Discussion

Prendre son indépendance

Note : 11
lancé par Finest le 06.05.2017
11 réponses
dernier par voucny le 11.05.2017, 10h01
Bonjour à tous !

Ce post n’a rien à voir avec la séduction… mais je pense qu’il pourrait intéresser de nombreuses personnes.

Voilà la situation : J’ai 23 ans, je n’ai jamais bossé, ni gagné d’argent par moi-même. J’habite chez mes parents, ça se passe bien, mais ça commence à devenir pesant par moment.
En reprise d’études, je consacre quasiment tout mon temps à la fac, passant le reste avec mes potes et ma copine. Je vise un concours très difficile, et en cas d’échec un autre (un peu) plus simple.
J’ai de bons résultats universitaires.
Bref je suis supposé consacrer tout mon temps à mes études, (mes parents m’y encouragent) mais autour de moi, la plupart des gens ont leur appart. Même ma copine de 20 ans s’étonne que je ne prenne pas mon appart’… (peu importe)

Mes parents habitent à 10mn de la fac, ce qui est très pratique pour étudier, objectivement ce style de vie m’est favorable pour la fac, mais il devient vraiment pénible… et j’ai l’impression de ne pas avancer, de faire du sur-place.

Je vous raconte un peu ma vie, mais je voulais simplement vous demander :
une prise d’indépendance nuit-elle aux résultats universitaires ?
Avez-vous ressenti un impact négatif ?
Ou est-ce que je me trouve des excuses pour pas avancer… ?
(en réalité j'ai un peu peur de quitter papa/maman, même s'ils sont chiants des fois...)
Un changement quel qu’il soit pourrait nuire à tes résultats universitaires mais tout dépend de comment tu l’affrontes et pourquoi tu fais ce changement, tu dois le faire pour toi pas une ta copine ou pour ressembler à tes amis. Prendre son indépendance n’est pas chose évidente tu devras assumer face aux difficultés et n’en vouloir à personne.

« Avez-vous ressenti un impact négatif »

Ça n’a pas été facile, je me suis sentie déstabilisé pour une période mais avec le temps tu t’y habitue et prends gout malgré la difficulté et les études vont bon train grâce à l’autodiscipline et des sacrifices. Si c’était à refaire je le referai, j’ai vraiment gagné en maturité

« Ou est-ce que je me trouve des excuses pour pas avancer… ? »

Les changements font peur c’est tout naturel, il suffit d’oser et voir si ça marche pour toi au pire des cas tu retourne chez papa et maman. Mais tu dois être personnellement convaincu et mettre le tout sur une balance avant de te lancer vu qu’ici la priorité se sont tes études et toi seul connais tes capacités.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 06.05.17, 21h54 par Finest
  • +1 (Constructif) le 07.05.17, 13h19 par Jalapeno
  • Atz
  • Score : 42 - 31 ans - MBTI: INFJ
Salut Finest !

Tout d'abord ce n'est pas une honte d'être encore chez ses parents à 23 ans. Tu es étudiant, tu construit ta situation future et tu n'es pas encore entré réellement dans la vie active. Au sein de la société actuelle, avec la montée de la précarité et du chômage, il n'est plus rare de quitter le cocon familial à un âge plus avancé.

Ce qui me semble important, c'est pourquoi faire ce choix. Si tu le fais, il faut à mon sens que cela vienne réellement d'une volonté qui t'es propre et non d'une pression extérieure.

Pour répondre à tes questions, je dirai que cela sera à double tranchant et tout va dépendre de toi et de ta volonté, comme l'a déjà mis en avant callie.

D'un côté cette prise d'indépendance va être une bouffée d'air, tu n'auras plus de comptes à rendre à personne et tu n'auras plus ce côté pesant à vivre chez tes parents. De plus vis à vis de ces derniers, tu te rendras compte que certes tu les verras moins, mais que les moments que tu partageras avec eux seront bien plus sympa et agréables.

Sur un autre versant, il va falloir que tu te montre responsable et tu vas avoir une somme de nouvelles responsabilités et corvées à assumer.

Au final, si tu le sens lance toi, quoiqu'il en soit tu devras prendre ton envol un jour ou l'autre. Pour ce qui est des études, si tu as la volonté de réussir, cela n'y changera rien. Anticipe les risques de ton nouvel environnement vis à vis des études en mettant en place un planning, du style de telle heure à telle heure je reste à la BU et je taff, ensuite je rentre et je fais ce que je veux. Ce n'est pas un réel problème au final.
Les réponses données plus haut sont pleines de bon sens, cependant je tiens à nuancer un peu tout ça.

Prendre son indépendance, à partir d'un certain âge, est hyper-important.

Pour ta maturité, ton autonomie, ton équilibre et ton estime c'est juste indispensable.

Effectivement tes résultats universitaires risquent d'en pâtir un peu au début, mais il faut arrêter avec ça. La fac c'est une chose, mais savoir se débrouiller dans la vie, être autonome et affronter les vrais enjeux de la vie en sont d'autres.

Si je dis ça c'est justement parce que moi même j'ai mis du temps à sortir du cocon familial, ce qui a eu pour incidences que je pense en avoir chier plus que d'autres. Lorsque j'ai commencé mon premier vrai taff j'étais pas fier...

