Discussion

Bloqué : inscription dans un master et l'incohérence des études de commerce

Note : 0

le 28.09.2015 par Yahska

5 réponses / Dernière par Yahska le 02.10.2015, 11h41

Bonjour FTS,

Je n'ai jamais su ce que je voulais devenir, et j'éprouve vraiment un blocage pour trouver un projet professionnel.

A l'aube de mes 25 ans, j'ai effectué plusieurs choses :

Des études d'arts (MANAA / 1ere année d'infographie) et de Commerce (Bac STG : Marketing, Bac + 2 en Gestionnaire d'Unité Commerciale spécialisé en Ameublement et Décoration, BAC + 3 Bachelor en Développement Commercial) j'ai pratiquement tout obtenu avec mention.

J'ai effectué toutes mes études dans des écoles privés (soit parce qu'elle était pas cher soit en alternance. Sauf la MANAA qui ma coûté un prêt étudiant)

J'ai également vécu 2 ans en Allemagne ou j'ai effectué divers jobs. Je suis bilingue Anglais et malgré le fait que je n'ai plus parler un mot d'allemand depuis 3 ans. Je pense qu'en reprenant quelques cours, mon niveau d'allemand devrait revenir vite.

Bref. Pour résumé, je suis tout juste diplômé d'un Bachelor (Licence Professionnel).

C'est mega handicapant d'avoir des examens finaux en septembre (bah oui c'est professionnalisant, c'est pas fait pour faire des études après normalement).

Donc pour les inscriptions c'est une vraie ***** pourtant j'aurais adoré faire un Master, (Management, Commerce International, Coaching etc..) mais étant d'école privée, faut que je continue le circuit et une école de commerce, c'est pas le même prix. Entre 7 000 et 15 000 l'année plus vivre à coté surtout si c'est pour habiter dans une ville comme Paris. C'est juste impossible pour moi.

Je peux faire un master à la fac, par contre il faut juste que je recommence 3 ans de spécialisation pour ce master donc refaire une licence dans le public.

"Bonjour, je suis intéresse pour votre master en commerce international."
" Il faut une licence en LEA"
" Mais j'ai une licence commerciale et je suis trilingue"
" Il faut une LEA, désolé"


D'ailleurs pour le monde de l'emploi c'est la même galère, j'ai fais des études intitulé Gestionnaire, Management, Responsable.. Donc des études à vocation managérial, on apprends ça : Gérer et optimiser son équipe etc... Sauf que pour être manager, il faut un BAC + 5.

Avec un Bac + 3 c'est :

" Je suis recruteur et je suis intéressé par vos compétences dans le développement commercial, au sein d'une équipe de commerciaux vous gérerez un porte-feuille clients sur une zone donnée. "

"Ouai, vous voulez que je sois commercial itinérant quoi" Ou alors, c'est du phoning dans des centrales d'appel.

Personnellement tout ça, cela m’effraie un peu. Au cour de mon alternance, je me suis retrouvé avec un responsable commercial qui me harcelait / mettait pression/ pour faire toujours plus de chiffres et mon statut d'apprenti ne m'a jamais donné le droit à aucune prime (pour cette entreprise). Bref ça me dégoûte un peu de ce métier de commercial, dans ses conditions.

Donc vous allez vous dire ? Quoi ! Un mec qui étudie le commerce et qui ne veux plus être commercial ?

Mais bon c'est vaste le commerce, moi j'ai toujours pris cela comme une école de la vie. Savoir se vendre et savoir vendre. Avoir la mentalité d'un manager, ça sert toujours dans la vie.

Plusieurs choix s'offrent à moi :
- Est-ce que je reste dans le commerce
- Est-ce que je me réoriente dans autre chose (trouver quoi et puis refaire 5 ans d'études à 25 ans)
- Est-ce que je pars à l'étranger... ( j'ai un entretien téléphonique demain pour travailler dans un centre d'appel en Allemagne.. c'est loin d'être le job de mes rêves)

Bref, je sais bien que vous êtes pas conseiller d'orientation, mais je profite de ma première période de chômage pour faire un grand bilan alors si vous avez des expériences, des suggestions...
Je ne vais pas pouvoir te donner de conseils sur les études commerciales j'y connais rien, mais pour la fac mon conseil c'est INSIIISTE.

