Discussion

Des bouquins à conseiller ?

Note : 42
lancé par FrenchKiss le 28.12.2011
193 réponses
dernier par Alcyonien le 24.10.2016, 19h37
Salut à tous,
avez-vous lu de bons bouquins récemment ? Ou à l'inverse, de très mauvais ?
N'hésitez pas à l'occasion, quand un bouquin vous remue les tripes, à écrire quelques lignes à son sujet.

Perso, je viens d'en dévorer un qui m'a retourné l'âme, j'en ferai une petite présentation avec quelques morceaux choisis d'ici quelques jours.
Wow, tu ouvres un vaste sujet là !
Tous styles confondus ou sur le thème séduction/developpement personnel ?
Le petit dictionnaire des injures politiques .
C'est pas une histoire à proprement parlé mais ca retrace quand meme pas mal l'histoire de la politique en france avec les différents conflits qu'il y a pu avoir . C'est très bien présenté , sous forrme d'abécédaire où chaque personnage politique à sa description et son lot d'injures . Quand je dis injure : il faut comprendre punch-line manié avec humour visant à descendre et discréditer l'adversaire .
En plus, y'a du très grand matos à emprunter au niveau de la répartie !
Ex : Bayrou à la tete de l'amant qui craint la panne ..
A lire
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Intéressant) le 06.12.15, 22h10 par Acier
  • some1
  • Score : 10 - 32 ans
Bonne idée de sujet, il faut qu'il vive bon sang ! 2mg d'adré en IV, vite !

Je viens de lire Pensées pour moi-même de Marc-Aurèle.
J'en recommande la lecture : ça se lit très facilement, et c'est une leçon de vie, de penser, d'agir avec les autres, qui fait vraiment du bien.
Très bon pour relativiser et combattre notre intransigeance, qu'elle soit très forte ou même effacée.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (A lire) le 01.04.12, 12h25 par Jedi
  • +3 le 22.08.13, 20h59 par Phoebus13
  • 0 (Merci ! :)) le 27.01.15, 09h58 par WTAFFF
  • 0 (Absolument) le 01.09.15, 18h43 par Maslow
Le Livre Du Voyage, par Bernard Werber. -quand il faisait encore quelque chose de bon.
Petit bouquin, grosse police d'écriture. C'est une personne, un individu inconnu qui nous parle, qui nous tutoie et qui sait qu'on est le lecteur. Du début à la fin du livre il nous fait nous évader de notre monde, comme un genre d'hypnose ou de yoga ou n'importe quel autre type de relaxation. Quand on se plonge dedans c'est un vrai régal à lire ; je me suis vraiment évadé et c'était un plaisir de le lire !

Sinon j'en profite pour faire une demande : j'ai lu il y a quelques moi L'homme expliqué aux femmes, de Vincent Cespedes, qui parle du couple, de l'homme, de sa position de "mâle" dans la société. Ca parle aussi d'infidélité ; en gros du statut des deux sexes à ce jour et leurs problèmes.
Et je recherche d'autres livres qui parlent aussi de ces choses là : masculin, virilité, la perte de la virilité chez les hommes au fil des années, ou bien encore tout ce qui touche au charisme masculin.

C'est une source d'inspiration pour ce que j'écris ou pour mes photos alors je vous en serais reconnaissant ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (A lire) le 03.06.15, 11h27 par Yragael
  • some1
  • Score : 10 - 32 ans
Pour la perte de virilité, je te conseille le cycle Twilight ;)

Pour parler sérieusement, je n'ai, de culture personnelle, que Les Possédés de Dostoievski, où un certain Stavroguine jouit d'un charisme particulier. De manière générale, l'oeuvre de Dostoievski est intéressante pour tout ce qui est compréhension des mécanismes sociaux.





