Discussion

J'ai besoin d'aide

Note : 2
lancé par Ubak le 09.12.2017
4 réponses
dernier par DiversityHD le 23.05.2018, 23h38
  • Ubak
  • Score : 0 - 36 ans
Bonjour,

Voilà tout est dans le titre.

Je ne sais pas si je suis au bon endroit mais voilà :

J'ai 35 ans. Depuis un peu plus d'un an je suis célibataire. J'ai eu plusieurs relations dans ma vie mais plus rien depuis. Je ne sais pas ce qui cloche chez moi et je ne sais même pas par où commencer tellement c'est devenu le bordel dans ma tête. J'ai demandé l'aide d'un professionnel mais je ne vois pas où ca mène à part l'assèchement de mes réserves financières.

Est-ce qu'une bonne âme pourrait m'aider à m'en sortir ?

La situation m'est devenue insupportable.

D'avance merci pour vos réponses.

Bien cordialement,

U.

Edit : Je vais essayer de développer.

J'ai eu plusieurs relations, pour la plupart longues durées. De mes 16 ans à aujourd'hui. Quand je parle de longues durée c'est en moyenne 4-5 ans. Ma dernière vraie relation remonte à 1 an et demi. Ca a duré 4 ans. C'était une fille assez géniale. Intelligente, très jolie, très bon job, vraiment une fille bien. J'ai longtemps cru que c'était la femme de ma vie à ceci près : notre relation a commencé sur un non-dit. Elle m'a dit : "Au lit j'ai besoin de quelque chose de différent mais je n'ose pas encore te le dire donc on verra plus tard".
Sauf qu'en 4 ans elle n'a jamais osé. Et je voyais bien que sexuellement elle n'était pas satisfaite. Je me suis donc acharné à trouver, sans succès. Vous voyez où ca mène, on finit par douter de soi, tout remettre en question et finalement nous ne faisions plus l'amour car j'avais trop peur de ne pas être à la hauteur. Je ne l'était de toute façon pas vu ses attentes : elle m'a avoué plus tard vouloir que je l'étrangle, la frappe jusqu'au sang, elle aurait aimé que je la fiste, et qu'elle m'encule avec un god ceinture. Effectivement, j'étais à coté de la plaque. Tout ca pour dire que cette histoire m'a laissé des marques. Plus encore que ce que je pensais sans doute. Et me voilà donc perdu, avec le sentiment de ne plus parler du tout la même langue que les femmes. J'ai complètement perdu confiance en moi. J'essaie pourtant de multiplier les rencontres (principalement sur internet car trop timide pour aborder une femme dans la rue), la conversation s'engage mais je pense que je dois juste les faire chier : elles finissent invariablement par m'ignorer.

J'ai lu un paquet de trucs, ici ou ailleurs, je me reconnais assez dans ce bon vieux bob. Je comprends, du moins je pense pas mal des choses qui sont expliquées, mais ca ne suffit pas. J'aurais besoin qu'on m'aide, qu'on me prenne par la main. Qu'on me montre ce que je fais de mal. J'ai besoin d'un guide qui m'aide sortir de ce cercle vicieux.

Ca doit vraiment faire pitié comme message. Je ne l'ai pas relu mais je dois donner l'impression d'un mec au bout du rouleau. Sincèrement, je dois pas en être loin.

En espérant que ca soit assez développé.

U.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Developpe stp) le 09.12.17, 00h24 par mctyson
Salut,

Je ne vais pas te donner de conseil précis sur comment séduire une femme, on pourrai en écrire de romans, mais à vrai dire je pense que un des meilleurs moyens d'avancer s'est de se baser sur son expérience, et dans ton cas ça tombe plutôt bien puisque tu dis que tu as déjà eu pas mal de relation, et plutôt longue de surcroît.
Cela montre bien que :
- tu as bien réussi à séduire correctement des femmes au cours de ta vie
- en couple tu dois être un partenaire agréable puisque des femmes sont resté
plutôt longtemps avec toi. ( et pour la dernière tu n'es pas fautif, c'est elle qui a clairement des fantasmes beaucoup trop violents, c'est juste pas de chance... Inutile de te remettre en cause )

Donc comme tu as bien déjà réussi à séduire des femmes, tu peux bien y arriver encore.
Souviens-toi de tes précédentes relations:
Dans quels contextes tu as rencontré ces filles ?
Comment ça s'est passé ? Comment un lien s'est créé entre toi et ces femmes ?
Evidemment, chaque relation est unique, mais il y a bien de grands invariants qui font qu'une relation arrive à marcher ou non.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 09.12.17, 15h50 par okashi
Je suis peut être encore un peu 'verte' sur ce forum pour fournir une vraie aide personnalisée.

Mais bon, peut être qu'un avis féminin, d'une personne ayant un peu d'expérience, pourra être de quelque aide.

Pour commencer, je suis assez dubitative sur le fait que tu ne la satisfasse pas sexuellement.

Quand le problème perdure, on peut en tirer (en général) deux conclusions.

- le type est VRAIMENT manchot (ce qui ne semble pas ton cas)
- la fille n'arrive pas à communiquer ce qu'elle désire vraiment (ce qui n'est pas ta faute)
- le problème n'est pas sexuel, mais émotionnel (je suis dans ce cas: j'adore faire l'amour avec des mecs, mais je me lasse rapidement)

A priori, je ne crois pas que tu ai un problème de drague. Je crois que la façon dont s'est concrétisé ta dernière rupture t'a toi aussi marqué émotionnellement Peut être réactivant des problèmes ou des insécurités antérieures.

Si ton problème était récent, je te donnerai le conseil classique: va sauter quelqu'un pour te 'laver' de la précédente.

