Discussion

Critique du monde des PUA

Note : 2
lancé par matalex44 le 12.08.2017
20 réponses
dernier par okashi le 17.11.2017, 14h08
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
Bonjour,

Ayant fait la connaissance de FTS en 2009, après avoir lu "The Game", j'avais commencé à regarder les techniques de dragues, et m'eprendre des PUA comme Blusher et Co.
Ca fait 4 ans que j'ai arrêté de venir ici, et 4 ans que je n'ai plus utilisé une seule technique, et je n'ai jamais été aussi bien dans mes pompes et dans ma tête. Bien sûr, j'ai des petites remanescances parfois, et j'identifie certains comportements automatiquement par les mots " DHV", "Neg" etc... mais je n'utilise plus intentionnellement de techniques.

Aujourd'hui, dans une new sur mon IPhone, j'ai reçu une notification d'un titre : une chercheuse du CNRS s'est immergé pendant 3 ans dans le monde des PUA, et à fait une synthèse dans un livre que je n'ai pas lu. Voilà un lien du podcast sur France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/da ... -aout-2017

Cela m'a fait repenser à FTS et c'est la raison pour laquelle je vous écris.

L'objet de ma venu est de faire un petit Rex d'un ex FTSien, et comment j'ai trouver ma voie sans utiliser une seule technique, ni en focalisant ma vie sur la relation homme femme.

Surtout après avoir rencontré dans le tram un ami le mois dernier, le même âge que moi, qui était encore à fond à sarger, et à fond dans l'idolation des PUA. Comme quoi, une partie de la communauté à continué à faire son business sur le mal-être et la frustration de certain jeune ( 18-25 ans, milieu socio- culturel middle / haut ). Mais bref, passons...

Cela fait donc 4 ans que j'ai quitté la communauté, que je n'ai plus voulu entendre une seule technique.

Avec du recul, j'ai pu prendre conscience que la raison pour laquelle j'ai quitté le milieu, c'est que je trouvais toutes ces techniques totalement faux et inadéquate avec le fond du problème.

Partons du mythe fondateur de FTS et de toutes les communautés de PUA : l'existence de Bob l'AFC et de sa mésaventure, un story telling' devant laquelle beaucoup se sont identifié. Logique, lorsque l'on est jeune, notre maturité sociale et psychologique est à ses débuts, et pour draguer une fille, beaucoup, dont moi pensait à plaire, naïvement et avec beaucoup de maladresse.

Et devant cette identification massive, FTS comme bcp d'autre communauté ont pointé du doigt la naïveté de Bob, et comment eux, ces communautés avaient la solution pour se tirer de cette naïveté : les techniques ! ( ebook, séminaires, forum, discussion, etc...)

Sauf qu'avec du recul, j'y vois une mauvaise direction, qui a été corrigé partiellement depuis 2011, lorsque FTS a mis en avant le lifestyle des PUA, mais cette direction ne couvre toujours le fond du problème.

En effet : le problème, ce mal être, cette frustration de ne pas plaire à cette fille ne vient pas d'un manque de technique, ni d'un mauvais équilibre de vie où la rencontre devrait prendre une place moins importante dans notre vie.

La résolution du problème se trouve dans deux axes :

Premièrement de la représentation à un instant t de ce qu'est une relation, une rencontre avec une fille. Des lors que l'on (re)pense à la représentation que revêt une relation où une rencontre avec une fille, on peut s'affranchir des représentations préconstruite par nos parents, la société, les films etc... qui nous conduisent à foncer dans les stéréotypes du nice Guy,

Deuxiement de notre choix d'axe de vie.
L'idée pour faire simple, c'est de ne pas préviligier / axer sa vie sur sa personnalité ( qui évolue avec le temps), ses techniques ( qui évolue avec le temps) ou son image physique ( qui évolue avec le temps ).
L'idée est de privilégier son chemin de vie ( où veut on se trouver dans 20 ans) et ses valeurs que l'on a choisi ( integrite, courage, humilité, persévérance...) que nous voulons suivre tout au long de notre vie, qui sont à caractères quasi immuables.

Lorsque je rencontre une fille, ce n'est pas pour savoir si je peux lui plaire et gonfler mon estime de moi, c'est parceque à cet instant, j'ai décidé que j'avais envie de voir du monde et de partager du temps avec quelqu'un. Si la rencontre ne marche pas, ce n'est ni de sa faute ( arrêtons les persécutions ) ni de la mienne ( arrêtons de se flageler). L'idée d'échec n'est qu'une représentation que j'ai choisi de concevoir, mais je peux changer cette représentation.
Je passe à autre chose, car cet échec n'affecte ni mes valeurs, ni mon chemin de vie.

Ma conclusion : dès que vous axez vos vie sur dès caractères variables ( sa personnalités, ses techniques, etc...) on ne peut pas être en paix avec soi même, car ces caractéristiques fluctuent tout le temps. Des lors que l'on consacre son temps et énergie sur la construction de soi, sur son potentiel de développement, on ne se laisse pas marcher dessus, et on ne marche pas sur les autres. On trouve un équilibre et une paix intérieur que les autres ressentent. Les rencontres avec les filles sont plus mécaniques, mais viennent d'une vrai volonté de rencontre, sincère. Cette maturité, les filles la ressentent. Et elle ressentent aussi le creux occasionnés par le manque de congruence des PUA accès sur les t techniques.
Qu'elles soient intéressées ou non, peu importe, ce qui est important, c'est de vivre bien chaques situations de la vie, même les "échecs" (qui n'en sont pas, ce n'est qu'une question de perception).

