Discussion

Passer du punter au seducteur ?

Note : 34
lancé par Eikyu le 23.03.2008
40 réponses
dernier par Oldboy le 24.12.2011, 13h10
Salut,

Alors j'ai 27 ans ça fais maintenant un peu plus de 5 ans que je fréquente des escort... A vrai dire je n'ai jamais eu de relation avec une femme sans payer...
Etant habitué a tout avoir tout de suite on va dire, je n'ai jamais ressenti la nécessité de séduire...
Mais voilà autour de moi voyant mes amis "evoluer" se caser ect,, je me dis que je devrais mettre ma "carriere" de punter au placard pour me consacrer au game.
Mais voilà est ce réellement possible apres tout ces années a fréquenter des escort ?
Je me le demande, ça serait cool si il y avait des personnes dans le meme cas que moi sur ce forum qui pourrais partager leur expérience.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (OMG) le 08.03.11, 23h29 par Mclovin
Est-ce que tu pourrais nous en dire plus? Peut-être, nous raconter ton passé, ton histoire avec les femmes, dans quel contexte tu en es venu à fréquenter des escort girls? Pourquoi?
IL n'y a aucune raison que tu n'y arrives pas. Il y a même plus de chance que tu réussisses mieux car tu as déjà pas mal d'expériences sexuelles. Tu seras donc à l'aise (normalement) avec le sexe.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) par QFR
  • +1 (Il y'a du vrai...) le 20.12.11, 22h55 par Exacompta
Citation:
Est-ce que tu pourrais nous en dire plus? Peut-être, nous raconter ton passé, ton histoire avec les femmes, dans quel contexte tu en es venu à fréquenter des escort girls? Pourquoi?


Mon histoire avec les femmes , comment dire j'ai toujours entretenu des rapport conflictuelles avec les femmes en général, que ce soit amie ou "essai" de conquête.
Pourquoi ? Disons que j'étais jeune et impatient et je manquais grandement de confiance en moi, après d'inombrables rateaux et ayant les moyens financiers je suis tombé dans les escort et c'est devenu une vrai drogue.
Tellement que je ne faisais meme plus attention aux femmes dans la rue par exemple il m'est meme arrivé de me priver de bouffe et faire des économies folles pour rencontrer une fille qui m'avait plu.
Rajoutons a celà que mon cercle d'amiEs n'est pas très vaste pour ne pas dire quasi inexistant. Non clairement je me suis coupé du "monde féminin".
Pourquoi je fréquente des escorts ? Bha au début cetait pour découvrir sans prise de tête le corps féminin et assouvir mes pulsions. Puis au fil du temps, c'était tellement facile que je m'y suis accomodé, la facilité et le fait que voilà j'ai pas trop besoin de me prendre la tete m'a conforté dans cette drogue..

Citation:
IL n'y a aucune raison que tu n'y arrives pas. Il y a même plus de chance que tu réussisses mieux car tu as déjà pas mal d'expériences sexuelles. Tu seras donc à l'aise (normalement) avec le sexe.


Ok.
A l'aise c'est vite dit, depuis tt ses années j'ai encore du mal a me déshabiller complétement. Je sais pas j'ai un peu l'impression de me faire baiser et "violer", mais je kiffe ce sentiment, enfin bref je suis un peu chelou je penses :p
  • QFR
  • Score : 266 - 27 ans
T'es dans ta réalité.

Au final, ça reste une sorte de zone de confort.

Faut en sortir.

Pour ça, faut être confronté à la réalité.

Tu peux sortir, avec 20€ en poche et pas de CB, tu sera bien obligé de te bouger le cul si tu veux tremper le beignet.

Fais la paix avec toi même pour la confiance et multiplie les interactions avec les gens (tous, les SHB, les 6, les vieilles à la poste, etc.); faut refaire tes skills.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +3 (+1) par cerbere
  • +1 (Absolument) le 22.02.11, 08h51 par olivier
  • +1 (+1) le 22.02.11, 13h41 par Blusher
Yep mec, t'a vécu des trucs. Maintenant, ce serait dommage que toute ta vie se limite à ça. Il existe des quantité de filles avec qui tu pourras parler, rire, baiser... Maintenant, on va pas se la raconter bisounours. Je pense que t'as des valises assez lourdes, et tu devrais commencer par faire un bon tri avant de pouvoir aller de l'avant. Je te conseille de potasser la section inner game pour arriver à te kiffer.
Un truc qui n'est p-e pas assez dit dans les forums de séduction. le sexe est la chose la moins intéressante dans le game. c'est un bonus. Rien de plus. Si tu te mets dans le game, ne le fait pas pour te "taper" des nanas (même si la majorité des gens y viennent pour cette raison) mais pour augmenter tes skills sociales, rencontrer des gens intéressants (parfois), t'amuser (souvent) et surtout t'améliorer (toujours).

