catch me if you can (relation à distance)

bon tant pis, j'me lance et je grille mon compte. (quitte à me faire déssouder par Blusher)

J'en parle beaucoup avec mes potes, mais j'aimerais avoir l'avis extérieur de ce forum concernant la situation que je suis en train de vivre.

(bon je sais : pas d'aides perso, enfin quoique j'ai cru comprendre qu'elles étaient tolèrées dans le forum "vie de couple" si jamais elles retranscrivent une situation courante).
quelque part c'est une situation courante.
avec l'explosion des rencontres dites "on line", c'est une situation qui tend à se démultplier dans nos chaumières.


je pense que c'est pas mal d'avoir l'integralité de l'histoire pour bien en saisir toutes les subtilités, vais faire ça en essayant d'être le plus neutre possible


bon feu :

"Miss S" dont le profil est celui-là :

_ a connu bcp de mecs dont une relation sérieuse
_ revient d'un pays lointain (fin 2007) dans lequel elle a passé 3 mois et s'est lachée afin de digérer sa précédente relation (sérieuse)
_ à 329 amis sur facebook dont 13 exs...(j'exagère à peine)
_ n'avait en Juillet couché avec personne depuis 6 mois
_ à beaucoup de vrais amis (c'est bien aussi les vrais amis)
_ est tres famille
_ fait bcp la fete
_ dévore la vie (ou tout au moins donne cettte impression...parce que malgré tout ça, je ressens parfois des traces de Low Self Esteem)
_ est une fille avec laquelle je n'étais pas prédéstiné à sortir

malgré tout :

//retrouvaille avec "Miss S" en MArs 2008 (que j'avais croisé lors de mes études)
//échange de mails + rencart-verre mode "tout bien tout honneur" (chacun étant avec qq d autre à l'époque)
//first kiss fin juin
//first night juillet
//mini-break (enfin on va dire : chacun vaque à ses occupations durant l'été, chacun en profite pour coucher avec une tierce personne, une fois, pour garder la forme, un ex de passage pour elle)
//retrouvaille idyllique fin aout
//début des interrogations quant à ce "nous", sujet sur lequel nous sommes tombé d'accord, nous le dénommerons "plan Q évolutif" pour l'instant
//suivis de pas mal de weekends ensemble
(pour info distance ma ville/sa ville = 500 km + 4h30 + 100 euros de train)
//weekend ma ville trop cool
//weekend ma ville super
//weekend sa ville fun
//weekend sa ville grave
//ma boite texto explose
//sa boite mail implose
//petite lutte de pouvoir intestine pour savoir qui est le chef (ou qui kiffe
le plus qui)
//test VIH (avant c'était fiançailles/mariage/gamins/labrador maintenant c'est plan Q/testVIH/statut facebook updaté/rupture...tout se perd je vous dit :) )


bref tout semble aller super dans le super meilleur des super mondes

mais comme vous le savez, les histoires dans lesquelles tout roule sont ennuyeuses...donc, je vous propose de pimenter un peu la chose (versons du sel sur les poules comme l'enfant des salières Cérébos)

//début du one-itis pour elle
les décéptions qu'elle a connue dans sa vie couplé à mon attitude non-démonstrative l'ammène à réagir à ce one-itis en se surprotegeant. (faits
confirmés par la police)
la fréquence des weekends passés ensemble diminue.
Je me force à rencontrer d'autre filles entre temps (flirt vite fait, mal fait,
ébriété, rancoeur, mais no-sex) mais je me rends vite compte que c'est elle que je veux.
d'où :
//début de mon one-itis.
//fin du sien...
//début des emmerdes :)

à ce moment là, je sais que je suis en one-itis, je n'arrive pas trop en m'en sortir, je veux cette meuf, la meilleure des preuves étant que je ne ressens plus d'attirance pour les autres filles que je croise.

//suis sous influence de "MIss S" (mode toxico)

//on se voit plus (3 semaines)car tout simplement pas la possibilité, mais on des projets de se voir.
je décide que je n'irais pas chez elle car c'est à elle de venir.
je suis distant pour ne pas l'asphixier.


//1er clash,
Novembre, premier weekend libre depuis 3 semaines, mais elle ne vient pas malgré ma proposition car elle se sent de rester seule...

--> big yellow card!! (red card selon l'arbitrage)

pour faire face à cette situation, j'emmets un communiqué laconique :
"je connais cette situation, je ne veux pas de ça, le mieux est de ne pas
continuer de se voir...on a passé de supers moments, c'était cool...si ça te
pose un pb, t'as mon tel"

là dans ma tête, j'étais ready pour passer à autre chose (meme si les moins observateurs d'entre vous auront remarqué que : j'avais clairement laisser ma conne de porte ouverte)

bref tout le monde à deviné...(vous connaissiez l'histoire ?) elle rapelle

(elle fait chié en fait)

je mets les choses au clair au tel , choses que l'on avait jamais vraiment fait.
soit : c'est un peu plus sérieux et on essaye de se voir plus régulièrement
soit tcho !