Ma petite expérience de la fac c'est qu'il y a ce qu'on te dit, et ce qui se fait. Alors ok il est possible que tu ne puisses pas intégrer un master commerce international sans la licence LEA, mais par contre il est surement tout à fait possible que tu fasses une demande d'équivalence pour que tu t'inscrives directement en L3 de LEA, en faisant valoir la licence commerce et le fait que tu sois bilingue.
Est-ce que tu pourrais passer le toeic ou le toefl pour attester de ton niveau d'anglais ? Est ce qu'il y a l'équivalent en allemand.
Tu peux t'inscrire en LEA par correspondance à Grenoble je crois, comme ça tu valides ça dans l'année et l'année prochaine tu es prêt pour intégrer un master.


Après je vois à tes premières études que tu sembles intéressé par les domaines artistiques. Tu as toujours envie de creuser là dedans ?
Hello Voucny, merci pour ta réponse,

D'ailleurs à ma première lecture j'avais pas compris que tu avais écris " insiste".
A ta manière de l'écrire, j'ai cru que c'était l'abréviation d'un pôle de fac ou je sais pas quoi, hahahahaha.

Alors,

J'ai passé le TOIEC cette année et j'ai obtenu un score de 800 / 990.

Concernant l'Allemand, j'avais passé le TestDaF y a quelques années, c'est un diplôme qui permet de prétendre à la nationalité allemande pour les émigrés. Il n'est valable que 2 ou 3 ans je crois, faudrait que je le repasse. un jour.

L'Artistique, je vois pas cela très sécurisant niveau argent. Ça marche beaucoup à la chance et tout les jobs comme : Photographe, Artiste ou graphiste, c'est juste over blindé et ça fonctionne sur le principe de l'exception à la règle.

C'est ce qui m'avait un peu déçu dans la photographie de mode, les photographes internationaux ont tellement d'assistants près à ce sacrifier pour eux que tu es payé à coup de lance-pierre.

En fait, en y réfléchissant je souhaiterais rester dans du domaine commercial mais plus dans du coaching d'entreprise ou quelque chose comme ça...
Citation:
Donc pour les inscriptions c'est une vraie ***** pourtant j'aurais adoré faire un Master, (Management, Commerce International, Coaching etc..) mais étant d'école privée, faut que je continue le circuit


:? J'avoue, je suis très étonné par ta situation.

Parce que vu ton projet, tu as le profil idéal ! Et je dis ça pour avoir fréquenté des gens qui justement faisaient des Master Commerce international en fac. Notamment:

Citation:
"Bonjour, je suis intéresse pour votre master en commerce international."
" Il faut une licence en LEA"
" Mais j'ai une licence commerciale et je suis trilingue"
" Il faut une LEA, désolé"


Comme c'était pas ma priorité, j'ai pas porté attention. Mais il me semble pas que Commerce International soit destiné aux LEA. Tu peux avoir fait ce cursus, mais c'est même pas spécialement la voie royale je crois me rappeler.

Je n'aurais jamais pensé donner un jour ce conseil, mais tu t'es renseigné auprès d'un conseiller d'orientation, ou d'une structure du type ? Au moins au niveau de ce qui concerne les problèmes administratifs, je crois que ça peut être intéressant de tenter. Tu t'es renseigné auprès de combien de facs ? Tu peux trouver et parler à des étudiants (ou anciens) d'un Master Commerce International ? A un prof d'un de ces masters ?

Citation:
Je peux faire un master à la fac, par contre il faut juste que je recommence 3 ans de spécialisation pour ce master donc refaire une licence dans le public.


Regarde pour une validation d'acquis. Sincèrement, si tu devais te retaper 3 ans pour faire un Master Commerce Inter, pour moi, c'est une pure arnaque ! Éventuellement la L3 de LEA, mais même là ce serait un peu injuste je trouve. Et en plus, de LEA...

Note: je n'ai rien contre les LEA. Là, je m'exprime en fonction du cursus de Yashka et de ses ambitions affichées.


Citation:
Donc des études à vocation managérial, on apprends ça : Gérer et optimiser son équipe etc... Sauf que pour être manager, il faut un BAC + 5.

Avec un Bac + 3 c'est :

" Je suis recruteur et je suis intéressé par vos compétences dans le développement commercial, au sein d'une équipe de commerciaux vous gérerez un porte-feuille clients sur une zone donnée. "

"Ouai, vous voulez que je sois commercial itinérant quoi" Ou alors, c'est du phoning dans des centrales d'appel.


