Discussion

Besoin d'avis de couples libres urgent

Note : 19

le 14.06.2019 par saribe86

42 réponses / Dernière par saribe86 le 24.06.2019, 15h21

Je rejoins Owen.
Ton compagnon n'est pas polyamoureux, sinon il ne dirait jamais quelque chose comme :
Citation:
les autres filles ne représentent rien

Il y a cependant une série de livres et d'autres ressources consacrées au polyamour / non-monogamie qui peuvent vous aider à y voir plus clair si c'est une piste que vous souhaitez explorer : post426704.html

Ceci dit, comme c'est embarqué à l'heure actuelle, il ne peut pas répondre à tes attentes et vous allez juste vous faire souffrir mutuellement.
Merci pour vos conseils, je suis d'accord...
Mais nous ne parvenons pas à nous quitter, à chaque fois on revient... car on a besoin l'un de l'autre...c'est vraiment dur
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas de chance mais ça arrive le 15.06.19, 20h53 par Owen
  • r-0
  • Score : 211 - 28 ans - MBTI: ESFJ
Citation:
Les fois où je les grillé c'était parce que je cherchais des indices, je cherchais la m.... en gros, les détails sordides etc c'est moi qui ai voulu trouver les indices qu'il allait voir ailleurs.


Quand tu dis que l'as grillé tu veux dire qu'il ne t'en parle pas ? Un manque d'honnêteté ou un choix de ta part de ne pas vouloir savoir ?
r-0 a écrit:
Citation:
Les fois où je les grillé c'était parce que je cherchais des indices, je cherchais la m.... en gros, les détails sordides etc c'est moi qui ai voulu trouver les indices qu'il allait voir ailleurs.


Quand tu dis que l'as grillé tu veux dire qu'il ne t'en parle pas ? Un manque d'honnêteté ou un choix de ta part de ne pas vouloir savoir ?



Non il dit rien, il ment. ça le met mal à l'aise de m'en parler, après je comprends car quand il m'en parle je l'insulte et je fais une crise de nerf...avec le temps je me suis beaucoup calmée...jaurais aimé trouver un terrain d'entente.. je pense que j'aurais été plus heureuse dans le déni...l'autruche...comme beaucoup de gens font en fait. Et ils en sont plus heureux
  • r-0
  • Score : 211 - 28 ans - MBTI: ESFJ
Citation:
Non il dit rien, il ment. ça le met mal à l'aise de m'en parler, après je comprends car quand il m'en parle je l'insulte et je fais une crise de nerf...


Je pense que l'honnêteté reste vraiment une base dans le couple, d'autant plus quand on l'ouvre. On a pas besoin de tout savoir dans les détails mais au moins qu'il n'y ait pas de mensonges, de relations ou de secrets dissimulés à l'intention de l'autre.
Le rapport de force installé dans votre relation est clairement à son avantage puisqu'il fait ce qu'il veut, sans prendre en compte ton bien-être. Il peut se le permettre parce que tu es prête à sacrifier beaucoup pour rester avec lui.

Sauf que même dans les couples libres il existe des règles, définies ensemble, pour préserver la santé mentale et le bien-être de l'autre. Si on dit on sort pas les amis proches, bah on le fait pas. Sinon c'est une trahison. Et ces règles ne fonctionnent que si les deux sont sincères et honnêtes.
r-0 a écrit:
Citation:
Non il dit rien, il ment. ça le met mal à l'aise de m'en parler, après je comprends car quand il m'en parle je l'insulte et je fais une crise de nerf...


Je pense que l'honnêteté reste vraiment une base dans le couple, d'autant plus quand on l'ouvre. On a pas besoin de tout savoir dans les détails mais au moins qu'il n'y ait pas de mensonges, de relations ou de secrets dissimulés à l'intention de l'autre.
Le rapport de force installé dans votre relation est clairement à son avantage puisqu'il fait ce qu'il veut, sans prendre en compte ton bien-être. Il peut se le permettre parce que tu es prête à sacrifier beaucoup pour rester avec lui.

Sauf que même dans les couples libres il existe des règles, définies ensemble, pour préserver la santé mentale et le bien-être de l'autre. Si on dit on sort pas les amis proches, bah on le fait pas. Sinon c'est une trahison. Et ces règles ne fonctionnent que si les deux sont sincères et honnêtes.



