Discussion

Concilier deux règles opposés de FTS?

Note : 1

le 24.02.2006 par Red

18 réponses / Dernière par mojoman le 06.03.2006, 19h16

  • Red
  • Score : -3
Bonjour à tous.

Une des bases de la séduction selon FTS est de s'assumer et de s'affirmer, être fier de ce qu'on est. Mais cette règle entre en contradiction avec le fait qu'on doive être un personage précis pour plaire aux femmes, parceque toutes ont enfouis dans leur instinct le même schéma de l'homme idéal. Protecteur, sur de lui, battant… Après ma période AFC, j'ai donc essayé de correspondre à cette image, avec plus ou moins de succés. J'y ai pris beaucoup de plaisir au début, mais petit à petit, j'ai commencé à sentir comme un malaise: je m'étais complètement perdu en chemin… Je me suis donc questionné sur ma personalité, j'ai essayé de la retrouver. Mais je n'ai le souvenir de moi que d'un jeune paumé accro aux jeux-vidéos, en quête constante d'affection. C'est ça, la personalité que je devrais assumer? Je ne pense pas… 

Donc, voilà ma question: comment concilier les deux règles opposés que sont "assumer sa personalité" et "correspondre à l'image du séducteur"? Et, comment trouver sa véritable personalité? En effet, j'ai beau me creuser les méninges, je ne trouve plus… J'ai assurément raté une étape dans mon dévelopement personnel, entre le nouvel élan que j'avais décidé de prendre et la découverte de FTS. Suis-je encore trop jeune pour "devenir un homme"?

Je sais que ceci n'est pas un forum d'assistance personnel mais je pense sincèrement que je ne suis pas le seul concerné par ce problème (malgré l'emploi de la première personne). De plus, j'ai fait des recherches mais je n'ai pas trouvé ce qui me concernait… 
  • FK King in the North
  • Score : 3176 - 36 ans - MBTI: CHAT
Attention, grosse grosse erreur d'interprétation !

Citation:
Une des bases de la séduction selon FTS est de s'assumer et de s'affirmer, être fier de ce qu'on est.
Oui.

Citation:
Mais cette règle entre en contradiction avec le fait qu'on doive être un personage précis (<- NON ! Pas précis justement !) pour plaire aux femmes, parceque toutes ont enfouis dans leur instinct le même schéma de l'homme idéal.
Aie :/

Laisse moi t'expliquer en quoi tu fais fausse route.

Lorsqu'un mec entreprend de devenir un player, la plus grosse erreur qu'il puisse faire est de croire qu'il doive JOUER un rôle, se créer un personnage.

IL NE FAUT PAS JOUER UN ROLE !

Ce personnage, cet "homme idéal" qui plait aux femmes, c'est purement et simplement le résultat de cette règle de base dont tu parles plus haut : c'est "juste" un homme qui s'affirme et revendique sa personnalité, et ses pulsions masculines.

Ce n'est pas un homme qui parle "comme ça", qui "bouge comme ça", qui "dit ça quand on lui demande ça"... non. Ca, c'est un stéréotype.


Donc laisse moi reformuler :
Citation:
Une des bases de la séduction selon FTS est de s'assumer et de s'affirmer, être fier de ce qu'on est.

ce qui vous transforme aux yeux des femmes en cet homme QUI PLAIT aux femmes, parceque toutes ont enfouies dans leur instinct l'attirance pour les mecs qui s'assument.


C'est plus clair ? :)

A propos, je déplace le topic sur le forum "Public" où il est tout à fait à sa place.
Exact ! Si je comprend bien, le but est seulement d’être soi-même, d’être naturel et spontané. Ne pas avoir confiance en soi n’est pas être soi-même, c’est un défaut à corriger.

Mais voilà, j’ai une question similaire. On dit souvent que pour soigner son BL il faut se baser sur une respiration plus lente, marcher lentement, faire des gestes fluides. Or, je trouve que ça ne me ressemble pas, ou alors je m’y prend mal. J’ai l’impression d’avoir un balai dans le c… quand je fais cette exercice. De plus quand je me tiens relativement droit, je me sens dans une position inconfortable.

PS : J’ai quelques exemples précis et par ailleurs j’aurais besoin d’une assistance concernant un rattrapage.

