Discussion

Ces put**** d'openers !

Note : 8
lancé par MisterAlister le 29.08.2018
7 réponses
dernier par davidoo le 26.10.2018, 21h38
Salut les mecs,

Je crois que nous sommes beaucoup de débutants à avoir du mal à ouvrir un set, voire même à « opener » une target en solo. En tout, cas, moi, je suis beaucoup à avoir du mal. :-)

A cela plusieurs explications :
- C’est un moment périlleux (on sait bien que la première impression reste)
- Il nécessite une dose de courage qui te bouffe tes autres ressources (mentales notamment...)
- C’est « anti-éducationnel » (on nous a toujours dit de ne PAS parler aux inconnus, non ?)
- Beaucoup d’openers, (notamment ceux donnés par Mystery) ne font pas envie ou ne sont pas adaptés à notre culture européenne (franchement, vous iriez aborder des filles en disant : « vous avez vu la bagarre de nanas dehors ? Y’en a une son nibard était sorti ! » ? )

Et bien sûr, plein de gens disent -avec raison- qu’on peut ouvrir avec n’importe quoi : l’essentiel, c’est la confiance que tu dégages, l’aisance, le inner-game, etc.
Ok.
...
Mais j’ai pas d’inner-game.
Je suis réservé.
J’ai une voix pas très forte.
J’ai l’impression que quand j’aborde une nana, une grosse pancarte lumineuse clignote au dessus de ma tête avec écrit en fluo : « gros naze » ou « enculé de dragueur ».


Alors, je me dis que je dois me faire des openers adaptés. Voilà mon cahier des charges :
- Un opener qui structure déjà la rencontre, c’est-à-dire pas juste une phrase mais un sujet, un thème qui peut se développer.
- Un opener qui me mette en valeur ( DHV, humour...)
- Un opener qui ne demande pas d’inner game.


Du coup, j’ai pensé à ça :

- C’est dingue ! Je sors de chez l’astrologue, il me dit : vous allez rencontrer une fille (la décrire cocky-funny ou compliment masqué) dans un (donner l’endroit)... Et bim ! Je tombe sur toi. C’est fou, non ?
Embrayer sur « tu crois pas à l’astrologie/ au destin... », « Ha ! Je suis sûr que tu es (donner un signe au hasard ou un signe qui n’existe pas genre Caprisun ou Germaphrodite . )
Le jeu peut se poursuivre : dès que la nana donne une objection, un truc contraire au game, répondre : « C’est dingue ! L’astrologue l’avait vu ! », « il me l’a dit, ça... »
Fermer le set « et il m’a prédit, vous allez un peu discuter avec la fille et après, vous allez rejoindre vos potes parce que vous aurez un peu soif quand même »

ou ça :
- Salut, c’est toi coquine75 ? Super, c’est moi ! On a rendez-vous ! En fait, t’es pas du tout habillé provoquant... Enfin, je veux dire, ça passe... !
Embrayer sur Tinder ou les sites de rencontre.

ou ça :
- Oui, je sais pourquoi tu me regardes : tu m’as vu dans la dernière émission de Top Chef.
Réaction 1 : - quoi ?! T’es dans Top Chef ?
- Oui, à un moment, ils zooment sur Paris et on me voit une seconde. Enfin, si tu fais un ralenti.
Réaction 2 : - Je regarde pas Top Chef. / Ha non, je t’ai pas vu...
- Moi, non plus, je déteste me voir à la télé.

ou ça :
- Tu veux entendre un truc super drôle ?
- ouais..?
- Super, moi aussi ! Commence !

Ou alors je vais méditer 8 mois dans une caverne en mangeant des racines pour développer mon inter-game ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Courage) le 30.08.18, 23h43 par Avalanche
  • THS
  • Score : 109 - 23 ans - MBTI: ENTP
Il y a une chose qui ressort quand je te lis, tu veux trop contrôler l'interaction, faire quelque chose de parfait, contrôler la suite des choses, tu anticipes déjà sur quoi rebondir.

