Vous êtes sur les forums de FTS, et vous consultez la discussion

Faut-il faire confiance aux vendeurs?

Bienvenue sur les forums de FTS.

Ces forums sont là pour vous permettre de partager conseils, témoignages et opinions; et discuter sur tout ce qui vous intéresse. Relationnel, vie amoureuse (drague, rencontres, séduction, relations), sexualité, psycho et vie intérieure, look, confiance en soi, ...

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Bonjour,

Je voulais savoir si on pouvais faire confiance aux vendeurs dans certains magasins, et s'il était vraiment de bon conseil niveau relooking. Car sans m'y connaître, je voudrait savoir si en lui demandant un style simple/sobre et au vu de mon physique, il/elle était qualifiée pour me conseiller.

Merci d'avance pour vos réponses.
Salut,

Tu mélanges un peu tout.
Les vendeurs sont là pour vendre et les relookeurs pour relooker. Ce sont deux professions complètement différentes.
Un vendeur a pour vocation de te refourguer la marchandise (bonne ou pas) de son magasin. Dans certaines enseignes haut de gamme (parfois) et s'ils sont passionnés par leur métier dans l'habillement (ils ne sont dans ce cas pas de simples vendeurs), ils peuvent te dispenser de bons conseils en fonction de ton physique. Le problème est qu'il faut les trouver car je ne pense pas qu'il y en ait beaucoup en proportion.
Ne te laisse pas prendre au piège par les compliments qu'ils te font (c'est un classique). Ne te laisse pas influencer. Par exemple, il est très rare qu'un vendeur dise que ce vêtement ne te va pas.

Le relookeur a pour mission de trouver les vêtements et ensembles de vêtements qui te correspondent en fonction de ta morphologie, de ton physique, de ta profession, de tes souhaits, etc... Il n'est (...normalement) pas marié à une marque de vêtements ou à un magasin.

Après, comme tu as pu t'en rendre du haut de tes 17 ans (?), on ne vit pas dans un monde de bisounours. Donc faire confiance à n'importe qui: oublie. La confiance s'acquiert au fil des échanges et des rencontres.
Plutôt que d'essayer de trouver le vendeur ou relookeur qui remplacera ta maman t'habillera, intéresse toi à la mode et à l'habillement par le biais du forum et d'autres sites comme CUC, BG and Co. Exerce ton oeil, trouve ton look. Comme ça, tu seras autonome quand il s'agira de choisir tes fringues durant le reste de ta vie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 22.01.12, 17h03 par Trip Fontaine
  • +1 (Constructif) le 22.01.12, 17h22 par Mikau
  • +1 (Constructif) le 23.01.12, 18h05 par infosciences
Je pense que ca dépend simplement ou tu vas.
Il y a certains magasins ou les vendeurs sont des simples "vendeurs" et n'ont aucune formation ou gout pour la mode.
Alors que dans d'autres magasins peut etre de plus haut standing, les vendeurs aiment ce qu'ils font.

Pour me faire mon idée quand j'entre dans un magasin, déja je regarde l'allure des vendeurs, et je pose des questions a celui qui va me dire "ca te va bien, achete" des questions basiques, mais sur les associations, les styles a utiliser quand on ets plutot étroit d'épaules ou large, les couleurs qui pourraient m'aller au ton etc.
Apres mon meilleur indicateur est d'y aller avec des amies qui aiment ca, et tu peux comme ca leur rendre l'appareil et passer une journée sympa.
  • Fonk Score : 62 - 23 ans, H - MBTI: ENTP
Personnellement, je ne prends JAMAIS en compte l'avis d'un vendeur, quel qu'il soit. Par contre a l'inverse, je demande régulièrement au vendeur ce qu'il pense de la taille, ou si il peut m'orienter vers des pièces du même type... etc.
Généralement, dans la grande majorité des cas, les vendeurs n'ont pas plus de gout que n'importe quelle autre personne, si tu ajoutes a ça leur rôle de vendeur qui est de pousser le client a acheter, alors la aucun des conseils qu'il pourra te donner n'est recevable.
Néanmoins, petite objection, généralement dans les boutiques plus luxueuse, ou plus orientée sur un certains style, il arrive de tomber sur de bons vendeurs. Je vais régulièrement dans une boutique a Abbesses qui vend des fringues des années 90, style ricain, le proprio de la boutique est un ancien rappeur qui kiffe vraiment son délire, la boutique est toujours tenue par lui ou un de ses potes, de vrais puristes du genre, je sais que je peux leur faire confiance.
Dans les boutiques un peu luxueuse, c'est pareil, les vendeurs/deuses sont souvent assez compétent, le soucis étant que pour répondre de la qualité du service, ils sont souvent assez collant, trop serviable, ce qui met plus mal a l'aise qu'autre chose.