Voilà, j'espère que ça aidera certain à voir plus clair, je peux développer certains points qui semblent confus, j'ai fais vite, la bise :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Immature) le 12.08.17, 23h54 par Mr.Smooth
  • +1 (Bien) le 13.08.17, 10h32 par Apheleia
  • 0 (lol) le 15.08.17, 22h31 par Thedaze
  • 0 (Immature) le 16.08.17, 17h48 par Iskandar
Tu t'es trompé de cible dans les grandes largeurs.
D'autre part ton message tiens plus de "l'auto-persuasion du repenti" que d'autre chose. Il y a la nette impression que t'écris ce message pour toi en ayant l'impression d'apporter des trucs de fous alors que ce sont des lieux communs.

De la par d'un mec qui n'a jamais utilisé de techniques non plus mais qui n'a jamais idolâtré qui que ce soit.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (C'est pas faux) le 13.08.17, 10h33 par Apheleia
  • +1 (Oui) le 13.08.17, 11h03 par Alea
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
Haha me repentir est un bien grand mot, je fait l'état d'un cheminement que j'ai eu ces dernières années, et que je crois être le bon niveau pour le présenter, bien qu'il reste du chemin à parcourir.

Comme je l'ai marqué dans mon message, j'avais commencé à apprendre les techniques et à m'y consacrer sérieusement... pendant quelques mois... avant de jeter vite l'éponge, par manque de convictions.

Mais comme je vois encore des gens (cf un gars dans le tram qui m'a montré les yeux brillants comment un PUA a levé une fille dans la rue), et comment ce phénomène des PUA à touche une partie de la société ( cf la radio), j'avais envie d'en parler.

Si le travaille sur soi et non sur ses techniques et sa personnalité (body langage, annalyse transactionnel etc...) te parais une évidence, j'en suis extrêmement content pour toi.

Seulement, encore maintenant, le paradigme ambiant de certains jeunes - comme moi 18-24 qui sont en développement et qui commencent leurs vie d'homme -c'est que le style, le paraître, et la méthodologie est plus important que d'être bien dans sa tête, d'être OK avec soi et d'être OK avec les autres, pour reprendre l'AT.

Si les gens partent d'emblée sur le travail de la personnalité et non de son caractère immuable, de sa fibre, alors ils ne résoudront jamais leurs problème qui est de plaire à tout prix, d'être accepté par ses pairs ( eh ouai gros, j'arrive à pecho tous ce que je vois).

Et une partie de mon analyse est que l'entrée dans les communautés de dragueur relève ni plus ni moins d'une volonté de trouver un exutoire ou une compensation face au manque de confiance que certains éprouvent, mais qu'ils n'avouerons jamais, mais qu'ils projetteront sur le manque de maîtrise de méthode.

Certains se frottent à la forme alors que le fond n'est pas résolus. Pourquoi ? Car le développement perso contemporain travail sur les techniques de communication, sur le paraître, sur les techniques de bien etre, la relaxation, de destress, de sophrologie. Le fond du problème n'est pas corrige, on applique juste des patches, qui corrigent le tir pendant un certain temps, mais le naturel revient, car le fond n'est pas résolus.

Le fond est résolu en travaillant sur soi, sur ses représentation autour de soi, et de sa projection sur son futur. Sans but, on n'avance pas très vite...

Je m'emballe, j'arrête d'écrire :)
Je partage plus ou moins l'analyse. Cependant il y a d'autres paramètres à prendre en compte :

- à la base, le but des PUA n'était pas d'aider mais de faire du fric.
- cible : étudiants paumés avec les filles, dont on imagine l'archétype comme l'informaticien ou l'ingénieur timide, pour caricaturer facilement.
- c'est pourquoi "les méthodes" ont été construites et vendues à l'image d'une machinerie, un assemblage de principes et techniques
- si la cible avait été les artistes par exemple, les méthodes vendues auraient été construites et vendues d'une bien autre manière.
- la plupart des méthodes venaient des états-unis, où le romantisme/érotisme et l'élégance sont quasi inexistants > problème d'adaptation chez nous en Europe, et particulièrement dans nos cultures latines - bien que ces différences s'estompent avec le temps

Chez eux, "faire le beau", "la grande gueule", "le magicien", "faire le spectacle", ça plaît. Voir le monde sous forme de compétition, c'est presque nécessaire. Alors que chez nous, c'est (c'était ?) complètement différent, voire l'exact opposé (de moins en moins vrai).

Ainsi, la plupart des sites de séduction français ayant carrément pompé nos amis d'outre-atlantique, il est normal que ceux-ci soient en décalage avec notre réalité. Et au fil des années, les "players" l'ont bien senti, et le discours a évolué. Pour apercevoir cette évolution, ce décalage, lis quelques articles de FTS ou autres sites de séduction, puis lis les forums. Tu verras que les gens sont beaucoup plus portés sur le bien-être et le développement personnel, afin de mettre en place l'environnement propice à la séduction, que sur des techniques opportunistes à placer.

