Discussion

FTS, un site féministe ?

Note : 15
lancé par Fyr le 28.06.2018
10 réponses
dernier par FrenchKiss le 10.07.2018, 18h09
  • Fyr
  • Score : 43 - 33 ans
Salut à tous et toutes,

Ça faisait bien longtemps que je n’avais posté, mais ça me titillait dernièrement de laisser un petit message, afin d’exprimer ma reconnaissance.

Donc, merci à ce site et ses membres d’exister, parce que si ce n’était pas le cas, il aurait fallu l’inventer :)
Et merci de prouver que l’on peut être un gentleman et chopper à fond (pour caricaturer hein).
Par le passé mais également par les temps qui courent, ce message n’a pas toujours eu une grande visibilité malheureusement.

Oui, on peut être masculin, proactif sur la séduction, et aimer profondément (si je puis dire) les femmes, les traiter avec respect.
Que ce qui est séduisant, c’est, entre autres choses, l’indépendance, la force de caractère d’un homme. Pas la méchanceté.

FTS a su évoluer en très bien depuis des années (ma première visite remonte à 2007), et garder et défendre des valeurs fortes. Le respect, l’empathie, l’estime de soi, allez, comme je suis en verve, j’irai même jusqu’à dire l’amour des autres :mrgreen: Contrairement à certains gourous de la drague qui pensent qu’il faut être une pourriture dans un monde pourri, qui font partie du problème plutôt que de la solution. Et qui propagent une vision de la masculinité antisociale et toxique.

J’avais écris sur ce forum il y a quelques années que je pensais que nous autres, la « communauté de la séduction », et les membres de FTS en particulier, sommes des féministes. Et je le redis, je me, je nous considère comme des féministes. Je n’ai jamais eu peur des « féminazies », je n’ai jamais craint pour ma virilité, peur d’être émasculé, peur de devenir une « femme comme les autres ». J’ai toujours pu concilier drague et respect, même dans la rue, même en direct. Et c’est pas pour cela que je suis devenu un gentil mouton inoffensif. J’ai pu rencontrer plein de filles, vivre des trucs super et fun, je n’ai que des bons souvenirs, et je suis resté en contact avec la plupart de mes ex. Que du bonheur.

Féministe : je pense qu’il ne faut pas avoir peur du mot. Pour moi il faudrait le porter comme un étendard. Féministe ne veut dire que « égalité entre femmes et hommes », au final.
On est féministe parce que, au-delà de notre développement et nos objectifs personnels, on veut faire plaisir aux femmes. On veut comprendre les femmes, on veut créer le dialogue, on veut mieux vivre avec elles. C’est du win-win. Comme disait Blusher, ce sont nos amies et nos partenaires. On a si peu de différences, et tant de choses en commun.

Alors je pense que, au-delà du forum, nous avons quasiment une mission de service public (oui, oui, carrément) contre une masculinité toxique, qui connait un regain notamment depuis le mouvement #metoo, et qui voudrait nous imposer la vision d’un monde où les femmes sont coupables, où les hommes sont victimes, et où les rapports sont régis par la violence. Perso, je ne veux pas d’un monde dégueulasse comme ça.

Il y a encore du boulot, mais ce boulot il est fait de façon remarquable tous les jours par FK et par les contributeurs de FTS, donc encore une fois, heureusement que vous êtes là les gars (et filles), et continuons la lutte ! :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Blah blah blah) le 28.06.18, 20h09 par sebz9999
  • 0 (Merci ! :)) le 28.06.18, 22h06 par The_PoP
  • 0 (Inutile) le 29.06.18, 03h27 par Onmyoji
  • 0 (Trop dogmatique) le 29.06.18, 14h02 par Mr.Smooth
Non, je ne le pense pas. Fts n'est pas un site féministe. D'ailleurs, Fts ce veut " apolitique ". Ce qui est faux, par ailleurs, à mon sens, puisque l'apolitisme concret et réel n'existe pas, on n'est tous le fruit de nos convictions et de nos penchant idéologique, qui influence notre prisme de pensée, qu'on le veuille ou non. Je dirais surtout que le féminisme tel qu'il est entendu et transmis dans sa dimension médiatique. C'est de la bonne merde en boîte pour cretin écervelée, faut juste pas avoir peur de le dire. Par contre, ideologiquement, on pourrait effectivement dire que Fts est de part ses membres plus orienté progressiste sur la partie idéologique. Avec une tendance plus ou moins " libertaire " des rapports.

Ce qui, au final, n'empêche pas des types comme moi d'être présent dans les parages et de pouvoir échanger avec tous le monde de manière fluide et intéressante. Maintenant, faut bien distinguer deux choses. Prôner le respect et l'amour de la femme. C'est pas être féministe. C'est juste être un type à minima saint dans sa tête qui aime et respect c'est dite femmes.

