Discussion

Homme qui virevolte

Note : 7
lancé par lilou13 le 18.11.2016
12 réponses
dernier par lilou13 le 20.12.2016, 16h14
Bonsoir,

je viens vers vous car il me semble que beaucoup d'hommes fréquentent ce forum, et j'ai envie d'avoir des éclairages masculins sur une situation qui m'échappe totalement, et "calibrer" un peu mon attitude pour les semaines à venir, puisque l'homme concerné est un collègue ..

Je vais tenter de faire synthétique et aller plus loin selon les commentaires.

Je travaille dans une boite dont je tairais la spécialité ..
L'homme en question est en couple (et n'en parle jamais), est arrivé il y a un an, bel homme, classe, avec qui une entente professionnelle s'est rapidement faite.
Homme très sociable, vif, aimant être aimé comme il le dit lui même, très pro, très cultivé ..
Très rapidement il m'a témoigné un intérêt sympa, et les échanges étaient agréables, et très rapidement des compliments sur mes robes (ultra simples, sans décolletés ..).
Il y a deux mois, mon bureau déménage et rejoint son étage. Nous nous connaissons donc mieux et nous découvrons des affinités d'intérêts (musique, art ; rien à voir avec nos métiers).
Il réussi à avoir mon numéro, avec mon consentement, comme il a celui d'autres personnes.
Jusque là je ne me rends compte de rien.
Et petit à petit, je me rend compte qu'il passe du temps ds mon bureau, qu'il est nerveux parfois, qu'il est comme aimanté, il m'offre un beau livre, me prête des films (2046..), et commence à m'envoyer des citations littéraires très jolies mais dont la thématique est le désir. Il aime me voir en robe dit il, etc. Jamais je n'ai perçu un regard déplacé, par contre il est fréquent que je sente son regard sur moi quand je parle à qqn d'autre.
Là je tilte, et en même temps je réalise que j'attends sa venue, ses sms .. Bref je comprends qu'une barrière amical-pro a cédé.
Je me triture l'esprit et décide d'en avoir le coeur net, en partant d'une dernière citation d'un bouquin "vous m'avez manqué en mille choses, Simon".
Donc le lundi matin, j'arrive et comme d'hab dès la clé dans ma serrure il me rejoint, je vais faire un café et il me suit, et on parle blabla, et je lui demande pourquoi cette citation. Il est surpris, a un sourire surpris, malicieux, esquive ..
Le midi volontairement, car il m'a placée à coté de lui, je m'approche un peu trop près. Il ne bouge pas et même, s'installe de telle manière que nos cuisses sans se toucher parviennent à dégager et faire ressentir à l'autre la chaleur corporelle ; tout en maintenant un dialogue avec les autres habituel. Il finit par se mettre très en retard pour son travail.
Pour moi c'est ok, j'en ai le coeur net.
Le soir, il me tel et me laisse un message sur messagerie "rien de grave, bisous".
Et depuis, il alterne le chaud (citations parlant d'amour puis de plaisir, proximité corporelle importante) et le froid (ne vient plus systématiquement ds le bureau), et ce soir cela se finit par un truc assez agressif (on parlait de ragots sur le lieu de travail) "on sait quoi du coup ? qu'on traine ensemble et qu'on échange des citations par sms ...?"

Donc, je me dis :
- soit j'ai totalement fantasmé et il est grand temps que je cherche la tendresse pour une nuit histoire de descendre la pression (enfin de toute façon il va le falloir :p)
- soit qqch l'a fait changer d'avis
- soit il a grillé que j'étais attirée (ce qui est vrai) et ne souhaite pas le passage à l'acte (allumeur !!)
- soit il s'est lassé ... car finalement je ne sais pas depuis combien de temps il me tourne autour ..
- soit il a même pas grillé que j'étais intéressée ??
Clairement pour moi le message et l'attitude disent "lache l'affaire". Mais ce qui vraiment me laisse songeuse, c'est l'agressivité, le dénigrement des échanges (ce ne sont pas que des citations ...). Et ma propre réaction, je suis déçue (j'apprécie le mec), en même temps il m'attire vraiment bcp alors pr gérer ça.., ceci dit je sais comment être froide, ne rien laisser paraitre ; mais ça me questionne ce revirement et je suis curieuse d'avoir vos avis ...