Perso, je commençais à fréquenter les sites de séduction vers 2010... et en moins de dix ans le discours a complètement changé : on ne parle plus de 'mâle alpha', on a arrêté de chosifier les femmes, on utilise plus de techniques à proprement parler, on s'appuie sur la construction de notre vie et de notre personnalité, on ne copie plus bêtement mais on s'inspire...

Quand hier "devenez PUA" était le fer de lance de la "communauté", on rigole gentillement aujourd'hui quand c'est réellement l'objectif de quelqu'un.

______________________
Citation:
Et une partie de mon analyse est que l'entrée dans les communautés de dragueur relève ni plus ni moins d'une volonté de trouver un exutoire ou une compensation face au manque de confiance que certains éprouvent, mais qu'ils n'avouerons jamais, mais qu'ils projetteront sur le manque de maîtrise de méthode.

Parce que la plupart des hommes qui commencent à toucher le domaine de la séduction le font consécutivement à un échec amoureux, qui a souvent affaiblis leur confiance en leur capacité à séduire voire à rebondir d'un échec. Ils sont souvent perdus et expérimenter des techniques peut être une façon pour eux de changer profondément leur vision des choses.

Citation:
Si les gens partent d'emblée sur le travail de la personnalité et non de son caractère immuable, de sa fibre, alors ils ne résoudront jamais leurs problème qui est de plaire à tout prix, d'être accepté par ses pairs ( eh ouai gros, j'arrive à pecho tous ce que je vois).


Si les gens travaillent uniquement leur personnalité sur le paraître c'est leur problème, mais ce n'est pas ce qu'on leur conseille ici.

Tu peux nous parler plus précisément de ce quoi tu tendrais à axer le travail ? Le caractère immuable de la personnalité ?? What ?
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
FTS à l'époque n'est plus le FTS d'aujourd'hui. J'ai regardé les articles, les forums etc, et il est clair que le site axe le travail plus en profondeur et produit de vrai réflexion sur les relations, sur soi etc... et je trouve ça génial.

Mon post est alors plutôt au destinataire des posts que je viens de voir encore aujourd'hui, et qui parle de règles fondamentales pour le SPU, le NPU ( what ? C'est quoi tous ces trucs).

J'y vois des gens, par défis intellectuels, essayer de rationnaliser des interactions pas si évidentes, entre hommes et femmes.

Cependant, ces analyses et ces REX servent aussi à beaucoup qui pensent que c'est la réalité, et qui pense que sans la maîtrise de ces techniques, ils ne feront rien.

L'axe de travail que je recommande au site, surtout lorsque ce sont des jeunes sans beaucoup de confiance en eux qui le visitent, c'est surtout de ne pas d'afficher en gros " avoir les pectoraux de vos rêves sur la plage", ni avoir des titres racoleurs style clic-à-pute : les 3 qualités fondamentales pour avoir la fille de vos rêves.

Les créateurs de ce site ont aussi une certaine responsabilité lorsqu'ils produisent ce genre de contenu, dans l'équilibre psychologique des gens post relation en désarois, des jeunes sans recul, des vieux en quêtes de renouveau, qui sont persuadés que la réussite se trouve dans la maîtrise, ou dans l'acquisition de Quelque chose qu'ils n'ont pas. Vous leurs donner une fausse représentation de la réussite de soi et des relations avec les autres, par l'acquisition de choses fluctuables et sans fond.

Sans arriver dans le manichéisme, car je vois que le site propose quand même des axes de développement perso que je trouve super, surtout dans les articles, je pense que le site ne reste pas du tout cohérent, il n'y a pas de lignes directrices clairs, car il y a une partie axée dans les techniques, le paraître, le culte de la performance et de la personnalité. ( dixit les pub, les forums et les messages que je vois actuellement dessus)

Je suis plutôt dans la quête du caractère et non de la personnalité. Le caractère, c'est la fibre qui nous définit et qui résonne dans certaine situation, lorsque l'on se trouve parfois en congruence avec nos valeurs / pensées / actions dans certains moments de nos vie, ou lorsque l'on a ses fameux déclics.

Le travail de toute personne voulant avoir confiance en soi, avoir dès relations équilibrées et en congruence avec ses attentes profondes, c'est de travailler sur la découverte de son caractère, en travaillant sur ses représentations, et en les réactualisant. On acquiert pas un caractère, on l' identifie par des moments de la vie.

En axant sa vie sur son caractère, ses valeurs profondes, et la connaissance de ses propres représentations, on acquièrt alors l'assurance, la confiance et l'estime de soi, tant au boulot, dans la vie perso, que lors d'une rencontre.

En axant sa vie sur son conjoint, l'argent, son ami, la rencontre, le travail, on prend le risque que notre confiance, notre estime de soi et notre assurance fluctue et soit déstabilise au grès de notre environnement.
Par exemple, j'axe ma vie sur l'argent. Mon assurance, et l'estime de moi prend racine alors dans la profusion de l'argent. Si j'en manque, je suis détruit.
J'axe ma vie sur ma compagne : mon assurance et la stabilité de ma vie se retrouve dans son comportement vis à vis de moi. Lorsqu'elle me rejette, je me trouve en difficulté, lorsqu'elle m'accepte et me donne de l'attention, je jubile.

