Discussion

[Article] Force Tranquille, Dragueur, brontozore (Nouveau!!)

Note : 3

le 19.08.2006 par david75cool

3 réponses / Dernière par olivier le 21.08.2006, 15h15

Il y était une fois une force tranquille, un pro dragueur, et un brontozore…

Le brontozore :

Le brontozore est un animal avec peu de talent de séduction, avec une obstination et volonté hors du commun. Celui-ci ne comprenant pas trop la nuance, son cerveau étant peu développé, il n’a que pour seule possibilité pour arriver à son but que de singer ses congénères plus intelligents et plus fins que lui. Malheureusement il interprète les choses qu’en surface, et deviens rapidement un stéréotype même du dragueur dont tout le monde se moque. Il ne connaît pas la finesse, les filles le repérant à 100 lieues. Même si généralement on peu lire ses histoires sur www.rateauland.com, car se prendre un râteau ça se partage, il arrive quand même à ses fins, car il à une grande qualité pour lui : sa grande persévérance, et sa capacité à encaissé les râteaux. A force de prendre des râteaux il fini même par affiner sa technique, et à devenir original, et à faire rire les filles par son ridicule, mais comme il à appris à encaissé il montre de la force de résistance, et ça fini par plaire aux filles.

La force tranquille :

La force tranquille de naissance est l’exemple même du mec qui n’a jamais eu à faire d’effort de sa vie. Beau comme un dieu, avec un sourire à faire des pubs pour les dentifrices brights, il attire les femmes comme la merde attire les mouches ! N’ayant eu que de la facilité durant toute sa vie, il est d’une feignantise génétique. Il est sûr de lui de naissance, il n’a pas besoin de rugir pour faire peur ou attirer par sa force, il n’a pas donc pas besoin d’en mettre pleins la vu aux autres, ce qui lui donne une classe énorme. Il parle de manière pausé, fluide, lente, sensuel, et il fait littéralement fondre les femmes lorsque celui-ci ajoute un beau sourire tout en parlant, et en regardant les femmes dans le fond des yeux d’un regard ténébreux. C’est le type de mec qui n’a rien besoin de faire pour séduire. Au contraire plus il essaye des techniques de séduction moins ça plaît… en effet on attend d’un dieu grec qu’il soit majestueux, confirmant nos attentes. Il doit cultiver son naturel. Ses gros problèmes est que beaucoup de femmes ont peur de lui. Un mec trop beau trop parfait ça fait peur. Parfois ça le déstabilise parce qu’il doit alors apprendre à travailler à rassurer les femmes. Hors il déteste travailler. Même en couple il doit beaucoup rassurer les femmes, qui ont très peur de se le faire piquer. Ça dépend des spécimens, mais certains souffre du « je préfère me prendre un moins beau »… ce qui veut dire que pour une femme un mec moins beau mais qui sera plus de son niveau sera plus facile à gérer pour le cœur. La force tranquille doit finalement apprendre à rassurer les gens autour de lui, à cacher son jeu pour ne pas effrayer, montrer qu’il est amical, faire rire, être gentleman car on attend ça de lui… et là il commence à avoir plus de succès qu’avant. Fallait bien qu’il travail un peu quand même !!!

Le pro dragueur :

Le pro dragueur n’est pas né avec les mêmes attributs que notre force tranquille, mais ça ne veut pas dire qu’il ne soit pas un beau mec charismatique ! Au contraire ! Simplement il est plus dans la moyenne des mecs mignons, attirant. Il n’aura donc jamais connu ce que c’est que d’avoir des groupes de filles se retourner sur lui, ou des femmes s’arrêter devant lui pour l’admirer. Pour séduire il aura eu besoin de travailler. Il y arrivera d’ailleurs très bien. Son culot est grand et il aura bravé mille danger, mille dragons, et aura conquéri bien des belles. Mais il à le goût du combat, c’est un guerrier, il doit aller au front sans arrêt si non il ne se sent pas bien. Il à une épouse dans chaque port. La séduction est devenu son art de vivre. C’est un vrai casanova.

