Discussion

Rupture, je suis au fond du trou.

Note : 10
lancé par Ben57 le 08.09.2017
18 réponses
dernier par Ben57 le 09.09.2017, 17h11
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Bonsoir,

J'étais avec cette fille depuis le 1er août 2016, si vous aviez lu mes topics vous savez que ça n'a pas été tout rose et pourtant contre vent et marée, je suis resté avec elle... bien qu'elle m'ait obligé à fuir mon appartement presque nu en pleine hiver et en pleine nuit le corps couvert de griffures de sa part car j'étais rentré à 1h du matin au lieu de minuit... bien qu'elle ait menacée de faire une tentative de suicide pour je ne sais plus quoi, bien que les violences physiques il y en a eu pas mal...

Je l'aime ou je l'aimais vraiment... peut être c'est ce côté malade... peut être... je la trouvais juste brillante intellectuellement et c'était une bombe au lit...

Mais voilà, je suis donc partis mi-juin en Amérique du Nord pour faire de la recherche pharmaceutique pendant 3mois et pendant tout le mois de juin notre relation c'était de nouveau amélioré bien que j'étais à l'étranger.
Mais apparemment j'ai commis l'erreur de trop, j'ai voulus faire des sex cam et elle n'était pas trop partante pour ça car elle avait peur que les vidéos se retrouvent sur le net... mais elle l'a quand même fait et apparemment à nourris un fort ressentiment contre moi pour ça.
Donc le mois de juillet et août passe sans accroche particulière et là, le 29aout donc 5j avant mon retour en France où elle commence à m'annoncer vouloir me quitter. Elle me dit que elle ne m'aime plus et souhaite partir et se concentrer sur ses études car je l'empêche selon elle de travailler et que le couple n'est pas fait pour elle vu qu'elle a eu deux relations catastrophiques ( la mienne et son ex) et que donc je suis un frein à sa réussite. Que elle pense à moi dans le même sens que son viol et que elle est bloquée.. enfin des choses comme ça...
Je lui ai dit d'attendre et de réfléchir à tout ça et qu'on verra quand je serais en France...

Au final je suis rentré lundi, je l'ai emmené dans un bon restaurant et j'avais l'impression que ça se passait bien car elle souriait et riait avec moi -mais elle était tres gênée selon elle- le soir venu elle m'a quand même dit ne plus avoir de sentiments et après de longues heures de discussion elle voulait vraiment partir. Nous avons dormis dans le même lit et je me suis montré tres câlin -chose qu'elle m'a reprochée vu que ça l'aurait soit disant empêché de dormir...
J'ai du retourner chez mes parents le mardi et en revenant le mardi soir je suis tombé sur elle et sa mère entrain de récupérer ses affaires et de quitter l'appartement, j'ai eu le droit à un: je pensais pas que tu rentrais ce soir. Froidement. On s'est dit au revoir en se faisant un câlin. Elle m'a dit que peut être elle faisait une erreur mais qu'elle ne voulait pas que je l'attendes en espérant qu'elle revienne tout ça. Et que elle voulait que je considère ça comme un arrêt définitif de notre relation.

Depuis je ne lui ai plus parlé jusqu'à ce soir où je me sentais mal... je suis descendu pour aller faire une balade nocturne car je ne faisais que pleurer dans mon lit et j'ai vu que son vélo était partis... je l'ai donc appelé et nous nous sommes vu une heure où je lui ai re-témoigné mes sentiments bien qu'à la base j'ai essayé de proposer des activités pour la séduire de nouveau et passer du temps ensemble... elle ne veut pas, me dit compatir mais qu'elle ne m'aime plus. Que peut être qu'elle serait resté plus longtemps si je l'avais pas empêché de dormir mais que maintenant elle ne veut plus. Que les erreurs que j'ai commise comme la sex cam on conduit au point de non retour. Et que si jamais elle revenait mielleuse vers moi de ne pas lui répondre car elle voudrait juste du sexe, des trucs comme ça. Je ne lui ai pas manqué pendant ses deux jours. Que je n'étais pas un doctrinaire ni aussi intelligent qu'elle le pensait et que pour ça on ne pouvait pas être ensemble.
Et là... j'ai agit impulsivement, elle me disait de rentrer et je ne voulais pas et voulait aller marcher dehors et donc quand je l'ai vu partir en vélo sans un regard en arrière... j'ai courus derrière elle, elle a accélérée pour rentrer chez elle et j'ai été jusqu'à chez elle en lui demandant de m'ouvrir ce à quoi elle a dit non et m'a dit de partir sinon elle appelerait la police, j'ai donc vidé mon sac en lui disant que si après le coût de l'hôpital elle s'était battue pour revenir c'était juste pour profiter de l'appart car elle avait pas les moyens autrement, que je l'avais défendu contre mes parents et mes amis quand ils disaient qu'elle était malade mentalement et autres choses du genre et donc que je la haïssais mais que je l'aimais aussi et que je voulais qu'elle revienne...