Voilà en gros les messages que je veux faire passer :
1) axer ses valeurs et sa vie sur des critères fluctuant tel que les muscles, les amis etc c'est cool mais c'est terriblement hasardeux et souvent on est perdant avec le temps
2) continuer à faire miroiter le culte de la performance : ok pour des gens bien dans leurs peau, pas ok dans un site où le public est souvent des gens en difficultés dans leurs vie

3) Ok le lifestyle est terriblement important, avoir une vie équilibrée est le meilleur choix à faire, mais c'est surtout comment c'est présenter qui me coince, ca me rebute de voir des gens parler encore de techniques alors qu'ils ne sont pas ok avec eux même.

Si vous me pensez en décalage avec la réalité, je vous invite à sortir un peu de votre cercle de PUA sélect et mature par des années de techniques et de réflexions personnelles, et de voir les dégâts fait dans les milieux jeunes où les mecs de mon age pense dur comme fer que leurs gourous sont les meilleurs et que leurs valeurs perso se jouent sur la maîtrise de techniques
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • -2 (Immature) le 15.08.17, 00h27 par Mr.Smooth
  • 0 (Limite) le 15.08.17, 11h20 par Apheleia
Ce forum est ouvert à plusieurs voies et courants de pensée parce qu'il n'y a pas de solution unique pour tout le monde.
Ton retour d'expérience vaut ce qu'il vaut mais il est personnel.
D'autres auront vraiment besoin de la technique parce que c'est l'apprentissage de certaines méthodes de communication qui leur manquent malgré une bonne personnalité etc...
D'autres trouvent une vision et s'y conforment parce que ça marche pour eux.
S'écarter du modèle n'a pas que des bénéfices et dans tous les cas; ça ne dépend que du désir de chacun de vouloir comprendre ou non les rouages.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 15.08.17, 10h37 par Apheleia
matalex44 a écrit:
Voilà en gros les messages que je veux faire passer :
1) axer ses valeurs et sa vie sur des critères fluctuant tel que les muscles, les amis etc c'est cool mais c'est terriblement hasardeux et souvent on est perdant avec le temps
2) continuer à faire miroiter le culte de la performance : ok pour des gens bien dans leurs peau, pas ok dans un site où le public est souvent des gens en difficultés dans leurs vie
3) Ok le lifestyle est terriblement important, avoir une vie équilibrée est le meilleur choix à faire, mais c'est surtout comment c'est présenter qui me coince, ca me rebute de voir des gens parler encore de techniques alors qu'ils ne sont pas ok avec eux même.

Ces trois points ont été et sont encore débattus en profondeur sur FTS. Certains sont d'accord avec toi, d'autres pas. Fouille le forum et si tu as des choses à ajouter là-dessus, réponds sur les topics ad hoc.

matalex44 a écrit:
Si vous me pensez en décalage avec la réalité, je vous invite à sortir un peu de votre cercle de PUA sélect et mature par des années de techniques et de réflexions personnelles, et de voir les dégâts fait dans les milieux jeunes où les mecs de mon age pense dur comme fer que leurs gourous sont les meilleurs et que leurs techniques sont perfectibles.

Bah écoute, je t'invite à faire part de tes griefs aux "gourous" dont tu parles. Comme tu as pu le voir, la ligne de conduite et les membres de ce forum ont bien changés ces dernières années. Il faut aussi distinguer le site FTS dont le contenu est rédigé ou sélectionné par FrenchKiss et le forum FTS, ouvert à toutes les contributions (constructives).
Citation:
Si vous me pensez en décalage avec la réalité, je vous invite à sortir un peu de votre cercle de PUA sélect et mature par des années de techniques et de réflexions personnelles, et de voir les dégâts fait dans les milieux jeunes où les mecs de mon age pense dur comme fer que leurs gourous sont les meilleurs et que leurs techniques sont perfectibles.


Premièrement, tu ne peux pas réduire la responsabilité de leurs actes au contenu qu'ils consultent, car ce ne sont pas des enfants.

Deuxièmement, il y a bien assez de contenu de qualité pour faire un peu de tri dans la masse d'information qu'on peut trouver. Si tu donnes un contenu de qualité à un idiot, il ne t'en fera toujours qu'une interprétation idiote.

Enfin, à 24 ans, c'est à toi de trouver des "players" matures, pas à nous de nous apercevoir qu'il y a des égarés. On le sait puisqu'il y en aura toujours. Certains d'entre nous en ont même fait parti.

"Si vous me pensez en décalage avec la réalité" : chacun la sienne. C'est bien pour ça qu'on en discute sur des forums comme celui-ci. Celui qui débute n'aura pas la même conception de sa réalité que l'expérimenté qui l'observerait, et réciproquement.

_________

Ce qu'on peut garder de ta critique, c'est surtout ton expérience dans le travail du caractère et de ses conséquences dans le développement et la connaissance de soi, ainsi que ce qu'il induit de positif dans le domaine de la séduction. J'aime bien le principe de travailler le 'cœur' avant les 'branches', mais je ne vois pas trop ce que ça donne concrètement sur cet aspect 'caractère' ? Tu pourrais nous donner des exemples de différences entre une bonne méthode de chasse et une mauvaise méthode de chasse ? :)
  • -Alex
  • Score : 505 - 30 ans
Salut,

J'ai connu ce site en 2005. J'ai donc connu l'époque "PUA" et méthodes de séduction avec classement par niveaux et tout ça. Je suis témoin également de l'effort de modération qui a eu lieu sur ce site, dont l'équipe n'a pas hésité à éjecter les gourous.

