Discussion

Mauvaise passe un peu (trop) longue

Note : 2
lancé par mootmoot22 le 15.02.2017
5 réponses
dernier par mootmoot22 le 18.02.2017, 18h40
Hola à tous, je me suis pas présenté dans la rubrique prévu à cet effet j'espère que je vais pas me faire casser la gueule pour ça... mais bon je vais le faire ici.

Pour faire bref ma situation de merde est la suivante :
J'ai jamais été un très bon dragueur, je suis passé à coté bon nombre d'occasion parce que j'osais pas me bouger le cul, mais bizarrement j'ai quand même toujours réussi à pas si mal m'en tirer, en tout cas jusqu'à mes vingt ans.
Quand je dis pas trop mal m'en tirer c'est réussir à garder 2 ou 3 sex friends joli / sympa par an, et me taper une fille qui me plait vraiment de temps en temps (mais donc rater genre 4 filles qui me plaisent sur 5).
Même si j'ai toujours voulu être meilleur dans ce domaine, j'ai réussi à pas trop me prendre la tête à ce niveau la pendant mes premières années, et je pense que c'est pour ça que ça allait un peu mieux pour ma pomme.

J'ai pas envie d'emmerder tout le monde donc je vais pas rentrer trop dans les détails, mais en gros j'habite à Montréal depuis maintenant 3 ans, et en partant de France j'était vraiment taré de la meuf avec qui j'était je savais même pas que c'était possible, ça m'a surtout vraiment étonné venant de moi (comme je disais, avant je m'en foutais pas mal). Donc voila comme un con, plutôt que de baiser à droite à gauche et me foutre à fond dans le game universitaire en buvant tout ce qui passe, ma première année ici je l'ai passé en "relation à distance" super malsaine. J'ai baiser quelques personnes et elle l'a fait aussi, on s'est fait pas mal de mal c'était complètement débile mais bon c'est fait, et c'était censé servir à quelque chose. Au final quand je suis rentré en France elle m'a fait un énorme coup de pute, moi tout m'a pété à la gueule, et ça m'a mis une énorme claque. Je suis pas du genre à me laisser crever dans une situation pareille donc j'ai tout fait pour remonter en selle, mais la plupart des retrouvailles auxquelles je m'attendais se sont mal passées, et alors que je pensais m'éclater avec des meufs tout l'été je me suis pris rateau sur rateau. En rentrant à Montréal une fille avec qui on maintenait un truc casual mais vraiment sympa, et sur lequel je comptait pas mal pour m'aider à relativiser ma "rupture", m'a annoncé qu'elle commençait à kiffer quelqu'un et qu'on devrait arrêter. C'est normal chacun vit sa vie mais
tout cet enchainement de claque dans la face m'a vraiment foutu un coup au moral et à la confiance.

1 an et demi plus tard (à peu près) j'ai toujours pas vraiment repris confiance, des KC bourré en soirée de temps en temps, 2 FC sans grand intérêt (même si assez drole), là ça va faire 6 mois quj'ai rien fais d'intéressant et je sens que ma façon d'être avec les meufs a vraiment changé et pas en bien, mais je ne sais pas comment inverser la machine.
Après ma rupture je me suis focus sur "rencontrer de nouvelles filles pour oublier l'ancienne", et je suis toujours pas sorti de ce schéma de pensée. J'essaye de pas me prendre la tête mais les filles ça a toujours été important pour moi, et depuis que ça va pas je suis vraiment pas au top, j'ai du mal à profiter de mes soirées, de mes potes etc... sans penser à ça et ça me ruine un peu la life. Maintenant je suis dans un vieux cercle vicieux genre : j'ai pas envie de penser qu'à ça car ça m'aide pas mais je ne pense qu'à ça parce que je baise pas

Je sors beaucoup je rencontre beaucoup de monde j'ai de la tchatche je pense pas être trop moche et franchement j'accroche avec pas mal de filles MAIS vu qu'une fois qc'est bien parti je me fout une pression de malade je close jamais, en tout cas pas en ce moment.