J'attends de voir si la couverture du bouquin va apparaître, car ça m'a véritablement surpris pour Marc-Aurèle!
Lockedinsyndrome a écrit:
Le Livre Du Voyage, par Bernard Werber. -quand il faisait encore quelque chose de bon. Petit bouquin, grosse police d'écriture. C'est une personne, un individu inconnu qui nous parle, qui nous tutoie et qui sait qu'on est le lecteur. Du début à la fin du livre il nous fait nous évader de notre monde, comme un genre d'hypnose ou de yoga ou n'importe quel autre type de relaxation. Quand on se plonge dedans c'est un vrai régal à lire ; je me suis vraiment évadé et c'était un plaisir de le lire !
Ah c'est à cause de ce "bouquin" que j'ai arrêté de le lire, perso. Le côté mystique / gourou sympa m'a débecté, même si la démarche est intéressante. Par ailleurs, pour avoir rencontré le mec, le personnage dégage quelque chose de vraiment malsain / chelou. Je pense qu'il est parti trop loin dans son trip.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Non) le 29.04.14, 03h37 par wayl
  • +1 (100% d'accord) le 04.06.14, 21h04 par Cereal
Mes derniers bouquins:
-Le matin des magiciens de Louis Pauwells. Magique, génial. A la fois une œuvre de réflexion et de recherche.
Si vous aimez quand histoire et sciences flirt l'ésotérique... Et ça fait pleins de trucs à sortir pour les diners mondains.
Les sujets tels que la limitation des connaissances scientifiques à dessein, le mysticisme nazi y sont abordés.

-Œuvre poétique de Léopold Senghor. Des poésies très imagées, avec beaucoup de souffle.

-Et une relecture des petits poèmes en proses de Baudelaire dont cet extrait que je cite de mémoire.

Dans un des ces poèmes , un homme offre du parfum à son chien, qui lui fait la tête. Le mec l'engueule en lui disant que si il lui avait offert de la merde, le chien se serrait jeté dessus.
Viens donc ce passage épique:
Citation:
Ainsi, vous, indigne compagnon de ma misérable vie, vous êtes tel le public, à qui il ne faut point donner de doux parfums qui l’exaspère, mais des ordures soigneusement choisies


Comme quoi on change; Mais on évolue pas :blbl:

Sinon, parmis les livres qui m'ont le plus marqué, de ce semestre, il y a la Condition Huaine de Malraux.
Puissant, assez violent, des thèmes et des personnages que l'on oublie pas comme "Pourquoi l'Homme s'aliene-t-il dans un Idéal?" (ici un Idéal politique) , "Pourquoi aller dans les extrèmes?".
Frenchkiss, j'ai vu que tu as aimé la série Game of Throne.
Je te recommande vivement les bouquins.
De la Dark Fantasy adulte, non manichéenne, bien écrite et franchement prenante. En outre, ça complète bien la série vu que ça semble se recouper.

Sinon, toujours en Fantasy, je recommande un ovni : La Horde du Contrevent, de Damasio.
Ouvrage très particulier, univers unique, style pour le moins " original " pour le genre. En effet, le livre n'est pas hyper évident et la plume de l'auteur est riche, confinant parfois un peu à l'arrogance.
Un livre assez exigeant, mais qui offre beaucoup en retour.

Dans un autre style, pour une lecture détente, " Les Annales du Disque-Monde " de Pratchet. Une série de passé 30 bouquins sur un univers totalement loufoque. De l'humour anglais, de la dérision et une cohérence dans l'absurde que je n'ai retrouvé nul part ailleurs. En outre, la traduction française est une merveille.

Sinon, j'ai relu un recueil de Lovecraft. Probablement le seul hauteur qui arrive à me faire flipper, il avait l'air hanté par son univers, ça devait pas être drôle.

Après, je suis un très gros lecteur, je lis en moyenne 1 ou 2 livres par semaines depuis que j'ai appris à le faire seul. Quels sont tes styles de prédilection?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (A lire) le 30.01.13, 15h42 par LittleBoy
  • +1 (+1) le 29.04.14, 03h39 par wayl
some1 a écrit:
Bonne idée de sujet, il faut qu'il vive bon sang ! 2mg d'adré en IV, vite !

Je viens de lire Pensées pour moi-même de Marc-Aurèle.
J'en recommande la lecture : ça se lit très facilement, et c'est une leçon de vie, de penser, d'agir avec les autres, qui fait vraiment du bien.
Très bon pour relativiser et combattre notre intransigeance, qu'elle soit très forte ou même effacée.