Car oui, il y a des gourous dans le monde des coachs en séduction et des techniques de drague. De même qu'il y a des gourous dans le monde du développement de la personnalité.

Au lieu de dénigrer tout cet univers constitué par les méthodes, les techniques, les PUA, cherchons à comprendre pourquoi cela existe ?

Cela existe parce que les codes des relations amoureuses ont changé, et qu'à un moment donné, beaucoup de personnes ressentent le besoin de se rattacher à des repères pour savoir comment s'y prendre.

Il y a beaucoup de personnes, plus qu'on ne le dit, qui vivent des déserts amoureux, et sont dans une réelle détresse émotionnelle. Qui leur propose des solutions ?

Les aspirants PUA et les coachs en séduction sont avant tout des individus comme tout le monde, vivant à une époque donnée dans une culture donnée. Il se trouve d'une part que culturellement, il est toujours demandé, de manière non dite, à l'homme d'être actif dans l'initiative de la rencontre (en d'autres termes : se montrer entreprenant). Et d'autre part, nous vivons dans une société aux repères néolibéraux et méritocratiques. Ce qui explique que cela puisse se traduire, surtout lorsqu'on est jeune, de la façon suivante :
- Les hommes doivent être actifs pour avoir une copine. Ca viendra jamais tout seul.
- Avoir une copine se "mérite", notamment aux prix d'efforts.
- Il y aurait un classement de valeur parmi les hommes, qui serait déterminé en fonction de la désirabilité des nanas qu'il parviendrait à chopper.
- Il serait plus difficile de conclure avec une nana très belle. D'où l'idée qu'il y aurait échelle progressive de niveau de maîtrise de la séduction à gravir.

A mon sens, les biais et les dérives de cet univers de la séduction viennent davantage des repères idéologiques de notre culture, plutôt que du seul fait de suivre une méthode ou d'aborder dans la rue. On peut très bien suivre une méthode sans vouloir être un "winner".

Alors face à ses dérives, l'importance accordée au développement de la personnalité, des valeurs, de l'estime de soi, bref de ce qu'on a appelé l'inner game s'est affirmée. Mais, ce n'est pas parfait non plus. Le développement personnel des années 2010 s'est plus tourné vers l'introspection, développement de la personnalité, et de manière générale vers des choses plus conceptuelles. Mais d'une part, le risque de tomber sur des gourous existe aussi. Et d'autre part, le risque de se perdre dans les méandres de la réflexion et de l'introspection est grand.

Par exemple, je connais une personne, qui a acheté un livre pour l'aider à se motiver à vider les cartons de déménagement de son appart (qui datait d'un an). Comme ce bouquin a eu beaucoup de succès, l'auteur en a écrit un 2e, que la personne a acheté. Un an plus tard, les cartons n'avaient pas bougé...

Tout ça pour illustrer qu'il ne faut pas forcément tout jeter dans les méthodes et techniques. Leur avantage, c'est que cela donne le déclic pour faire le 1er pas et commencer à agir. Et en faisant cela, on peut obtenir des résultats concrets, qui vont améliorer nos estime et confiance en nous.

En effet. Il est important de développer l'estime de soi. Mais le développement de l'estime de soi est en intéraction constante avec notre environnement et nos résultats. A un moment donné, pour s'estimer dignes d'avoir une copine et d'être aimés, on a besoin d'en avoir des preuves concrètes. Lorsqu'on doute de sa capacité à plaire (ce qui est normal au départ), l'application d'une méthode ou d'une technique toute faite permet justement de faire confiance à la technique et d'obtenir ses premiers résultats, qui vont nourrir la confiance et lancer un cercle vertueux.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 15.08.17, 12h50 par Apheleia
  • +1 (Ca va mieux en le disant) le 15.08.17, 13h25 par Fate
Non mais là sincèrement stop.
Les gourous -je suis arrivé sur FTS en 2010-2011- étaient déjà partis. J'ai été le premier avec d'autres à critiquer les technicité illusoire de ce qui avait pu être conseillé ici, tout comme le fait de considérer le "street" comme la meilleure et seule voie.

Et pour l'attaque gratuite style "je demande de la cohérence entre les articles du site vs. forum". Le forum a besoin de sous pour tourner, payer les serveurs, c'est pas gratuit. Moi aussi les titres d'articles et d'ebook vendus me font doucement rire, mais sans ça, pas de forum.

C'est hyper agaçant cette tendance à la dé-responsabilisation, d'autant que le forum de 2017 n'a rien à voir avec le forum de 2004.


En plus tes conseils sont à côté de la plaque :

Citation:
Mon post est alors plutôt au destinataire des posts que je viens de voir encore aujourd'hui, et qui parle de règles fondamentales pour le SPU, le NPU ( what ? C'est quoi tous ces trucs)

Reconnais juste que tu t'es planté, t'as voulu "faire un point" sur tes "avancées" ici, surtout dans le but de mettre ça au clair POUR TOI. Et c'est pas un problème. Mais viens pas la jouer "j'ai vu la lumière".

