Discussion

Jusqu'où continuer?

Note : 8
lancé par mctyson le 15.01.2018
7 réponses
dernier par Evo-lution le 07.02.2018, 22h57
Bonjour à tous, :) Image

Je viens encore une fois pour vous demander votre avis sur une situation qui malgré plus d’un an n’évolue pas vraiment.

Les mêmes comportements amènent au mêmes résultats et aux mêmes disputes quasi-quotidiennes. On fait tous les deux des efforts pour que ça marche, mais force est de constater que ça ne marche pas vraiment.
Elle m’a toujours vu comme l’homme de sa vie (je suis son premier vrai copain), de mon côté je la trouve super mais je n’ai aucune réponse à ce sujet. Mon attitude à ce sujet la rend malade, comme l’envie de rester chez mes parents ou de prendre mon appartement, mais dans tous les cas de ne pas même pas envisager d’emménager avec elle bientôt (dans les deux ans).

Je ne sors jamais seul, elle a déjà fait des crises de jalousie à ce sujet (quand je sortais seul). Ou le fait que je participe à un événement facebook sans l’inviter, le fait que je mette parfois plus d’une heure à répondre à un message que je n’avais pas vu…

Elle a appris que je parlais à une ex → crises de larmes et a perdu une grande partie de sa confiance en moi. Cela ne s’est pas arrangé le jour où elle m’a vu mater (vraiment très furtivement) une belle femme dans le bus… ça l’a rendu dingue et fut à l’origine d’une dispute historique.
Elle me reproche de ne pas être jaloux (je le suis parfois mais je le cache, n’en parle pas)

J’ai abandonné certaines activités pour elle, mais c’est vrai que j’ai besoin d’espace et qu’elle ne comprend pas que ne pas se voir tous les jours n’est pas un problème, c’est même plutôt sain pour moi.

Bref tout ça nous conduit à nous disputer souvent.

Elle prend tout ces comportements pour du rejet, moi je ne peux m’empêcher de la voir comme une relation qui me prend tout mon temps et mon énergie.

Je me sens un peu perdu…
J’ai envie de continuer avec elle, mais pas comme ça.
Y a des caisses de trucs sur lesquels on est très différents…
Quand est-ce qu’on sait que c’est mort ?
Comment on fait pour rompre avec quelqu’un sans être sûr de pas passer côté de celle qui était potentiellement la femme de ma vie ? (oui je sais on peut pas)
Comment être certain de ne pas la détruire en rompant ?
Jusqu’à quel point se redonner une chance ? (on en est au troisième « nouveau départ » je crois)

Je suis juste un peu perdu...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Courage) le 15.01.18, 20h33 par Moumane
Citation:
Quand est-ce qu’on sait que c’est mort ?


Quand on le sent ou quand on le décide, quand on ne veut plus faire d'efforts parce qu'ils nous coûtent plus qu'ils ne nous apportent, ou quand on a arrêté d'y croire.


Citation:
Comment on fait pour rompre avec quelqu’un sans être sûr de pas passer côté de celle qui était potentiellement la femme de ma vie ? (oui je sais on peut pas)


C'est une décision à prendre sans savoir à l'avance si elle est bonne ou non.


Citation:
Comment être certain de ne pas la détruire en rompant ?


Y mettre les formes devrait aider mais il n'y a pas de garantie. Mais l'autre est responsable de lui-même et on ne peut pas rester toute sa vie avec quelqu'un par peur de le détruire si on osait le quitter.

Citation:
Jusqu’à quel point se redonner une chance ?


C'est une décision personnelle, que chacun de vous prend, voire que vous prenez ensemble. On ne peut pas le savoir à ta place.

Courage !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 16.01.18, 14h43 par mctyson
  • +2 (Absolument) le 16.01.18, 20h34 par Perlambre
J'ai envie d'être douce avec toi Mctyson parce que tu postes depuis un moment sur cette relation. Et réaliste aussi car tu ne sembles pas heureux.

Moumane est pertinente, je vais simplement rajouter :

- tu dois avoir une vraie conversation avec cette fille, sur ce que tu peux apporter à la relation, ce que tu en attends, sur tes envies de respirer avec elle mais aussi sans elle. Le fait d'être différent n'est pas tant le problème. Plus l'impression que tu donnes d'être coincé dans une situation qui t'échappe et qui te rend mal à l'aise.

- tu as 24 ans, elle doit être dans les mêmes eaux. L'image de l'homme/femme de sa vie est belle mais aussi naïve. Et ne dois pas vous enfermer. Encourage-la à sortir, à voir du monde parce que vous ne pouvez vous contenter de passer tous vos loisirs ensemble. C'est hyper sclérosant.

- tout comme répondre au quart de tour à un appel/sms. J'ose espérer que tu as une vie hormis cette fille (nouveau concours d'éloquence en vue ? :wink: )
Elle est jalouse ? Pose les choses vite fait. Parler à une ex ou regarder une fille/femme dans la rue n'est pas condamnable. Avoir des moments rien qu'à soi non plus.