Good luck.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +3 (100% d'accord) par sexy lover
  • +1 (+1) par tchouMi
  • 0 (Pas convaincu) par Daz
  • 0 (Trop dogmatique) par Arsène Lupin
  • 0 (Trop dogmatique) par Letstat
  • +1 (100% d'accord) le 15.08.11, 16h06 par m.lafourche
Bonjour,

J'édite un message qui a 2 ans. Pourquoi? Pour laisser mon témoignage pour les générations futures (enfin ceux dans le même cas qui tomberaient sur ce sujet). Pour donner un message d'espoir.

Un exemple personnel:
Moi aussi, il y a quelques années (2?3?), quand j'avais vers les 18/19 ans et très peu d'expériences sexuelles, j'ai voulu aller voir des spécialistes du sexe pour me décoincer. Historiquement, les hommes l'ont toujours fait (noblesse, armée), c'est un désir presque naturel je crois. Et c'est la facilité.

Je pense que ce qui m'a retenu, c'est mon éducation pro-féministe et le fait d'exploiter le corps d'une femme (+/- contre son gré, il faut l'avouer) était insupportable à mes yeux.

Puis, j'ai découvert le game. Après 1 an de théorie, je me suis mis à la pratique. Après 6 mois de pratique (ajd donc) j'ai serré ma première copine. On va faire du sexe la semaine prochaine.

Comment je suis arrivé jusque là?

A force de motivation bien sûr.

Aussi car j'ai fait une psychothérapie.

C'est le point où je veux en venir. Le sexe, la pornographie, les prostitués, les sentiments déclenchés par le fait d'aller voir des prostitués (puissance/dénuement) donnent aussi lieu à des ADDICTIONS.

Comme toute addiction, cela peut être SOIGNE. Il y a pour cela 2 grand type de thérapie très viables:

- l'analyse psycho-dynamique (type psychanalyse/entretiens avec psychologue clinicien): il s'agit là de parler de soi, de ses théories, et bien sûr de son addiction et subtilement abréagir le problème. C'était des entretiens comme cela que j'ai fais.

- la thérapie cognitivo-comportementale: là ce serait davantage des rendez-vous avec un spécialiste (cf site de l'AFTCC) pour se donner des "objectifs" et les atteindre. Là, je ne m'y connais pas, mais je crois qu'on peut classer certains bootcamp comme des TCC (pour illustrer).

En gros: pour couper les mauvaises herbes d'une pelouse (votre addiction), le spécialiste TCC coupe l'herbe chaque fois qu'elle repousse tandis que le psychanalyste arrache la racine.

Ce conseil est (d'après moi) valable pour toute autre situation problématique (dont les one itis, qui ne sont rien d'autres que des obsessions).

N'ayez pas peur du spécialiste.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 20.02.11, 15h20 par MaryMorgane
  • +2 (Bonne idée !) le 20.02.11, 18h58 par Banshee
  • +1 (Constructif) le 14.08.11, 06h47 par Rasp
  • 0 (Pas convaincu) le 22.12.11, 23h45 par Ice Mc
J'aimerais bien savoir comment a évolué l'auteur du message, il est toujours sur le forum ? Quelqu'un sait comment ça s'est passé pour lui ? (j'imagine que non mais sait-on jamais ^^)
Coucou : )
Ben,j'avouerais que si je n'avais pas eu de réponse par mail à ce post je ne serais pas passer sur le forum.
un peu suite a ce post j'ai essayé de séduire dans la rue j'ai décroché un rendez vous mais ça n'est pas aller plus loin que ça , faut croire que j'ai été inintéressant =p
après ben ... j'ai arrêter toute relation avec les femmes pendant 1 an
et depuis j'ai repris les prostituée aléatoirement je dirais avec des blanc de 5 à 6 mois.
Ah quand je regarde les précedents post je cerne a peu pres le probleme qqun disait
"ouais mais il y a pleins de filles avec qui tu pourrais t'amuser ou rire" il est bien la le problème je ne m'amuse jamais et ne ri jamais. Je suis un grand mélancolique chiant au possible, du coup c'est sur c'est tout sauf séduisant :p
Bref tout ça pour dire que pour moi en tout cas, je veux dire que quelqu'un qui se fait dépuceler par une prostituée de nos jours à mon avis à peu de chance d'en sortir si il prend gout à ça.
Apres comme partout je pense que il y a des cas à part mais bon c'est mon avis.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Il y'a du vrai...) le 13.08.11, 20h22 par Spitzer
Citation:
"ouais mais il y a pleins de filles avec qui tu pourrais t'amuser ou rire" il est bien la le problème je ne m'amuse jamais et ne ri jamais. Je suis un grand mélancolique chiant au possible, du coup c'est sur c'est tout sauf séduisant :p