Merci d'avance :)
Coucou,

Je ne suis pas un homme donc je vais laisser les autres te donner leurs avis. Mais est il possible que ce revirement vienne du fait qu'il s'inquiète des rumeurs et tente de minimiser les faits justement parce qu'il est en couple? Ce serait une manière de se rassurer et d'éteindre un feu qu'il ne serait pas capable d'assumer publiquement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 19.11.16, 11h03 par Allandrightnow
  • +1 (Pertinent) le 21.11.16, 12h37 par r-0
Bonjour Lilou13,

J'aime bien ton post.
J'ai eu quelques histoires avec des collègues de travail et, pour ma part (cela n'engage que moi), j'ai eu quelques difficultés du fait de voir la personne quotidiennement sur 8h, le regard des collègues, qui voient bien que quelque chose se trame... Bref.

Dans ton cas, c'est quand même compliqué de définir ce qu'il se passe dans sa tête. Il peut penser comme moi, ne pas oser parcequ'il est déjà marié ou bien que son attirance soit essoufflée. Tu penses bien que les hommes de ce site ne sont pas dans sa tête ;)

Ma seule recommandation, dans ton cas est dans un premier temps, de savoir ce que tu voudrais faire avec lui.

Ensuite, de lui proposer de le voir en dehors du boulot et d'en discuter avec lui.

(Dans le cas, où tu ne sais pas ce que tu veux avec lui, ne pense pas et fais au feeling.)

A partir de là tu en sauras plus sur lui.

Tiens nous informé de l'évolution :)
Merci à tous les deux :)

Je veux quoi avec lui ?
Je n'en sais rien.
Je sais juste que l'attirance est si forte que ça a balayé le double problème du collègue + en couple, ça ne suffit pas à me détourner. Avant de le rencontrer, les collègues et les mecs en couple, c'était "no way".
Je sais que ce n'est pas que sexuel, que c'est venu lentement et par surprise, par une attirance intellectuelle et culturelle, par une entente professionnelle simple et rapide..
Je sais ce que je ressens, qu'il me créé bcp d'émotions, que je sais que c'est réciproque par ces attitudes (me cherche, me colle ..).
Qu'il serait célibataire et pas mon collègue, ce serait mon amoureux :/

Il est effectivement fort probable que "si près du but", brusquement il se rende compte des risques, qu'il mette un stop. Dans ce cas tu as raison, une discussion à l'extérieur est le mieux ; mais maintenant qu'il est dans une attitude "laisse tomber", associée de dénigrement de nos échanges, je suis plutôt fâchée et blessée par le "que des citations" et j'ai pas très envie de lui accorder de l'importance quand lui décide de me/nous descendre. J'accuse réception..

Je vous tiendrai au curant .. De toute façon je vais être absente 15 jours pour une mission, donc je vais mettre toute cette énergie dans le boulot. Avec le secret espoir qu'il ne tienne pas du tout sa nouvelle résolution :)

