Discussion

Plan cul trop d'attachement, la séparation est difficile

Note : 4
lancé par Mililux le 06.07.2017
5 réponses
dernier par The_PoP le 30.07.2017, 15h32
Ça fait 7 mois que je le connais, 6 mois qu'on a eu une relation qui était clairement un plan cul à la base. Jusqu'à ce qu'on dérive à aller au ciné, au resto, se faire des câlins, des films et se balader ensemble. On a même fini par être exclusif et à ne plus coucher ensemble à la fin, juste dormir ensemble et partager notre quotidien.

- 2 fois il a dit qu'on était ensemble en public (sa meilleure pote dit que je suis "sa copine"). mais en disant plus tard que "c'était pour faire genre!" (LOL)

- On est attaché, on s'aime vraiment bien et on ne voulait pas que ça s'arrête. Je suis tombée amoureuse, c'était impossible que ça n'arrive pas vu notre proximité (2 fois par semaine, sms H24).

- Après lui avoir dit que je déménageais 1 mois après, et après une soirée, saoul, il a couché avec une autre, un coup d'un soir qu'il voulait que j'oublie car je valais largement mieux que tout ça et qu'il fallait que ça continue entre nous. Ce soir là quand je l'ai appris, nous avons eu une discussion très franche où j'ai pleuré car blessée (il n'a pas respecté l'exclusivité..), il s'est senti vraiment mal et nous avons passé deux jours non stop ensemble. Il a eu très peur de me perdre.

- Après il a eu un rencard avec une fille, (une pouf dont je me passerai de commentaire...) il n'était pas enthousiaste et ne cherchait rien de particulier. Ça n'a rien donné mais le mal est fait. D'ailleurs j'étais à l'hôpital ce weekend là à 200km de chez lui, il était très inquiet mais disait être fatigué de notre relation et ne pas savoir ce qu'il voulait.

- Il est devenu bizarre d'un coup, il était pensif, perturbé et n'avait plus envie de rien. Perte totale de libido, mais il désirait quand même passer du temps avec moi et était adorable.

- Il écoutait des chansons d'amour en me caressant doucement les cheveux et en disant "C'est ça que j'écoute quand je suis tout seul dans mon lit à pleurer la nuit.." Il était très sérieux, et c'est un garçon sensible mais ça m'étonnait de lui.

- Il se faisait passer en priorité, me délaissait pour passer toutes ses soirées avec ses potes, en me laissant sans explications alors que je déménageais 3 semaines après. Il était égoïste, je l'ai assommé de reproches parce qu'il ne me respectait pas certaines fois, on aurait dit qu'il en était conscient mais qu'il se sentait mal.

- Il m'a avoué avoir pas mal de soucis en ce moment, pb d'argent et autres, qu'il n'y avait qu'avec ses amis qu'il n'y pensait pas, il pense à bcp trop de choses. Je cite "C'est pas toi, c'est moi. C'est pas ta faute mais c'est toi qui morfle. J'ai pas envie d'en parler, j'ai envie de rien je cherche rien"

- J'ai essayé de comprendre, étant impulsive et reine des crises à répétition, je me suis calmée pour lui dire que j'étais présente. Mais il ne répondait pas toujours à mes messages et à force j'en renvoyais encore plein, ça l'a saoulé. J'avais envie que ça se termine car j'étais vraiment fatiguée et je ne méritais pas de supporter son comportement actuel, même s'il avait des soucis.

- J'ai été lui rendre visite pour lui rendre un gilet disant "je ne veux rien garder de toi", au fur et à mesure de la discussion (il travaillait sur ses soucis financiers et pro, et était crevé du boulot), il ne me retenait pas quand je disais "Je pars vendredi, si on ne se revoit pas avant, bonne continuation". Quand je lui demandais des explications il a simplement répondu que je commençais à le saouler avec mes messages alors qu'il profitait seulement d'être avec ses potes. Après avoir dit que j'avais aussi besoin d'espace, il a dit "faudrait peut être que ça s'arrête alors..." d'une petite voix, j'ai formulé la suite et il acquiecait, répondait "hum", mais ne m'a pas retenu.

J'ai vécu ça comme une "séparation" d'un commun accord (pour un plan cul c'était tout comme une séparation de couple), mais avec le temps je me demande s'il n'a pas réagi ainsi à cause de l'énervement.

Le soir il attendait mes messages sur notre conversation, deux jours après on se parlait normalement. Il a suffit que je refasse une crise lorsqu'il a essayé de me rendre jalouse pour l'énerver à nouveau. Depuis j'ai fait un yoyo en revenant vers lui comme si de rien était, en lui proposant même un strict plan cul "pas de prise de tete, que du cul", ce à quoi il a répondu "non c'est bon merci".