On n'est pas "mélancolique chiant" par hasard. Tu l'es en raison de ton histoire, de ton éducation, de tes fêlures.

Un bon thérapeute peut t'aider à remettre ces choses en place et t'aider à réapprendre à apprécier la vie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) le 22.02.11, 09h18 par Dreïev
**edité pour raisons persos**
Je suis dans le même cas que toi. J'ai essayé de bien potasser la méthode Mystery, j'ai même trouvé un wing avec qui je suis allé faire des TP dans des bars. J'ai vu de mes propres yeux comment ces techniques fonctionnaient pour lui. Il réussissait à aborder un groupe de filles (2 ou 3 en général) et ils les ramenaient vers notre table. J'en profitais pour faire la conversation à celle qui me plaisait. Mais au bout d'un certain moment j'avais comme un blocage, même si celle-ci avait lancé des IOI que j'ai appris à repérer (confirmés par mon wing). Non, j'avais juste plus envie. Juste envie de rentrer chez moi et dormir. Donc lorsque tu dis que :

Citation:
quelqu'un qui se fait dépuceler par une prostituée de nos jours à mon avis à peu de chance d'en sortir si il prend gout à ça.


je suis tout à fait d'accord avec toi.

Après pour ce qui est des diverses thérapies proposées dans ce sujet, je reste très sceptique. Je préfères dépenser 50 euros une fois par trimestre pour être en compagnie de très jolies professionnelles au puticlub ou au FKK que de faire des séances hebdomadaires à 40 euros de l'heure pour une hypothétique guérison.
Fuite de la réalité, probablement. Mais je pense qu'il en est de même pour l'apprenti séducteur qui se gonfle artificiellement son égo à force d'articles et de livres.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Pffff.....) le 14.08.11, 18h31 par Party Time
Eikyu a écrit:
Bref tout ça pour dire que pour moi en tout cas, je veux dire que quelqu'un qui se fait dépuceler par une prostituée de nos jours à mon avis à peu de chance d'en sortir si il prend gout à ça.
Apres comme partout je pense que il y a des cas à part mais bon c'est mon avis.

Perso j'ai eu affaire à une pro pour ma première fois et peut après je serrais ma première copine. Ca m'a peut probablement libéré et aidé en plus, mais j'étais dans une démarche ou je cherhais à touver une copine.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 14.08.11, 21h20 par Spitzer
Et un des potes les plus chaud que je connaisse, sa première relation ça a été avec une prostituée à quinze ans, et en plus c'est son oncle qui l'a ramené.

Citation:
Après pour ce qui est des diverses thérapies proposées dans ce sujet, je reste très sceptique. Je préfères dépenser 50 euros une fois par trimestre pour être en compagnie de très jolies professionnelles au puticlub ou au FKK que de faire des séances hebdomadaires à 40 euros de l'heure pour une hypothétique guérison.
Fuite de la réalité, probablement. Mais je pense qu'il en est de même pour l'apprenti séducteur qui se gonfle artificiellement son égo à force d'articles et de livres.


Donc, tu ne veux pas véritablement changer.
Citation:
Après pour ce qui est des diverses thérapies proposées dans ce sujet, je reste très sceptique. Je préfères dépenser 50 euros une fois par trimestre pour être en compagnie de très jolies professionnelles au puticlub ou au FKK que de faire des séances hebdomadaires à 40 euros de l'heure pour une hypothétique guérison.
Fuite de la réalité, probablement. Mais je pense qu'il en est de même pour l'apprenti séducteur qui se gonfle artificiellement son égo à force d'articles et de livres.