Par contre y aller avec ses potes, c'est un autre histoire, j'ai pas mal de potes qui ne sont pas de très bon conseil dans le sens où ils jugent souvent telle ou telle pièce par rapport a EUX, alors que quand je leur demande ce qu'ils en pensent, c'est pour la porter MOI. Bref, méfiance, il faut savoir vers qui se tourner quand on demande des avis. Surtout que bien souvent, les avis influencent grandement, et involontairement nos décisions, il faut toujours d'abord réfléchir par soit même, se faire son avis définitif puis le nuancer avec l'avis des "bons conseils" de notre entourage.
Enfin c'est comme ça que je procède.
Faites aussi gaffe à l'avis des relookeurs quand ils sont payés à la commission (plus vous achetez, plus ils vous facturent), voire à la rétro-commission (les boutiques leur donnent une commission).

J'ai déjà vu des scandales chez des "relookeurs" que j'ai pu cottoyer par le passé.

Sur les vendeurs, sollicitez-les pour tout ce qui n'a pas trait avec le volume de vêtements achetés : hésitations entre deux tailles, mode d'entretien des pièces, idées de looks. Après ce n'est bien sûr pas le vendeur (=hipster) de The Kooples (le mal !) ou le vendeur (=replieur de chemises) de chez Zara qui saura vous répondre, mais plutôt les vendeurs de petites boutiques qui ont une offre qualitative.

Et repérez les pipots du genre "ça se porte comme ça cette saison", "c'est normal le pli ici", "ça se vend hyper bien en ce moment".
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 26.01.12, 23h15 par Suit
  • Suit Score : 41 - 25 ans, H
Il y a trois ans, j'ai acheté un ensemble (veste, pantalon, cravate, chemise, ceinture) dans une chaîne de prêt-à-porter d'entrée de gamme.

En soi, les pièces sont correctes (relativement à leurs prix), la vendeuse m'a conseillé de bonnes couleurs, la chemise, la cravate et le costume s'accordent bien ensemble. On m'a complimenté une paire de fois quand je le porte.

Mais en fait, maintenant, avec le recul, je m'aperçois que le costume est trop grand pour moi, et que la coupe de la veste n'est pas adaptée à ma morphologie. Et pourtant, c'était la plus petite taille du magasin.

J'ignore si elle s'en est aperçue et m'a quand même vendu sciemment sa marchandise, ou si elle estimait vraiment que c'était à ma taille.


Il y a quelques mois, je suis entré dans une boutique milieu/haut de gamme, à Bruxelles. Le gérant m'a dit "Essayez cette taille [44]. Au dessus, ce sera trop grand pour vous". Non seulement il avait raison, mais il m'a aussi donné quelques indications et conseils avisés.
  • Oldboy Score : 140 - 27 ans, H
Je trouve que l'on distingue assez vite le vendeur de tapis du type qui aime les fringues.

Il y a quelques mois, un pote fraîchement diplômé devait acheter son premier costume. On s'est donc pointé dans une boutique " haut de gamme " et un vendeur du style BCBG, la cinquantaine,costard cravate, a sortis immédiatement un costume Hugo Boss et lui l'a fait essayer.

