toi. C'est le levier de progression le plus important : oser. Personne ne le fera pour toi.
Ya pas de phrase magique, d'opener qui permet de gagner à 100%. Bien évidemment avec l'expérience on arrive à avoir des openers qui font marrer qui utilise le contexte, l'environnement, mais c'est juste un plus.

Pour les autres conseils, en soirée quand il y a du bruit c'est plus difficile de se faire entendre, le jeu de regard va te permettre de voir à qui tu plais, des regards et des sourires échangés seront probablement des signes d'intérêts.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 22.10.18, 12h22 par THS
  • THS
  • Score : 120 - 23 ans - MBTI: ENTP
Être bon en séduction ca demande des années, des remises en question profondes, des changements d habitudes, une connaissance et un gros travail moral et physique sur soi. Tailler à la serpe ça donne : c est l art d’être détaché tout en étant efficace.

C’est un processus que tu travailles tous les jours en prenant l’habitude d’oser et ainsi sortir de cette fameuse zone de confort et l’agrandir.
Pour les conseils tu as l'air d'avoir le feu au cul avec toutes tes questions, ça marche pas comme ça, faut du temps : Si tu veux passer une bonne soirée : il faut monter ton niveau d’énergie par rapport à ton niveau du quotidien la majorité des gens utilise l’alcool ( c est génial sur le court therme par contre ça va niquer toutes tes chances en milieu et en fin de soirée )ose mec et démarque toi. Te dire que tu vas chopper ça dépends de beaucoup de choses mais en faisant ce qu'on t'a dit au dessus plus ça les bonnes expériences vont suivres naturellement ainsi que les opportunités, si tu as fais un peu de soirée le reste tu connais.
  • Syd_
  • Score : 811 - 81 ans
Tu pars avec un mauvais état d'esprit, si tu ne t'amuses pas un minimum en boite, ne va pas en boite.


Pour coucher avec des nanas le 1er soir, la logistique est très importante. Tu habites près de là où tu sors ?
2 éléments incontournables :

-de la confiance
-savoir danser

Tu n'as pas spécialement besoin d'avoir des phrases d'approche, il faut juste que tu oses aborder des groupes, que tu puisses les intéresser un minimum, tu invites ta cible à danser et tu tentes le KC.
Si ça foire sur l'une de ces étapes, tu recommences.
En général en soirées etudiantes les filles sont dans le même état d'esprit, tout le monde est là pour s'amuser.
Si tu representes un bon divertissement et que tu gérés efficacement la concurrence, tu devrais t'en sortir sans encombres :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Trop dogmatique le 25.10.18, 10h22 par Reito