Je sens de la rancoeur, parce que depuis il ne me parle plus, ne me répond plus.

Ca fait une semaine qu'on ne se parle plus, je lui avais envoyé un message lors de mon déménagement pour lui dire que j'emménageais à nouveau après ma saison dans la ville où nous étions, pour mes études, et que si cet éloignement était pour mieux se retrouver à mon retour j'étais ouverte à une possible "entente" (c'était lui qui m'en parlait avant, de continuer si je restais dans cette ville). Je souhaitais montrer que la porte n'était pas entièrement fermée, parce que cet éloignement sera salvateur pour lui comme pour moi.

Il ne cherche rien d'autre, ne voit aucune autre fille. Il continue à regarder tout ce que je mets sur les réseaux sociaux. Et a même été ruminer chez son meilleur ami en mettant sur son profil "Tu vois pas tous les sentiments perdus ici :'( :'(" et en écoutant des chansons d'amour tristes. Le lendemain ils sont sortis à la plage pour se changer les idées.

Il semblait déjà mal à cause de ses soucis, mais je vois maintenant qu'il est triste à cause de moi et je sens de la rancoeur je ne sais pas pourquoi.
Je tiens à ajouter que nous avions passé 4 nuits ensemble en une seule semaine, juste avant que l'on se dise que c'était fini.

4 nuits à l'image des autres et des moments passés ensemble : d'un naturel étonnant, avec une véritable routine de couple dans laquelle il était bien et j'étais bien aussi.

Après chaque personne est différente, lui c'est un homme de 28 ans qui a des difficultés à avoir une relation de plus de 5 mois depuis quelques années, il travaille, est rigoureux, ne sort que le weekend, c'est quelqu'un de somme toute très sérieux. C'est un séducteur, il avait un tableau de chasse important en me rencontrant et s'est concentré sur moi seule pendant ces 6 mois, au début il semblait avoir trouvé "la perle rare" et en parlait à tous ses amis, c'est lui qui a tout fait pour garder cette relation au fil du temps.

Je l'ai beaucoup comparé à d'autres hommes que j'ai pu rencontrer, que ce soit dans une relation qui m'a affecté directement ou non et je n'ai pas vu quelqu'un de foncièrement méchant ou de manipulateur. J'ai vu mon père mentir de manière rude à ma mère alors qu'il l'a trompait; c'était à 1000 lieux du regard triste que j'avais devant moi lorsque mon copain/plan m'annonçait avoir couché avec une autre.

Pendant ces 6 mois on a toujours été sincère l'un envers l'autre, aucune manipulation, aucune indifférence. Même si lui ne voulait pas de couple quand moi j'aurais aimé à la fin, comme me disait une amie cette relation était "réciproque".

Maintenant j'aimerais tellement qu'il revienne, qu'on reparte sur de bonnes bases. Je sais qu'il faut du temps encore, l'été sera surement une bonne pause. Mais j'ai peur qu'il m'oublie, qu'il me laisse en se disant qu'il a subi ma décision d'arrêter.

Difficile de rester objective, j'ai, fort heureusement des amis qui sont des conseillers et des soutiens importants chaque jour. Quel est votre avis?

Messieurs est-il normal de pleurer une fille qui n'était que votre "presque copine"? Que devrais-je faire? Le laisser et le recontacter dans quelques temps?

Après cette expérience je vois les différences de perception et de compréhension entre hommes et femmes, le livre de John Gray fut une belle découverte pour le coup!

Merci pour ceux qui ont pris le temps de lire et de répondre, vos conseils seront toujours les bienvenus!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Oublie la) le 08.07.17, 12h10 par DamienJd
  • 0 (Oublie la) le 01.08.17, 12h19 par Apheleia
Attends de le revoir en vrai. Arrêtes de le fliquer sur les réseaux sociaux. Vis ta vie en attendant.

Quand tu le reverras physiquement vous pourrez toujours mettre les choses au clair et si d'ici là tu as envie de lui donner une chance et que vous voulez aller plus loin, ça se fera après avoir su vivre sans s'obnubiler du passé et de ce qui aurait pu être.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (En effet) le 08.07.17, 07h11 par DamienJd
Salut Mililux,

je pense que tu devrais oublier ce garçon, en profiter pour t'occuper de toi et vivre ta vie. De ce que tu nous décris, il a l'air de vouloir tous les avantages d'une vie de couple sans l'assumer ouvertement.

Dire en public "c'est ma copine" pour dire "c'est pour faire genre!" en privé, c'est inélégant et preuve d'un sacré manque d'empathie. Tu dis que c'est un séducteur, j'ai l'impression qu'il te garde sous le coude, qu'il veut ton attachement, mais que quand tu le verbalises, il prend ses distances. Quelqu'un qui n'assume pas, en sorte. Et rien que pour ça, je crois que cette relation est vouée à l'échec pour toi, tu n'en tireras que frustration.
  • Snow
  • Score : 198 - 26 ans
De ce que j'ai lu le gars a quand même l'air un peu paumé. Difficile de construire quelque chose avec quelqu'un qui semble assez instable...