J'ai vraiment l'impression d'être dans une mauvaise passe, un phase ou rien de ce que je fais ne marche (j'ai checké mon répertoire dernièrement c'est flippant le nombre de meuf avec qui j'ai essayé et ça n'a pas marché), et j'aimerai avoir vos conseils. J'imagine que même les plus grosses machines de ce forum se retrouve parfois dans une mauvaise passe, comment vous en sortez ? Est ce que vous décidez de vous en foutre royalement jusqu'à ce que ça revienne tout seul (ce que je ne fais pas) ? Est ce qu'au contraire vous redoublez d'effort et vous ne faites que ça (ce que je ne fais pas non plus) ?

Aussi je me suis rendu compte que je ne suis vraiment pas un "dragueur", qu'avec les 3/4 des filles avec qui j'ai couché ça s'est passé très naturellement, presque la fille qui est venu se mettre à poil dans mon lit. Résultat je suis pas le mec qui va parler à beaucoup de nouvelles filles en soirée (je le fait mais sans trop réflechir), qui va danser collé avec les filles qui lui font de l'oeil, qui va insister et inviter des filles à la maison le plus souvent possible pour close. Est ce que c'est quelque chose que je devrais développer, me pousser un peu plus ?

Enfin je me suis rendu compte que je suis devenu bien trop gentil avec les filles qui me plaisent, à la limite du needy. Comment je sors de là je deviens un enculé complet ?

Ça fait quelque temps que j'hésite à poster, j'ai toujours beaucoup lu de trucs dans le genre de FTS depuis mon adolescence, désolé j'espère n'avoir pas fait trop long c'est pas un canap' de psychiatre mais là en ce moment je suis bien trop en galère.

Merci d'avance si vous prenez le temps de répondre.
Salut,

Quelques éléments de réponse en vrac, mais ça reste très perso. J'aurais géré la situation comme ça, quelqu'un d'autre aurait peut-être fait autrement.

Citation:
Après ma rupture je me suis focus sur "rencontrer de nouvelles filles pour oublier l'ancienne", et je suis toujours pas sorti de ce schéma de pensée.


J'ai connu une période similaire, et rien de positif ne peut en ressortir. Comme tu le dis, tu te mets une pression énorme, et c'est loin d'être l'état d'esprit idéal pour la séduction. Perso, ce que j'avais fait, c'était lâcher prise justement. Je m'étais concentré sur mes potes, profiter des bonnes choses que la vie offre pour remettre la séduction à sa place, si je puis dire. Ne pas en faire une priorité. Parallèlement à ça, j'ai continué à faire du sport, beaucoup de sport, d'une part pour être bien dans ma peau, sans compter les bienfaits au niveau spirituel.

Tout ça a fait que je suis (re)devenu séduisant "malgré moi", et les rencontres sympas ont de nouveau pointé le bout de leur nez. Chaque chose en son temps.


Citation:
Aussi je me suis rendu compte que je ne suis vraiment pas un "dragueur", qu'avec les 3/4 des filles avec qui j'ai couché ça s'est passé très naturellement, presque la fille qui est venu se mettre à poil dans mon lit. Résultat je suis pas le mec qui va parler à beaucoup de nouvelles filles en soirée (je le fait mais sans trop réflechir), qui va danser collé avec les filles qui lui font de l'oeil, qui va insister et inviter des filles à la maison le plus souvent possible pour close. Est ce que c'est quelque chose que je devrais développer, me pousser un peu plus ?


Déjà si des nanas se glissent toutes seules dans ton lit, c'est pas trop mal non ? que demande le peuple ?

Plus sérieusement, tu t'interroges sur ta capacité à draguer, si tu dois entrer dans une drague plus active ou non… c'est comme tu le sens. On a pas tous le même fonctionnement, on aime pas tous les mêmes choses.