Mon conseil : si tu te sens capable d'assumer matériellement, avec un taf, ton indépendance, fais le le plus rapidement possible. Tu verras que tu en tireras beaucoup un peu plus tard.

Force et honneur ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) le 07.05.17, 13h19 par Jalapeno
L'important c'est d'avoir la volonté de changer.
MAIS
Ton concours est très difficile. C'est pas le moment de te lancer dans un truc comme ça maintenant, tu auras tout le temps de le faire après.
Tu as de bons résultats mais pour un concours ça suffit pas, il faut aussi être meilleur que les autres.
Tu rembourseras un loyer à tes parents quand tu auras une situation.
Pour les donneurs de leçons, ne te laisse pas influencer, ce serait de la connerie. C'est d'eux qu'il faut être indépendant. Ne les laisse pas décider pour toi, tu as un but plus important, la plupart des gens vont juste à la fac sans s'impliquer et croient que tout le monde peut s'en sortir comme ça.
Ce n'est que l'affaire de quelques moi (septembre, janvier?).
Là faut bosser.
Et pour ta copine explique lui que ce qui te prend du temps aura un impact sur vous puisque le boulot là tu peux pas le mettre de côté.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (100% d'accord) le 07.05.17, 11h55 par The_PoP
  • 0 (Il y'a du vrai...) le 08.05.17, 01h59 par Iskandar
  • +1 (100% d'accord) le 08.05.17, 14h39 par voucny
Tu t'es donné les moyens de réussir avec un environnement favorable.

Va au bout. Une fois le concours en poche tu prendras ton autonomie.


Un changement en cours de route alors que ta recette semble bien fonctionner et que les seuls soucis c'est la perception des autres bah... sans intérêt.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +2 (Yep ! :)) le 08.05.17, 01h58 par Iskandar
  • +1 (Ca va mieux en le disant) le 08.05.17, 02h36 par Onmyoji
  • +1 (Tout à fait !) le 08.05.17, 14h39 par voucny
Partage d'expériences et de réflexions perso.

"Prendre son indépendance", pour moi, c'est du flan. La seule indépendance qui compte, c'est financière. Le reste, c'est du pur flan.

Un bémol tout de même : si t'es un gâté. Je veux dire, le genre de gamin dont la maman va jusqu'à repasser les chaussettes, à 20 ans passés :? ... Changer un draps, sortir des poubelles, faire la cuisine, trier un peu de paperasse, faire un peu de bricolage, changer une roue, etc, etc... Kezako ?
Si t'es dans ce cas, là, ouais, "prendre son indépendance" a peut-être une signification pour toi. Et encore, pour que ça en ait tant que ça, faut vraiment que tu sois pourri gâté... ou très particulier, genre le genre de bête de foire de "C'est du propre"...

Si non, tu te prends la tête pour des conneries. Tu complexes surtout parce que tu diffères de ton environnement (immédiat ?).
En plus, ton environnement me paraît bizarre. Non, parce que:

Citation:
autour de moi, la plupart des gens ont leur appart. Même ma copine de 20 ans s’étonne que je ne prenne pas mon appart’… (peu importe)


Gné ? :shock:

Soit tu fréquentes des gens qui ont quelques années de plus que toi. Soit faudra que tu m'expliques un truc, parce que son appart à 20 ans ? :shock: Sauf si "son" appart, c'est celui de papa-maman. Et là, je te laisse relire mon post.

Particulièrement à ton âge, la prise d'indépendance et tout le tutti quanti, ça vient très vite. Il y a peut-être un choc psychologique (que j'avoue, j'ai jamais eu), donc là, j'aurais du mal. Mais sans ça, c'est anodin.

Surtout, ça dépend de tes ressources financières, i.e. ta situation professionnelle. Avant, c'était plutôt normé. Mais avant, le chômage de masse n'existait pas et les parcours d'études étaient plus courts et moins divers. Non pas que ça ne compte plus aujourd'hui... mais tu as 23 ans, pas 30. Disons qu'il faudra que tu te poses (absolument par contre...) les questions que tu es en train de te poser dans 5 ans, si t'a situation ne s'est pas améliorée. Et à ton âge, 5 ans, ça passe vite...

En outre, bosser à côté de ses études diminue la réussite (30% selon les stats). Donc oui, certains y arrivent. Le major de ma promo y arrivait. Mais stats et exceptions... Et je te parle même pas de bosser suffisamment pour se payer un appart.

Dernier point. Quand je parlais de comparaison à ton environnement. Fait très attention à ça. Comme disais Onmyoji, détache t'en. Parce que le jugement des gens, surtout sur le sujet dont nous sommes en train de parler... Et si tu veux vraiment t'en convaincre, des fois, il suffit de discuter avec. Non pas pour les convaincre, mais juste pour savoir sur quoi ils s'appuient. Concrètement, ta copine, je serais curieux de savoir pourquoi elle s'étonne. La réponse pourrait être... intéressante.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 08.05.17, 02h37 par Onmyoji
  • +1 (Très intéressant) le 08.05.17, 17h52 par Finest
Merci à tous pour vos réponses !

