Discussion

Être moche, un réel calvaire ?

Note : 4

le 26.02.2018 par Suprem

9 réponses / Dernière par fencers le 02.03.2018, 16h25

  • Suprem
  • Score : -13 - 19 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Salut.


Citation:
La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner.




Être moche, est-ce réellement si dur que ça ? Pouvons-nous - en terme de séduction et d'attirance - nous en sortir en étant moche ?


Pour commencer on va prendre la définition de mocheté :

D'après le Larousse, une mocheté correspondrait à :
Citation:
Chose ou personne laide ou déplaisante.


Selon l'Internaute, une personne moche correspondrait à :
Citation:
Personne pas très belle physiquement.


En bref, quelqu'un de moche c'est quelqu'un qui n'est pas agréable à regarder.


Vous êtes-vous déjà demandé quelle est la première chose que vous regarder chez une femme que vous croisez dans la rue ?
Pour ma part, la première chose pour laquelle je porte mon attention est évidemment ses fesses euh... ses chaussures pardon. Oui vous avez bien lu, ses chaussures. Je trouve que les chaussures parlent d'elles-mêmes et je peux quasiment deviner le caractère d'une femme à l'aide de ses chaussures. Cependant pour vous, ce ne sera pas forcément la même chose. Ce sera peut-être réellement ses fesses ? 8) Ou encore ses jambes, sa veste, ses cheveux ? Dans tous les cas, ce n'est pas sa peau, son physique lui-même n'est-ce pas ?

La beauté et la mocheté sont subjectifs putain de merde. Et on vous dit pas ça pour vous rassurer.

Bien évidemment, il y a un avis global et publique, une personne vraiment laide le sera aux yeux de nombreuses personnes mais pas aux yeux de tous.

Prenons un simple exemple.

Pour moi, une femme moche c'est :
    • une femme qui ne s'habille pas correctement
    • une femme sans forme
    • une femme avec des cheveux courts
    • ...

Pour moi, une femme avec ces critères ne m'attirera pas. Cependant vous pouvez ne pas être d'accord avec ça, de nombreuses personnes ne sont pas d'accord avec moi, pour certains, les femmes minces avec les cheveux courts sont de vraies déesses.

La beauté (et la mocheté) est subjective.

Ce qui veut dire que... (attention)... tout le monde est beau.

Oui, évidemment que tout le monde est beau, tout le monde est beau à sa manière, pour des personnes différentes. Le plus important c'est que vous vous trouviez beau.

Vous ne vous trouvez pas beau ?
• Vos cheveux ne vous plaisent pas ? → Un petit tour chez les coiffeur et le tour est joué
• Votre barbe ne vous plaît pas ? → Un petit tour chez le barbier et le tour est joué (le coiffeur aussi parfois, fou n'est-ce pas ?)
• Vos vêtements ne vous plaisent pas ? → asos.fr/hommes , c'est pas cher, c'est super beau et y'a de tout. Sinon y'a des tas de conseil sur internet.
• Votre corps ne vous plaît pas ? → Faites du sport et mangez correctement putain de merde.
• Vos dents ne vous plaisent pas ? → Un tour chez le dentiste
• Vos oreilles, votre nez, vos lèvres ne vous plaisent pas ? → Un tour chez le chirurgien pour en discuter


Mais finalement, c'est quoi être beau aux yeux des femmes ?

Aux yeux des femmes, un mec beau, c'est un mec attirant et séduisant, mais le physique n'est qu'une infime partie de cette attirance (non-négligeable mais peu importante).

Portez du bon parfum.
Prenez soin de vos vêtements.
Souriez.
Ayez confiance en vous. (ou du moins faites semblant)
Haussez la tête.
Regardez les femmes dans les yeux.
Allez aborder les femmes.
Prenez soin de vos cheveux.
Prenez soin de votre barbe.
Prenez soin de vos dents.
Prenez soin de vos ongles.
Prenez soin de vos poils.
Prenez soin de votre sommeil.
Faites du sport.
Faites attention à votre alimentation.
Travaillez votre charisme.
Travaillez votre charme.
Travaillez votre manière d'aborder.
Travaillez votre conversation.
Travaillez votre manière de baiser.
Faites passer vos passions avant les femmes.
Sortez.
Élargissez votre cercle social.
Comprenez qu'une belle femme est égal à vous.
Vivez pour vous.
Formez-vous.
Agissez.