Perso, par exemple, j'ai jamais été fan ni des sites de rencontre, ni de la drague de rue… bon, pour être honnête je ne peux même pas me prononcer sur ça, car je n'ai jamais réussi à franchir le pas. Mais quoiqu'il en soit, ça me rend mal à l'aise, ce que je préfère, ce sont les opportunités qui s'offrent à moi, sans forcément attendre que ça me tombe tout cuit dans le bec, mais juste réussir à choper les bonnes perches, les fenêtres de tir comme on dit.

Donc pas besoin de te mettre la pression en devenant un dragueur actif, sauf si tu es à l'aise avec ça et que tu veux plus de résultat. À toi de voir ce que tu préfères.


Et sinon ça:

Citation:
Enfin je me suis rendu compte que je suis devenu bien trop gentil avec les filles qui me plaisent, à la limite du needy. Comment je sors de là je deviens un enculé complet ?


non, hein, on est d'accord…
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 15.02.17, 20h42 par Allandrightnow
Yo merci pour ta réponse c'est cool !

Pour le sport et le lâcher prise c'est vraiment ce que je fais depuis quelques semaines mais ça fait plaisir d'entendre que c'est la bonne voie !

Pour les nanas qui se glissent dans mon lit, exagération totale mais disons que je n'ai jamais eu vraiment à pousser le truc, à être vraiment genre mâle "dominant" ou alpha ou à vraiment devoir séduire, les choses s'enchainaient bien et hop. Maintenant que je suis un peu plus vieux, dans une plus grande ville avec plus de filles à rencontrer, je me rend compte que je sais pas vraiment "séduire" et je vois pleins d'occasions (de fenêtre de tir) me passer sous le nez, alors que des potes qui sont habitués à y aller un peu plus directement s'amusent plutôt bien. Pourtant j'essaye d'escalate, de ramener à la maison etc... mais en ce moment rien ne marche.
Ma question était donc pas vraiment dois je gamer dans la rue, sur les sites de rencontres etc... même si par là tu as répondu à une question que je me posais depuis quelques temps, mais plutôt est ce que je dois y aller un peu plus comme un bourrin en me foutant des rateaux (la réponse est surement oui)

Et enfin, quand je parlais de devenir un enculé complet c'est ma façon de parler qui est comme ça, je me suis rendu compte que ces dernières années plutôt que d'essayer de close à tout prix et le plus vite possible j'ai commencé à prendre mon temps, à vraiment voir si la fille me plaisait et à essayer de faire les choses bien pour elle, genre pas tout faire pour la ramener alors qu'elle est bourrée ou la coller et l'embrasser en club à l'arrach' mais plutôt aller boire un café, chiller un peu ensemble et voir si ça se passe. Malheureusement même avec des filles bien je me fais friendzone en rafale alors que je vois des potes bien trop lourd, pas vraiment intéressant et qui font ça sans aucune classe ramener des filles assez facilement.
C'est pas simplement une question de gentil ou de "bad boy" je pense pas être devenu un minet du genre pote gay confident mais il y a un petit quelque chose qui me manque en ce moment et j'ai du mal à mettre le doigt dessus
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 17.02.17, 21h24 par Bald_Soprano
Je comprends mieux ton questionnement et il est tout à fait légitime.

En revanche essaie de ne pas tomber dans le travers "je n'y arrive pas parce que je suis pas un mâle alpha, je fais trop gentil, il faut que je sois plus bad boy".

Essaie de prendre du recul par rapport à tout ça.

Comment est-ce que tu t'y prends pour aborder ? comment poursuis-tu l'interaction ? comment s'y prennent tes potes qui arrivent à choper ? ciblent-ils les mêmes nanas que toi ?

Si tu veux plus de résultats, tu en auras certainement plus en te bougeant plus: Check. En te foutant des râteaux: Check. Mais pas "comme un bourrin" sans te poser de questions et en répétant (peut-être) les mêmes erreurs.

