Discussion

Je sèche en discutions

Note : 4
lancé par Dam029 le 07.05.2017
11 réponses
dernier par Mr.Smooth le 16.06.2017, 10h06
Bonjour à tous , voilà mon problème

Je fait des effort pour sortie parler à des fille mes voilà que j'arrive à leur parler sur des sujet simple , ex : connaiser vous t'elle bar ( pas loin ) , il est bien ?

Elle me réponde sans m'envoyer bouler , mes après je ne ses pas quoi dire pour maintenir la discutions

Même sousi sur les tchat, le salut , ça va ?
Sa passe mes après et bien plus rien
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Orthographe stp) le 07.05.17, 20h11 par Jalapeno
Salut

La conversation libre ça se base surtout sur du contexte et l'environnement proche. Souvent des choses simples.

Développer son observation et sens du détail est primordial.

Agrémenté d'anecdotes personnel et d'humour.

Sortie avec des potes samedi:
Devant le bar
Citation:
Moi: Salut, ca va vous connaissez le bar machin?
Elles: Oui celui avec la devanture en zinc.
Moi: Yes, les mojitos sont pas mal, la dernière fois avec des potes on c'est pris une méchante tournée. On était un peu pompette. C'est comme ça qu'on dit pour rester digne hein...
Elles: Haha oui nous aussi on essaie de rester digne parfois. Pas souvent en fait ahah
Moi: Sinon vous êtes du coin? Moi à la base je suis de Ste Marie sur Grabuge, une commune dynamique de 50 âmes, autant de PMU que d'habitant.
Elles: Nous on est de Bidulle sur Toise, c'est vrai qu'ici c'est beaucoup plus sympa.
Le PMU te manque pas? ahah
Moi: Si tellement, cette odeur de d'anis mélangé à la clope sans filtre. Que du bonheur!
Elles: C'est pas censé être non fumeur les bars?
Moi: On s'arrange avec la loi dans mon patelin natale, mais chut je ne vous ai rien dit. C'est notre secret maintenant.
Elles: Ahah ok on dira rien.
Moi: Police des sac à dos rose! (montrant son sac) Ou t'a eu ça?
Blabala, tu fais quoi dans la vie, blabla mais c'est trop bien, blablabla on boit un verre?..


C'est un jeu de ping pong. Bien évidemment faut tomber avec des joueuses, si la nana est vraiment fermé mieux vaut passer à autre chose.

Après y'a des nanas qui aiment bien les beaux parleurs (qui parlent que d'eux) mais c'est pas mon créneau.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 12.05.17, 14h33 par Arawyn
  • +1 (Pertinent) le 12.05.17, 20h02 par Apheleia
Dit comme ça ses vrai que sa parait simple mes pour en faire de même
Faut pratiquer souvent. ;) Dès que l'occasion s'y prête.
C'est difficile, mais tu ne dois pas penser à ce que tu vas dire. Le but n'est pas de transmettre de l'information brute. Le but est de capter et transmettre des émotions.

Quand tu vas aborder quelqu'un pour lui poser une question, pendant ton introduction il ne faut pas que tu penses "et maintenant on va parler de quoi".

Il faut que tu te demandes "et c'est quoi le lien avec elle ?" et lui demander, ou "pourquoi elle dit ça ?" et lui demander - ça te donnera toujours un truc sur lequel rebondir.

Dans ton exemple tu demandes "vous connaissez ce bar ? il est bien ?" - elles te répondent succinctement "oui pas mal", sans rien de plus folichon.

Plutôt que d'essayer de trouver un sujet, trouve le lien entre elles et leur remarque, ou demande-toi pourquoi elles disent ça, ainsi tu ouvres plein de possibilités :

- ah oui ? c'est vrai qu'il a l'air un peu sobre alors que ta copine ressemble à un drapeau LGBT, vous êtes sûres qu'on parle de la même chose ?
- abon ? comment ça sans plus ? tu te souviens pas de moi la dernière fois ? (+inventer une petite histoire bête).
- ah juste pas mal, c'est peut-être pas là qu'on voulait aller alors... auriez-vous un bar à me conseiller, le dernier bar dans lequel vous avez fait un truc vraiment drôle par exemple ?