Je sais pas si c'est parce que pendant 3mois je l'ai pas vu mais je ne sais pas quoi faire... j'aimerais tellement pouvoir me la sortir de la tête... mais je me sens incapable de séduire, je n'en ai pas envie et je ne pense qu'à elle bien que au final... je sais que je suis sans doute mieux sans elle et ses problèmes... mais elle m'a vraiment tout chamboulé...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Fuyez, pauvres fous !) le 09.09.17, 11h09 par Hydrogene
Fais toi accompagner. Si tu peux contacte un psy spécialisé dans le domaine des violences de couples puisque tu as une relation de ce type, tu peux te renseigner auprès du conseil de l'ordre des médecins ou auprès des sites spécialisés où les médecins parlent de leur pratique (ou via des associations locales ou police secours/pompiers).

Je sais pas si elle est barge ou si ça vient de toi ou les deux mais tu ne peux plus rien faire pour cette relation.
Elle t'a mis les points sur les i et signifié son absence d'intérêt/de désir.
Tu dois avancer et te reconstruire.

Reste entouré par tes amis, ta famille.
Mais surtout consulte. Tu es dans une situation difficile propice à sombrer dans la dépression ou à garder des traumatismes qui influenceront tes autres relations, alors rends toi service et prends les devants.
Même si tu penses que tu n'as pas envie de passer à autre chose, c'est nécessaire de te préserver au moins.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +3 (100% d'accord) le 08.09.17, 07h34 par The_PoP
  • +1 (Absolument) le 08.09.17, 09h08 par Jalapeno
  • +3 (Oui) le 08.09.17, 10h05 par r-0
  • +2 (Post responsable) le 08.09.17, 15h06 par Apheleia
  • 0 (100% d'accord) le 09.09.17, 01h05 par Matt12345
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Je pense que même si elle voulait continuer vu ce qui c'est passé, mieux aurait valut en rester là...

Elle m'a écrit sur FB pour démentir le fait qu'elle m'utilisait en me disant etre partis dans le rush et que si elle voulait que m'utiliser elle n'aurait pas mis 70€ dans une robe pour mon retour ni essayé d'arranger ma relation avec mon petit Frere et me rendre moins égoïste, me faire débarrasser la table et tout ce genre de choses...
Onmyojii t'as tout dit Ben. Tu as besoin d'aide.

Rien de péjoratif là dedans simplement quand la relation en arrive à ce stade la (et je parle du mal que vous vous êtes faits et non de la séparation) c'est que vous avez tous les deux besoin d'aide séparément.

Pour la douleur que tu ressents... c'est une rupture. Cela va d'atténuer et passer avec le temps mais pour le moment il faut que tu serres un peu plus les dents et que tu obliges ton cerveau à penser à autre chose. Ne te complais pas là dedans. Personne ne te demande si tu as envie de te changer les idées, mis c'est simplement une nécessité si tu veux avancer un peu et au moins sortir de la spirale masochiste de la douleur...

