Discussion

Célibat et déprime

Note : 4
lancé par Zizaziza le 26.05.2018
3 réponses
dernier par Perlambre le 27.05.2018, 19h10
Bonjour à tous,

Besoin de parler, je suis super mal en ce moment, je suis dans une situation qui me déprime. Célibataire depuis deux ans, j'ai l,impression que je finirai seule. En effet, on me drague, certes, mais ce sont toujours ceux qui ne me plaisent pas (et je ne parle pas du physique car ils sont parfois très à mon goût ), mais leur personnalité ne me plait pas et je ne me vois pas commencer une relation en me disant "peut-être que je vais m'habituer à ce caractère qui ne me plait pas au premier abord". Je pense que c'est voué à l'échec si on est déjà rebuté dès le départ ?!

Alors pensez vous que je suis trop difficile ? De plus j'aimerai sortir mais mes amis ne sont pas du tout dans le délire des boîtes de nuits ou sont dans leur couple donc pas envie de sortir et je ne sais pas où je pourrai faire de nouvelles rencontres.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Courage) le 27.05.18, 12h11 par Avalanche
  • 0 (Courage) le 03.06.18, 22h52 par Benrachi
Est ce que tu sais ce que tu veux et est ce que tu sais si ces mecs là ont plus de chance (dans ton expérience) d'être dans certains endroits, de faire certaines choses?
Si oui, travaille à orienter ton cercle social vers ça.
Tu es toujours à temps de te faire de nouveaux amis.
Tu peux aussi sortir seule, c'est le meilleur moyen de te faire aborder et de faire des rencontres.
Tu n'es pas "trop" difficile si tu n'as pas des exigences injustes ou irréalistes.
Irréaliste, ce n'est pas une question de "niveau" (en parlant de ta "valeur" supposée et de celle du mec.
C'est pas comme si ça marchait vraiment que comme ça). Mais simplement, tu ne peux exiger certaines choses des autres (surtout si tu ne les exiges pas de toi-même, et encore, j'ai envie de dire, ça c'est ton problème, les gens sont pas forcés par équité de faire pareil que toi, s'ils trouvent que ça ne leur correspond pas...)

Il y a par contre une sacrée marge entre "être rebutée dès le départ", et "ne pas tout apprécier mais retirer globalement du plaisir à être ensemble".
Des partisans du cochage de cases te diront que tu as raison d'être intransigeante et que si on s'en donne les moyens, on peut toujours trouver des gens qui correspondent à notre idéal.
Si l'idéal est réaliste, ça peut être vrai, sinon c'est une recette pour rester seul en se disant que le monde est injuste.
Et par définition, un idéal, ça n'a pas à se limiter au réalisme... (et quand bien même il est réaliste, la combinaison de qualités que tu recherches peut être si exclusive que ça concernera un taux très faible de mecs et donc, limitera tes possibilités).

On peut apprendre à apprécier des défauts (si ça reste quelque chose de chiant, par contre, soit on fait une concession qui nous coûte pas trop, soit c'est une pierre sur le chemin des enfers...).
On peut même parfois se rendre compte que dans un certain contexte, ce n'est pas si rédhibitoire (par exemple, je déteste en général le côté vulgaire, chez une nana, mais pour certaines, c'est tellement authentique et pas juste une expression d'un manque d'éducation ou d'une envie de plaire à tout prix/de se faire remarquer), et tellement naïf ou personnel que finalement, ça passe.).

Mais pour ça, tu peux commencer une relation sans que ce soit un engagement fort à quelque chose de vraiment sérieux.
Un mec te plait, tu le découvres. Tu n'es pas obligée de fermer toutes les portes pour des choses qui dans la longueur peuvent se révéler des détails (genre il y a un comportement que tu n'aimes pas, mais il l'a rarement, ce serait dommage de se priver du reste si à côté de ça il te plait vraiment)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 26.05.18, 19h17 par Zizaziza
  • +1 (Oui) le 27.05.18, 19h16 par Perlambre
  • +1 (Cool) le 03.06.18, 22h54 par Benrachi
Merci pour ta réponse super complète ca fait plaisir. À méditer, merci.
Le genre de mecs qui me plait , je pense à certaines soirées pouvoir en croiser oui. Concernant le cercle social, je pense qu'à mon boulot il y a des filles avec qui je peux sympathiser et qui, je pense, pourraient être le genre à aimer sortir en boite etc. et connaître le genre de mecs qui me plait. Mais les apparences sont trompeuses parfois, donc pas sûre et puis entre sympathiser et devenir amie et sortir en soirée.. .
Sortir seule, c'est dur non ? Je me vois pas aller en soirée seule.

Ta phrase sur les défauts, c'est tellement vrai :lol:
Sortir seule est une habitude à prendre. La première fois coûte peut-être mais après cela devient un mode de vie.
Pour choisir justement, ne plus être passive dans la séduction ou plus simplement s'amuser sans rien attendre et voir venir.
A savoir néanmoins... être active c'est aussi accepter la possibilité du one shot sans traiter le mec de con pour autant ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 27.05.18, 21h22 par Zizaziza
A lire / A voir en ce moment sur FTS