A bientôt
Bonjour .. je viens donner des nouvelles ..!
Il s'est passé beaucoup de choses en un mois.
Il a fini par se déclarer.
Dans les faits, on passe presque 3heures énsemble au boulot tous les jours, le soir il me rappelle plusieurs fois, des SMS ... on a passé deux nuits incomplète à l'hôtel ensemble. Hier il a pris l'avion avec sa famille pour les vacances, il m'a bcp tel encore. Il m'a gâtée pour Mon anniv...
Bref tout serait parfait sinon qu'il est marié. Détail.
Sauf que, vu que je trouve qu'il est pas Tres prudent, je lui ai demandé dans la semaine de me mettre un pseudo sur son tel. Ca l'a vexé (?) et sous mes yeux, a supprimé toutes les conversations texto et mail qu'on avait eues. Je ne sais pas combien de messages, 5000 peut être ? Je l'ai Tres mal vecu. Le lendemain il m'a dit avoir trouvé une appli pour sauvegarder les SMS. Au passage il me dit "ce n'est pas la première fois que j'ai des relations comme Ca et jamais on ne m'a demandé Ca" (ne voit pas le rapport, mais apprend que l'infidélité n'est pas inhabituelle).
La différence entre Moi et les autres : elles étaient toutes mariées.
Me sort une citation "il faut se croire aimé pour se sentir infidèle " : il se sent Tres aimé par sa femme, je n'ai pas osé poser la question s'il l'aimait, je pense que oui.
Bref, le coup de m'éliminer quand je lui demande de me protéger m'a bcp choquée, et jnai compris qu'il n'envisageait pas du tout de quitter sa femme, et Que pire, je suis eliminable.
Il reste toujours Tres présent, encore plus qu'un homme libre .. amoureux je pense ..
j'avoue que Mon humeur est en dents de scie ces jours ci. Je suppose que j'ai beaucoup de mal à admettre que rien ne sera possible, alors qu'il offre tant.
Le point rassurant est qu'un homme peut être infidèle sans désamour pour sa femme .. je tenterai de m'en souvenir quand je serai dans un couple légitime ...
Quand à la question de ce que je veux maintenant, je suis incapable d'y répondre. Je ne lui trouve rien de rédhibitoire, les échanges sont riches et parfois intimes (il ne me parle pas Que de ce qu'il mange le midi), l'attirance est forte, le manque est présent, l'entente est bonne ... c'est la loose !!!
Toutes vos remarques sont les bienvenues ...
Bonne apm
Bon, me re-re voila avec des news fraîches, une longue discussion Que nous avons eue par messagerie, puisqu'il est actuellement en vacances à l'étranger ...
Des lectures un peu fines m'aideraient, notamment pour saisir ce que peut être je me refuse de comprendre.
La convers a démarré quand je me suis étonnée qu'on n'ait pas discuté ouvertement de notre situation des le début. Je n'ai rien dit d'autre ...

Je sélectionne certains extraits ..

Lui ""Si j'avais réfléchi au début de tout je n'aurais rien osé et encore moins. Parce que je ne suis pas dans une situation personnelle horrible que je veux absolument quitter.
Est-elle encore menée par l'amour (du moins le mien)? Pas autant qu'il le faudrait probablement. Donc oui je ne serais pas allé plus loin et même n'aurais rien commencé.
Je suis bien conscient de l'asymétrie de notre relation et il me pèse de te savoir toute seule alors que je ne le suis pas, tout du moins en terme d'entourage. Et puis les choses ont évolué. (..) "Et suis-je dans la situation de partir ? Pas encore. Le serais-je ? Je ne sais pas. Pour toi ? Je ne sais pas." (...) "Que cette situation te pèse, je le.comprends parce qu'il n'y a pas d'issue à la minute où je t'écris. Tu souhaiterais y mettre un terme pour te soulager je le comprendrai aisément. Parce que je n'ai pas à t'imposer ça.""Dans notre situation ce n'est pas moi qui efface. Je pense que c'est toi qui a le "pouvoir" de le faire dès lors que tu en auras marre d'attendre que je me décide. Et si je "râte" la (deuxième) femme de ma vie et bien tant pis pour moi." Concernant les décisions à prendre ""dans mon Cas précis Ca s'appelle le divorce, dans le tien tu me vires"
Je dis " donc soit j'attends toute ma vie une chimère soit je pars ?" Il répond " oui sauf si je change. Mais ce n'est pas d'actualité et je ne sais rien de l'avenir". Moi "à prendre ou à laisser ?" Lui "en l'état actuel des choses oui(...)sauf si tu me lidnappes (..) C'est l'annoncions de durée qui change tout. Comme ça des années c'est innevisageable pour nous deux et encore plus pour Toi. Comme ça quelque temps alors que je me libère c'est différent. Et je n'en suis pas encore là. Le mur c'est aussi à moi de l'enjamber (divorce). " Moi "donc je n'ai pas le choix ?" Lui ""J'aurais voulu te répondre "si tu veux" mais je vais répondre "oui" si tu es pressée d'en finir et de ne plus être emmerdée par cette histoire. Je suis juste un peu loin et pas en position de te répondre comme il faut."

Bon je vous dit ce que Moi jnai compris : il n'est prêt à aucune décision. J'ai pense que Ca lui simplifierait la vie Que je le "vire" (vire !!) comme il dit, mais apparemment non. Ce qui me laisse dubitative c'est qu'il laisse toujours une porte, ou plutot une fenêtre ouverte, à moins que ce soit ce que j'ai envie de voir ? Ce qui m'embête c'est qu'il parle spontanément, certainement qu'il pèse ses mots mais il ne promets rien, semble sincère et Ca me le rend encore plus attachant ..
j'étais fachee et secouée à la fin de la discussion.. je l'ai un peu envoyé balader .. il est quand même toujours la à m'écrire un peu ..
quelqu'un aurait il une boule de cristal ?
Lacheeeeez vous please !!