- ce n'est pas à moi de te dire s'il faut rompre, plutôt t'encourager à faire un état des lieux et à en débattre avec la concernée. Sans te laisser influencer par les crises de larmes qui n'apportent rien hormis culpabiliser celui qui en est à l'origine (et qui veut bien se laisser culpabiliser).

- et puis j'ai quand même une question, ne m'en veut pas... pourquoi supporter depuis si longtemps une telle compagne ??
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Merci ! :)) le 24.01.18, 13h08 par mctyson
Ma maman m’a dit un jour : mon fils ne t’y trompe pas, les larmes sont un moyen de communication comme un autre.



Ben c’est rudement utile parfois de s’en rappeler.

Bon ok, elle avait même dit plus précisément « les larmes d’une Femme » ....
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Merci ! :)) le 24.01.18, 13h09 par mctyson
Re-bonjour à tous, tout d’abord merci pour vos réponses et désolé d’avoir un peu laissé traîner ce topic.

Les choses se sont améliorées, on se dispute beaucoup moins depuis que j’ai posté, sans que je puisse l’expliquer, sans doute les vacances.

Perlambre a écrit:
tu dois avoir une vraie conversation avec cette fille, sur ce que tu peux apporter à la relation, ce que tu en attends, sur tes envies de respirer avec elle mais aussi sans elle.

C’est là que ça coince… Je l’ai fait plusieurs fois et à chaque fois ça vire aux larmes en mode « je veux vraiment être avec toi, alors que pour toi c’est juste une meuf comme ça »
Pour elle sortir sans elle est suspect, ou avoir besoin de temps pour soi est incompréhensible. De même mes potes célibataires sont plutôt mal vus.

Elle me dit souvent qu'elle ne va pas bien quand je ne suis pas là. C'est le genre de phrase qui me fait fuir, surtout que j'ai toujours été un peu solitaire dans l'âme.

J’ai surtout l’impression d’être empêtré dans des contradictions que j’ai du mal à dépasser…

Elle m’a tellement parlé de rester ensemble « pour toujours » que l’idée fait son chemin, presque malgré moi. Et si…

Perlambre a écrit:
- et puis j'ai quand même une question, ne m'en veut pas... pourquoi supporter depuis si longtemps une telle compagne ??

elle m’a soutenu quand ça n’allait pas, m’aime sincèrement, en dehors des défauts que j’ai dressé ici c’est une des personnes les plus intelligentes et brillantes que j’ai rencontré (autant à la fac qu’en dehors)
L’habitude joue son rôle également je pense, je suis attaché à elle.

En dehors de tout ça, c’est quelqu’un de très fort, mais que les aléas de la vie ont un peu fragilisé. Elle fait régulièrement des dépressions (le terme vient d’un psy), elle a peu de famille, et pas tellement d’amis… et ne supporte pas le rejet. Comment rompre sans la briser ? Je me sens responsable de son bien être, même en rationalisant et en me disant que c’est sa vie.
Je ne me sens pas prêt à rompre non plus.
The_Pop a écrit:
les larmes sont un moyen de communication comme un autre.

Je n’ai pas compris ce que tu veux dire… Tu veux dire qu’elle se force à pleurer ou en rajoute pour m’influencer ? Ou que c’est une manière de me dire qu’elle m’aime ?

Ne plus croire à une relation

Qu’est ce que c’est ? Que ça ne sera pas la femme de ma vie ? Je ne pense pas qu’on fasse notre vie ensemble, mais ce constat doit-il avoir pour conséquence logique que cette relation n’a plus aucun sens actuellement ?
En te lisant, j'ai l'impression que tu restes avec elle pour de mauvaises raisons : par habitude et par peur de rompre.

Une rupture c'est souvent douloureux, bien sur qu'elle va en chier et toi aussi sans doute, mais à moins qu'elle ne soit dans une dépression sévère (tendance suicidaire, etc), elle s'en remettra. Ça ne veut pas dire qu'il faut faire ça n'importe comment et n'importe quand. Plein de resources sur ce sujet sur FTS, si tu devais te décider à sauter le pas :
post351208.html
post406813.html
post385162.html
post79545.html
post408413.html

Bon courage en tous cas.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Merci ! :)) le 25.01.18, 10h47 par mctyson
Je ne suis ici que depuis peu aussi je ne suis pas au fait de tes précédents posts à propos de ta relation avec cette fille.

Néanmoins, si je peux me permettre je rejoins l'avis de Perlambre. Une rupture c'est très souvent quelque chose de compliqué à envisager et il y a souvent du pour et du contre. Mais ta situation me semble à mon avis dans une impasse.