On trouve partout des conseils de lecture. Si on se donne la peine de chercher, on trouve des centaines de résultats.

Mais celui la mérite d'être lu. Il est court, en plus. Je venais justement pour vous le recommander.

Personnellement, voilà un passage qui, je pense, va changer ma vie :

Nul ne peut te léser, si tu ne le veux point, car tu ne seras lésé que si tu juges qu'on te lèse. - Épictète

Sinon, je plussoie aussi Oldboy avec Pratchett et recommande Dune, de Frank Herbert. Science fiction un peu spéciale, assez "froide" mais captivante. Et toujours dans la Science Fiction, Asimov. Mais bon, c'est connu ^^
Je pensais pas spécialement à de la Fantasy ou à de la SF - que je connais déjà pas mal ;)
A croire que vous ne lisez que ça ;)
  • kero
  • Score : 1068 - 38 ans
Des titres à proposer, il y en a des tonnes.

Il y en a un que j'ai envie de lancer, comme ça: J'irai cracher sur vos tombes, de Boris Vian. L'histoire d'un black (le détail a son importance), qui va vivre dans une petite ville américaine, où il fait quelques connaissances féminines, et ... La suite vaut le détour (littéraire). :wink:

Pour ceux qui aiment se plonger dans la compréhension des mécanismes sociaux, un grand classique incontournable: L'Essai sur le don de Marcel Mauss. Une excellente manière de mieux compendre certaines pratiques sociales apparemment anodines. L'ouvrage est important en ce qu'il est largement fondateur, sa théorie sur le don et le contre-don ayant été reprise, précisée, nuancée, critiquée par tous les plus grands (Claude Lévi-Strauss, Maurice Godelier, Annette Weiner ...), et qui reste pourtant toujours aussi important. C'est un petit essai, de lecture relativement facile, qui avait été publié dans L'année sociologique en 1923-1924, mais le plus simple pour le lire, c'est de se procurer Marcel Mauss, Sociologie et anthropologie, Paris, 1968, avec une préface de Lévi-Strauss et comportant quelques autres essais.

Et enfin, en plus léger, les bouquins de Daniel Pennac sur la famille Malaussène, une famille parisienne de Belleville, dont il décrit les péripéties dans la capitale, d'une manière tellement colorée que j'ai dévoré pratiquement l'intégrale très rapidement. Ici la liste des ouvrages.
Carrément +1 pour Pratchett. Tout particulièrement "Mortimer" (topo : un jeune AFC se retrouve malgré lui apprenti de la Mort... Le perso de la Mort est juste tordant, les dialogues très bon, du genre la Mort qui s'extasie dans un resto blindé de gens en disant "j'aime beaucoup ici, c'est plein de vie" uhuh ^^)
J'ai lu récemment "Du coté de chez Swann" de Marcel Proust, le premier volume de la série "A la recherche du temps perdu".
Le début est très chiant mais la seconde partie raconte un one-itis magistral, décrivant dans les détail le phénomène d'obsession amoureuse.

J'ai aussi redécouvert "Le petit chose" d'Alphonse Daudet, roman initiatique autobiographique à mettre entre les mains des naïfs endurcis qui se voilent la face.

Je recommande la lecture des grands classiques de la littérature française et étrangère. Outre la qualité de l'écriture et des récits, ce sont souvent des tranches de vies humaines racontées de manière magistrale.
On peut se reconnaître dans le portrait et la psychologie des personnages et dans leurs péripéties. En cela, je les trouve très instructif.
  • some1
  • Score : 10 - 32 ans
Pas faux, la littérature de très belles perles à offrir. Même si je recommande plus Dostoïevski et Stendhal que Proust ou Flaubert.
Mais après, chacun son style, donc tout est bon à lire.

D'ailleurs en parlant de Dostoïevski : L'éternel Mari
Une oeuvre très courte par rapport à l'ensemble des ses écrits, mais tellement révélatrice du désir mimétique (je l'ai d'ailleurs lu suite à Mensonges romantiques vérités romanesques de Girard).

A vos yeux !
Hors fantasy et SF y'a des tonnes de trucs.
Les classiques type Vian, Maupassant, Celine, Camus ou Dumas qui sont à la fois bien écrits et faciles à lire.
Sade, c'est fort aussi. Son oeuvre fait un peu passé des bouquins du genre " American Psycho " pour de la littérature enfantine.