Vous et seulement vous pourrez agir et vous bougez le cul, demandez-vous quelle vie vous voulez, de quelle vie vous rêvez.


Bonne soirée.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-1] Pas drôle le 26.02.18, 23h50 par Mr.Smooth
  • [0] Non le 27.02.18, 13h05 par okashi
  • [+1] Bien le 27.02.18, 20h33 par Syd_
Citation:
mais le physique n'est qu'une infime partie de cette attirance

Haha tu ne sais tellement pas de quoi tu parles.

Citation:
La beauté et la mocheté sont subjectifs putain de merde.

Pas selon la biologie et la data.


Dire aux gens qu'ils peuvent se débrouiller sans..ouais aller.
Mais faire de la gymanstique intellectuelle à la truelle pour faire plier la réalité, non.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 27.02.18, 13h05 par okashi
" La beauté et la mocheté sont subjectifs putain de merde. " " Pas selon la biologie et la data. "

C'est quand même un peu plus subtile que de dire, et de résumer la complexité de la chose a un simple " Pas selon la biologie et le data ". Il est évident qu'il y a des traits qui plaisent et d'autre pas, qui sont déterminé par la biologie et le capital génétique, dans une vision de reproductibilité et de fertilité. Mais, il y a également un impact culturel qui rentre en jeux, mais aussi, il faut le dire, une part de subjectivité. En faite, je dirais qu'il y a une part de subjectivité, dans la beauté et dans la mocheté. On n'est tous capable de dire, elle est pas moche, elle est jolie, mais elle m'attire pas. Comme on n'est tous capable de dire : les gars, c'est un boudin, mais elle a quand même du charme.

Concrètement, on n'est tous plus ou moins conscient de ceux a quoi on peut espérer. A partir de l'extension de la propre vision de notre valeur et de notre capital " attirance " auprès de femmes de même " capital génétique ". On devient subjectif parmi nos critères au seins de ce dit panel, composé de ce a quoi on n'est potentiellement " éligible ".

Ma réflexion personnel sur le sujet, c'est précisément de penser que la société actuelle, avec sont individualisation outrancière, mais aussi sa starification, pour reprendre Debord et la société du spectacle ; ou l'être humain est censé devenir la star de sa propre existence égocentrique dans une éducation a base du " Moi Je, Moi j'ai le droit ". Apposé au dessus d'un marketing de mode et de consommation agressif, je parle de la stimulation du désir sexuelle dans la volonté de créer le désir d'achat par l'exposition des modèles de beauté. Finit par créer tous a la fois un dysfonctionnement dans la perception de sa propre valeur, et donc, de sa compréhension personnel du " ceux a quoi l'on peut aspirer en terme de capital génétique ". Couplé a une frustration intensifié par l'éducation du " Moi Je, Moi j'ai le droit, Mais j'ai pas ".

Concrètement, il y a trop de focal sur le physique, là ou avant, un moche était tout a fait heureux est épanouis avec une moche, parce qu'une moche, ça reste un être humain qu'on peut désirer et aimer. Aujourd'hui, le moche est frustré et énervé, précisément, parce qu'il n'accepte pas une forme de fatalisme quand on lui a vendu vingt quatre heure sur vingt quatre, la tentation du modèle de la femme parfaite. Tous en lui vendant aussi, vingt quatre heure sur vingt quatre, depuis sa naissance, qu'il avait le droit a tous et qu'il était le héros de sa propre vie. Je sais pas si j'ai été bien clair, c'est pas forcément simple a exprimer.
Sebz, je pense que vous dites la même chose.
Ce dont parle Smooth, c'est des expériences menées sur le sujet, et des stats tirées par exemple de sites comme OK cupid (à voir sur leur blog, c'est énorme).
La beauté, et son degré, c'est finalement une histoire de consensus. Plus tu es beau, plus tu rencontres l'adhésion des gens. C'est pour ça que pour 90% des mecs, un top modèle c'est le saint graal de la bonnasse à dézinguer.
Je sais qu'on va me sortir de suite "oui mais elles ont pas de seins et elles sont filiformes et gnaganana", sauf qu'on parle pas que des mannequins coutures, et que tu prends un ange de victoria secret, tu trouveras 9 mecs sur 10 dans la rue, même en couple, qui donnera un rein pour la baiser.
Pareil pour la mocheté dans le sens inverse.