Dawood, AFC
Dawood a écrit:
Exact ! Si je comprend bien, le but est seulement d’être soi-même, d’être naturel et spontané. Ne pas avoir confiance en soit n’est pas être soi-même, c’est un défaut à corriger.
je pense que la confiance en soi est la plus dur chose a obtenir :cry:
Je ne sais pas. En ce qui me concerne j’ai gagné beaucoup d’assurance je pense depuis que je suis certains conseils sur FTS.

Mais il y a quand même un hic. Ce n’est pas pour autant que je ne suis plus AFC, j’ai un peu de mal à me sortir de ce carcan. Le fait que je One-itis en ce moment et que je ressent encore ce mal-aise avec CETTE FILLE. C’est paradoxal…
Bonjour,

Pour donner ma petite note, je te dirais qu'avoir confiance en soi celà ne vient pas tout seul. Regarder l'horizon, marcher doucement, faire des pas plus ou moins grands, etc.. tout celà nécessite un long travail dans lequel au début tu te sens très maladroit.

Après un long moment, tout celà te sera plus naturel (à toi et aux autres).. mais attends toi au début à être très mal à l'aise.

Il en est de même pour les réflexes verbaux (entre autre le célèbre CF). Moi même j'ai toujours un peu de mal à avoir la riposte "amusante" mais en même temps "pertinente". Et pourtant j'écoute tous les jours rires et chansons (joke inside).

Suis bien le guide du débutant, mais si tu en as besoin, rallonge les durées. En effet, nous ne sommes pas tous pareil dans l'AFCisme, et il faut adapter ce qui est dit sur FTS à soi-même.

Enfin, ce n'est que mon opinion.. ne te sens pas déstabilisé dès le départ.. c'est normal. La sortie de zone de confort fait souvent cet effet là. Mais fais attention, on y retombes souvent.

Amicalement.

J.W.
  • Red
  • Score : -3
Merci pour ta réponse FK.

Citation:
Mais voilà, j’ai une question similaire. On dit souvent que pour soigner son BL il faut se baser sur une respiration plus lente, marcher lentement, faire des gestes fluides. Or, je trouve que ça ne me ressemble pas, ou alors je m’y prend mal. J’ai l’impression d’avoir un balai dans le c… quand je fais cette exercice. De plus quand je me tiens relativement droit, je me sens dans une position inconfortable.


Voilà par exemple le genre de chose qui m'a fait faire fausse route. En fait, je pense qu'il faut faire les choses dans l'ordre… D'abord se rendre compte de son état d'AFC, devenir celui qu'on a toujours voulu être, s'ouvrir, devenir séduisant, séduire, devenir un player. J'ai zappé une bonne partie des étapes, ou alors j'ai essayé de tout faire en même temps.

Il reste que… Je ne suis par naturel pas un mec H2G, etc… Y'a rien d'autre qui me viens pour l'instant mais je sais que de nombreuses techniques de FTS ne me correspondent pas. Je devrais y renoncer, pour, à défaut d'être le meilleur des players, rester moi-même?

En tout cas je crois que grace à FK j'ai bien pigé le truc, et que je ne ferais plus fausse route. Ca me tire vraiment une grosse épine du pied (gros problème existentielle depuis quelques mois ^^). Thanks a lot.
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
Citation:
Il reste que… Je ne suis par naturel pas un mec H2G, etc… Y'a rien d'autre qui me viens pour l'instant mais je sais que de nombreuses techniques de FTS ne me correspondent pas. Je devrais y renoncer, pour, à défaut d'être le meilleur des players, rester moi-même?


Dans developpement personnel, il y a "développer". En restant toi-même, tu ne développera rien du tout. Tu as émis l'hypothèse que ta personnalité était celle d'un paumé accroc aux jeux vidéos.
Moi aussi je l'ai été.

Mais quand tu joue trop aux jeux vidéos, ça n'est plus une passion, un passe-temps; ça devient une fuite. Tu te réfugie dans ton monde où tu es sûr que personne ne te jugera et dans lequel tu as souvent l'occasion de gagner. La grande erreur est donc de considérer cela comme une passion, de rattacher cela à ton être mais hormis quelques avantages guenilleux, les jeux vidéos n'apportent pas grand chose. C'est de la poudre aux yeux et une perte de temps.

