Discussion

Fetichisme / BDSM, le topic auquel on s'attache

Note : 31

le 09.03.2012 par Olfff

56 réponses / Dernière par MrHaze le 07.06.2012, 02h07

Dywann a écrit:
Liberty a écrit:
Un topic où personne n'expose ses expériences personnelles en la matière?!? Il n'y a que des généralités sur une communauté identifiée, des "lus sur internet", des "j'ai rencontré des gens qui"...


On est plusieurs à avoir parler de nos expériences personnelles en fond, sans forcément évoquer ce que l'on avait fait en particulier. C'est du domaine du personnel et ce n'est pas parce qu'on partage notre expérience qu'on a envie de parler du reste ;)

Cela dit, je suis aussi d'accord avec tout le reste.

Oui, c'est ce que je voulais répondre : je n'ai personnellement pas parlé des "autres" mais de mon expérience perso, sans rentrer dans les détails car... ça me regarde. Et je ne suis pas sûre que les détails sexuels à ce niveau aient un intérêt puisqu'on était dans un débat plus large : est-ce que le SM peut devenir dangereux (en substance) en nous poussant à en vouloir plus. Pas la peine de parler de son dernier maître en date pour y répondre :wink:
Citation:
c'est le genre de jeu à faire plutôt avec les 30aires.


Pourquoi ? Y'a une raison en particulier?
Puisque ça semble " manquer " de récits d’expériences persos...

J'ai pas baiser grand monde, au cours de ma vie. Uniquement mes 4 LTR. Dans le tas, 2 étaient vierges.
J'ai eu mes premières expériences " bdsm " avec ma première nana, je venais d'avoir 16 ans, elle en avait 15. Et j'ai recommencé avec les 3 autres.

Bilan ? Sans surprise, aucun problème. Que ce soit avec la pucelle pudibonde ( qui s'est avérée la nana la plus attirée par ce genre de jeux du lot ) ou avec la LSE, pas de mauvais retour, personne m'a pris pour un taré et toutes ont apprécié.
Donc je vois pas pourquoi s'imposer de limite d'age ou autres barrières inutiles. Tout est acceptable dans un pieu à partir du moment ou les 2 partis sont OK.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 21.03.12, 17h45 par Dywann
  • [+1] 100% d'accord le 21.03.12, 17h46 par Olfff
Je rajoute juste de manière générale qu'il faut arrêter de catégoriser seulement par rapport à l'âge des nanas. C'est pas la première fois que je vois ce genre d'arguments sur le forum et dans ma vie sexuelle (enrichie, je dois l'avouer), j'ai plus souvent fait découvrir des trucs à des 28-32 qu'à des 23-27.

Et alors, moi à 24 ans, je commence à me dire que je dois être une espèce d'extraterrestre parce que je ne me sens pas gênée par ma sexualité, mon corps et mes pratiques :blbl:
  • BinBee
  • Score : 192 - 39 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Citation:
Pourquoi ? Y'a une raison en particulier?

non juste tiré de mon expérience qui ne vaut pas vérité, les nana de 20/25 que j'ai fréquenté étaient moins ouvertes à ce genre de chose que les plus vielles..

des jeunes qui aiment un peu brutal, ou attaché, ou simulation de viol gentillette j'en ai connu pleins, mais qui aiment vraiment dirty sexe et violence une seule (23a), alors que des trentenaires 5/6 pourtant je me tape bcp plus souvent des jeunettes.