Il n'est en rien déconnant de dire qu'on aborde pas une fille de la même manière en contexte social ou le fait d'aller à l'encontre de l'autre est "attendu" que dans un contexte "inattendu". Comme il n'est en rien déconnant d'observer des choses qui marchent mieux que d'autres dans certains contextes, et en fonction des attentes et personnalités de chacun.

Citation:
des relations avec les autres, par l'acquisition de choses fluctuables et sans fond.

Pour te prouver que tu racontes n'importe quoi, je vais te parler de mon expérience. J'ai jamais caché le fait que j'aimais les filles genre bimbos et que j'étais superficiel la dessus, que j'ai voulu un beau corps et avoir de la réussite sociale. Et ici, t'as pleins de personnes qui m'ont dis que c'était illusoire. Le forum FTS n'est en rien une voix unique.

D'autre part, j'ai tout de même poursuivi ces objectifs, je les ai obtenu, et je suis aujourd'hui super bien dans ma vie.
Donc n'importe quoi aussi pour ton pseudo conseil.
C'est une question d'aspirations et d'envies. Tout comme je puis comprendre que certains n'aspirent en rien à mes objectifs propres.


Tu parts avec des axiomes absolus en les pensant universels, un peu comme les gens qui estiment que "tout le monde aspire au bonheur au fond".

Le pire c'est que je conçois parfaitement ce que tu esquisses en pensée derrière le notion de caractère, mais je pense que tu te fourvoies en pensant que ce sont des absolus et des immuables.


C'est vraiment des conseils a la Marie Claire.

Franchement c'est un tel ragout de pseudo-reflexions ton truc que je n'ai pas l'envie de traiter ça en détail. Des articles sur ce que tu viens de dire, il y en a des dizaines, et des bons.
Tu t'es trompé, c'est tout, ça arrive. Fais une recherche et tu verra.
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
tu te projettes dans ce que je dis.

Tant mieux si tu te sens bien dans la superficialité, si ce sont tes aspirations profondes et que tu es Ok avec ça, qu'est ce que j'ai à dire ?

Moi je parle juste de personne qui ne sont pas OK avec eux même, et qui n'ont pas identifiés leurs attentes et aspirations profondes. Et, pour rechercher du sens dans ce qu'ils font, ils se raccrochent à des valeurs et dès convictions pourris tel que la maîtrise de techniques. Tu peux être ultra bon en technique de comm, mais si au fond de toi, tu n'as pas développé une pensée propre, nuancée et profonde, tu sonneras creux au bout d'un moment.

Bien que les articles relèvent le niveau, je trouve que le forum et les sujets traitent de ce que j'ai vu en 2010. Les gens ont peut être arrêté le jargon ultra technique du genre " j'ai vu une LSE qui m'a snip Neg j'ai tout de suite été senti cockblock alors direct j'ai DHV en attirant l'attention de sa copine " mais ça reste du même niveau.

Ca t'es égal, mais vendre le graal de l'estime de soi par la réussite de l'attraction du sexe opposée est pour moi Un brin dangereux pour la dérivation que ça engendre chez certaines personnes


Je m'arrête la, cya
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Mesquin) le 16.08.17, 18h20 par Apheleia
  • 0 (Non) le 16.08.17, 18h27 par oHreN
  • -1 (T'es lourd) le 16.08.17, 21h19 par Jalapeno
  • -1 (Dont feed the troll) le 16.08.17, 21h30 par Onmyoji
  • -3 (+1) le 17.08.17, 00h18 par Mr.Smooth
  • -3 (Blah blah blah) le 17.08.17, 11h53 par mistermint
Sauf qu'on est tous d'accord pour dire que l'estime de soi et la valeur de quelqu'un ne passent pas par la séduction.
Donc c'est un mauvais procès.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Ca va mieux en le disant) le 16.08.17, 20h52 par Fate
  • 0 (Bien joué) le 17.08.17, 00h23 par Apheleia
  • 0 (C'est pas si simple) le 17.08.17, 00h55 par mctyson
  • SoCal
  • Score : 523 - 33 ans
À Mon sens vous avez des discussions parallèles:


Il est clair qu'un regroupement de personnes est très divers par nature. Vous rencontrerez dans ce groupe des gens tellement différents que le concept de communauté en soi est factice. Je pense personnellement que le fond du debat est la et l'incomprehension part de la. Quelle communauté? Des mecs qui essayent de choper des poupounes? C'est alors une très très très grande communauté!!!

Donc je vais faire un grand raccourci et vous me pardonnerez parce qu'on a pas 36 heures et je suis venu en coup de vent Mais en gros le seul point commun à part les filles c'est un garçon post pubère pas très sûr de lui (souvent) et qui arrive pas a scorer et puis qui va taper comment tremper mon kiki sur Google et qui va tomber sur ça. Il va découvrir l'article de bob qui certes tu as raison est imparfait mais qui lui met un coup de de pied au cul.

Puis le mec va souvent se mettre à essayer. Il va prendre des râteaux va se mettre à lire sur l'inner game va se mettre au sport ca acheter des chemises au lieu de porter des tee-shirts Mickey etc. Et il va rencontrer des mecs qui comme lui galerent. Ensemble ils vont terroriser St Michel (désolé si c'est plus le cas Mais je suis de l'ancienne génération) et un jour ça va marcher à force d'avoir essayé. Et ensuite ils vont avoir leur première relation se planter soit parce qu'ils sont trop in love soit parce qu'ils sont trop "faussement" détachés. Et ils reviendront ici etc etc.