elle chosit la réponse A sans hésitations

par contre impossibilité technique et avèrée de se voir les 2 weekends qui
suivirent ce texto (boulot, métro, dodo, animaux, zoo, hiboux, choux, cailloux)

mais durant cette période de gèle, elle m'appelle très régulierement sans meme que je fasse quoique soit et m'innonde de textos qui prouvent qu'elle a tres envie de me voir...

cool :)

seulement là, ce Lundi, on s'apelle, on convient ensemble de passer le weekend chez moi (Lundi matin compris)

cool :)

Mardi 17h00

elle confirme

cool :)

mardi 22h30

je reçois un texto "chgt de programm, vais voir ma soeur qui vient de rompre avec son mec, elle est pas bien du tout"

sympa :(

je l'apelle, la reveille, lui montre mon extreme déception, lui montre ce coté super needy du mec en one itis, elle me confirme que ce n'est pas une excuse pour ne pas venir : elle avait deja pris ses billets, elle viendra le weekend suivant.

malgré tout : ça fait 6 putain de semaines que l'on ne s'est pas vu !! je suis en total one-itis, il fait froid et nuit tôt, je stresse, je doute totalement et sens qu'il y a moyen qu'elle se défile également le prochain weekend.

aussi, elle veut bien qu'on se voit à noel mais a prévu d'autres plan pour le nouvel an alors que je lui avais suggérè qu'on le passe ensemble...
(deuxieme carton jaune ?)



du coup : je suis dans le doute le plus profond, je m'efforce de ne pas trop le montrer, mais ça me ronge...et donc cela doit pas mal transparaitre...j'ai l'impression que je suis en train de me griller tout seul comme un grand garçon.

en en conclusion :

d'un coté, elle me montre beaucoup d'interet dans les paroles, moins dans les actes (ou alors je me fais des idées)

du coup je suis comme un con qui attend (et un con qui attend, c'est con!)
j'arrive pas à m'interesser à d'autre meuf (typique du con qui attend)
j'arrive pas à me dire qu'il faut la quitter pour rebondir, si elle n'est pas
suffisament interessé par moi puisque je me dis que je passerais à coté d'un truc cool si jamais ce n'était pas le cas.
j'arrive pas a grand chose en fait en ce moment, j'ai pas trop la patate et je suis triste à vrai dire...
le pire c'est que je sais que je l'oublierais assez facilement si je prenais la
décision de la quitter...(encore ce con qui attend)

voilà, donc en gros, je sais pas si :
A) tout va bien, je me fais des idées parce que je manque de sérénité
B) tout va mal, j'ai de la merde dans les yeux, je suis en DMW
C) tout va moyen, je suis moyen, elle est moyen, notre couple est moyen...

j'attends vos avis...

(c'est quand meme rigolo ça, le simple fait de retranscrir cette situation
m'ouvre les yeux sur ce qui se passe, mais comme à "qui veut gagner des
millions" : je ne dirai rien, je ne veux pas influencer le public)


merci pour votre écoute (et votre tolérance par rapport à une aide perso bien ficellée)
:)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Intéressant) par San.A

Ca te prends les tripes ? Ca te rends triste ? Tu as du mal a tourner la page ? Je ne suis pas un expert mais vu de chez moi ca ressemble a un one-itis.

Tu n'es pas un DMW, par définition le DMW ne sait pas qu'il en est un. Or tu comprends et analyse ce qui se passe. Ce qu'il manque, c'est l'action.

Connaître la théorie du one-itis ne nous en protège pas. Ce qu'il faut c'est tendre vers le bonheur. Cette fille te rends triste... parceque tu ne la vois pas assez. Pour c'est réponse D: Soit tu/elle/vous demenage(z), soit next. Tu ne peux pas rester dans l'inaction : le froid et la nuit sont de tres bon openers :)

My 2 cents

Silp

Interessant.

Je pense que tu devrais la nexter. C'est ce que je ferais en tout cas. Pour les mêmes raisons que te donnent silpion : la relation ne te rends pas heureux ( critère le plus important pour continuer ou arreter à mon sens ).

Tu es en one-itis, donc par définition en perte de lucidité ( processus freiné par ta bonne connaissance du game , donc une attitude très critique vis-à-vis de ton point de vue.)

Beaucoup de paroles, et pas assez d'action effectivement.

Mais par contre, à ta place, je nexterais, point barre. En aucun cas, je ne déménagerais pour une fille en abandonnant tout pour la rejoindre, alors même que tu ne sais même pas si vous êtes rééllement fait pour être ensemble.
Et je ne pense pas non plus que j'accepterais dans ces conditions que la fille déménage pour moi. Si elle te plait plus, tu l'auras sur les bras, et à mon avis, elle l'aura mauvaise.

Les conditions ne sont pas réunis pour que les choses évoluent en vous épanouissant. Tant pis, next, y en a pleins d'autres.