Mon pote ne ressemblait à rien, le costume était coûteux, mal taillé, le tissu avait l'air foireux. C'était facilement 2 tailles trop grand. Notre ami vendeur, si mur et sur de lui, s'est rependu en compliments en jurant les grands dieux que mon pote était parfait avec ça. Ensuite, il m'a copieusement engueulé quand j'ai fait remarquer qu'il avait l'air d'avoir volé le costume de son père en arguant que c'était son métier et que je n'y connaissais rien.

J'ai réussi à convaincre mon ami, on a foutu le camps. On a passé la porte d'une petite boutique qui ne payait pas de mine et nous somme tombé sur un vendeur de costume dans la trentaine. J'ai pu discuter avec ce type, qui semblait vraiment s'y connaitre. Il a fait essayer 5 ou 6 costume à mon pote et lui a finalement, à raison, recommandé le moins cher.

Si tu peux pas échanger quelques points de vues avec le vendeur, s'il argue que c'est son job et que tu n'as qu'a la boucler, tu peux partir sans problèmes, il ne sera pas digne de confiance.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 28.01.12, 00h24 par geoffreyb
  • Fonk Score : 62 - 23 ans, H - MBTI: ENTP
Juste par contre, vous m'faites rire avec la légende des vendeurs qui vous vendent des habits trop grands.
Autant, généralement, ils essayent de vous vendre des trucs moches/cher/dont ils veulent se débarrasser, autant j'ai jamais vu un vendeur vouloir me vendre un truc pas a ma taille, j'vois pas son intérêt dans l'histoire en fait ...
Ou alors vous allez chez de sacrés escrocs qui jouissent de leur méfait et de voir des gens mal sapés !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (???) le 27.01.12, 22h59 par Suit
  • Oldboy Score : 140 - 27 ans, H
Citation:
Juste par contre, vous m'faites rire avec la légende des vendeurs qui vous vendent des habits trop grands.
Autant, généralement, ils essayent de vous vendre des trucs moches/cher/dont ils veulent se débarrasser, autant j'ai jamais vu un vendeur vouloir me vendre un truc pas a ma taille, j'vois pas son intérêt dans l'histoire en fait ...
Ou alors vous allez chez de sacrés escrocs qui jouissent de leur méfait et de voir des gens mal sapés !


Une légende? Pas vraiment non. Certains doivent le faire dans " l'intérêt " du client je pense, vu que les 3 / 4 des gens que je vois en costume en portent un trop grand.
Dans d'autres cas, c'est aussi une question de mode. Je ne sais pas quel age t u as, mais te souviens-tu peux-être du costume " de papa " ? Tu sais, ces trucs bien trop grands, à épaulettes débordantes qui semblaient ( et semblent encore ) en vogue chez certains messieurs dans la force de l'age?

Et dans mon histoire à moi, qui n'est pas une légende sois-dis en passant, c'est clairement que le vendeur voulait nous fourguer sa came. Son intérêt, comme toujours, est financier. Des petits jeunes en jean T-Shirt qui viennent acheter leur premier costume, pourquoi donc ne pas en profiter?
Fonk a écrit:
Juste par contre, vous m'faites rire avec la légende des vendeurs qui vous vendent des habits trop grands.


Pas du tout.

Beaucoup de mecs qui n'y connaissent rien repousseront au premier abord le costume a leur taille ("trop moulant", "sensation d'être à nu") donc c'est généralement beaucoup plus facile de leur vendre 1 ou 2 tailles au-dessus.

Ensuite 90% des jeunes n'ont pas de bide et portent entre le 44 (XS) et le 48 (M). Or le 46 (et ne parlons même pas du 44) est peu répandu en région. D'autant que les costumes de papas (Boss, Kenzo, Armani) taillent grand.

Ce qui fait que sur 90% des jeunes, le vendeur leur passe au mieux un 48 qui taille comme un 50, ce qui nous donne un très joli FAIL une fois sur deux. Et je ne m'étalerait pas sur les goûts douteux : full black, grosses rayures, cravates trop larges...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) le 27.02.12, 17h39 par Suit
A lire / A voir en ce moment sur FTS
Les différentes rubriques de FTS