Bises
ça a en effet l'air assez sincère. Il fait preuve d'empathie et de compréhension, et je perçois aussi la fenêtre/porte dont tu parles.... Il joue franc jeu, ne fait aucune promesse, et c'est tout à son honneur...

Mais même si je trouve ça assez réglo, ça reste tout de même assez "facile" pour lui... Il te laisse décider, prendre les responsabilités, ne se mouille pas trop... C'est évidemment beaucoup mieux que s'il te promettait monts et merveilles sans l'assumer derrière, on est d'accord...mais ça fait tout peser sur toi...

De ton côté, combien de temps penses-tu "supporter" cette situation?...

Perso je ne suis pas fan des ultimatums, mais je crois que sans parler de quelque chose d'aussi violent, ça peut être une idée de se fixer (ensemble pourquoi pas?) une dead line (même si elle n'est pas précise) qui lui laisserait un certain temps pour se positionner (c'est aussi compréhensible qu'il en ait besoin d'ailleurs), tout en l'empêchant de repousser sans cesse sa prise de décision...Parce que ça pourrait être une belle solution de facilité pour lui, et un résultat très décevant et douloureux pour toi que de voir cette situation s'éterniser sans que rien ne bouge jamais...

Bon courage à toi...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Absolument) le 19.12.16, 14h05 par r-0
Son attitude me semble assez claire et sincère. Je ne suis pas d'accord avec le fait qu'il n'a pas choisi.

Il a choisi de ne pas quitter sa femme. Il l'a dit.
Après il ne choisit pas de te quitter toi parce que la situation actuelle semble bien lui convenir.

Cette situation c'est toi qu'elle dérange, et tu lui en as fait part, il t'a répondu qu'il ne souhaitait pas quitter sa femme et qu'il te comprenait. Prends en acte.

Par contre perso les seules portes que je vois d'ouvertes c'est celle qui mène à poursuivre cette relation sans rien changer ou celle qui mène à la fin de cette relation.


Tu peux toi décider, tu peux toi choisir. Pourquoi attendre d'autrui ce que tu peux faire toi concernant ton avenir.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Il y'a du vrai...) le 19.12.16, 11h06 par Lulla
  • +1 (Pertinent) le 19.12.16, 12h45 par Allandrightnow
  • +1 (C'est pas faux) le 19.12.16, 14h05 par r-0
  • +1 (En effet) le 19.12.16, 18h59 par Perlambre
Lilou, peut-être faudrait-il rééquilibrer la balance ?

Il est en vacances et entouré.
Charmeur.
Pas prêt à quitter sa femme.
Et il te comprend (ben voyons !)

Et si tu vivais ta vie, en lui prouvant qu'il n'est pas indispensable à ton bien-être ?
S'il te contacte, tu restes enjouée comme avec un ami qui te demande des nouvelles, tu arrêtes des questions sur une relation entre vous qui n'existe pas, tu rencontres d'autres hommes libres de préférence ce qui occupera ton esprit au point de le mettre en fin de liste... Et un homme en fin de liste a intérêt à se bouger.

Tu ne vas pas le virer mais prendre un virage qui te convient, toi, avant tout.
Je n'aime pas parler de challenge mais force est de constater que pour susciter de l'intérêt en amour, il faut rester en mouvement. Atteignable oui, dépendante jamais.

Et un dernier point, en vaut-il vraiment la peine ? Va-t-il vraiment se bouger pour tes beaux yeux ou plonger avec la prochaine femme mariée qui comme lui ne fera aucune vague ?
Je suis assez d'accord avec toi The_Pop...sur le fond, dans l'idée...J'ajouterais juste dans la balance, mais ça c'est très perso, combien il est difficile de faire des choix de raison quand on a le coeur accroché... Et ce que je trouve dérangeant, c'est qu'il n'est pas si catégorique que ça au final (mais peut-être que j'interprète mal)

Il dit ne pas être prêt à quitter sa femme...pour le moment...
Il dit que rien ne changera...à moins que lui ne change et ne franchisse la barrière du divorce...
Il parle de "se décider", de "prendre le risque de rater la 2ème femme de sa vie"...