En revanche, le féminisme est un mouvement politique qui casse les couille à a peu près tous le monde aujourd'hui et qui tend à restreindre la liberté d'expression par l'action d'hystérique soutenue par le pouvoir réel. C'est très différent, je peux confirmer que même si c'est pas toujours assumé publiquement. Bien des membres en n'on juste plein le cul de ce mouvement d'aliéné et de tete a claque. Qu'on soit claire, je parle ici du féminisme promu mediatiquement, pas de toute ses subtilités.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Trop dogmatique) le 28.06.18, 22h40 par The_PoP
  • 0 (Il y'a du vrai...) le 28.06.18, 23h02 par Sathinelilly
  • +3 (100% d'accord) le 29.06.18, 17h17 par LeBeauGosse
  • +1 (Ca va mieux en le disant) le 07.07.18, 22h26 par Nohopee
@sebz : tu devrais relire le post initial, je ne vois pas bien en quoi vos points de vue s’opposent sur ce point là.

Sans rire, faut pas chercher à balancer du dogme dès que l’occasion se présente...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Absolument) le 28.06.18, 23h10 par Jalapeno
Je ne serai jamais aussi "brutale" dans mes propos que Sebz mais je suis en partie d'accord avec lui, sur le fond.
Clairement le climat ambiant me soûle. Tout devient suspicieux.
Encore hier soir, je me suis retrouvée à discuter avec deux mamans au sujet de la kermesse de l'école de leurs gamins et l'une d'elle a tenu un discours de 10 minutes sur les papas (pas le père de ses enfants, les autres) qui ne viennent jamais aux fêtes de l'école, ou aux réunions ou aux spectacles de danse (...), et elle était réellement outrée alors que c'est peut être juste une histoire d'organisation et pas du tout une façon d’attribuer des tâches stéréotypées aux femmes. C'est ridicule!

En tant que femme, si on à le malheur d’émettre quelques réserves sur les combats féministes actuels, on devient vite une traîtresse (ou une conne dans le meilleur des cas) . C'est pas que je ne me sens pas concernée, c'est juste que je n'ai pas besoin qu'on me protège ou qu'on me défende.
C'est ça aussi l'égalité pour moi, je revendique la liberté de vivre ma condition de femme comme je l'entends, sans qu'on me colle une étiquette de conservatrice ou de progressiste.

Néanmoins, FTS, c'est un lieu d'échange et un peu comme dans une soirée où tu ne connais pas bien tout le monde, il me semble important de lisser un peu ses convictions, histoire de ne pas partir dans des débats idéologiques stériles et de gâcher l'ambiance ;)
Sans compter qu'il existe bien des comportements masculins sexistes et violents et qu'on est forcément d'accord, tous ici, pour les dénoncer.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Constructif) le 29.06.18, 07h18 par sebz9999
  • +3 (Absolument) le 29.06.18, 17h18 par LeBeauGosse
  • +1 (100% d'accord) le 07.07.18, 22h27 par Nohopee
  • Fyr
  • Score : 43 - 33 ans
Merci de vos réponses ! Toujours cool de débattre, à bâtons rompus, d'où qu'on se positionne sur le prisme idéologique.

Évidemment, cette lecture de ce que est ou fait FTS est complètement mienne. Je prends peut-être mes désirs pour des réalités :) Chacun.e peut interpréter le message porté par FTS (s'il y en a un) différemment.

D'abord je pense qu'il n'y pas un, mais des féminismes. Il y a celui bruyant, médiatique, parfois un peu agressif. Et il y a des féminismes plus discrets, plus posés, plus sur le fond que la forme.
Pour moi, et je crois que de nombreuses personnes partagent ce point de vue, être féministe, c'est vouloir que les femmes aient les mêmes droits que les hommes, de façon effective. C'est-à-dire pas que dans la loi et sur le papier, mais aussi dans les faits.
Donc, si c'est le terme féministe qui est devenu choquant, je dirais que je suis "égalitariste". Je milite pour l'égalité.

Je considère que le statut de la femme, même en France, même en 2018, n'est pas encore aussi enviable que celui de l'homme.

Après l'affaire Weinstein et #metoo, il y a eu une sorte de "retour de bâton". Il y a des réactions, parfois exagérées, mais souvent justes. On peut avoir le sentiment "qu'on ne peut plus rien dire".
Je pense que ça va demander encore un peu de temps avant que la pression retombe, avant que les rapports femmes-hommes soient plus apaisés.

@Sathinelilly : "FTS, c'est un lieu d'échange et un peu comme dans une soirée où tu ne connais pas bien tout le monde, il me semble important de lisser un peu ses convictions, histoire de ne pas partir dans des débats idéologiques stériles et de gâcher l'ambiance ;)"
Certes, mais comme dans les soirées, dès qu'on commence à connaitre les gens, que la nuit avance et qu'on a un peu bu, on commence à aborder des sujets plus sérieux, plus de fond. C'est intéressant aussi de parler de ce que touche à la société dans son ensemble.