Citation:
moi à 24 ans, je commence à me dire que je dois être une espèce d'extraterrestre parce que je ne me sens pas gênée par ma sexualité, mon corps et mes pratiques

tu n'es pas gênée mais tu n'es pas encore blasé.

y'a aussi pleins de nana de 18 piges qui sont super ouverte sur le cul, forcément elles ont pas l'expérience d'une de 30 ans mais elles sont à l'aise et ouverte à beaucoup de chose, et y'a aussi des nana de 30 ans qui n'y connaissent rien.

remarque la nana que j'ai connu qui connaissait le mieux son corps, la seule qui m'a guidé pour trouver son back deep spot avait 24 ans, il n'empêche qu'elle connaissait son corps par coeur mais était incapable de me faire une bonne pipe.

ceci dit j'ai connu que 2 nana dans ma vie qui savait vraiment me faire des bonnes pipes.
Citation:
des jeunes qui aiment un peu brutal, ou attaché, ou simulation de viol gentillette j'en ai connu pleins, mais qui aiment vraiment dirty sexe et violence une seule (23a), alors que des trentenaires 5/6 pourtant je me tape bcp plus souvent des jeunettes


:lol: Tu entends quoi par " vraiment dirty sexe " ? Parce qu'avec du bondage ou du viol simulé, t'es déjà en plein " BDSM " là.
Après, si pour toi BDSM = clous rouillés dans les tétons ou douches d'orées, je doute que l'age face une vraie différence, ça dépendra vraiment du kiff de la personne.
Dr_Driller a écrit:

ceci dit j'ai connu que 2 nana dans ma vie qui savait vraiment me faire des bonnes pipes.


Hors sujet hein ?! Mais j'ai deux mecs qui me réclament encore régulièrement après plusieurs années et un en couple pour cette raison.

Évidemment, du coup, ils attendent encore sinon ça ne sert à rien :fuckyeah:
  • BinBee
  • Score : 192 - 39 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Citation:
Tu entends quoi par " vraiment dirty sexe " ? Parce qu'avec du bondage ou du viol simulé, t'es déjà en plein " BDSM " là.

pour moi le BDSM va bcp plus loin dans la soumission de l'esprit, c'est du mind control, je suis pas assez patient pour ça pourtant les sensations doivent vraiment être fortes.

ce que j'entends par dirty sex ? bcp de filles aiment qu'on joue à faire semblant de les salir, d'autres aiment qu'on les salisses vraiment. Ça va chercher des trucs dans leurs inconscients elles aiment remuer ces sentiments un peu malsain générateur de plaisir très fort dont une des sources semble provenir du désir tellement subversif d'autodestruction.

Chez certaines c'est vraiment dangereux, si tu va au bout de son délire tu la tue, et elle veut que tu t'approches toujours plus prêt de la limite.

je cherchais les nana comme ça un moment, maintenant ça me fatigue plus qu'autre chose.

Citation:
Hors sujet hein ?! Mais j'ai deux mecs qui me réclament encore régulièrement après plusieurs années et un en couple pour cette raison.

dit donc jeune femme, je sais que c le printemps pour tout le monde mais essayez tout de même de garder un peu de dignité dans vos approches ^^
Ce n'était pas une approche, j'avais juste besoin de le remonter l'estime un petit coup, ça fait jamai de mal :blbl:
Beaucoup de gens parlent sans savoir de quoi il s'agit véritablement, et sans avoir jamais essayé (oui j'ai pratiqué contrairement à ce que j'ai dit plus haut ;) ).

Le côté cérébral est juste primordial, et on peut avoir une relation BDSM sans avoir le moindre fouet ou lien ou autre truc de ce genre, ni sans la moindre violence physique ou douleur.

Et oui, l'excitation monte tellement que l'orgasme est juste colossal. Avec une vraie sensation de perte de contrôle total pendant une fraction de seconde durant celui ci. Je sais pas combien de mecs convulsent de plaisir pendant un orgasme habituellement, mais moi dans ce cas ça m'est arrivé.
  • BinBee
  • Score : 192 - 39 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
Citation:
Je sais pas combien de mecs convulsent de plaisir pendant un orgasme habituellement, mais moi dans ce cas ça m'est arrivé

chez les initiés il se murmure que ça fait ça aussi les pipes de Dywann

j'aimerais vraiment en faire mais je suis pas capable, travailler cette concentration et cette patience m'apporterais pourtant tellement en tant qu'amant et aussi en tant que séducteur..

bon déjà faut que j'arrives à jouir par le cul ça c à la portée de n'importe quelle tapette de 18 piges pq pas moi ^^
Disons que ça peut apporter une certaine confiance en soi, et un autre regard sur soi même. En y réfléchissant ça m'a peut être aidé, oui.