En relisant, je suis encore plus sûr de moi que dans cette situation, je voudrais nexter car un truc me choque encore plus:

Citation:
je reçois un texto "chgt de programm, vais voir ma soeur qui vient de rompre avec son mec, elle est pas bien du tout"


Tu l'avais déjà pas vu depuis longtemps, alors que vous veniez de mettre les choses au clair: c'est plus sérieux qu'on le pensait finalement, on va s'investir plus que ça finalement. Mais j'ai l'impression qu'elle était avec toi sur la ligne de départ, qu'elle a dit ok à trois on part et on court par là, et quand elle a dit trois: t'es parti tout seul, et elle s'est assise en te regardant courir tout seul.
Parce qu'après le coup du texto avec l'excuse (j'ai l'impression bidon, mais bon, je me trompe peut être ): si c'est si sérieux que ça, que tu lui manquerais autant, m'es d'avis qu'elle préfèrerait venir te voir de peur de te perdre apres autant de temps sans te voir, et de dire à sa soeur: " écoute, maintenant t'es un grande, mais ce we, je peux pas". De plus t'annoncer par sms, je trouve ça un peu cavaliers, désinvolte. C'est un peu laconique pour t'apprendre la nouvelle que tu aurais pu mal prendre. Ne crois tu pas qu'elle aurait plutot pris le téléphone pour être sure que tu le prennes bien?

Idée comme ca : pourquoi ne pas s'occuper tranquillement, ne pas donner de nouvelles et laisser la distance physique te mettre à distance "mentale"?

Parfois ca marche, mais je sais que la distance a ce mauvais effet d'accentuer l'obsession ou, au contraire, de la relacher completement...

Essaie de trouver une solution pour ne plus y penser, genre partir en week end avec des potes et laisser ton portable a la maison (sans oublier que lorsque tu reviens, tes potentiels sms reçus laissés par ta copine te mettront de bonne humeur).

Reste que je ne pense pas que ma solution fonctionne dans beaucoup de cas...

et voilà...
Capri...

Une fois de plus, à mon grand dam, vous aviez raison...
Merci pour votre avis :)

bon ça va j'fais pas trop la gueule, j'ai une super technique pour les ruptures...
C'est égoïste, petit, salop mais ça marche super bien :)

je ne largue plus jamais mes exs, je trace ma route sans un mot. Ce qui me permet de les recontacter le jour où j'ai pas la patate comme en ce moment quoi. (enfin dans les cas où je ne suis pas à l'origine de la rupture)

Pourquoi ?
ben pour les jours de disettes où j'ai pas suffisament d'énergie pour sarger. (tout a été pompé par ma récente relation)
cela me permet d'obtenir les faveurs de rebound-girl-ex facilement, de restituer ma confiance et passer mon chagrin.
:)

simple, égoïste, sympa, petit, efficace et salop :)
parfait pour moi.

Du coup, Miss S avec qui je viens de rompre sera peut-être ma prochaine rebound-girl le jour où je devrais mettre un terme à ma prochaine relation sérieuse.

Superbe cas de manipulation mentale !!!!!! j'espère que tu n'auras pas un jour à souffrir de cela car laisser l'autre dans l'expectative, le doute c'est malsain, sauf si tu as du mal à couper les ponts à cause de sentiments réels, mais là c'est une autre histoire !!!!!

merci,

je subis actuellement la situation,
je renverse la vapeur c'est tout, à la différence que c'est clair dans ma tête.
J'insiste sur le fait que je n'utilise cette option que dans le cas où je suis la personne qui va être quittée.

dans le cas où ma copine est folle amoureuse de moi et moi pas, je lui signifie clairement les choses , bien sûr...

mais dans les 2 cas, je me garde la possibilité de recontacter mes exs.

j'ai pas dit que c'était bien, j'ai même dit que c'était égoïste, mais en amour, j'ai (ou la vie m'a) appris a me protéger moi d'abord !
comportement que j'abandonne par ailleurs dans tout autre type de relations...

et pis, je suis pas l'abbé Pierre de Hartley coeur à vif.

et de toutes façons j'ai du mal à concevoir une vraie amitié saine avec les filles avec qui je suis sorti (c'est ma conception des choses, elle est vraie pour moi)

Je comprends très bien ce que tu veux dire mais je ne conçois pas le "foutage de gueule" !! si tu sens que ta copine va prendre le large et bien tu n'as pas 36 solutions, soit tu y tiens et tu fais tout pour que ça colle à nouveau sans sombrer dans le tragico-ridicule, soit tu prends le large avant si tu ne veux pas être largué :roll:

Te protéger c'est très bien mais le respect d'autrui c'est pas mal non plus :mrgreen: et moi je ne suis pas Sainte Thérèse de l'enfant Jésus non plus

:D

Pour l'amitié fille/garçon je suis de ton avis !! quand il y a eu des sentiments c'est très difficile que les affects ne soient pas touchés !!!!


Inscrivez-vous pour devenir membre de FTS, recevoir des ebooks gratuits, débloquer les forums cachés et voir moins de pubs.
Cliquez ici, c'est gratuit .