La dernière fois que j'ai allumé ma console, je me suis dit que j'étais là, tout seul, devant mon jeu, pendant que d'autres devaient bien s'amuser en soirée et j'y ai aussitôt associé un tel ressenti négatif que je n'y ai plus touché depuis. Ca n'était pas ça la vie pour moi;ça n'était pas ce que je voulais vraiment faire.
Je le faisait tout simplement pour éviter la douleur. Quelle douleur? Celle de la confrontation aux autres, celle de sortir tout seul ou avec des AFC's avec qui j'allais cultiver des émotions négatives. Dans mes jeux, j'étais le héros, je les tuais tous, j'étais le MAITRE. Mais AILLEURS?!









Citation:
Je devrais y renoncer, pour, à défaut d'être le meilleur des players, rester moi-même?


Si tu veux être le meilleur des players, il faut déjà que tu te mette à vivre comme un player:

-Jette tes consoles, tes jeux, tes manettes.

-Ne perds plus ton temps avec des fréquentations qui ne t'apportent rien.

-Optimise ton temps en lisant des choses intéressantes (Va dans une FNAC et scrute les murs de bouquins "développement personnel"&"psychologie"; lis les 4èmes de couverture, feuillette un peu pour voir le style et les références de l'auteur)

-Aie une bonne hygiène de vie (sommeil, sport, alimentation)

-SORS PLUS SOUVENT QUE D'HABITUDE (Et pas pour rester dans ta CZ avec des AFC's mais pour GAMER)


Je ne vois pas en quoi ces choses là peuvent t'empêcher de rester toi même.

Visualise précisément l'image de celui que tu aimerai être, son allure, sa personnalité et emploie tout tes efforts à y correspondre le plus possible.
Ne te fixe aucune limite, voire même écris précisément ce que tu aimerais être pour mieux ancrer ce but en toi même (cf. Anthony Robbins "L'éveil de votre puissance intérieure").

Tu as déjà pris conscience de ton état. Il ne te reste plus qu'à actionner les bons leviers pour sortir de cet état d'AFC.
  • FK King in the North
  • Score : 3176 - 36 ans - MBTI: CHAT
Citation:
Citation:
Mais voilà, j’ai une question similaire. On dit souvent que pour soigner son BL il faut se baser sur une respiration plus lente, marcher lentement, faire des gestes fluides. Or, je trouve que ça ne me ressemble pas, ou alors je m’y prend mal. J’ai l’impression d’avoir un balai dans le c… quand je fais cette exercice. De plus quand je me tiens relativement droit, je me sens dans une position inconfortable.



Voilà par exemple le genre de chose qui m'a fait faire fausse route. En fait, je pense qu'il faut faire les choses dans l'ordre… D'abord se rendre compte de son état d' AFC , devenir celui qu'on a toujours voulu être, s'ouvrir, devenir séduisant, séduire, devenir un player . J'ai zappé une bonne partie des étapes, ou alors j'ai essayé de tout faire en même temps.


Citation:
Il reste que… Je ne suis par naturel pas un mec H2G, etc… Y'a rien d'autre qui me viens pour l'instant mais je sais que de nombreuses techniques de FTS ne me correspondent pas. Je devrais y renoncer, pour, à défaut d'être le meilleur des players, rester moi-même?


Se forcer à adopter une attitude, n'en déplaise à certains ici, n'est pas ça qui provoquera en vous un quelconque déclic, une quelconque évolution.

Le BL, les techniques, ok, mais en complément d'une révolution intérieure, un déclic, qui se place en AVAL - en premier lieu.

Ca, les gourous auto-proclamés ont oublié de le dire, et c'est bien dommage.