Et je trouve que s'il était tellement certain de ne rien vouloir remettre en question, il pourrait l'énoncer clairement et rendre la décision de Lilou un peu plus "évidente"..

Perso je réagirais très différemment si en face on me disait "Ecoute, c'est comme ça...C'est pas drôle, je sais, mais il est certain que la situation ne changera pas, parce que je ne ferai absolument rien pour qu'elle change..."

Là je trouve qu'il insuffle une certaine forme d'espoir...mais encore une fois, ma lecture est peut-être un peu faussée...
Salut Lilou,

Finalement c'est très récent, bien trop récent à mon sens pour imaginer qu'il puisse quitter sa femme un jour, pour toi ou pas.
Ta seule perspective avec lui pour les mois à venir c'est une relation avec un homme marié.
Et donc la question à laquelle tu dois répondre c'est : est ce que tu veux être la maîtresse d'un mec marié? (avec qui tu travailles)

Et tout ce qui va avec, les avantages et les inconvénients de ce genre de relations. Si tu fais le choix de tenter le coup, il faudra régulièrement t'assurer que cette relation t'apporte plus qu'elle ne coûte. Comme lui, tu devras avoir ta vie à toi en dehors de cette histoire comme te le conseille Perlambre.

Pense à toi d'abord.
Je rejoins les avis de Perlambre et de Sathinelilly sur la notion de déséquilibre et sur le fait que tu dois aussi remplir ta vie sans lui.


@Lulla : je ne suis pas super convaincu. Evidemment qu'il n'a pas de certitudes concernant l'avenir. Cela me semble même plutôt sain. Il aurait pu dire n'être absolument pas intéressé, mais pour le coup cela ne semble juste pas être le cas.

Il n'a effectivement répondu qu'aux questions sur la situation actuelle, sur le moment présent puisque c'est bien les seules pour lesquelles il peut apporter finalement des réponses claires. Il est juste honnête.

Il ne promet rien pour l'avenir, il est clair sur ce qu'il ressent en ce moment. Evidemment que la décision reste difficile pour elle.

On peut toujours lui reprocher de ne pas lui faciliter la vie à elle, de ne pas être suffisamment altruiste, mais qui l'est en vérité dans ce genre de situation ? Et puis s'il l'était, la situation en serait-elle arrivée là ?
Merci à tous, "commentateurs" et "noteurs", c'est Intéressant et ca a bien nourri ma réflexion !!

Comme Lulla, j'ai perçu une demi porte (lucarne ?) ouverte, dans ces "à l'instant actuel", "à court terme", "l'avenir est brouillard" ... Du coup ca me donne l'impression qu'il ne se positionne pas dans "jamais Ca n'arrivera", mais plutot qu'il se positionne comme un mec qui s'est posé la question (je n'ai moi même jamais abordé le sujet ni laissé entendre que cela puisse me gêner), et n'a pas de reponse. Du coup je ne suis pas sûre que la situation lui convienne si bien, bien qu'il me raconte toujours en rigolant plus ou moins comment il échappe à la surveillance de sa femme, ce qui fait assez drôle (impression qu'il n'y a pas de culpabilité + complicité dans son dos à elle + gosse qui fait le mur..). Il a d'ailleurs téléphoné hier matin, quelqu'un l'a appelé il a répondu d'un "ouais" malaimable, et derrière m'a renvoyé un message du genre "Ca me saoule, pas moyen d'avoir du temps tranquille.. pardon pardon de t'imposer ça, je te rapelle des Que je peux, etc". J'ai l'impression qu'il parle de sa mère ... mais ca, c'est son prob à lui ..

En même temps, il divorcerait ou serait divorcé, ça ne changerait rien dans ce fameux immédiat, je ne suis même pas sûre qu'on serait moins discrets puisqu'on a des professions "visibles" et qu'à mon sens ca ne s'officialise qu'une fois qu'on se connaît bien.

Mais effectivement en te lisant, The PoP, ne pas vouloir à l'instant T n'implique pas d'évolution forcement. Chacun y met ce qu'il veut, Perso je dirai "jamais" mais bon ..
Il faudrait que je l'interroge sur autre chose sans rapport pour comprendre son sens du "pas encore".