Puis un jour lorsqu'ils seront assez grands et qu'ils se sont rendus compte que choper une poupounes c'est pas mission impossible et qu'ils auront (enfin) confiance en eux ils pourront cracher sur ce site ensemble en disant que c'est bidon. C'est en partie vrai pour toi et c'est génial. Vraiment ca montre que tu as évolué comme lorsque tu as fait du vélo sans petites roues. Pour autant les petites roues c'est mal?

Apres le sens de communauté est vaste: perso je n'y crois pas. J'ai rencontré des gens qui sont encore mes amis 10 ans apres être arrivé sur ce site. Plein d'autres que je n'ai jamais rencontré. mais pour avoir parlé pas mal de fois avec FK le ratio de mecs qui postent vs visites c'est peut être 1%. Et ta vision de la "communauté" c'est les 1% des mecs qui postent le plus. Du coup Si tu t'y connais en statistiques ton échantillon n'est pas du tout représentatif...

Bref cette communauté c'est un forum qui n'a la qualité que de ce que l'on poste donc forcément d'un tas de ramassis que des gens bénévoles essayent de nettoyer. Le fait que les techniques te soient inutiles est génial vraiment mais comme cet endroit est ce que tu en fais pourquoi de temps en temps ne pas passer "dire bonjour" en essayant de répondre à un ou deux posts sur des choses hors technique? Ça pourrait permettre de rendre un peu de ce que l'on t'a donné dans le passé, à faire émerger une tonalité différente (et donc sûrement utile). Même marié, très heureux en couple depuis fort longtemps et père de famille, j'essaye de faire cela même si pour être honnête ce n'est pas bien souvent.

Par contre venir ici pour dire à des gens qui ne savent pas faire du vélo que les petites roues c'est pour les nazes je ne vois pas le but de l'operation et aimerais avoir ce debat avec toi.

Bonne journée à toi. S
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 17.08.17, 09h20 par Onmyoji
  • +1 (A lire) le 17.08.17, 09h23 par Fate
  • +1 (Constructif) le 17.08.17, 09h52 par -Alex
  • +2 (Constructif) le 17.08.17, 11h35 par Apheleia
Je remonte le topic.
J'ai lu le "livre" de Mélanie Gourarier par curiosité. Je me suis dis, "enfin un bouquin qui traite sérieusement des communautés de développement personnel."
Gros lol

Pseudo étude faite de 2007 à 2010.=> bouquin totalement obsolète.

En vrac
Mélanie Gourarier a écrit:
L'un des étonnements que suscite l'observation de La communauté de la séduction tient en l'effet à l'absence des femmes.

Hum on est pas sur le même forum je crois.

Et ça site Zemmour et Soral à tout va.

Des interviews de pseudo pua que je connais pas. Il me semble quand même avoir reconnu un certain Sebastien Night ahah

Mélanie Gourarier a écrit:
La paternité est une thématique à ce point importante au sein de la communauté de la séduction qu'un forum lui est exclusivement consacré sur le principal site français du groupe Frenchtouchseduction.com (FTS). Les questions qui y sont soulevées portent principalement sur la transmission père/fils

Gné?
La suite est bien pire.
FTS en prend pour son grade par le biais de quelques messages échangés avec un certain Sam de 19 pige datant de 2009.

Fait des gros effets de loupe sur des vieux trucs cradent et miso qui n'existent plus depuis une paye.

Je vous passe le démontage en règle de la drague de rue portée à son plus haut niveau de caricature.
#pasdanslarue

De plus elle met toutes les communautés dans le même sac sans se poser trop de question.

J'en passe et des meilleurs.

Bouquin bien-bien orienté en tout cas.

J'ai perdu 20 balles, du temps et mes yeux saignent.
J'aurai dû me méfier du titre.
Bref passez votre chemin.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Merci ! :)) le 30.08.17, 03h37 par Iskandar
  • 0 (Oui) le 30.08.17, 10h41 par Finn
Curieux de savoir pourquoi un tel triomphe de la bêtise dans le monde de la séduction.

J'ai des idées, mais bon... Pas tant par rapport au manque d'études et (donc) de diversité des études. Mais plutôt justement : pourquoi une telle situation ?

D’autant quand tu vois LA NÉCESSITE d'une telle démarche...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pas convaincu) le 30.08.17, 07h42 par Apheleia
Marrant ça. J'ai lu récemment un blog (la fée ministe, un truc comme ça. Collez pas de lien ici; avec les trackbacks elles vont venir nous saouler parce qu'on est un vilain forum de séduction du patriarcat d'hommes blancs cis heteros doc de suppôts de Satan).
Et il y avait cette interview de ce mec; sam alias mister z; un ancien membre qui se proclame aujourd'hui féministe radical et nous fait passer pour une secte alors que d'après ses propos, le mec bizarre c'est juste lui.
Après pour ton bouquin; en 2010 effectivement il n'y avait effectivement pas vraiment de femmes dans la communauté; vu que les mecs considéraient que tout ce qu'elles racontaient c'était du bullshit pour préserver leur mental de princesse et l'illusion "romantique" sur ce qui fait leur attirance (pour au fond pouvoir se dire qu'elles n'étaient pas des "salopes vénales", sic, pour paraphraser rapidement la philosophie de l'époque pré 2012).