@sebz : je ne suis pas sûr que le féminisme "saoule à peu près tout le monde". Ça doit dépendre des milieux.
On parle souvent de "l'agressivité" des féministes.
Relis ton message et dis-moi où se trouve l'agressivité.

Je pense que c'est difficile voire impossible d'être apolitique. Si être pour l'égalité des sexes, contre le racisme, ou pour les droits des minorités c'est être politique, alors oui, très vite on le devient.
Sachant qu'il y a aussi des avis divers sur ce qu'on devrait faire ou non pour promouvoir l'égalité ...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (???) le 29.06.18, 10h13 par Mr.Smooth
Citation:
@Sathinelilly : "FTS, c'est un lieu d'échange et un peu comme dans une soirée où tu ne connais pas bien tout le monde, il me semble important de lisser un peu ses convictions, histoire de ne pas partir dans des débats idéologiques stériles et de gâcher l'ambiance ;)"
Certes, mais comme dans les soirées, dès qu'on commence à connaitre les gens, que la nuit avance et qu'on a un peu bu, on commence à aborder des sujets plus sérieux, plus de fond. C'est intéressant aussi de parler de ce que touche à la société dans son ensemble.


Ce petit parallèle s'adressait plutôt à Sebz ;)
Ton message se voulait positif et enthousiaste, donc ça passerait très bien en soirée, surtout en ce moment!

En revanche, moi ça me lasse un peu, overdose !
Fyr a écrit:
@sebz : je ne suis pas sûr que le féminisme "saoule à peu près tout le monde". Ça doit dépendre des milieux.
On parle souvent de "l'agressivité" des féministes.
Relis ton message et dis-moi où se trouve l'agressivité.

Je pense que c'est difficile voire impossible d'être apolitique. Si être pour l'égalité des sexes, contre le racisme, ou pour les droits des minorités c'est être politique, alors oui, très vite on le devient.
Sachant qu'il y a aussi des avis divers sur ce qu'on devrait faire ou non pour promouvoir l'égalité ...


De mon point de vue, ça saoule à peu près tout le monde pour des raisons simples :

- Si t'es un bon macho, ça va te faire chier (bon, en même temps tu le mérites).
- Et si t'as un cerveau en état de marche et suffisamment d'empathie pour imaginer un monde où les femmes serraient pas les dents en passant devant Châtelet la nuit, le féminisme est déjà un truc qui va de soi.

La cacophonie des médias, même si t'es un bon allié féministe, tu l'entends. La suspicion et l'excès de zèle de certaine(s), tu le subis aussi. Surtout à une époque où un message sur les réseaux sociaux peut te coûter ton job, et où la plupart des boîtes veulent à tout prix se donner une image progressiste (dans leurs propres intérêts évidemment, les marques n'ont aucune morale à part celle de l'argent).

Si en plus tu ajoutes à ça le fait que tous les féminismes différents s'opposent, tu arrives à un sacré capharnaüm. Parce que d'un côté, t'as des féministes qui veulent exclure les personnes trans de leurs luttes, de l'autre des féministes trans-inclusives, de la même façon que certaines se veulent inter-sectionnelles, là où d'autres estiment que le voile, etc. sont des attributs de servilité.

Citation:
J’ai toujours pu concilier drague et respect, même dans la rue, même en direct.


C'est quelque chose de presque consensuel que la drague n'est pas quelque chose que tu devrais faire dans la rue parce que c'est invasif et déplacé selon les valeurs que tu défends et dont tu parles.

Citation:
FTS a su évoluer en très bien depuis des années (ma première visite remonte à 2007), et garder et défendre des valeurs fortes.


Cela me fend le cœur, vu le travail de FK, et pour avoir eu parfois la chance de parler avec le bonhomme de le dire, mais FTS n'évolue pas dans un sens qu'on peut qualifier d'uniformément bon. Déjà, le site attire moins, et il a perdu de nombreux membres dont les contributions étaient à mon sens nécessaires, les Fields Reports, celles qui donnaient envie de se bouger le cul.

Je le répète encore, mais FTS a perdu son injonction à l'aventure (pas évident de la conserver quand on perd Blusher, Katsu, Holden, TinkiWinky, et bien d'autres ..). L'idée qu'on peut tous découvrir une mine de témoignages, et avoir envie de se bouger pour une vie meilleure s'est évaporée, et c'est devenu un endroit très apprécié de ce qu'on appelait à l'époque les KJ (celles/ceux qui écrivent beaucoup et ne font pas grand-chose).