Pro dragueur VS Force tranquille

- La force tranquille est plus à l’aise dans les lieux avec peu de monde où il peu séduire avec le regard, la voix, et le sourire : Il à besoin d’être vu.

- Le pro dragueur drague partout. Sur le terrain de chasse naturel de la force tranquille il est moins bon, voir aussi bon que lui, il faut dire que notre force tranquille n’a pas encore sortie d’atouts qu’il charme déjà. Par contre dans des endroits clos ou le jeu animal, le blabla est plus important pour séduire, notre force tranquille est vraiment perdu, et notre pro dragueur est un expert.

Conclusion : Le pro dragueur est tout terrain, la force tranquille n’a que peu d’effort à faire sur ses lieux naturel de chasse.

Qu'est ce qui est le plus facile de devenir ? "Force tranquille" ou "Pro dragueur" ?

Première chose il faut être en accord avec soit même. Rien ne sert de vouloir être un pro dragueur si on à aucun désir d’enchaîner les conquêtes ! Dans ce cas là autant devenir un séducteur occasionnel ! Être une vraie force tranquille demande beaucoup de caractéristique… mais il y a une chose qu’on peu apprendre de lui, c’est la séduction passive ! On pourrais même pensé que charisme et séduction passive sont deux synonymes.


Exemple de Force tranquille : Alain Delon, les Kenedys…
Exemple de Pro dragueur : Alain Soral (sociologie du dragueur, éditions blanche)

"force tranquille" aussi à l'aise que Bill Gates avec les femmes !!!

Le pire c'est d'avoir toutes les qualités d'une "force tranquille" et d'avoir les défauts d'un "bill gates". Un pote me racontait qu'il avait connu deux jumeaux, deux dieux grecs. Toutes les filles étaient à leurs pieds. Une fois toutes les filles de leurs classent étaient venu boire un café avec eux juste pour les admirer. Mais c'était les mecs les plus maladroits, timide qu'il est connu avec les femmes.

Quand on est un mec avec pleins de doute, de peu de connaissance des femmes, de peu de désir, un vrai maladroit avec la gente féminine... On arrive à rien même en étant beau comme un dieu grec.

Pourquoi devenir un pro de la théorie … ne fera de vous… qu’un pro de la theorie

Imaginez deux peintres. Même bagage théorique… l’un est un génie, l’autre un piètre dessinateur. Pourtant ils sont tous les deux sont des pro de la technique, et de la théorie.

La différence entre les deux, c’est que l’un à son désir créatif au pouvoir… et est un génie de la peinture.. l’autre à sa logique au pouvoir et ne produit rien de créatif.

Si être un pro de la technique peu faire de vous un bon informaticien, il ne fera jamais de vous un bon séducteur.

Un bon séducteur est toujours piloté par le désir de l’autre.

Astuces : La séduction passive (ne marche pas en boite)

Poker : Si vous lisez l'article sur le poker, vous verez que ne pas trop s'exposer, savoir gérer son jeu permet d'être beaucoup plus fort. C'est une des caractéristiques de la "force tranquille".

Ecoute : En écoutant les autres, vous montrez de l'intérêt pour eux. Ils vous trouveront trés intéréssant car vous avez su les écouter longtemps. Donc savoir écouter les gens permet à la fois de mettre les gens dans votre poche, mais également de n'abattre aucune carte, et donc de garder vos atouts pour gagner la partie.

Blanc : Montrer de la stabilité c'est savoir gérer son débit de parole, et de pensée. Le blanc est une bonne technique utilisé dans le commercial, pour obliger l'autre à parler le premier. Dans beaucoup d'exemples parler le premier veut dire perdre la partie. C'est une technique de manipulation pour amener l'autre à sortir son jeu, donc à perdre.