Faut juste se laisser aller, et ça passe tout seul ;)

Citation:
bon déjà faut que j'arrives à jouir par le cul

On peut très bien ne pas se faire prendre par le cul, ou ne pas en jouir sans que ça pose problème. C'est un monde sur lequel les préjugés sont tenaces, mais ou la réalité est toute autre...
  • BinBee
  • Score : 192 - 39 ans - BANNI DU FORUM
Ce membre a été banni de FTS, en raison d'une attitude déplacée (arrogance, agressivité, propos borderline ou en contradiction avec notre règlement et nos valeurs). Les propos de ce membre n'engagent que lui, sont donc à prendre avec des pincettes, et ne reflètent pas les opinions des autres utilisateurs de FTS.
NewStart a écrit:
Disons que ça peut apporter une certaine confiance en soi, et un autre regard sur soi même. En y réfléchissant ça m'a peut être aidé, oui.

Faut juste se laisser aller, et ça passe tout seul ;)

Citation:
bon déjà faut que j'arrives à jouir par le cul

On peut très bien ne pas se faire prendre par le cul, ou ne pas en jouir sans que ça pose problème. C'est un monde sur lequel les préjugés sont tenaces, mais ou la réalité est toute autre...

Je parlais pas pour le sm, et moi ça pose un problème de pas connaître ça ;)
Bonjour et navré pour le deterrage de sujet.

Je suis fann fetichiste de bondage.Pour moi la sexualité peut s'envisager sans ligotage ,il peut y avoir de la sexualité avec ligotage mais aussi du ligotage sans sexualité.
Je ne sais pas a quoi cela ça tient , j'ai toujours été fasciné par cela et sur les trois femmes avec qui j'ai pu pratiquer cela, deux d'entre elles ont tout autant aimer m'attacher que se faire attacher (ce qui montre encore une fois que le coté "timide et prude" que se donne certaine n'est qu'un simple rôle et que certaines peuvent aller très loin quand il s'agit de se lacher)

mais on est pas sur docti ici, le but est d'elargir le debat du mons essayer aussi mon experience personnelle compte peu.

Ce qui me frappe a propos du bondage c'est le nombre de cliché qui entourent cette pratique : "trash", "rude", "deviante" "SM " sont les mots qui reviennent le plus souvent.

Hors le bondage n'a rien de SM a la base , le but n'est pas de dominer mais de capturer.
Dans les pratiques SM le ligotage n'est qu'une pratique parmi tant d'autre visant a mettre la personne dominée dans un état d'excitation extrème par la soumission.La personne est ligotée et baillonnée, accrochée au mur par une laisse avec un collier au cou, elle se fait fesser,humiliée et ce melange d'humiliation et de respect entre le dominant et son maitre fait qu'une relation forte se crée entre les deux

On ne pratique pas le ligotage comme on pratique le SM.L'excitation vient du fait que l'humiliation est legere, progressive (au fir et a mesure que la personne qui attache renforce les cordes e les noeuds ou renforce le baillon) et la relation dominée dominant n'est pas unilaterale , le dominant domine en atatchant mais est dominé car il se doit de s'occuper de cette personne qui physiquement ne peut ni s'exprimer ni bouger

La plupart des couples pratiquent des jeux de corde legers et cela n'est pas consideré comme violent

Ma question est donc est ce que le ligotage plus strict est consideré comme une pratique hard ou extrème selon vous et pourquoi?
Citation:
Ma question est donc est ce que le ligotage plus strict est consideré comme une pratique hard ou extrème selon vous et pourquoi?


Ma réponse serait : Oui et non . ( trololo )

Non, car relativement à mes " goût ", le bondage reste une activité assez soft. Mais c'est assez relatif.

