Discussion

Le déclic, c'était comment ?

Note : 2
lancé par THS le 09.11.2017
5 réponses
dernier par okashi le 11.11.2017, 12h56
  • THS
  • Score : 71 - 22 ans - MBTI: ENTP
J'ai souvent une question qui me revient, comment s'est passé votre déclic ?

Donc le jour ou vous avez eu du succès. C'est arrivé à la suite de quel évènement long dévelloppement sur soi, brisage de croyances, d'égo, d'un choc émotionnel ? Qu' avez vous ressenti ?

Vous savez ce moment ou ça fait un moment que l'on veut savoir faire ceci ou cela et my god un jour sayait on y arrive, notre cerveau a enregistré le mouvement, les paroles, le rythme, la technique ou je ne sais qu'elle autre chose en rapport avec ce que la personne voulait apprendre, la gratitude est énorme à ce moment.

Un exemple vos potes vous invitent, la soirée se passe et vous décidez de finir en boîte, ça fait longtemps que vous n'êtes pas sortis, vous êtes la pour rigoler mais vous, vous allez réussir à faire ressentir des choses chez les filles et choper, parce que c'est tout vous avez compris le truc comme certains disent, tout est clair vous pouvez naviguer tranquille et plus rien ne vous affecte.

Pour ma part j'ai encore des croyances à briser mais socialement c'est beaucoup mieux, je côtoye plus de filles qu'avant et de mecs mais au fond de moi je sais que non je n'ai pas encore ressenti ce déclic final. De me dire sayait j'ai enfin l'état d'esprit du mec attirant, pas mort de faim, confiant qui assume et qui a du résultat et qui sait s'adapter selon la fille.

S 'il faut apporter des precisions faites le moi savoir.
Comme ça :

Image

Après je suis tombé dans les pommes, je ne me rappelle plus :mrgreen:

Plus sérieusement, "l'état d'esprit du mec attirant", c'est... de se sentir attirant. Je pense que ça vient progressivement, en s'améliorant sur différents points (qui font l'objet de tas d'autres articles sur FTS). Et au final, le "déclic", du moins pour moi, c'est d'accepter d'être attirant, qu'on puisse plaire à une (des) fille(s) et d'en jouer, de séduire donc.
C'est progressif aussi, ça vient avec les expériences positives.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Intéressant) le 10.11.17, 15h38 par THS
  • -Alex
  • Score : 505 - 30 ans
Cette idée du déclic, de la grande prise de conscience, c'est quelque chose de très cinématographique.

Dans la vraie vie, les progrès sont plus... progressifs justement.

C'est petit à petit, et par des efforts réguliers qu'on s'améliore et que chaque jour, on devient un tout petit peu plus confiant que la veille.

Ce n'est qu'au bout d'un certain nombre de jours que tu vas te voir agir, et te dire : "tiens, à telle époque, je n'aurais pas osé faire cela".

Il n'y a pas d'effet cliquet en développement personnel. Il n'y a pas de moment, ou de "niveau" à partir duquel on peut se dire : "ça y est, maintenant, je suis attirant, j'ai réussi, je suis heureux, je suis [insérer le mot souhaité ici], et c'est pour toujours".

Les pensées et les actions positives sont à entretenir en permanence. Dès lors qu'on se met en mode repos (ce qui arrive toujours à un moment où à un autre), on perd certaines de ses capacités sociales. Il faut à nouveau faire des efforts pour les récupérer.

Le développement personnel ce n'est pas linéaire. C'est deux pas en avant, un pas en arrière, un pas en avant, 3 pas en arrière, 2 pas en avant, 3 pas en avant, etc...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 10.11.17, 15h38 par THS
  • Ash
  • Score : 514 - 37 ans - MBTI: ENFP
Citation:
je n'ai pas encore ressenti ce déclic final.


Ne recherche pas le déclic pour le déclic. Sinon tu risques de ne pas le voir arriver.

L'une des meilleures écoles de la drague, c'est ... la drague.

Plus tu pratiques, mieux tu sais pratiquer, plus tu prends confiance en toi, ... ET plus tu prends conscience de tes manques, de tes lacunes, du travail encore à faire, ... Et parfois aussi de limites que tu n'arriveras pas forcément à dépasser.

Les déclics c'est cool, c'est fun ! Tout le monde en veut !

Mais un travail continu et persistant, de la réflexion, des remises en question (parfois difficiles), ... Tout cela t'amèneras beaucoup plus loin.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Merci ! :)) le 10.11.17, 16h32 par THS
  • THS
  • Score : 71 - 22 ans - MBTI: ENTP
Toutes vos réponses sont claires et simples, ça va dans la continuité de la voie sur laquelle je me trouve.

@ Jalapeno j'aime bien et je vais imprégner ce concept de se sentir attirant, au final quoi de plus normal.

@ Alex et ash" Le développement personnel ce n'est pas linéaire. C'est deux pas en avant, un pas en arrière, un pas en avant, 3 pas en arrière, 2 pas en avant, 3 pas en avant, etc... "
Je suis bien content de lire ça, Alex , c'est exactement ce qui se passe chez moi par moment donc c'est normal.

Profitez et avoir de la gratitude pour ces moments ou l'on fait un pas en avant et ou on prend un peu plus confiance en soi chaque jour. C'est ce que je fais au quotidien pourquoi s'arrêtait en si bon chemin. Je remarque j'ai toujours cette fâcheuse manie de vouloir séquencer les choses et au fond de moi niveau " inconscient " les interactions avec les filles, mais ça commence à se briser ça.

Merci pour les conseils, beaucoup en oublie cette petite formule, c'est dommage au vu des conseils donnés.
Je dirais que ce déclic arrive au moment ou les statistiques de fuckclose sont bonnes.

Personnellement si je vois une fille à une date, j'ai (statistique officielle d'Okashi fondée sur mes 15 dernières dates) deux chances sur trois de la fuckclose.

Du coup j'ai confiance en moi et je sais que j'ai acquis la compétence séduction.

Pour y arriver, il suffit de réfléchir à chaque échec et de continuer à progresser jusqu'au succès.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (C'est pas si simple) le 12.11.17, 20h15 par Onmyoji
A lire / A voir en ce moment sur FTS