Discussion

La drague est surcôtée

Note : 12

le 24.06.2018 par Suprem

43 réponses / Dernière par davidoo le 26.10.2018, 22h00

Citation:
Je suis d'accord. Mais l'expérience que j'ai (et aussi celle de mon pote) est que les gens réceptifs sont une minorité, dont je fais partie d'ailleurs

Peut-être. Et alors ?

Pourquoi chercher à dissimuler son intérêt pour les sujets intellectuels pour plaire à une majorité, alors qu'en l'assumant, on peut créer suffisamment d'affinités avec des personnes partageant ce même intérêt ?

Imaginons que cela ne concerne que 5% des personnes.

Dans une grande ville, cela fera toujours beaucoup plus de personnes que ce qu'il est possible de connaître dans toute une vie.

Idem si on restreint l'échantillon aux femmes de notre tranche d'âge. Cette minorité sera toujours un nombre suffisamment grand pour nous permettre des opportunités fréquentes.

De plus, notons qu'on ne sera pas beaucoup concurrencés sur ce créneau.

Enfin, être intello, ou geek, ça n'est qu'une composante parmi d'autres d'une personnalité. On peut les articuler avec d'autres composantes. On peut bien être intello et badass par exemple. Ou intello et sportif.
D'accord avec toi sur le fond mais si tu ne vis pas dans une très grande ville tu peux vite épuiser les "réserves", quand tu es sélectif sur les endroits dans lesquels tu sors, et qu'il y a peu de renouvellement...
Sans compter que dans certaines villes les mieux de sorties peuvent être orientés vers certaines tranches de populations pas forcément/ moins portées sur la chose.
Ce qui amenuise d'autant les possibilités...

Aussi, sans chercher à vouloir plaire à tout le monde, ce n'est pas forcément les premiers sujets à aborder (Je dis ça en autant vécu le contraire), il faut donc ne pas négliger le reste (Mais c'était pas ton propos on est d'accord).
Citation:
Pourquoi chercher à dissimuler son intérêt pour les sujets intellectuels pour plaire à une majorité, alors qu'en l'assumant, on peut créer suffisamment d'affinités avec des personnes partageant ce même intérêt ?


J'ai pas parlé de dissimuler. J'ai parler de mettre en en second, et de donner l'ultra-priorité au côté émotif et positif.
Pourquoi ? Parce que c'est la stratégie directe et la plus efficace. Parce que beaucoup d'intellos ne sont absolument pas insensibles au positif et émotionnel, donc tu les choppes aussi. L'inverse est beaucoup moins vrai. L'empathie, c'est aussi aller chercher l'autre quand il le faut.

Parce que j'ai parlé de mettre en second. Ça veut donc dire que si tu tombes sur un ou une intello qui te plaît, rien ne t'empêche de laisser ressortir ton côté intello. Tu peux lancer pour tester, ou répondre si elle ou il part dans cette direction, peu importe. Normalement, tu te démarques assez vite quand tu peux répondre, et te fait même pas catégoriser intello. En plus, si tu tombes sur quelqu'un de réceptif, les affinités se font vite.

Bref, en clair, en donnant la priorité à ton côté émotionnel, tu séduis beaucoup plus que l'inverse. Et tu ne te trahis pas. Encore une fois, c'est juste de la présentation. Par contre : je suis mal à l'aise pour être « émotionnel et positif » ? C'est une question de base sur FTS.

L'intello, le nerd, c'est comme le colonisé : il est défini par défaut, en manque de quelque chose (il ne comprend pas ceci, n'est pas cela, n'a pas telle capacité, etc...). Quelqu'un de 2 fois plus intello mais qui a aussi des capacités sociales au-dessus de la moyenne ne sera jamais défini comme intello.

Et dernier point :

Citation:
sans chercher à vouloir plaire à tout le monde,


Il suffit d'être « émotionnel et positif » pour plaire à tout le monde ?
perso J'ai l'impression qu'avec l'arrivé des sites de rencontre et des appli comme tinder, plus personne n'ose drague dans la rue.

<--- Message édité : pas besoin de mettre un catalogue de sites de rencontre en lien pour appuyer ce peopos ;-)-->