Discussion

Continuer ou faire le grand saut ?

Note : 1
lancé par Mickness le 22.01.2018
4 réponses
dernier par Locknar le 03.02.2018, 11h48
Salut tout le monde,

Je me livre à vous et je suis ouvert à toute réponse, merci de prendre la patience d'écouter mon parcours..

Je suis actuellement en Licence de 3eme année en Génie-civil après 2 ans de licence physique-chimie et sciences de l'ingénieur, j'ai fait un parcours classique avec un bac-S
J'étais déjà assez médiocre dans cette filière qui ne m'intéressait pas mais bon mes professeurs me disaient "va s'y sa t'ouvrira pleins de portes".
J'ai finalement eu mon bac au rattrapage.

Déjà à cette période je lisais des livres en psychologie, mais je n'avais pas songé une seconde à me lancer dans ces études d'une part parce que les débouchés sont vraiment compliqués et très difficiles d'accès, et de deux parce qu'à cette période je ne savais pas encore que je voulais en faire mon métier.

Donc nous voilà 4 ans plus tard, (j'ai redoublé un an à la fac), moi en génie-civil, je ne supporte plus cette filière, non pas parce que cette filière est nulle, loin de la elle est intéressante, mais elle ne me correspond pas du tout, et j'ai récemment eu les résultats les plus médiocres que l'on peut avoir à mon semestre d'automne.. pourtant j'ai vu et revu ma méthode de travail, je bossais même très souvent avec le major de ma promo, et j'en déduis que l'on a beau travailler énormément et énormément, si la filière ne nous intéresse pas, on ne peut pas spécialement réussir...

Je me retrouve donc au plus bas, à deux doigts d'arrêter la faculté, j'ai toujours réussi à m'en sortir, et malgré de mauvais résultats j'ai toujours réussi à me rattraper, mais là... C'est juste impossible, je ne veux plus juste avoir la moyenne, j'aimerais avoir beaucoup plus..


L'an passé j'ai fait toutes les recherches possibles sur les différents domaine où je pouvais obtenir un diplôme de psychologie en 5 ans, et mis à part les universités et une école privée à 6000€ l'année, il n'y a pas grand chose.. j'ai donc passé un concours d'entrée à l'école de psychologue (parce que c'est plus simple d'intégrer cette école au lieu des universités) et sur 300 j'ai finis sur la liste d'attente (250 refusé, 40 admis, 10 sur liste d'attente) j'ai donc fini par être refusé.. mais ce n'est pas grave je recommencerai cette année.

Le gros dilemme pour moi est que, si je continue ma fac actuelle en génie civil malgré mes résultats désastreux et que je retente le concours il me faut l'argent pour me payer l'année car ce ne sont pas mes parents qui pourraient me payer l'école (et je les comprends totalement)..
D'un autre côté si j'arrête là fac maintenant pour travailler et mettre de côté pour l'école (sachant que je ne suis pas sur de réussir cette année le concours, on ne sais jamais je n'omet pas cette possibilité), mon logement me serait probablement supprimé, à voir avec la directrice du logement.

Je ne sais pas comment je dois faire, quelle est la meilleure solution pour moi, je n'ai juste qu'une envie après 2 ans c'est de partir en psychologie pour de bon..

PS : j'ai déjà postulé pour les universités avec équivalence niveau bac+2 mais ils m'ont clairement dit que je n'aurais pas voir aucune chance d'être accepté étant donné que les lycéens sont prioritaires..

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Déjà valide ton année, tu auras au moins un niveau Licence qui servira de garde-fou en cas de projet de reconversion qui tournerait mal.

Tu veux faire de la psycho, mais pour faire quel métier ensuite ? C'est ça qui est intéressant.

Je connais des "players"qui après une école d'ingé se sont épanouis en faisant un master en management (où il y a un aspect relations humaines). Bref, tu peux trouver un aspect "psycho" dans d'autres voies.

Pour qu'on te conseille, il faudrait vraiment que tu nous précises ton projet pro.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 22.01.18, 15h40 par okashi
  • +1 (Constructif) le 25.01.18, 17h59 par voucny
Est ce que tu peux mettre des mots précis sur ce qui fait que ta filière actuelle ne te correspond pas du tout ?
Pour ce qui est du logement, il n'y a pas de raison que tu te fasses virer si la directrice ne sait pas que tu n'es plus étudiant. Si t'as vraiment peur qu'elle le découvre, payes une année de fac et ne vas pas en cours. Si t'as le statut d'étudiant personne n'ira fouiller savoir si tu suis vraiment tes études ou pas.
Pour ce qui est de ce que tu devrais faire, selon moi ça dépend entièrement de ce que tu es prêt à accepter selon les conséquences de tes actions. Si t'es prêt à échouer, à te retrouver dans des situations difficiles pour poursuivre ton but sans garantie de réussite, alors tu es prêt à prendre le risque. Sinon, si tu cherches le confort avant tout, continues tes études tout en essayant de trouver une récompense concrète à ce que tu fais, par exemple t'impliquer dans des projets humanitaires où il manque de cerveaux ayant des connaissances que tu considères de base mais qui sont de fait très recherchées.
Bonjour,

Si la psychologie est quelque chose qui te plais vraiment, pourquoi pas envisager une équivalence à bac+2 (tout le monde te dis que tu ne sera pas pris mais tant que tu ne fais pas la démarche tu ne le saura pas).
Ou alors reprendre les études à zero en première année de licence. Il y a des débouchés en psychologie (pas des tonnes mais il y en a). J'ai un ami qui a fait un master dans ce domaine et qui maintenant travaille dans la reconversion des travailleurs handicapés.

Je suis d'accord avec Sterdex, valide ta licence en premier lieu. Ca sera déjà ca de pris.
De plus comme le dis Nonchalance tu peut envisager de faire de la psychologie dans un métier qui n'en est pas à la base, comme le management par exemple....
A lire / A voir en ce moment sur FTS