Pour ne pas se perdre en route il faut faire les choses dans l'ordre
Les étapes de la révolution intérieure et extérieure

Mettez ce post dans vos favoris

  1. Prise de conscience : le déclic : "Putain mais ! Je me trompe de voie !!!"
  2. Découverte de ses capacités et de son "pouvoir illimité" -> euphorie du débutant - principe de base : "Je peux tout faire si je m'en donne les moyens" (Hé mais j'en suis moi aussi capable, la preuve !)
  3. Expérimentation -> retour sur terre, confrontation avec les réalités du quotidien : "Ouaw, pas si facile en fait, on dirait que la chance du débutant est passée, je comprends pas... mais je sens que c'est possible, et j'en suis capable"
  4. Corrections / Ajustements / Calibration : "je trouve ma façon de faire, ma vitesse de croisière, mon propre style"
  5. Optimisation (techniques & conceptualisation, création d'un ressenti personnel, d'une façon de voir les choses) <- dure indéfiniment : "avec ça ça marche encore mieux, je passe à la vitesse supérieure"
  6. Internalisation : "c'est naturel, je suis un PUA sans même y penser"


Ceux qui essaient de passer directement en 4 n'arrivent à rien, forcément, parce que tout le travail de préparation du terrain (le terrain "intérieur") n'a pas été fait.

Je vais écrire un article pour clarifier et développer tout ça, c'est crucial que tous le sachent et l'aient bien en tête.
  • Red
  • Score : -3
Je répondrai à Fulgor tout d'abord: mon état d'AFC, je l'ai compris depuis mon inscription sur le site, et l'ésprit player, je l'ai déja mis en pratique. Ce n'est pas ça le sujet, le problème c'est que je ne retrouve plus ma personalité. Les jeux-vidéos, ça fait plus de 6 mois que je suis plus accro… Maintenant, y'a pas de problème, dès que j'ai passé un peu trop de temps devant l'ordi, je m'éjecte du fauteuil et je sort faire un tour.

Citation:
Ca, les gourous auto-proclamés ont oublié de le dire, et c'est bien dommage.


I agree. Merci pour les détails, everything's ok now. :)
  • FK King in the North
  • Score : 3176 - 36 ans - MBTI: CHAT
Citation:
mon état d' AFC , je l'ai compris depuis mon inscription sur le site,
Phase 1, ok.
Citation:
et l'ésprit player , je l'ai déja mis en pratique. Ce n'est pas ça le sujet, le problème c'est que je ne retrouve plus ma personalité.
... Alors tu es qque part entre 2 et 4 : tu as pris concience des choses, mais n'as pas encore trouvé ton rythme et ta voix.
  • Alf
  • Score : 0
L'évolution que décrit FK me fait penser à plusieurs concepts comme le cycle d'apprentissage de Kolb, la fenêtre de Johari, et la spirale de la connaissance de Nonaka et Takeuchi.

Je vais m'attarder un peu plus sur les "Stades de la compétence" en vous en présentant une version spécialement concoctée pour ce post.
Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :
- démystifier un petit peu ces histoires de "rendre le conscient inconscient", d'exteriorisation nécessaire à l'intériorisation, etc...
- donner une base à l'élaboration d'un plan d'actions efficace (le votre) dans le cadre de votre développement personnel
- partager des connaissances (tout simplement)

Trève de bavardage, voici ma contribution :


Image
  • FK King in the North
  • Score : 3176 - 36 ans - MBTI: CHAT
Intéressant..
Pourrais tu développer un peu sur
Citation:
le cycle d'apprentissage de Kolb, la fenêtre de Johari, et la spirale de la connaissance de Nonaka et Takeuchi.
, ça m'intéresse.
Citation:
comment concilier les deux règles opposés que sont "assumer sa personalité" et "correspondre à l'image du séducteur"?


En fait, c'est pas la personnalité proprement dite qu'il faut changer, mais simplement la manière de concevoir les relations avec les femmes en particulier, et avec les gens en général :
- Avoir 'le contact facile', être plus audacieux, plus 'naturel' et plus spontané.
- Oser dire 'non' quand on a envie de dire 'non' (et dire 'oui' quand on a envie de dire 'oui'...).
- Ne pas être 'needy'.

C'est tout ce qu'il y a à faire, rien de plus...même si pour certaines personnes, ça peut déjà demander un effort considérable.
Tout dépend bien sûr du niveau duquel on part, mais c'est une évolution qui ne peut être que progressive et qui demande forcément un certain temps.