Cela dit pour répondre à Iskandar:
mauvaise foi parce que le sujet est verrouillé ce qui arrange bien les gourous ("vous voyez on veut pas que vous changiez et puissiez choper c'est un coup du féminisme"), des féministes ("ouh les vilains manipulateurs qui veulent apprendre à détourner les filles du droit chemin sans hommes ou sans hommes inférieurs mais avec des hommes qui choppent sans séduire"), des médias (parce que ça fait du papier à vendre), des gens qui veulent se faire voir et de ceux qui aiment bien diviser pour régner. Et des mecs de la communauté eux mêmes qui aiment bien se venger du rejet dont ils sont eux mêmes la cause en se trouvant un super pouvoir pour se sentir à part (cf tous les débiles qui pensaient voir la matrice après avoir lu pook. Et la sémantique associée comme "males alpha"; "derniers hommes"; etc) et avoir moins de concurrence aussi.
Et les gens qui font des études sont rarement neutres. Parce que l'universitaire il fait partie des mecs qui aiment pas la communauté a priori genre il a lu à son propos sur le 15-18 de jv.com; et a été choqué; ou " il" est une femme féministe, ou autre mec pas impliqué/touché mais qui peut donc pas comprendre le problème des gars de cette communauté et qui forcément adopte une vue négative après avoir lu les sites les plus débiles comme ads, kamzl, j'ai une grosse bite de pua.com etc.
Aucun mec de la communauté n'écrit sérieusement sur elle et aucun mec extérieur n'a le recul ou l'intérêt d'écrire un papier qui sorte des sentiers battus (au risque de se faire étriller car "déjà battu en brèche par des études sérieuses faites par des gens objectifs et sérieux").
Onmyoji a écrit:
Aucun mec de la communauté n'écrit sérieusement sur elle et aucun mec extérieur n'a le recul ou l'intérêt d'écrire un papier qui sorte des sentiers battus (au risque de se faire étriller car "déjà battu en brèche par des études sérieuses faites par des gens objectifs et sérieux").


Mais c'est ce manque d'intérêt dont tu parles que justement je comprends pas. L'action Meetic vaut 18,83 euros là et je crois qu'ils veulent faire passer une loi contre la drague de rue :? ? Entre autres choses. Donc niveau enjeux, c'est là. C'est pas non plus une question de niveau sécurité internationale, mais quand même...

Citation:
le sujet est verrouillé


Apparemment.

Mais même en prenant en compte les différents parties que tu citais et leurs motivations, je reste assez surpris qu'ils arrivent à verrouiller le sujet.
Je placerais ça au même rang que le désintérêt des gens en général pour la communauté. Pour eux on est une bande de joyeux illuminés ou de losers si se prennent pour une société secrète qui n'arrivent pas à faire un truc normal. Je pense que les seuls gens qui ont un intérêt pour cette communauté c'est ceux qui en font partie ou ses détracteurs.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 30.08.17, 16h31 par okashi
  • Ash
  • Score : 514 - 37 ans - MBTI: ENFP
SoCal a écrit:
Par contre venir ici pour dire à des gens qui ne savent pas faire du vélo que les petites roues c'est pour les nazes je ne vois pas le but de l'operation et aimerais avoir ce debat avec toi.


Les techniques des PUA américains sont bien bullshit, faut quand même le reconnaitre.

Ça ne constitue pas vraiment les "petites roues" nécessaires au mec qui ne sait pas draguer. Il a de plus grandes chances de faire de la merde avec, qu'en lui donnant un certain nombre de conseils simples et avisés.

Les deux seules écoles de la drague sont pour moi :
- pratiquer la drague
- discuter avec des mecs intelligents qui ont de l'expérience

En bref, draguer et venir sur FTS pour échanger avec les bonnes personnes.
  • SoCal
  • Score : 523 - 33 ans
Je n'ai jamais dit ou écrit que les techniques c'est génial. Si tu as lu quelques uns de mes écrits passés tu pourrait voir que je n'étais pas le plus grand fan. Par contre quand quelqu'un arrive ici et qu'on lui dit que grâce à une recette ça va marcher ça lui fait tenter des trucs qu'il aurait jamais fait sinon (d'où l'image des petites roues, désolé pour l'image mais c'est mon quotidien de papa). Et puis quand le mec à pris la confiance il arrête les techniques et voilà.

Apres sur les techniques des puas américains tout n'est pas bon à prendre mais il y a quelques bases à mon sens qui sont utiles et ne sortent pas de très loin (du bon sens) comme la validation dans les deux sens ou même ne pas trop montrer son intérêt.

Mais dans tous les cas je ne disais pas que les techniques sont fantastiques. Mais alors qu'elles ont aidé beaucoup de personnes À SE LANCER je trouve ça moyen de venir dire apres que c'est de la merde a un mec qui commence. Un peu comme un mec qui vient raconter à mon fils que le père Noël n'existe pas (bon celui qui fait ça je le defonce)
A lire / A voir en ce moment sur FTS