Il y a des choses que tu ne contrôles pas, ici c'est la réaction de la fille, son tempérament, sa personnalité, il faut accepter de sauter sans parachute et laisser faire les choses, laisser pourquoi un petit malaise, une réaction, un sourire, un fou rire, à vouloir trop contrôler tu vas te planter.

Dés qu'il y aura une réaction ou une réfléxion que tu ne vas pas voir arriver tu vas bloquer, tu sais ce petit moment ou la fille va te tester ou te sortir un petit truc bateau, bah la tu va te planter.

Pour ce lancer au début c'est bien les petits opens passe partout mais attention à ne pas faire à rallonge non plus elle va sentir le fake.

Avec le temps et l'expérience tu vas t'en lasser, si tu savais la puissance d'un sourire, plus le regard couplé à un Salut, il y en a assez, plus les opens situationnels sont tes meilleurs alliés.

Ah vouloir trop contrôler les choses vouloir TROP bien faire ça cache un problème de fond : ton rapport de valeur par rapport aux filles que tu veux séduire.
Quand j'ai rien qui me viens, je reste simple et congruant point barre après oui j'ai une voix grave qui porte ( de trop même ) :blbl: travaille ton état d'ésprit ça reste le plus gratifiant, le plus efficace sur le long terme
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 29.08.18, 22h39 par Vinsy
  • +2 (100% d'accord) le 30.08.18, 20h10 par Allandrightnow
  • +1 (Absolument) le 30.08.18, 22h51 par MisterAlister
  • Syd_
  • Score : 615 - 26 ans
Tu dragues ou souhaiterais draguer où ?
plutôt rues, bars.
Il y en a un qui est absolument fou, chez moi il marche presque à tous les coups :

"Bonjour !"

Sérieusement, la phrase que tu dis n'a quasiment aucune importance lorsque tu abordes. C'est plus ce que tu dégages qui va jouer : l'assurance, la normalité (càd "non creep"), le sourire, le regard etc...

Et ensuite pour meubler [là on dévie sur l'art de la conversation] tu peux par exemple t'appuyer sur le contexte, les gens autour de vous, ce qu'il se passe autour de vous, la façon dont elle/toi est habillé...

Have fun !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 30.08.18, 20h10 par Allandrightnow
  • +1 (Oui) le 30.08.18, 22h52 par MisterAlister
Yep, ChantePaul et THS, vous avez raison... Faut que j'arrête ces tergiversations (mot compte double).
Finalement, ces trucs préparés te bloquent plus qu'autre chose.

Merci de vos conseils !
MA.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Oui) le 31.08.18, 08h04 par Syd_
Je rejoins les excellents avis qui t'ont été donnés ci-dessus. Après qu'on soit clair j'ai jamais pratiqué en street. Mais en bar c'est clair que le combo - salut + grand sourire + situationnel si possible ou se présenter + dégager vite si tu la sens pas réceptive est clairement le meilleur combo pour moi.

En fait les openers prédéfinis c'est pas inutile, faut seulement en avoir 2-3 dans la tête passes partout pour débloquer un truc quand ton cerveau fait des bulles ou que t'es crevé. Point.


Après je vais être un peu à rebrousse poil, mais j'ai un pote natural au possible, il commande une truc à boire, genre une bouteille de blanc, il prend le nombre de verres qu'il faut, et il arrive en se présentant et en proposant de boire un verre tous ensemble. Propre pour faire des sets. Bon il gagne très bien sa vie donc c'est plus facile, mais il ne l'étale pas trop non plus. Le truc c'est que ça donne un prétexte a tout le monde pour rester et papoter. Et s'il conclue assez souvent, c'est parce qu'il sait rebondir dessus hein, pas parce qu'il a payé un verre.
A noter que ce mec fait aussi ça dans une soirée pour sympathiser avec tout le monde et que ça marche également très bien.
Bref. C'était une proposition d'un truc simple.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Intéressant) le 31.08.18, 16h16 par Jalapeno
  • +1 (Intéressant) le 31.08.18, 20h04 par Allandrightnow
  • 0 (Effectivement) le 31.08.18, 23h13 par THS
Pas bête du tout, je n'y avais pas pensé :)
A lire / A voir en ce moment sur FTS