Je vais pas faire original car tout le monde à probablement déjà lu ces 2 oeuvres, mais " Le Compte de Monté Christo " est génial. C'est un pavé énorme, c'est bien écrit sans être pédant et l'histoire est énorme. Quel homme, ce Compte.
Et " Voyage au bout de la Nuit " de Céline, qui m'avait marqué. Le style est trop cool et le livre regorge de " punchlines " dantesques.
Hors SF et fantasy, il y a La Mort est mon métier. Ce qui m'a le plus choqué dans ce bouquin, c'est justement qu'on n'est pas choqué par ce qu'on lit.
Je conseille également Épicure : une philosophie rafraîchissante.
Et puis, un livre pour enfant : Jonathan le Goéland . Très court, qui donne envie de voler.

Dans un registre un peu différent : e=mc² et Pythagore, je t'adore (la suite).
Une histoire d'amour entre deux enfants surdoués, tellement AFCiste que ça en à été repoussant pour un pote player à qui j'ai prêté ce bouquin. Quant à moi, je trouve ça rafraîchissant. Parfois, ça fait du bien de suivre une histoire qui, objectivement, ne marcherait jamais, une histoire idéaliste et improbable. L'Amour idéal, tel que les AFC se l'imaginent.
shadonkey a écrit:
J'ai lu récemment "Du coté de chez Swann" de Marcel Proust, le premier volume de la série "A la recherche du temps perdu".
Le début est très chiant mais la seconde partie raconte un one-itis magistral, décrivant dans les détail le phénomène d'obsession amoureuse.

Le début chiant ? On parle juste de la plus belle prose française, quoi... C'est sûr que ça ne se lit pas comme un roman de gare, mais la syntaxe de Proust est extraordinaire, et sa recherche de l'absolu par le recours à sa mémoire me semble nettement plus passionnante que l'histoire (mignonne, c'est vrai) d'Odette et Swann (d'ailleurs, faudra m'expliquer pourquoi tu parles de one-itis alors qu'il se la fait, Odette... enfin... « ils font catleya » serait plus juste :mrgreen: ).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (mdr !!) le 14.02.12, 19h07 par shadonkey
Personnellement j'ai moins aimé la partie "un amour de Swann", qui est curieusement indépendante du reste (au point d'être vendue séparément). C'est plus classique comme narration, et j'ai clairement mieux compris ce qui s'y passait, mais j'ai moins aimé.

En dehors de pas mal de trucs déjà cités, je suis un fan d'Haruki Murakami, et bien qu'il soit devenu à la mode, ses romans sont toujours aussi bons.
-Dernier bilan avant l'apocalypse - Frédéric Beigbeder : pour découvrir beaucoup de bouquins géniaux et lire une préface bandante à souhait sur la défense du livre papier contre le livre électronique.

-Contes de la folie ordinaire - Charles Bukowski : où se mêlent récits de beuveries mémorables, de grands soirs et de petits matins, histoires d'amour physique et sans issue, survie au quotidien...ce type ne se contente pas de se mettre à nu face au lecteur, il le fait au moyen d'une très belle prose et ses phrases vous retournent sans trop que vous sachiez pourquoi. Je ne serais pas vraiment moi aujourd'hui si je n'avais jamais lu Bukowski.

-Phèdre - Racine : parce que la langue française a rarement été maniée avec tant de virtuosité. On y trouve des perles comme celle -ci :
"Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée
C'est Vénus tout entière à sa proie attachée."

-Less than zero - Breat Easton Ellis : pour des raisons qu'il serait trop long de développer ici, ce bouquin m'a littéralement retourné, j'ai vécu et ressenti différemment les deux mois qui ont suivi sa lecture. Impossible désormais de conduire sa caisse en été sans se croire dans la peau de Clay roulant sous coke au petit matin dans la banlieue de LA.

-Lolita - Nabokov : Humbert Humbert aime profondément Dolorès, mais Dolorès n'a même pas 13 ans....
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 28.04.14, 23h11 par amelia
A lire / A voir en ce moment sur FTS