Et en général, quand on reconnait la beauté de l'autre, on a un minimum d'attirance. On peut construire tout ce qu'on veut de social et d'intellectuel par dessus du type "elle est belle mais c'est pas mon style", mais quand tu la trouves belle du fond de tes tripes et pas comme un simple constat esthétique parce que tu "reconnais le code de tes contemporains" (c'est là où faut faire la différence), tu as toujours un peu envie de baiser avec, c'est normal.
C'est instinctif.

Pour le post, pour moi, ce sont beaucoup de solutions "faciles" qui n'en sont pas vraiment, ou alors avec de la chance et beaucoup d'efforts (parce qu'un mec qui a juste besoin d'un coiffeur, il n'est pas moche, il est juste stylé comme une merde. S'il est vraiment moche et que ses cheveux sont un problème, en général, son coiffeur peut que limiter les dégâts et encore, faut qu'il soit bon).
Après évidemment faut faire avec ce qu'on a et essayer d'avancer pour changer ce qui ne nous plait pas, mais se voiler la face sur ce qui peut nous nuire est à mon avis plus préjudiciable qu'autre chose.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 27.02.18, 00h57 par valll
Omni, je viens de voir de voir ton message, j'ai édité le miens entre temps du coup pour approfondir. On tiens quand même un débat intéressant, je te répond demain plus en détail.
Sans parler de volet "beauté=objectif", que je pourrais developper, les implications concrètes d'un manque de pouvoir d'attraction primitif et cie (entre autres), sont détaillées dans mon article sur l'IPP.

Sur la partie "subtilité", j'ai developpé les croyances a ne pas avoir dans mon article "la séduction c'est comme la cuisine".


Là, j'ai juste voulu marquer un arrêt à ce genre d'articles du genre "Si je ferme les yeux sur la réalité alors elle existe pas".
Pour répondre en une phrase, c'est un véritable calvaire, mais c'est possible de séduire quand même (moins que quelqu'un de beau cependant).
  • Syd_
  • Score : 752 - 26 ans
@Smooth:
Oui il y a des critères universels et biologiques, genre les trucs qui montrent que tu as des bons gênes et feras des bons enfants (épaules larges, mâchoire carrée, blablabla)

Mais la réalité c'est aussi que, et tu l'as dit en abordant l'IPP, la plupart des mecs sont dans la case "ni beau ni moche" / "ni repoussant ni excitant".

Ca corrobore avec le fait que flirter avec quelqu'un et se montrer disponible donne plus de résultats que simplement être beau.

Si les conseils de l'auteur vous semblent basiques c'est parce que vous les avez intégrés depuis des années. Ils sont bons pour les mecs qui n'ont aucun succès avec les nanas. (Regardez autour de vous, combien de mecs se sabotent eux mêmes avec 20kg de trop ou un bouc ridicule ou des cheveux gras ou un look de victime ou du déodorant cheap qui pue à 2km à la ronde ?)
D'ailleurs ce ne sont pas des conseils pour les gens vraiment laids mais pour ceux qui n'ont jamais essayé de bien présenter.

Au final est-ce qu'on peut séduire quand on est vraiment moche ? C'est très difficile. Mais vous surestimez vachement la proportion de mecs vraiment laids dans votre débat.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 27.02.18, 21h23 par Jalapeno
  • [0] Pas convaincu le 27.02.18, 22h11 par Mr.Smooth
  • [+1] Intéressant le 28.02.18, 14h06 par Onmyoji
  • [+1] Yep ! :) le 01.03.18, 19h13 par Iskandar
En fait ce qui me pose problème c'est le postulat de départ que la beauté est subjective.
ça a beau se baser sur un tas de critères non perçus qu'on intellectualise ensuite au travers de notre vécu, de notre culture, de la pression sociale, je pense que c'est au contraire très objectif puisque notre perception à tous conduit à un consensus. Ce qui fait qu'une personne est belle, c'est l'adhésion de la majorité.
Partant de là, subjectivité ou pas, en fait, on est "beau" parce que les nanas estiment qu'on l'est.
Et si ça peut changer quand on change de milieu et de culture, il y a des trucs gravés dans le marbre.
Et hormis des facteurs comme la taille, la silhouette, pour la gueule, ça reste assez constant quelle que soit la culture. Si tu as une sale gueule avec des traits pas harmonieux, pas proportionnés, des particularités comme un nez trop long ou trop gros, des yeux enfoncés ou au contraire exorbités, des cheveux moches ou inexistants, des oreilles trop grandes, une mâchoire d'une forme bizarre par rapport au reste de ton visage, ou une tête qui globalement à une forme étrange, ben tu peux t'habiller comme tu veux, mettre le parfum que tu veux, tu restes avec ta sale gueule. Et il n'y a déjà que les filles pour qui tu serais dans une zone grise que ça peut faire pencher de "prendre soin de soi", et ça reste inversement proportionnel à ta mocheté.