La personnalité en elle-même, pas besoin de la changer : pas se sentir 'obligé' de se mettre au rugby ou à la boxe (sous prétexte que ce sont des sports 'virils'), d'écouter du Bruce Springsteen (sous prétexte que c'est un chanteur 'couillu'), ou de se mettre à jurer comme un charretier, si on est plutôt du genre 'classe'.

En un mot : rester soi-même, avec des goûts et des opinions parfaitement assumés, mais developper sa confiance en soi et ses 'skills' sociaux.

Dans ton cas, Red, 16 ans c'est jeune, tu n'as probablement pas encore bien forgé ta personnalité : tu dois par exemple te trouver une passion, ou tout au moins des activités qui te plaisent et qui en même temps te permettent de développer des liens sociaux (ce qui est pas vraiment le cas des jeux vidéos...)

Le schéma de Alf est d'un grande clarté, rien à dire...Simplement, pour les gens qui sont assez jeunes et/ou qui partent d'assez bas, l'étape 2 doit s'accompagner d'une démarche de développement personnel à côté de la sarge pour acquérir et renforcer la confiance en soi (sinon c'est l'accumulation sans fin de râteaux qui entraîne le découragement...)
  • Red
  • Score : -3
Pozzo : merci du conseil. Mon manque de personalité est peut-être seulement du au fait que je suis suis en pleine "crise d'adolescence"? Pas de quoi fouetter un chat et venir faire chier FTS quoi :mrgreen: . Le fait de trouver une passion peut en effet permettre de vraiment se forger une personalité propre. Maintenant que j'y pense, quand je vois quelqu'un se donner à fond dans sa passion, cela me donne de l'interêt et du respect pour lui. Par contre, ceux qui n'en ont aucune et qui ne savent pas où ils vont amènent plutot à l'inverse. C'est nottament le cas pour moi, et cela ne favorise pas non-plus l'amour-propre.
Red, le but est de changer donc il est normal que tu ne te reconnaisses pas dans l'homme qu'on te propose de devenir.
Simplement au bout du chemin tu te reconnaitras dans cet homme, et alors les 2 propositions se rejoindront.

Je te conseille cette démarche :
Il y a certaines choses que tu sens comme en accord avec ta personnalitée et d'autres pas.
Concentre toi sur celles qui te permettent de garder ta cohérence et donc d'avoir le sentiment de t'ameliorer et non de te casser.
Une fois ces compétences intégrées tu t'appercevras que tu as changé et que certaines chose que tu ne sentais pas te semble maintenant trés attrayante, travailles les.
Dis toi que de toute facon le chantier est tres gros et que tu ne vas pas tout faire en même temps alors mets un pieds devant l'autre en t'améliorant tout en restant toi même et ce que tu ne sents pas se défrichera tout seul à mesure que tu avanceras.
FrenchKiss a écrit:
Citation:
Citation:
Mais voilà, j’ai une question similaire. On dit souvent que pour soigner son BL il faut se baser sur une respiration plus lente, marcher lentement, faire des gestes fluides. Or, je trouve que ça ne me ressemble pas, ou alors je m’y prend mal. J’ai l’impression d’avoir un balai dans le c… quand je fais cette exercice. De plus quand je me tiens relativement droit, je me sens dans une position inconfortable.



Voilà par exemple le genre de chose qui m'a fait faire fausse route. En fait, je pense qu'il faut faire les choses dans l'ordre… D'abord se rendre compte de son état d' AFC , devenir celui qu'on a toujours voulu être, s'ouvrir, devenir séduisant, séduire, devenir un player . J'ai zappé une bonne partie des étapes, ou alors j'ai essayé de tout faire en même temps.


Citation:
Il reste que… Je ne suis par naturel pas un mec H2G, etc… Y'a rien d'autre qui me viens pour l'instant mais je sais que de nombreuses techniques de FTS ne me correspondent pas. Je devrais y renoncer, pour, à défaut d'être le meilleur des players, rester moi-même?


Se forcer à adopter une attitude, n'en déplaise à certains ici, n'est pas ça qui provoquera en vous un quelconque déclic, une quelconque évolution.

Le BL, les techniques, ok, mais en complément d'une révolution intérieure, un déclic, qui se place en AVAL - en premier lieu.

Ca, les gourous auto-proclamés ont oublié de le dire, et c'est bien dommage.