Il t'as plus ou moins fait savoir qu'il ne voulait plus que vous soyez ensemble. Le mieux à faire pour toi est je pense de prendre de la distance et de ne plus lui parler.

Il a l'air de te faire plus de mal qu'autre chose et je le trouve pas très correct dans sa façon de faire.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) le 08.07.17, 15h55 par Apheleia
  • +1 (Tout à fait !) le 09.07.17, 03h35 par DamienJd
  • +1 (100% d'accord) le 09.07.17, 11h55 par The_PoP
Merci pour vos réponses et vos conseils!

En effet le plus important est de me retrouver et de m'évader des aspects négatifs de cette relation. J'ai aussi pas mal de travail à faire sur moi encore...

Depuis notre "séparation", il est devenu très bizarre. Il ne sortait plus trop, ou s'ennuyait en soirée, il devenait plus "coincé" et prude qu'avant (alors qu'au tout début de notre relation c'était un chaud lapin), ne me répondait pas mais suivait toujours ma vie sur les réseaux.

J'ai voulu lui parler, prendre de ses nouvelles. Pas de réponse.
Puis j'ai dis que c'était dommage, parce que c'est aussi difficile pour moi, pas que pour lui, cette situation. Finalement il a répondu, de manière concise.

Il est revenu de lui même quelques heures après pour papoter un peu, savoir où j'étais, avec qui. Une discussion comme lorsqu'on se fréquentait.

Le lendemain il regardait un film qui est l'un de mes préférés, j'ai envoyé un message en rigolant, pour finir on a déconné quelques temps dessus. "Je connais les répliques par coeur!" ce à quoi il avait répondu "Oui je sais...", un peu de nostalgie.

Enfin quelques jours plus tard il est revenu à nouveau prendre des nouvelles, et surtout : pour savoir si j'avais trouvé quelqu'un depuis. Lui, comme je m'en doutais, n'a personne et ne cherche pas à trouver quelqu'un. Donc je lui ai expliqué que moi non plus, que je n'avais pas forcément la tête à ça en ce moment.

J'étais même surprise d'apprendre qu'au bout d'1 mois et demi, il n'était même pas "en manque" de sexe, alors que comme je le disais plus haut, au tout début de notre relation j'avais l'image d'un séducteur qui tirait son coup tous les weekends. Il a fortement changé en 6 mois avec moi...

Depuis cette discussion plus de nouvelles, ça fait 2 semaines. Néanmoins il continue à me suivre partout, j'ai notamment mis en évidence le fait que je rentrais dans notre ville dans 3 semaines, histoire qu'il sache qu'il ne reste peu de temps avant mon retour.

Il semble mieux depuis que le contact a été rétabli tranquillement et que je lui ai dis que je n'avais personne. Il sort avec ses copains, il rigole et part en weekend chez ses parents. Toujours aucune autre fille de son côté, il ne cherche personne, même pas un plan cul ou un coup d'un soir.

Je suis vraiment étonnée de son comportement et j'avoue ne pas trop savoir à quoi ça correspond. Dans tous les cas ses messages montraient clairement quelqu'un qui ne lâchait pas l'affaire et qui ne passe pas à autre chose, je me demande même si c'est pas volontaire.

Pour rester le plus objective possible, j'essaie de faire le moins de suppositions ahah!

Je rejoins la première réponse par Nonchalance en ce qui concerne d'attendre de le revoir en vrai, pour le moment je suis dans l'incapacité de le revoir et je pense que ce n'est pas une bonne solution. Il reste 3 semaines, c'est court, si je dois le revoir ça arrivera à partir de ce moment.

De même pour les deux autres réponses, je ne souhaite pas être avec quelqu'un d'indécis, j'ose espérer que deux mois de distance pourraient sûrement lui faire comprendre certaines choses. Maintenant à part le manque je ne suis pas au courant de ce à quoi il pense, ce qu'il souhaite ou ce qu'il ressent. Ça restera à voir aussi à mon retour, et de mon côté j'ai à réfléchir si je veux vraiment faire relancer cette relation sur des bases claires, nettes, précises et surtout beaucoup plus saines!!

Merci encore pour vos conseils :)
Ce flicage permanent de ce que fait ou pense l'autre est juste absurde. Dans un sens comme dans l'autre. Vous devriez tous les deux prendre du recul.

Bon courage.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (+1) le 01.08.17, 12h21 par Apheleia
A lire / A voir en ce moment sur FTS