Cet apprentissage de la séduction va beaucoup plus loin que de serrer une simple nana. En même temps que la découverte du game, tu vas prendre conscience de plusieurs choses qui ne vont pas dans ta vie.
Sur le forum, il y a un article Peu d'entre vous y arriveront qui résume le parcours de l'apprenti séducteur. Si tu as la volonté de changer quelque chose, les moyens sont à disposition pour y arriver à plus ou moins long terme.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (C'est pas faux) le 14.08.11, 21h18 par Spitzer
Citation:
Après pour ce qui est des diverses thérapies proposées dans ce sujet, je reste très sceptique. Je préfères dépenser 50 euros une fois par trimestre pour être en compagnie de très jolies professionnelles au puticlub ou au FKK que de faire des séances hebdomadaires à 40 euros de l'heure pour une hypothétique guérison.
Fuite de la réalité, probablement. Mais je pense qu'il en est de même pour l'apprenti séducteur qui se gonfle artificiellement son égo à force d'articles et de livres.


Ya du vrai dans chaque intervention mais disons voilà faut ârreter de se lamenter a un moment.
Genre ouais je suis condamné aux prostituée car je me suis fait dépuceler comme ça c'est vraiment trop facile...
Je vais te dire que c'est surtout très triste en soit si ça reste l'unique moyen d'avoir des relations encore plus dramatique quand tu es jeune (19 ans c'est marqué sur ta fiche perso ..)
Moi tu sais un truc qui m'a marqué ?
ya quelques années de cela disons dans mes débuts dans le monde de la pros je suis allé voir une escort (100€ l'heure, (ce qui reste énorme je l'accorde ) ) yavait de la qualité de la discussion tout ce que tu voulais bref, c'etait sympa...
Mais a la fin de nos "ébats" j'avais toujours des remarques du style : oui mais pourquoi tu te cherches pas de copine ? tu te rends compte que c'est quand même triste que je suis la première a t'avoir fait connu ça et ci et ça ?
en y repensant elle avait trop raison...
Je veux dire bon je peux pas trop te juger non plus, j'ai fait pire je pense a ce niveau :\
Depuis ce post la situation a évolué en bien pour moi, je n'ai pas de copine mais j'ai pu avoir des coups d'un soir sans problème . ( 2 ou 3 en l'espace de 2 ans :o), je n'ai pas pour autant arrêter la pros mais c'est beaucoup moins régulier ( trimestriel aussi je dirais )
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Constructif) le 14.08.11, 19h28 par Ozone
  • +1 (Intéressant) le 14.08.11, 21h19 par Spitzer
  • +1 (Like !) le 17.08.11, 14h42 par Serial
Je ne dis pas que celui qui se fait dépuceler par une pro est condamné, je parle de celui qui y prend goût.

Ces lieux balaient de nombreuses idées reçues sur ce métier. Ex : "les jolies pro sont réservées aux footballeurs et aux milliardaires", "les bordels sont des endroits malsains où les MST vous guettent". Non, tout se fait très proprement par de très jolies filles. Un traitement idéal des symptômes, mais pas du mal je vous l'accorde. Mais si l'on assume ses échecs, on peut très bien vivre avec ce mal, et c'est mon cas.
La grande question c'est : et ensuite? Niquer une fois par trimestre moyennant finance te convient a 19 ans mais a 30 ou a 40? La différence sera dans le fait qu'après 20 ans a n'avoir que des relations tarifées tu risque d'avoir bien plus de mal a draguer que celui qui se sera sorti de ça a 20 ou 25 ans. Ton image de la séduction et des femmes sera totalement déformée par ton expérience et tu n'auras plus qu'a leur demander une carte de fidélité (après la carte BUT, la carte PUTE :roll: ).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 15.08.11, 03h22 par Terrigan
  • +1 le 15.08.11, 21h22 par Spitzer
Si au fond cela lui convient...
Moi je voulais passer par là, au final, je n'y suis pas allé. Je pense que ça m'aurait servi d'un point de vue technique sexuelle mais c'est tout...
Il ne faut attendre que ça. En charmante compagnie certes, mais c'est tout.
Mais si quelqu'un s'en satisfait, pourquoi pas? Il n'y a pas de mauvaise manière d'être heureux tant que l'on fait pas chier les autres.
Par contre cela peut être un facteur de procrastination si tu veux changer et séduire au long terme.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 15.08.11, 21h22 par Spitzer
  • +1 (+1) le 16.08.11, 10h44 par Llyandre
A lire / A voir en ce moment sur FTS
Les différentes rubriques de FTS
cron