Faudrait que les autres membres du forum donnent leur avis (et si il y en a aussi dans une filière de type Commerce International, ce serait cool). Mais de ce que j'ai cru comprendre, beaucoup connaissent le même problème... alors qu'ils ont un bac+5 en management... ou genre, des ingénieurs qui dans les faits se voient confier des tâches de techniciens. Et c'est pas nouveau...
Pareil que les autres.
Ou trouve un autre Master du même genre avec une spécialisation un peu différente, il y aura certainement un mec à sa tête qui recherche des profils atypiques.
Tu as une liste des masters sur le net avec leur taux d'embauche à la sortie. Essaie de trouver ça, ça peut t'aider.
Bonjour,

Merci beaucoup pour vos réponses.

Iskandar a écrit:
Citation:
Parce que vu ton projet, tu as le profil idéal ! Et je dis ça pour avoir fréquenté des gens qui justement faisaient des Master Commerce international en fac.


Cela fait plaisir à entendre, c'est vraiment rassurant !

Iskandar a écrit:
Citation:
Comme c'était pas ma priorité, j'ai pas porté attention. Mais il me semble pas que Commerce International soit destiné aux LEA. Tu peux avoir fait ce cursus, mais c'est même pas spécialement la voie royale je crois me rappeler.


C'est une anecdote que je tiens directement d'un appel avec la fac de ma ville. En fait, j'ai entendu beaucoup de discours différents. Exemple : "Vous êtes vraiment typé commercial, faudrait réellement vous orientez vers une (grande) école de commerce."


Iskandar a écrit:
Citation:
Je n'aurais jamais pensé donner un jour ce conseil, mais tu t'es renseigné auprès d'un conseiller d'orientation, ou d'une structure du type ? Au moins au niveau de ce qui concerne les problèmes administratifs, je crois que ça peut être intéressant de tenter. Tu t'es renseigné auprès de combien de facs ? Tu peux trouver et parler à des étudiants (ou anciens) d'un Master Commerce International ? A un prof d'un de ces masters ?


Alors, pour un conseiller d'orientation oui, mais il n'a pas été "foutu" de me fournir une réponse plausible. C'était du grand n'importe quoi. (Après j'ai rien contre cette profession mais la personne que j'ai eu en fasse de moi était totalement incompétente, qui se trompe de brochures, qui te trouve une école publique.. mais à Tahiti ou je sais plus où).

J'ai dut appeler une 10ene Facs / Ecoles privées qui fonctionnent sous alternance , ce qui me pose problème c'est qu'en ayant fini mes examens de fin début septembre. J'étais vraiment handicapé pour les périodes d'inscription. Une école m'a demandé de raccourcir l'alternance que j'avais fin-août sinon j'étais pas accepté.

Mes amis qui ont une Licence Pro en commerce international sont partis en grande école privée pour le master. (type SKEMA..)

Iskandar a écrit:
Citation:
Faudrait que les autres membres du forum donnent leur avis (et si il y en a aussi dans une filière de type Commerce International, ce serait cool). Mais de ce que j'ai cru comprendre, beaucoup connaissent le même problème... alors qu'ils ont un bac+5 en management... ou genre, des ingénieurs qui dans les faits se voient confier des tâches de techniciens. Et c'est pas nouveau...


Ouai mais le statut de Master à celui de Licence change quand même la donne. Il y a plus de reconnaissance et un véritable statut de Cadre. C'est vrai que ça fait mal quand on a des études managérial et les seuls propositions sont des postes de commerciaux terrains ou travailler dans des centres d'appels.

Je suis pas spécialement réticent à commercer en bas de l’échelle mais y a des limites.

Onmyoji a écrit:
Ou trouve un autre Master du même genre avec une spécialisation un peu différente, il y aura certainement un mec à sa tête qui recherche des profils atypiques.
Tu as une liste des masters sur le net avec leur taux d'embauche à la sortie. Essaie de trouver ça, ça peut t'aider.


Ma solution.

De toute façon je pense que cette année c'est raté pour les inscriptions. Je cherche actuellement un job en Allemagne, qui nécessite le français. Ça va être du "Call Center" mais si cela me permet des années supplémentaires d'immersion et de renforcer mon allemand. Ça ajoutera une grande corde à mon arc et ça me permettra de voir pour un master sur place ou de mettre de l'argent de coté pour un futur crédit grande école.