Lenteur : Prendre le temps d'une fausse réflexion, permet de montrer aux autres que vous prenez en compte ce qu'ils viennent de dire.. donc que vous les écouter.. qu'ils ont été compris... cela à un effet psychologique trés important. Vous pourrez également avec cette méthode être plus réfléchi, moins agréssif, plus synthétique plus compréhensible.

Gestuelle : Etre expréssif est trés important dans la vie. ça démontre la personnalité. Savoir jouer avec son regard, son sourire, moduler le ton de sa voix, ses gestes... permet d'avoir un effet 100 fois plus d'effet que n'importe quel mot... car les mots sont des cartes que vous abattez alors que la gestuelle est souvent non dite, ou implicite, alors vous n'avez pas réélement abattu de carte... par exemple : une fille vous souris... c'est peut être quel souris à tout le monde... alors que si elle vous dit "je vous trouve beau", c'est déjà une attaque plus claire. Une gestuelle fine peut être donc un bon moyen de ne pas abattre ses grosses cartes.

...etc
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire par RoZz
  • [+2] Intéressant par Sérum
  • ANONYME (ce membre a désactivé son profil et / ou a demandé à masquer son pseudo)
  • Score :
A mon avis, la force tranquille est un PUA, qui a fait des efforts depuis sa tendre jeunesse pour apprendre à séduire des femmes, tandis que le pro dragueur ( ex-AFC ) n'a commencé à apprendre à séduire que bien plus tard, d'où son retard rattrapable sur la force tranquille ( PUA ).
A aussi le terme de PUA naturel n'est pas fondé pour moi, car ce PUA a aussi obtenu ces lettres de noblesse grâce à ces efforts.
Amicalement Fabrice
Je ne suis pas un PUA, pourtant les filles étaient folle de moi alors que j'étais un cancre, introverti, vraiment pas intégré socialement, le genre de mecs qui courent pour aller programmer son ordinateur, ou mater Arte. Je ne courais pas après les filles, elles me couraient après, mais je courais plus vite qu'elles. La source de ce que je suis n'a rien à voir avec un PUA, il ressemble plutôt à bill gates avec une belle gueule.

Je vais pas vous décrire mon passé, mais il a été très difficile. J’avais beaucoup de problème psychologique. J’aurais été stable, équilibré dans ma tête à cette époque j’aurais fait des ravages parce qu’ensuite c’est plus compliqué pour rencontrer, et les gens se font plus exigent.

Les rencontres par internet ont été pour moi un moyen de rattraper mon retard. J’étais foufou, je rencontrais directement les filles chez elles pour baiser, ou alors on buvais un cocktail, j’étais piloté par le désir, et généralement je faisais ce que je voulais d’elles.

Par la suite j’en ai eu marre d’être un chaud lapin, et je suis devenu plus tempéré.

Je suis devenu plus calme, moins rentre dedans, j’ai plus arborer une approche je garde mes atouts. Finalement de manière non voulue cette approche m’a rendu mystérieux, un peu dominateur, joueur… et permis des attaques très enivrantes comme par exemple :

Je bois un verre avec une fille. Depuis le début je la regarde dans les yeux, mon débit de parole est posé, lent, pertinent donc court, je rebondi sur ses mots sans être trop directe… après un moment... Je commence à jouer avec elle… je commence à la caresser entre les jambes sans l’avoir embrassé. Elle est comme paralysé et ne quitte pas mes yeux. C'est très enivrant pour elle et pour moi. Elle me trouve mystérieux, ténébreux, un peu dominateur, ennivrant.

Finalement après coups j’en ais déduis pleins de conclusions sur mon approche directe vs mon approche « force tranquille ».