Oui, parce que le bondage strict reste une pratique un peu plus marginale que d'user d'une paire de menottes en plastique. En outre, ce qui rend l'activité " extrême " à mes yeux, c'est aussi l'investissement. En effet, le bondage strict demande un véritable apprentissage : Les noeuds, les points de compression, de friction, les divers types de corde etc. C'est parfois au-delà du jeux sexuel, a l'extrême cela peut même être considéré comme un art ( japon, shibari, toussa).
Constant 99 a écrit:
Et puis, dans la comparaison industriel/fait maison, il y a un gain de qualité qu'on n'a pas nécessairement entre le sexe vanilla et des pratiques différentes.

Bref, la sexualité, c’est comme l’évolution : il y a en haut, la sexualité hétérosexuelle en missionnaire, la plus évoluée, parfaite et proche de Dieu, et on descend au fur et à mesure (avec la levrette par exemple) vers la bête, le macaque, le BDSM étant l’une des sexualités les plus proches de ces derniers (oui, grosse caricature inside, c’est volontaire).


Plus sérieusement, cette vision (que j’ai fortement caricaturé), correspond bien à ce que véhicule le porno. Sauf que le porno, ce n’est pas la sexualité, et ça ne fonctionne pas comme la sexualité. Exemple tout bête :

Luxlisbon a écrit:
encore un exemple foireux : quand on connaît Youporn, difficile de revenir aux sites Internet 56k avec trois nanas à poil, non ?


Oh que si, c’est facile ! Fait une cure d’abstinence :mrgreen: .

Dans la réalité, acceptons simplement qu’il existe des sexualités différentes comme des orientations sexuelles différentes. Combat difficile, mais bon.

Mais ceci m’amène au point non abordé dans le topic. Je voulais savoir si les membres de la communauté BDSM s’assumaient facilement (et oui, particulièrement dans le cas des soumis :mrgreen: ). Je veux dire non, je ne pense pas qu’un membre se balade avec un badge lumineux, mais je voulais savoir si c’est quelque chose qu’ils confient plus ou moins facilement, et ce qu’ils pensent de l’acceptation sociale de cette pratique.

Je souhaitais également confirmer un doute. Vu la nature même du BDSM, vu la nécessité de connaître et comprendre l’autre, je suppose que cela nécessite tout de même au minimum des rapports plus profonds que ceux que l’on a avec une légère aventure d’un ou deux soirs non ? Ce que je voulais savoir, c’est si il est possible d’avoir ce type de relation sans former un couple (ou au moins sans avoir une relation longue de type FF avec l’autre).
Iskandar a écrit:
Constant 99 a écrit:
Et puis, dans la comparaison industriel/fait maison, il y a un gain de qualité qu'on n'a pas nécessairement entre le sexe vanilla et des pratiques différentes.

Bref, la sexualité, c’est comme l’évolution : il y a en haut, la sexualité hétérosexuelle en missionnaire, la plus évoluée, parfaite et proche de Dieu, et on descend au fur et à mesure (avec la levrette par exemple) vers la bête, le macaque, le BDSM étant l’une des sexualités les plus proches de ces derniers (oui, grosse caricature inside, c’est volontaire).

J'avoue avoir du mal à comprendre comment de ma citation tu peux déduire une ânerie pareille, même en caricaturant beaucoup. Si tu me prends vraiment pour un catho conservateur à cause de mes questionnements dans ce thread, je me permet de suggérer qu'avoir des pratiques sexuelles alternatives n'est pas un gage d'ouverture d'esprit.
C'est fou comme ce sujet peut être clivant !

Pour ma part je pratique avec ma ltr, ça s'est fait graduellement et on adore ça ! C'est le genre de truc qui égaie vraiment une relation.

C'est parfois vraiment violent, il faut savoir doser, alterner le chaud et le froid et tout le monde prend son pied !

Ce qui me choque depuis que je connais ce genre de pratique, c'est le nombre de fille qui peuvent aimer être soumise au lit, à différent degré, à travers des pratiques différentes, mais c'est une constante.