Alors le gros souci est que nous avons essayé depuis quelques semaines de mettre en place des règles : fidélité du coeur, pas de je t'aime aux autres, pas de sorties, ils ne dorment pas ensemble etc
Mais je ne le crois plus...il m'a dit que même s'il ne ment pas et dit qu'il ne dort pas avec untel (par exemple) je ne vais jamais le croire....c'est dommage
J'en suis à me demander si je vais pas couper les ponts quelque temps pour qu'il réalise de lui-même ce qu'il veut...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 17.06.19, 16h18 par Jalapeno
... et dans ton intérêt aussi. Prendre le temps de réfléchir à tes limites.
  • r-0
  • Score : 211 - 28 ans - MBTI: ESFJ
Citation:
Alors le gros souci est que nous avons essayé depuis quelques semaines de mettre en place des règles : fidélité du coeur, pas de je t'aime aux autres, pas de sorties, ils ne dorment pas ensemble etc
Mais je ne le crois plus...il m'a dit que même s'il ne ment pas et dit qu'il ne dort pas avec untel (par exemple) je ne vais jamais le croire....c'est dommage


Le problème c'est que c'est trop tard en fait. Les règles elles sont justement là pour créer et maintenir la confiance.
C'est logique que tu ne veuilles plus le croire suite à ces mensonges.

Pas d'honnêteté => pas de confiance => pas de sentiment de sécurité => mal-être
r-0 a écrit:
Citation:
Alors le gros souci est que nous avons essayé depuis quelques semaines de mettre en place des règles : fidélité du coeur, pas de je t'aime aux autres, pas de sorties, ils ne dorment pas ensemble etc
Mais je ne le crois plus...il m'a dit que même s'il ne ment pas et dit qu'il ne dort pas avec untel (par exemple) je ne vais jamais le croire....c'est dommage


Le problème c'est que c'est trop tard en fait. Les règles elles sont justement là pour créer et maintenir la confiance.
C'est logique que tu ne veuilles plus le croire suite à ces mensonges.

Pas d'honnêteté => pas de confiance => pas de sentiment de sécurité => mal-être


Je me sens honteuse d'accepter autant pour quelqu'un...je suis pourtant une personne dans la vie qui se laisse pas faire, qui a un poste à responsabilités, qui sait diriger etc mais avec lui je suis comme...sous une emprise.

Depuis samedi je ne lui parle plus, il m'écrit mais je résiste...je me dis que si je reste un peu silencieuse quelque temps il comprendra de lui-même ce que je représente ou pas...qu'en pensez vous? et cela me permettra aussi de prendre du recul pour moi...
Je pense que ce recul va te faire du bien.
Pour que ce soit plus constructif pour toi comme pour lui (que ça n'ai pas l'air d'un caprice) tu peux aussi simplement lui dire en une phrase que tu souhaites prendre un peu de recul par rapport à cette situation qui te fait souffrir (ou autre phrase qui correspondra à ce que tu ressens).

Ainsi il sera fixé et aura lui aussi le loisir d'y réfléchir, pendant tout le temps où tu préfèreras rester à distance.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 17.06.19, 19h46 par Jalapeno
  • [+1] A lire le 18.06.19, 01h16 par Onmyoji
Faire silence ce n'est pas communiquer ce que tu veux communiquer.
Lui expliquer comme le dit Voucny sera plus constructif. Il y a au moins une chance que tu arrives au résultat.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 17.06.19, 21h57 par voucny
  • [0] Absolument le 18.06.19, 09h17 par r-0
En un sens vous avez raison, mais je pense que certaines personnalités ont besoin d'électrochocs pour réaliser ce qu'ils leur faut...c'est quand même dommage d'en arriver là.. j'aimerais mieux communiquer comme vous suggérez de faire
Je pense que ce sera d'autant plus un électrochoc si tes motivations lui sont explicites.
voucny a écrit:
Je pense que ce sera d'autant plus un électrochoc si tes motivations lui sont explicites.


comment vous diriez ça vous ? :)
j'ai pas trop les mots pour pas faire ultimatum qui fait (encore) plus fuir... :-/
Salut Saribe,


oui, en couple libre, il faut instaurer des règles mais pas seulement les tiennes. C'est une forme de relation qui demande beaucoup de communication et donc d'écoute. Pour que ça marche, il faut que tu comprennes pourquoi l'exclusivité ne lui convient pas et il faut que tu l'acceptes et que tu puisses le vivre bien.
Et toi? Ca te plait l'idée d'être libre et de pouvoir avoir des relations extérieures à ton couple?