Pour ce qui est du regard des autres, je m’en moque un peu, et j’ai d’ailleurs peu de remarques à ce sujet (même venant de ma copine d’ailleurs, dont l’appart est financé par les parents en partie.)

Disons que le jugement négatif vient plutôt de moi, je me sens comme bloqué en enfance, presque comme de plus en plus étranger chez moi (enfin chez mes parents).

Mon concours se passe après le M2, je suis en fin de L3, j’ai donc pas mal de temps à attendre.
Comme l’a dit Iskandar, l’indépendance est avant tout financière…
Iskandar a écrit:
Un bémol tout de même : si t'es un gâté. Je veux dire, le genre de gamin dont la maman va jusqu'à repasser les chaussettes, à 20 ans passés :? ... Changer un drap, sortir des poubelles, faire la cuisine, trier un peu de paperasse, faire un peu de bricolage, changer une roue, etc, etc... Kezako ?
Si t'es dans ce cas, là, ouais, "prendre son indépendance" a peut-être une signification pour toi. Et encore, pour que ça en ait tant que ça, faut vraiment que tu sois pourri gâté... ou très particulier, genre le genre de bête de foire de "C'est du propre"...
.

Hm tu as touché juste, je ne fais rien chez moi.
(je ne connaissais pas cette émission mdr)

Iskandar a écrit:
Si non, tu te prends la tête pour des conneries. Tu complexes surtout parce que tu diffères de ton environnement (immédiat ?) […] Concrètement, ta copine, je serais curieux de savoir pourquoi elle s'étonne. La réponse pourrait être... intéressante.


Pour ma copine, disons qu’elle n’a pas la chance que j’ai avec ma famille et qu’elle a dû apprendre très rapidement comment être indépendante. Ensuite tout va bien entre nous elle s’en fiche en vrai. (sauf que par exemple elle veut organiser un voyage en amoureux cet été que je n'ai absolument pas les moyens de payer, et qu'il est hors de question qu'elle paye tout)

Je commence le permis bientôt (on va… me le payer), ça facilitera ma recherche pour un job d’été, ce qui me permettra d’avoir des thunes pour payer mes sorties (je sors assez peu à cause de ça : je n’aime pas demander de l’argent à mes parents, c’est pourtant mon unique moyen d’avoir de l’argent pour sortir).

Bon c’est pas de la fainéantise, mais j’ai des partiels à passer jusqu’à mi-mai… est ce qu’il sera encore temps de chercher un job d’été après ?
Ou ce sera vraiment trop tard ? J’ai envie d’être productif cet été, et c’est le moment ou jamais pour changer
Citation:
Hm tu as touché juste, je ne fais rien chez moi.


Donc tu sais ce qui te reste à faire. Tu commences par un petit truc, genre sortir des poubelles ou faire une vaisselle (même pas forcément tous les jours) et tu montes en gamme. Ça par contre, effectivement, faudrait que tu le fasse dès maintenant, histoire de pas tout te prendre sur la tête au moment où tu déménages. Encore que... à toi de voir.
Bon ensuite si j'aide un peu chez moi, ce serait d'avantage pour aider mes parents, contribuer à la vie familiale, plutôt que faire le parasite, mais je ne suis pas sûr que ça... m'émancipe réellement.

J'ai décroché un entretien d'embauche, un entretien collectif, suite à un CV posté il y a un mois auquel je ne croyais plus... J'ai repéré 2-3 jobs (pas inintéressants en plus) pour l'année pro qui me permettraient de bosser à un faible volume horaire en même temps que les cours.
We'll see Image

Merci à tous!
Je pense que la plupart des réponses que tu as reçu tablaient sur le fait que tu passes ton concours cette année. Si tu as plusieurs années devant toi, je pense que ça vaut sacrément la peine que tu déménages hors du cocon familial.

L'idéal étant effectivement de trouver un job que tu peux faire pendant tes vacances ou quelques heures en semaine pour payer ton loyer. Si tes parents peuvent en parallèle te filer un peu de thune pour la bouffe (un investissement qu'ils font déjà comme tu vis chez eux), ça n'impactera que très peu tes études.
C'est ce que j'ai fait et c'est ce que la majorité des étudiants autour de moi ont fait, qu'ils étudient l'art, le droit, le commerce, la médecine... et si c'était à refaire je le referais sans hésiter.
L'indépendance, outre le fait de laver tes chaussettes toi même, c'est aussi :
  • gérer un budget et l'administratif
  • cuisiner (s'intéresser à ton alimentation)
  • choisir ton mode de vie
Des trucs que tu n'apprends pas à l'école et qui ont pourtant une importance capitale dans notre société. Sans compter le fait que quand tu es chez toi, tu n'as pas de comptes à rendre et tu peux inviter qui tu veux :wink:
Finest a écrit:
mais je ne suis pas sûr que ça... m'émancipe réellement.


Essaye de le faire pendant un mois ou deux et revient nous en parler. Il est bien probable que ça t'apprenne beaucoup plus que ce que tu crois ;)
A lire / A voir en ce moment sur FTS