En fait mes qualités personnelles dans les deux cas étaient les mêmes : Piloté par le désir, capacité à diriger la discution de manière efficace en rebondissant sur les mots et en étant très coquin pour toujours réorienter celle-ci vers mon objectif, regarder la fille sans arrêt dans les yeux, être très à l’aise et prendre la fille par le cou si je le souhaite, être très joueur, très naturel, très souriant, très expressif au niveau des yeux, capacité à moduler la voix pour la rendre plus sensuel plus douce par exemple en parlant doucement dans le creux de l’oreille de la fille pour séduire ses oreilles, à gérer le débit de parole…Etc

Pour tout cela je n’ais jamais eu à travailler, c’est venu naturellement avec le désir de convaincre l’autre.

Je pense que cela viens de ma passion pour l’informatique, car je parlais de ma passion tout autour de moi, j’avais un débit de parole très élevé, une capacité d’explication de détails grand. Je transmettais ma passion sans même chercher à comprendre si ça intéressait la personne.

Par la suite j’ai gardé ma capacité à vendre un produit que j’aimais.

Je pense que quand on à certaines capacités, certaines tendances, par exemple valoriser un produit qu’on aime, ou avoir de la psychologie, et qu’on est piloté par le désir, la créativité…etc on peu avoir l’impression que tout semble extrêmement naturel. On ne peu alors pas considérer cela comme du travail. Donc sur mon cas personnel je part en contradiction avec ce que tu dis.

Maintenant certains vont penser que je suis un pro de la drague. En fait j’ai toujours été considéré par les filles que j’ai dragué comme un pro de la drague, quoi que maintenant avec la technique de l’observation sans agir et de laisser faire on se découvre moins, mais en fait tout cela est due au fait qu’à cause de mon apparence et de ce que je démontre, je donne l’impression d’être un pro de la drague.

Mais étant donné mon passé difficile, il y a beaucoup de domaine ou j’ai eu du mal à fonctionner.

Par exemple la drague de rue. Ya eu une période où je draguais avec un pote des filles dans la rue. J’étais assez bon pour les draguer une fois qu’elle avais accepté de boire un verre comme si que j’étais un parfait séducteur, et j’étais comme une parfaite merde quand il fallait en accoster une dans la rue, c’est pas que j’aurais pas su, mais c’est comme une sensation de ne vraiment pas savoir quoi faire, qui se traduit par aucune action.

Cette capacité à tout savoir quoi faire dans des situations sûr : la fille viens prendre un verre avec moi. Et il y a des situations où je n’ais pas de schémas en tête alors je ne fonctionne plus.

Cela peu sembler étrange, mais étant donné mon passé douloureux, ce blocage proviens de cette époque.

Peut être que ma situation est une exception à la règle, mais dans mon j’ai à la fois attiré les femmes sans rien avoir à faire, j’ai séduis des femmes en sachant exactement quoi faire, et je suis resté comme un con à ne plus fonctionner dans des situations qui étaient paralysante pour moi.

J’ai eu une histoire très particulière, mais je ne me retrouve pas dans ta définition la « force tranquille » est un PUA qui à due faire des efforts.

Pour moi conceptualiser à toujours été un plaisir, pas un travail, et quand j’ai du séduire, ça c’est fait naturellement, car j’avais une motivation extrêmement forte, que j’avais du désir, et que mon fonctionnement cérébrale était organisé. Dans ce genre de condition on ne peut que calculer extrêmement vite les détails qui nous arrive de la personne, comme la gestuelle, et d’autres choses, et les comprendre de manière rapide.

Pour moi un mec qui à travailler et obtenu des résultats, est plus un dragueur de rue. Celui-là saura s’adapter à plus de situation que moi.

Si je prend l’autre exemple que mon pote ma cité, à propos de deux beaux gosses, jumeaux je crois, que les filles se disputaient pour boire un café avec, mais qui ne savaient aucunement gérer la situation. C’est exactement ce qui m’est arrivé quand j’étais adolescent. Or ceux-ci n’ont eu aucunement besoin de travail pour avoir du succès, c’est venu malgré eux.

C’est à mon exemple et celui-ci auquel je pensais quand je parlais de « force tranquille ». Par la suite elle à pris une autre forme, mais ça part toujours sur le même principe.
Un article intéressant.