Pour ne pas se perdre en route il faut faire les choses dans l'ordre
Les étapes de la révolution intérieure et extérieure

Mettez ce post dans vos favoris

  1. Prise de conscience : le déclic : "Putain mais ! Je me trompe de voie !!!"
  2. Découverte de ses capacités et de son "pouvoir illimité" -> euphorie du débutant - principe de base : "Je peux tout faire si je m'en donne les moyens" (Hé mais j'en suis moi aussi capable, la preuve !)
  3. Expérimentation -> retour sur terre, confrontation avec les réalités du quotidien : "Ouaw, pas si facile en fait, on dirait que la chance du débutant est passée, je comprends pas... mais je sens que c'est possible, et j'en suis capable"
  4. Corrections / Ajustements / Calibration : "je trouve ma façon de faire, ma vitesse de croisière, mon propre style"
  5. Optimisation (techniques & conceptualisation, création d'un ressenti personnel, d'une façon de voir les choses) <- dure indéfiniment : "avec ça ça marche encore mieux, je passe à la vitesse supérieure"
  6. Internalisation : "c'est naturel, je suis un PUA sans même y penser"

Ceux qui essaient de passer directement en 4 n'arrivent à rien, forcément, parce que tout le travail de préparation du terrain (le terrain "intérieur") n'a pas été fait.

Je vais écrire un article pour clarifier et développer tout ça, c'est crucial que tous le sachent et l'aient bien en tête.



Si je peux me permettre, ce post devrait rentrer dans les annales de FTS. FrenchKiss t'as élaboré ca tout seul ou tu cites une source? En tout cas, ce post à repondu à la sempiternelle question que je me posais sur mon développement personnel, un vrai miroir qui m'a permis de réaliser que j'étais entre la phase de calibration et celle d'optimisation!
Merci :mrgreen:
  • FK King in the North
  • Score : 3176 - 36 ans - MBTI: CHAT
Non j'ai réfléchi et c'est ainsi que je vois les étapes.
Un article est en préparation qui reprendra tout ça, + la réflexion un peu plus développée, car on peut aller encore plus loin et être plus clair et précis encore.
Oui excellent post FrenchKiss, on y voit plus clair. Et c'est encourageant quand on se retrouve tout à coup dans un moment de phase3 et qu'on se met à douter.


Ceci dit, pour rebondir sur une autre intervention, je reste persuadé, comme je l'ai posté ailleurs, que Player est un rôle. Mais peut-être n'entends-je pas "rôle" de la même manière ?

Prenons un exemple. En tant que professeur, par exemple (dans le secondaire), qui est une de mes trois occupations professionnelles, quand je donne cours à mes élèves, je joue un rôle, mon rôle de professeur. Ce n'est pas tout à fait moi, pourtant. Ainsi, je suis très strict sur la discipline, par exemple, parce que je sais que c'est plus efficace : même si ça m'emmerde de renvoyer un élève à l'étude parce qu'il se pointe deux minutes en retard, je sais aussi que cela contribue à créer une atmosphère de discipline et de concentration propice à l'apprentissage. De même, je m'astreins à une certaine rigueur et j'en exige beaucoup de mes élèves. Cependant, j'endosse ce rôle en y injectant d'autres aspects de ma personnalité propre, par exemple énormément de chaleur, de fantaisie et d'humour. C'est ce qui fait que j'arrive simultanément à obtenir des résultats avec mes élèves et à rester apprécié de la majorité d'entre eux.

Au niveau où j'en suis (rAFC oscillant entre les stades 2 et 3 de la typologie FrenchKiss), je vois le style du player comme un rôle à adopter, parce que certains règles de fontionnement doivent être suivies pour être efficace (H2G, par exemple), mais un rôle dans lequel seule l'injection d'éléments qui me sont propres permet de me sentir à l'aise.

Cependant, il est certain que l'adoption de ce rôle, tout comme n'importe quel travail d'acteur, je pense, doit s'accompagner d'une remise en question plus profonde, afin de permettre la résorption des barrières psychologiques qui empêchent ou restreignent l'adoption "naturelle" de ce rôle.

Mais peut-être me trompé-je du tout au tout ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] CQFD ! par Don Valmont