Mais si je mets des guillemets, c'est parce que c'est de la normalité. Tu dis "combien de mecs"... sauf que la majorité des gens sont normaux, ils savent ça. Parce que justement, c'est la normalité.
Après il y a des gens "normaux" qui ont pas de goût, mais pour l'hygiène faut pas abuser non plus.
Et aussi, on a pas toujours le choix, parce que des mecs qui ont 20kgs de trop juste à cause d'une hygiène de vie de merde, j'en connais pas des masses. Pareil pour les cheveux/la peau, des fois tu as des maladies cutanées, et là même si tu es bien conscient du problème, les traitements font parfois pas grand chose.
Tout le monde aussi ne peut pas se payer de chirurgie (et la majorité des gens qui y recourent sont pas satisfaits...)

Et pour la proportion de mecs moches, j'ai envie de dire que l'humanité se répartit assez uniformément, donc on a 50% d'individus moyens, et 50% d'individus répartis entre les deux extrêmes.
à la grosse et avec des stats à la hache, si on divise un peu ces restes ça laisse 10% de gens vraiment moches ou beaux,
et 1% de gens horribles ou superbes.
Mais 10% ça reste non négligeable...

Donc, oui, les conseils peuvent être pertinents, mais c'est pas vraiment la bonne présentation/destination.
Et surtout, se placer dans un état d'esprit où l'on se donne la croyance que c'est pas important, c'est se voiler la face et s'exposer à de graves déconvenues qui sont très nuisibles psychologiquement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] ??? le 01.03.18, 19h39 par Iskandar
Juste au passage, puisqu'on range les gens dans des cases (ou des pourcentages ) de beauté,je pense que si, le mec de la case "moyen mais pas spécialement attirant", peu parfaitement passer dans la case "beau gosse" en cumulant plusieurs petits détails qui changent tout.

Passer du mec blanc comme un cul en plein hiver, qui fais des journées de 15h et des nuits de 5h en tournant au café et à 2 paquets de clope par jour, déprimé parce qu'il vient de passer 6 mois à vivre à ce rythme là, avec tout les changements physiques que ça entraine (cernes, joue creuse, yeux eteints etc), au même mec qui 6 mois plus tard, en vacances a la peau bronzée, est parfaitement en forme, fais du sport et mange seinement, tout ça sur un fond de gaieté sourire au lèvre, ça arrive à plein de monde.

Et avec un tel contraste on peut vraiment passer d'un mec qui va pas se faire retourner une seule fille dans la rue à celui qui va être un aimant à nana par son seul physique.

Certains modes de vie favorisent un physique plus attirant, quand à la joie de vivre, elle transforme des visages. Si on cumule les deux, on peut vraiment passer d'un extrème à l'autre.

Possible qu'il y ait certaines personnes qui vivent leur vie entière dans une humeur et un mode de vie sombre et malsain, qui pourraient être "transformées" physiquement, et qui sont dans la case "presque moche" depuis toujours, parce que personne, y compris eux même, ne les a jamais vu "au top de leur forme".

Après, lorsqu'il y a un oeil qui louche, un double menton ou une machoire diforme, effectivement, ça semble compliqué, mais dans le reste des cas, passer de "presque moche" à "tombeur", ouais c'est possible, en tout cas je l'ai déjà vu (de mon point de vue subjectif de la beauté, bien évidemment ;) )