Peut-être que je fais partie des membres qui n'ont pas été assez motivés pour lutter contre ce phénomène, je me suis contenté de mollement update mon Journal, sans pour autant y ajouter ce qu'il y a de plus intéressant à y écrire. Je regrette l'époque où je pouvais rencontrer à la tombée de la nuit dans des bars glauques ou des McDo des "players", des mecs souvent un peu illuminés mais qui en voulaient.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Point C'était mieux avant) le 09.07.18, 16h44 par Onmyoji
  • 0 (Pourquoi tant de haine ?) le 09.07.18, 20h50 par The_PoP
  • 0 (Absolument) le 09.07.18, 21h50 par Mr.Smooth
On a perdu personne. Ils se sont barrés parce qu' un forum c'est une phase pour beaucoup de monde. Qu'on y trouve des réponses ou de l'attention, ou une occupation, et pour la plupart des gens les derniers sont plus importants que le premier.
Mais c'est aussi des choses qu'on trouve ailleurs et qui sont plus gratifiantes dans le réel.
Ce qui n'insinue pas que les gens partis profitaient du forum. Juste que c'était voué à être transitoire dans leur cas. Ce qui n'enlève rien à leur contribution.
Quant à ceux qui se sont pas barrés d'eux mêmes, on les a poussé dehors et on avait de très bonnes raisons pour ça (c'est dur de se faire virer en étant un membre établi si quelque part on s'est pas montré un vrai connard ou borderline gibier de potence). Donc pas une réelle perte.
Il y a d'autres gens à admirer, si on a tellement besoin de modèles qui pètent.

Quant aux KJ, je pense que la grosse différence c'est qu'aujourd'hui personne n'invente des soirées ou des interactions pour se montrer suis le jour d'un grand séducteur.
C'était ça les kj. Avoir des réflexions qui sortent du cadre de la séduction c'est plutôt sain. Ça veut dire qu'on a une vie en dehors de ça et qu'on a grandit. Et il y a des phases avec et sans.
Mais tu peux contribuer dans le sens qui te plait? Tout le monde est libre, personne ne t'interdit de faire du Holden ou du Blusher?

Pour le sujet initial, quelle est l'utilité de la réflexion? Si c'en est pas un, si c'en est un, est ce que ça le rend à jeter ou moins utile dans les réflexions qu'il porte? Non. Alors quoi?
C’est vrai que pour des jeunes vous radotez quand même beaucoup :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (lol) le 17.07.18, 22h51 par Sathinelilly
  • -Alex
  • Score : 570 - 31 ans
Citation:
On a perdu personne. Ils se sont barrés parce qu' un forum c'est une phase pour beaucoup de monde. Qu'on y trouve des réponses ou de l'attention, ou une occupation, et pour la plupart des gens les derniers sont plus importants que le premier.

Oui un forum est une phase pour beaucoup de monde. C'est normal que parmi les anciens contributeurs, certains ne viennent plus.

Le problème c'est qu'il y a peu de nouveaux contributeurs pour remplacer les anciens. Du coup le forum devient moins dynamique et un cercle vicieux s'enclenche : Moins de contributions donnent moins envie de contribuer soi-même. Ca fait baisser le nombre de posts, et ça n'incite guère les visiteurs à rester.

Je pense que le problème c'est que FTS n'affirme pas d'identité claire. On pourrait penser que FTS, par rapport à d'autres sites qui sont plus orientés pratique de la drague, met plus l'accent sur l'aspect développement personnel et lifestyle, et avec une moyenne d'âge plus élevée.

C'est un positionnement qui pourrait fonctionner et serait complémentaire avec celle des sites plus orientés pratique de la drague.

Mais pour que ce positionnement attire des gens, il faut montrer qu'il apporte des résultats, et éviter de tomber dans l'excès de réflexion et d'introspection (KJisme), et aussi éviter de tomber à bras raccourcis sur chaque personne qui se montre acide et frustré (ça fait partie de la vie, on est tous passés par là).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +3 (+1) le 10.07.18, 15h07 par LeBeauGosse
  • +1 (Tout à fait !) le 10.07.18, 16h36 par voucny
My god. "Le problème c'est que FTS [_______]", 18e édition.
FTS c'est FTS, il a son identité propre, y'a pas à comparer à ADS ou à Dolteau, qui font des choses radicalement différentes, et dont je suspecte que ça vous plait moyennement sinon c'est là bas que vous seriez.
Si vous voulez insuffler un esprit différent, essayer des trucs nouveaux, FAITES-LE, au lieu de vous contenter de radotter le bon vieux temps où ça sentait bon le Axe, et d'espérer qu'un nouveau Holden arrive pour vous divertir. Truc de fou.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +3 (Absolument) le 10.07.18, 19h00 par Onmyoji
  • 0 (Developpe stp) le 10.07.18, 23h02 par LeBeauGosse
A lire / A voir en ce moment sur FTS