Les filles font ainsi des 'cures' de Tinder pour échapper à l'emprise de leur dernière relation.

(Pour les mecs, Tinder est en général une mauvaise idée.Trop peu de retour, voir mon post précédent)

Si tu souffres d'un gros 'bordel dans ta tête' ( que je qualifierai- peut être abusivement- de PTSD post relation ancré par le temps), je te conseillerai la chose suivante.

Remet toi sur pied. Peut être considère une thérapie brève (EMDR ?)

Il n'y a pas de grand secrets en drague, mais une constante est que la gente féminine n'aime pas beaucoup les gens en crise, mal à l'aise, paumés.

Note A part de notables exeptions, quand le 'malaise' en question incarne un certain pouvoir sur leur imaginaire, sur la société: le Rebelle, l'Artiste en crise... Ou encore quand elle aiment avoir un type à leur botte pour les torturer. Donc, ne compte pas trop là dessus.

Ce qui était valable pour toit il y a 10 ans l'est encore. Ce qui a changé, c'est ton 'bordel' intérieur, ton manque de confiance qui s'est amplifié.

Règler cela n'a rien de glamour. C'est un travail. C'est chiant. Mais oui, ca fonctionne quand on le fait correctement.

Ensuite, on reprend la 'ronde' classique. Créer les conditions qui permettent la drague. Prendre soin de son apparence, sortir, rencontrer des cercles de gens intéressants, aborder (beaucoup).

C'est un 'sport'. On se débarrasse de ses blessures, puis on s'échauffe, puis on se lance. Le 'truc' est qu'il faut y prendre plaisir.

Ce qui n'est guère possible quand ça fait trop mal.
Lucille fais attention par expérience cela ne sert pas à grand chose de déterrer des sujets un peinture vieux et plus ou moins clôturés.
Bonjour,

Citation:
J'ai complètement perdu confiance en moi. J'essaie pourtant de multiplier les rencontres (principalement sur internet car trop timide pour aborder une femme dans la rue), la conversation s'engage mais je pense que je dois juste les faire chier : elles finissent invariablement par m'ignorer.


Tout est là.

Avant d'aller vers les femmes, va vers toi. Travail sur ta personnalité, sur ta vie, ta psychologie, sur ton développement personnel. Regagne confiance en toi. C'est indispensable pour continuer.

Tout le long de ton message tu passes ton temps à te dénigrer, avant de finir par "Ça doit vraiment faire pitié comme message". La cerise sur le gâteau. (au passage non, ça ne fais pas pitié du tout).

Voir un.e psy était une bonne idée. Si tu as l'impression de ne pas avancer change de thérapeute. Mais arrête de croire que tu as besoin d'un guide ou je ne sais quoi. Tu es le seul à pouvoir changer, personne ne peux le faire à ta place, même un psy. Il peut juste t'aider à te poser les bonnes questions, mais si tu refuses de te les poser, ou si derrière tu ne fais aucuns efforts, ça ne pourra pas marcher.

Si tu penses être au bout du rouleau parce que tu n'y arrive pas avec les femmes, alors tu n'as rien compris. Ce n'est pas le fait d'être en couple qui te rendra heureux. Tu pourras seulement être heureux en couple si tu l'es déjà toi même ! Seul.

Ne ressasse pas ton passé, t'es tombé sur une fille incompatible et sexuellement chelou, vous n'étiez pas fait pour être ensemble. Des mecs pour la frapper elle en trouvera, ce pas ce qui manque.
Oublie la et regarde devant toi.

Avant de réfléchir à quel couple tu aimerai faire, demande toi quel homme tu aimerais être ? Quelles sont tes valeurs ? Quelles sont les conditions à ton bonheur intérieur ?

Pour commencez, jette un œil ici : http://markuspopp.me/06.pdf

Relève sur une feuille toutes les valeurs auxquelles selon toi tu adhères, celles qui sont importantes pour toi, celles en lesquelles tu te reconnais. Ensuite, classe ces valeurs par ordre croissant, de plus importante à la moins importante. Ensuite , pour chaque valeur , fais un tableau avec 2 colonnes : une colonne ou tu écris les actions que tu fais aujourd'hui qui vont dans le sens de cette valeur, et dans l'autre colonne celle que fait à son encontre.

Ensuite, intègre dans ta vie des actions qui vont dans les sens des valeurs que tu as, et suppriment celles que tu fait à leur encontre.

C'est un exercice long et fastidieux, qui t'obligera à te demander en quoi tu crois et qui tu veux être. Une fois ce travail effectué, amène le chez un psy avec qui tu te sens en confiance. Il saura t'en parler.

C'est un bon exercice pour commencer.

N'hésites pas non plus à lire tout les articles du site sur le développement personnel.

Ça va prendre du temps, mais c'est indispensable si à terme tu veux D'ABORD être heureux dans TA vie, avoir un mental sain (et donc naturellement mieux réussir avec les femmes) pour ensuite être heureux dans ton couple.

Tu n'es pas faible, tu n'es pas nul, à 35 ans tout est encore possible. Faits toi du bien, pars avec des amis en vacances, part en voyage, fais des trucs de fou, réalises tes objectifs. Et n'oublie pas que TU es la clé de ta propre réussite, et de tes futures succès avec les femmes. Et soit patient.

NB: au cas où tu le penserais, voir un psy n'est absolument pas un aveu de faiblesse, bien au contraire. C'est la preuve d'une force d'esprit, d'une dynamique positive, de quelqu'un qui essaie de comprendre et d'avancer. Pour ça déjà tu peux te féliciter.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Post responsable) le 15.07.18, 00h51 par Avalanche
A lire / A voir en ce moment sur FTS