Si tu le sens tu peux commencer un journal sur le forum, ça peut aider d'avoir un retour sur la manière dont tu t'y prends, ça te permet toi aussi d'y revenir et de voir ta progression.
Hello,
Le petit truc qui te manque : confiance en soi/estime de soi.
Mais tu le savais déjà un peu au fond de toi je suis sur !
Pour répondre à ta première question oui le needy va falloir arrêter mais après c'est une démarche personnelle et pour se "soigner" ça dépendra le temps que tu peux/veux accorder à résoudre le problème.
allez bon courage ca va venir ou revenir un jour ne t'inquiete pas ;)
Bald_Soprano
C'est ce que je voulais dire par rapport à ça oui je me suis mal exprimé, je sais que la solution n'est pas d'essayer de devenir un bad boy ou quoi on est plus au lycée, je pense que ce qu'il faut que je cultive c'est un peu de détachement par rapport à ça.

Comme je disais j'aborde peu en soirée et j'aimerais le faire un peu plus... Quand je le fais c'est que j'ai qqch à dire qui va bien avec la situation ou le contexte.

Aborder en soirée un peu plus à froid genre "hey salut ça va" sorti de nul part je le faisais un peu il y a quelques années puis depuis quelques temps plus du tout, surtout parce que je me demande trop quoi dire ou que je ne veux pas passer pour un gros lourd.
Je sais c'est l'erreur du débutant total mais j'ai du mal à contourner ça, je n'arrive plus à me pousser comme avant, à la place je me dis "mouais je m'en branle" pour ensuite le regretter après ou le lendemain.
Si vous avez une petite idée pour se pousser à porter un peu plus ses c**** dans ses moments là je suis preneur aha..!

Quand par contre je rencontre de nouvelles meufs, l'interaction se passe souvent vraiment bien au début, puis rien n'aboutit parce que je n'escalate pas ou mal, je veux faire les choses trop "bien" ou trop subtilement et plutôt que de danser un peu avec et d'essayer de Kclose je fais le mec trop gentil (pas forcément needy à ce moment).

J'arrive pas trop à voir ce que mes potes qui chopent font vraiment différemment justement, ils parlent à plus de nanas différentes déjà c'est sur, mais c'est surtout dans la conclusion je pense.
Souvent moi quand tout se passe bien et qu'il commence à y avoir moyen je commence à me foutre la pression, à perdre un peu mes moyens genre à devenir un vrai AFC.
Le reste du temps ça va je suis plutôt cool et tout, c'est pour ça mon problème en ce moment est pas vraiment d'attirer les filles mais vraiment de réussir à conclure.

C'est une bonne idée le journal merci je vais faire ça !

ANormalGuy yes c'est surement ça ..!
Le truc c'est qu'une bonne partie de ma confiance / estime de moi a jusqu'à maintenant beaucoup reposé sur le fait de choper des meufs ou pas ... Donc quand tout se passe bien beeen tout se passe bien dans ma tête et quand c'est un peu plus de la merde bah dans ma tête c'est le chaos..
Car dans les autres domaines j'ai pas vraiment de problème d'estime de moi, je trouve que je suis un mec plutôt cool, plutôt intéressant je fais pleins de trucs j'ai pleins de potos je suis à l'autre bout du monde je fais un max de musique je gère mes études je travaille à coté donc il y a peu de moment ou je me dit "wah je suis une merde / je suis moins bien qu'un autre etc...". Par contre oui dés qu'on parle de fille là ça m'arrive de me dire que je suis une daube en ce moment héhé.

C'est quoi la démarche personnelle que je devrais entreprendre pour me soigner selon toi, tu as quelques idées ?
J'aimerais vraiment arrêter de me prendre la tête la dessus et que ça redevienne un plaisir de séduire donc vos conseils m'aideraient beaucoup !

Et juste comme ça aha, je me suis tapé une collègue de taff avant hier soir comme ça sorti de nul part, c'est cool elle est pas trop mal après c'était pas du tout quelqu'un que j'avais prévu de choper et pas sur que ce soit mon meilleur choix stratégique ça me fout dans une situation très bizarre...

Bref aha merci pour vos réponses
A lire / A voir en ce moment sur FTS