Discussion

"L'amour commence t'il par la violence". Mythe total ou réalité possible ?

Note : 10
lancé par Fabio87 le 30.05.2018
5 réponses
dernier par Giulia le 12.06.2018, 14h53
Bonjour à tous,

Petits retours d'expérience que je vous demande, rapport à une situation actuelle que je suis en train de vivre avec une target...

Avez-vous déjà vécu des processus de séduction durant lesquels vous avez eu quelques mésententes ou disputes avec votre target mais que vous ayez quand même réussi à conclure ? Où connaissez-vous des couples qui ont eu quelques débuts difficiles avant d'avoir une sorte de "révélation" qui les a mis ensemble ?

Car une idée très répandue est que s'il y a des heurts à un stade aussi tôt d'une relation (en l'occurrence avant même une mise en couple) c'est symptomatique que c'est voué à l'échec.

Mais d'un autre côté, peut-être ai-je vu trop de films mais je vois pas pourquoi il serait impossible que deux caractères de base conflictuels (genre une personne susceptible et une autre trop taquine, deux grandes gueules à fort tempérament, une bordélique avec une maniaque, une psychorigide avec une ...) ne pourraient pas avoir des débuts difficiles voire carrément chaotiques, apprendre à se connaître, finalement s'apprécier pour des raisons solides et finalement avoir une histoire.

D'où ma demande de retours et/où de points de vue sur cette question :-)
Wishfull thinking...sometimes it works.

A ma connaissance, la seule chose qui marche, c'est de le faire marcher.

Ce qui implique en général pas mal d'efforts et pas mal d'essais.

La 'violence 'est il est vrai un puissant stimulant érotique...mais tout le monde ne supporte pas ce genre de condiments.

Si ce n'est pas votre truc à la base... Fuyez.

Le rapports conflictuels sont en général un poison à moyen terme.

Il est normal de se prendre la tête de temps en temps. Et un bon délire violent est certainement un piment de l'amour.

Mais si vous tombez sur une personne qui a besoin de Drame, avec laquelle tout tourne au conflit...même si il y a une chance réelle d'établir une relation... Fuyez.

On peut certainement arriver à établir une relation avec une fille ou un gars avec qui on est en conflit.

Mais il est indubitablement plus aisé d'établir une relation avec une personne avec qui on n'est PAS en conflit.

C'est même la base à mon avis: rencontrer assez de monde pour écarter les casses couilles.

Donc, à moins qu'on aime souffir (je ne juge pas), passez votre chemin.

Il n'y a peut être pas de roses sans épines, mais pourquoi faire une fixation sur celles qui qui ont plus d"épines que de pétales ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pertinent) le 30.05.18, 23h20 par sebz9999
  • +1 (Intéressant) le 30.05.18, 23h28 par Fabio87
  • +2 (Absolument) le 05.06.18, 21h56 par Sathinelilly
Je ne pense pas qu'un couple doit forcément se former dans la facilité comme dans les films romantiques. C'est normal qu'il puisse y avoir des malentendus ou des tensions au départ, l'important étant de savoir les surmonter et de s'ajuster l'un à l'autre. Cela permet surtout de voir si ce sont deux personnes capable de communiquer, de s'écouter, et de se comprendre malgré leurs différences.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 18.06.18, 14h01 par Fabio87
Fabio,

Tu me rajeunies ;)
Avec mon grand amour de ma vingtaine nous avons connu des frictions pas possibles. Une histoire de milieu différent, son côté artiste maudit qu'il entretenait et qui me donnait de l'urticaire, mon côté bourge petite fourmi avec plan épargne logement et j'en passe...

Par contre, un jour nous avons mis les choses à plat. Un vrai bon clash. Il en est sorti que nous nous aimions vraiment et étions prêts à avancer à deux. Avec le lot de compromis nécessaires. Cela a bien fonctionné, à coup de piqûres de rappel de chaque côté :roll:
Aussi parce que nous avons su entretenir le lien d'amour, notre lien.

Donc pour répondre à ta question, oui c'est possible mais bon sang c'est aussi exaltant que fatiguant ! Et ne nous voilons pas la face, pas si simple dans la vraie vie, la communication a aussi ses limites, n'en déplaise aux auteurs de bouquins sur le développement personnel, la vie de couple etc...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 06.06.18, 01h37 par Onmyoji
  • +2 (Encore!) le 06.06.18, 21h14 par Avalanche
  • +1 (Pertinent) le 18.06.18, 14h00 par Fabio87
Hello Perlambre,

Citation:
Aussi parce que nous avons su entretenir le lien d'amour, notre lien.


J'ai une petite question. ET ÇA A FINI COMMENT ?

Hehehe, mes excuses pour cette curiosité, j'espère que tu ne m'en voudras pas d'en savoir plus.

:roll:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 18.06.18, 14h00 par Fabio87
Interpellée par ton titre, je viens poser ma petite brique) on sait que souvent « les contraires s’attirent » tout simplement parce que l’autre est dans une logique et une approche de la vie qui nous est inconnue, donc mystérieuse, donc attirante, surtout dans la jeunesse ou lorsqu’on n’a jamais connu ça. Cette simple réalité explique déjà pourquoi bcp de relation commence avec un potentiel conflictuel important. Deuxième vérité: il y a au début d’un couple une période où chacun cherche sa place et les limites. Une étape de « répartition du pouvoir et des rôles », une sorte de lutte mi consciente mi inconsciente où chacun tente d’imposer sa personnalité, ses envies et ses habitudes, ce qui peut aussi être fait d’une façon très subtile et invisible pour l’oeil Naif. Il existe énormément de relations au Shema dominant-dominé ou l’un est plus actif et l’autre plus passif. De mon expérience, mes relations les plus significatives ont toutes connu des conflits, des clash, sortes de tests pour savoir qui on a réellement en face de nous, au delà de ce que la personne veut montrer. En titillant des points sensibles on touche l’affect et l’ego, ce qui est difficile en restant sagement dans les clous... il faut dire aussi que je suis une femme qui cherche la profondeur et l’intime de la personne et que j’ai bcp d’amies qui ne connaissent pas ça.. elles vivent aussi des relations très différentes, moins passionnées mais pas pour autant plus durables ou plus solides, tout existe! Avec le temps et les expériences, les gens savent mieux ce qu’ils veulent et ne veulent pas et si les conflits perdurent sans trouver l’emboitement Qu’ils cherchent ils partent sans demander leur reste.. gain de temps ou regrets d’avoir été trop têtu sans réel but tout dépend. ce n’est pas une formule magique qui ouvre les portes de la passion loin de là! À toi de voir
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pavé => Aère / fais plus court stp) le 13.06.18, 09h25 par Allandrightnow
  • +1 (Très intéressant) le 18.06.18, 14h00 par Fabio87
A lire / A voir en ce moment sur FTS