Ça me rappelle un peu la fin de relation que j'ai vécue avec une ex, bien que nous n'avions pas le même âge que toi et ton amie. On est resté 3 ans ensemble et pour elle j'étais l'homme de sa vie. La fin était comme tu le décris, jalousie maladive à la moindre petite chose, elle ne supportait pas que je sorte sans elle etc ..

On se disputait beaucoup et je me sentais enfermé dans une cage dorée. Après beaucoup de remise en question, de tentatives de discussions echouées et de doutes j'ai franchi le pas et je l'ai quittée. C'était très dur pour tous les deux, on en a beaucoup souffert et j'ai hésité plus d'une fois à la rappeler pour recommencer à nouveau.

Mais après quelques mois j'ai commencé à voir le bout du tunnel, à sortir avec mes amis que je ne voyais plus beaucoup, à renouer des contacts perdus, à faire du sport, à m'amuser, à vivre quoi !

Elle a essayé elle aussi de renouer contact mais j'ai tenu bon et après coup et avec le recul on en a conclu tous les deux que c'était la chose à faire. Je pense que tu devrais essayer d'avoir une grande discussion avec elle comme on te l'a conseillé plus haut, et même si ca la fait pleurer essaye de continuer et de lui faire comprendre que c'est important pour toi.

Si ca ne fonctionne pas, je pense que tu dois considérer la rupture comme une option plus que bénéfique pour toi. Comme cela a été dit plus haut ce n'est pas bon pour toi comme pour elle de rester en grande partie parce que tu as peur des conséquences de la rupture et que tu es bien dans tes habitudes.

La rupture n'est pas forcément une mauvaise chose, ça peut agir comme un déclic pour elle et lui ouvrir les yeux sur tes besoins et son comportement. Rien n'est arrêté même si vous rompez vous pourrez toujours vous remettre ensemble. Ca peut vous laisser le temps de mettre les choses au clair chacun de votre côté.

Je te souhaite bon courage dans tous les cas et j'espère que ça va s'arranger !!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Absolument) le 26.01.18, 10h15 par Bumble
Je pense qu'il serai intéressant de parler à froid avec la personne, en utilisant les principes de la communication non violente, et en ne faisant pas de reproches. Le problème c'est que, parfois, à chaud, certains évenement nous font sortir de nos gonds, non pas pour l'évenement ne lui même, mais pour ce que cela ravive chez nous. Et là, il est difficile de faire la part des choses, et parfois on éloigne les personnes à qui l'on tient

mctyson a écrit:
Bonjour à tous, :) Image

Je viens encore une fois pour vous demander votre avis sur une situation qui malgré plus d’un an n’évolue pas vraiment.

Les mêmes comportements amènent au mêmes résultats et aux mêmes disputes quasi-quotidiennes. On fait tous les deux des efforts pour que ça marche, mais force est de constater que ça ne marche pas vraiment.
Elle m’a toujours vu comme l’homme de sa vie (je suis son premier vrai copain), de mon côté je la trouve super mais je n’ai aucune réponse à ce sujet. Mon attitude à ce sujet la rend malade, comme l’envie de rester chez mes parents ou de prendre mon appartement, mais dans tous les cas de ne pas même pas envisager d’emménager avec elle bientôt (dans les deux ans).

Je ne sors jamais seul, elle a déjà fait des crises de jalousie à ce sujet (quand je sortais seul). Ou le fait que je participe à un événement facebook sans l’inviter, le fait que je mette parfois plus d’une heure à répondre à un message que je n’avais pas vu…

Elle a appris que je parlais à une ex → crises de larmes et a perdu une grande partie de sa confiance en moi. Cela ne s’est pas arrangé le jour où elle m’a vu mater (vraiment très furtivement) une belle femme dans le bus… ça l’a rendu dingue et fut à l’origine d’une dispute historique.
Elle me reproche de ne pas être jaloux (je le suis parfois mais je le cache, n’en parle pas)

J’ai abandonné certaines activités pour elle, mais c’est vrai que j’ai besoin d’espace et qu’elle ne comprend pas que ne pas se voir tous les jours n’est pas un problème, c’est même plutôt sain pour moi.

Bref tout ça nous conduit à nous disputer souvent.

Elle prend tout ces comportements pour du rejet, moi je ne peux m’empêcher de la voir comme une relation qui me prend tout mon temps et mon énergie.

Je me sens un peu perdu…
J’ai envie de continuer avec elle, mais pas comme ça.
Y a des caisses de trucs sur lesquels on est très différents…
Quand est-ce qu’on sait que c’est mort ?
Comment on fait pour rompre avec quelqu’un sans être sûr de pas passer côté de celle qui était potentiellement la femme de ma vie ? (oui je sais on peut pas)
Comment être certain de ne pas la détruire en rompant ?
Jusqu’à quel point se redonner une chance ? (on en est au troisième « nouveau départ » je crois)

Je suis juste un peu perdu...
A lire / A voir en ce moment sur FTS
cron