Et quand tu ne sais pas quoi répondre, tu peux tout simplement dire : "pourquoi tu dis X ?" - dans presque toutes les situations. Si tu peux émettre une hypothèse sympa derrière ça peut en plus être marrant et ouvrir un futur champs de discussion facilement.

En revanche il faut bien garder en tête que ça ne viendra pas en claquant des doigts, même avec des petites astuces comme ça.

Entraîne-toi avec tes amis, tes rencontres, ta famille, tes collègues... juste un peu mais régulièrement, puis ça viendra de plus en plus tout seul.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Pertinent) le 28.05.17, 12h23 par Allandrightnow
Le " Fluff ", la conversation légère et " spontanée ", c'est un sujet qui était beaucoup abordé ici il y a quelques années.
Je te conseil d'aller lire quelques pléiades, notamment le " canned stuff ". Y'a vraiment des trucs pas mal, des sujets de discutions / techniques de fluff qui valent le détour et ont fait leurs preuves.
Pour ma part, c'est pas tant rebondir dans une conversation légère qui me poserait problème, que celui de délier la langue de l'interlocuteur.

Plus ça va, plus j'ai l'impression qu'une bonne partie de la population (jeune en tout cas) ne sait plus alimenter une conversation.

Entre les "lol c'est clair", les "j'avoue", les "je sais pas", les yeux rivés sur le smartphone alors que t'essaie tant bien que mal de faire une conversation saine sur tout et n'importe quoi.

Et c'est pas faute d'avoir des sujets en réserve, de piocher sur le monde environnant.
Mais quand l'interlocuteur a comme seul souci ses stories snapchat, et surtout l'esprit littéralement bouffé par son smartphone.

Bref, comment faire tomber la barrière technologique?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (C'est pas faux) le 15.06.17, 20h29 par Cutter
Et bien il s'agit surtout de savoir pourquoi vous désirez ces conversations.
En soit si t'es en face a face en date, que tu sent que ça se passe bien mais que la conversation ne suit pas, tu lui proposes d'aller chez toi et voilà tout!

Pas besoin d'avoir une vraie conversation pour séduire en soit.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pertinent) le 15.06.17, 17h58 par Apheleia
  • Crow
  • Score : 58 - 25 ans
Ou alors la personne à qui tu parles n'en a rien à péter de ce que tu racontes. Perso je pense qu' une fille qui reste sur son portable alors qu'on lui parle, c'est une fille qui a jugé que son portable a plus d'intérêt que l'interlocuteur. Une fille vraiment intéressée écoutera, peu importe le sujet.
Non non, je ne parle pas de date, plus généralement des conversations. En tout cas dans mon entourage, c'est hallucinant, des soirées complètes où les gens ont tous leurs yeux rivés sur les smartphones, personne pour discuter si ce n'est pas bribes.
Les mêmes qui en revanche vont venir discuter à bras ouverts dès le lendemain via réseaux sociaux.

Voilà, c'est pas une question de date, plus un constat général. Ou alors je suis peut être déjà un vieux con à 27 ans et c'est aujourd'hui la norme que de causer par écrans interposés.
Date, amitié ou famille, c'est pareil, si vous n'avez rien à vous dire ou que vous ne voyez pas les relations humaines sous le même angle, vous n'êtes peut-être pas faits pour rester proches. Du moins, temporairement.
Trouve-toi des gens qui pratiquent les relations humaines de la même façon que toi.

Et quand tes potes se réveilleront en se disant "on le voit plus ?", "qu'est-ce qu'il a en ce moment ?", tu leur expliqueras ce que tu reproches à leur façon de faire poliment et calmement. Certains changeront parce que tu leur fera prendre conscience de quelque chose et d'autres non.

Les amitiés, c'est comme l'amour, ça va, ça vient, c'est pas figé dans le marbre à vie.
Trouves toi un cercle social qui ne fait pas ça :)
Je te jure que ça existe haha.

Du reste les gens pas intéressants, de deux choses l'une : soit elles sont bonnes, soit ils et elles ne valent pas la peine.
A lire / A voir en ce moment sur FTS