Pour la dead line, Lulla, je trouve ta proposition intéressante. Je pense que je vais La mettre au chaud, et me l'appliquer à moi même. Car faire une dead line, même ensemble, implique une pression que je n'ai pas envie de lui soumettre. Les sentiments sont une affaire trop compliquée pour être raisonnés. Soit il est sincère et ca le pousse dans des retranchements, soit il ne l'est pas et le résultat peut être le meme.
J'aime à penser qu'il est sincère, mais on peut être un dragueur ou charmeur sincère aussi ... donc hasta La Vista..

Cela rejoint cette Idée de ce que je veux ... à laquelle il ne m'est pas vraiment possible de répondre à ce jour.
Sa position, il l'a prise en effet en faisant le point tout en se laissant une porte qu'il ne se sent pas prêt à franchir : ni l'ouvrir, ni la fermer. Mais à quelques semaines de relation, fusse t'elle libre et légitime, est ce qu'on fonce vers l'officialisation ? Il me délivre sa pensée et je te rejoins Lulla, c'est un peu "facile" car il me met face à une décision à prendre qui ne m'appartient pas. J'ai donc réalisé en vous lisant que l'ultimatum c'est lui qui le met, ca le dédouane de dire "va t'en" et de risquer de le regretter. Bref, tout vient trop tot.
Perlambre, je suis tout à fait d'accord, il ne s'agit surtout pas de rentrer dans ses désidératas à lui.

Je me suis rendue compte en vous répondant que c'est là qu'il est allé trop loin, qu'il aurait pu s'en tenir à faire le point Sans rajouter : Voila les choix qu'il te reste .. je trouve que Ca rend "grave" une histoire qui en est à son balbutiement, et ca m'oblige à une décision, alors que c'est la sienne. Il divorcerait et viendrait avec ses valises je ne pense pas que j'ouvrirai ma porte. Il serait libre je n'emmenagerai pas pour autant avec lui .. Je suppose donc que c'est pour lui que les enjeux sont les plus importants, qu'il prend ca au sérieux ... Car je n'en suis personnellement absolument pas au stade où je veux "le virer", ni au stade où je souffre de sa non disponibilité (j'ai envie de rajouter "administrative", tellement il est présent ..).

De ce fait, je lui ai finalement renvoyé un message hier soir lui disant que je refusais son ultimatum "pars ou attend" (message qui m'a brusquement soulagée, sortant de son ultimatum). Il a répondu Que personne ne virait personne pour le moment .. puis "attends moi alors", ce à quoi j'ai redit, que je ne me sentais pas du tout dans une position d'attente, que je vivais, point barre.

Et en effet, le tout va être d'être bien attentive à suivre Mon fil. Son divorce ou pas le concerne, pas moi. La seule chose qui me concerne est comment cette relation m'apporte, ou pas, et rester attentive à ce qu'il ne me fasse pas occuper des places dont je ne veux pas.
Jusqu'à maintenant on discute assez bien tous les deux, donc je parie La dessus pour Que quoi qu'il arrive, le dialogue permette de négocier tous les virages.
L'autre question à laquelle je n'ai pas de réponse est, s'il est sincère (ce dont je ne doute pas mais comme qui dirait, n'est pas plus aveugle que celui qui souhaite l'être, d'où l'intérêt de ce forum), s'il est sincèrement dans une remise en question personnelle accentuée par la rencontre, alors il va falloir tenir le fil du "je te rassure suffisamment" (qui quitterait une personne qui l'aime et lui permet une vie confortable pour qqun d'absolument incertain ?) et du "je ne suis pas acquise pour autant" (au risque de ne jamais prendre la moindre décision, quelle qu'elle soit ...), afin qu'il ait cet espace qu'il lui appartient pour prendre les meilleures décisions pour lui meme, et moi les meilleures décisions pour moi meme ...

Quel casse tête .. Truc de funambule ...

Merci et n'hésitez pas à continuer les commentaires si ca vous inspire, ca aide toujours à réfléchir !
Et je ne serai pas sans donner d'autres nouvelles de cette histoire haute en rebondissements !!

Bises

PS : desolee, pas de smileys, ca passe pas depuis le tel ...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Bien joué) le 26.12.16, 12h13 par Sathinelilly
A lire / A voir en ce moment sur FTS