A te lire, tu subis complètement ce choix qu'il t'a imposé. On ne choisit pas d'être en couple libre par défaut.
C'est un choix qui se fait à deux, c'est un peu comme un cadeau qu'on se fait, une marque de confiance énorme et même quand les bases sont solides, quand les règles sont claires, c'est compliqué parfois.
Il n'y a pas de norme, chaque couple définit ses propres règles, elle sont définies par leur histoire, leurs motivations, leurs envies et leurs limites.
Il faut en parler avec lui et évidemment si tu poses des questions et qu'aucune réponse ne te convient (soit il esquive, soit il te raconte mais tu pètes un plomb) ,c'est mal parti.
De mon point de vue, tu dois complètement changer d'état d'esprit, sinon votre couple ne sera libre que de nom.
Et bien sûr, si ça ne te convient pas, tu dois lui dire et rompre si vous ne tombez pas d'accord.
Courage
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Post responsable le 18.06.19, 01h16 par Onmyoji
  • [+1] A lire le 18.06.19, 09h19 par r-0
Sathinelilly a écrit:
Salut Saribe,


oui, en couple libre, il faut instaurer des règles mais pas seulement les tiennes. C'est une forme de relation qui demande beaucoup de communication et donc d'écoute. Pour que ça marche, il faut que tu comprennes pourquoi l'exclusivité ne lui convient pas et il faut que tu l'acceptes et que tu puisses le vivre bien.
Et toi? Ca te plait l'idée d'être libre et de pouvoir avoir des relations extérieures à ton couple?

A te lire, tu subis complètement ce choix qu'il t'a imposé. On ne choisit pas d'être en couple libre par défaut.
C'est un choix qui se fait à deux, c'est un peu comme un cadeau qu'on se fait, une marque de confiance énorme et même quand les bases sont solides, quand les règles sont claires, c'est compliqué parfois.
Il n'y a pas de norme, chaque couple définit ses propres règles, elle sont définies par leur histoire, leurs motivations, leurs envies et leurs limites.
Il faut en parler avec lui et évidemment si tu poses des questions et qu'aucune réponse ne te convient (soit il esquive, soit il te raconte mais tu pètes un plomb) ,c'est mal parti.
De mon point de vue, tu dois complètement changer d'état d'esprit, sinon votre couple ne sera libre que de nom.
Et bien sûr, si ça ne te convient pas, tu dois lui dire et rompre si vous ne tombez pas d'accord.
Courage


Merci pour cette réponse, en fait en soi dans l'absolu, je peux m'autoriser d'autres rencontres, mais j'en ai moins le besoin que lui. Pour lui c'est en avant tout une notion de liberté, de porte ouverte. Il aime sentir que la porte est ouverte. S'il me sent trop sur lui, il va commencer à aller voir ailleurs pour se prouver qu'il n'appartient à personne (en gros).

C'est un phobique de l'engagement...dès qu'il se sent saisi à la gorge il va voir ailleurs. Le problème est que quand il me dit que l'amour, le coeur c'est qu'avec moi, je ne le crois pas. Or, ce serait déjà une règle à instaurer. Et puis...je m'attendais pas à ce qu'il aille autant ailleurs... je pensais que c'était de temps en temps là ça m'a l'air quasiment maladif et du coup j'ai peur... je sens qu'il tient à moi mais il ne peut se défaire de ce type de comportement compulsif. J'ai peur que ce soit trop tard pour instaurer des règles car je n'arrive pas à lui faire confiance...je suis vraiment triste
  • Owen [MOD]
  • Score : 1082 - 30 ans
Pourquoi tu ne lui fais pas confiance deja? Ce sont tes insecurites qui parlent non?

Et certains ont besoin de plus de sexe que d'autres, c'est pas toujours equilibre les couples libres.

Je serai curieux de savoir si lui reagirait mal en sachant que tu es allee t'eclater avec un inconnu (c'esr tres revelateur).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Tu t'y prends mal le 21.06.19, 17h09 par Jalapeno
Owen, le gars n'a pas du tout l'air d'être en mode polyamoureux, communication claire, etc.
Il a plutôt tendance à jouer double jeu et à entretenir les insécurités en lui disant "je n'aime que toi, les autres ne comptent pas".
Dans ce contexte, difficile de blâmer la jalousie et l'insécurité, surtout pour quelqu'un qui est monogame à la base.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 21.06.19, 17h15 par FK