Bon courage à toi
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Enfaite, c'est assez bizarre car en écrivant ce message ce fût comme une sorte de libération de me rappeler tout ça, de me dire: merde mais oui pourquoi vouloir qu'elle revienne vu tout ce qui a eu ? surtout en plus quand elle a le culot de me dire que le coup de revenir après l'hôpital (elle avait dit qu'elle partait de l'appart) c'était normal que j'avais accepté vu que je partageais à moitié la faute, bah oui je suis rentré à 1h au lieu de minuit et j'ai pas voulut aller dormir sur le canapé ...

Elle a toujours eu ce don même quand j'étais certain d'avoir raison sur quelque chose, que c'était elle qui était en tord, elle arrivait à me retourner l'esprit pour me faire penser que enfaite non, je ne voyais que ce qui m'arrangeait mais que elle c'était une sainte qui faisait tout pour moi et moi le "bipolaire" selon ses propos.

J'ai vraiment besoin de temps pour guérir de l'intérieur, pour me retrouver et soigner mes blessures et oui peut être aller voir une infirmière psy pour me sortir là... ce que on m'avait conseillé de faire aux urgences mais qu'elle m'a plus ou moins convaincue de renoncer à faire.

Bref, oui je l'ai aimé et j'ai voulut y croire que notre relation redeviendrait comme celle qu'on avait en été avant déménager ensemble... et c'est pas forcément évident.
Vu tes précédents posts et vos antécédents, ce qu'elle te fait c'est surtout un cadeau.
Elle est partie et c'est dans votre intérêt à tous les deux. Consulte un psy comme le conseille Onmyoji et passe à autre chose.
Bon courage !
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Une des questions que je me pose aussi est: Est ce que notre relation était mort-né à cause d'un problème psy de sa part ?
Je sais bien que c'est bas de tout rejeter sur elle et que j'ai mes fautes mais j'aurais aimé savoir si elle avait un vrai problème plus profond que tout ça, enfin vous voyez ce que je veux dire ...
  • r-0
  • Score : 174 - 26 ans - MBTI: ESFJ
Bien sûr qu'elle avait des problèmes.
Mais c'est pas ça l'important. L'important c'est te soigner toi, et comment tu vas progresser toi.
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Là je pense ne pas vraiment toucher une fille avant quelques temps, je n'en ai pas envie... Bien que la fille à l'accueil de ma salle de sport soit plutôt jolie ...
Je pense à consulter un psy pour essayer d'arranger les choses dans ma tête car je pense trainer des non dit quelque part ... et me consacrer à mes études pour avoir le meilleur PhD possible.

Comme me l'a dit un ami à moi en Amérique du Nord: je suis beau, je fais du sport, je fais des bonnes études et je suis sympa donc je ne m'inquiètes pas trop pour toi pour en trouver une autre si ça ne marche pas avec elle.

Je sais que je peux séduire et en retrouver une autre mais là ... je suis assez épuisé mentalement. J'espère juste qu'elle ne reviendra pas surtout si c'est pour me proposer du sexe ou un truc dans le genre, j'aurais peur de craquer pour elle... le mieux c'est espérer que ça n'arrive jamais.
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Lors d'une rupture où vous aviez tous les deux vécu dans le même appartement, comment surmontez vous tous les souvenirs que vous aviez avec elle dedans ? Autant je nous revois nous battre ici mais je revois aussi sa présence dans les bons moments. Et c'est assez dur d'ouvrir la porte et de trouver personne dans le salon, le silence est oppressant en soi...

J'ai lu les articles pour savoir si cette femme est fait pour vous et l'autre sur celui des femmes à fuir juste en dessous.
Elle avait beaucoup de points dans: c'est la femme faite pour vous et je ne sais pas si c'est c'était vraiment elle aussi dans les personnes décrites à fuir, ok il y avait la violence mais quand je me souviens...

Elle m'aidait pour mes lettres de motivations ou mes CV, elle m'a accompagnait a un examen qui était assez loin de chez nous alors qu'elle n'avait pas à le faire, elle m'a offert des livres sans que je lui demande, elle m'a permise de mieux m'habiller, elle m'a beaucoup donné aussi.. et je me demande si au fond ce n'était pas moi le problème... que j'agissais comme un idiot la prenant pour acquise et étant cassant verbalement avec elle avec les pics que je lui envoyais selon elle -même si je sais que je peux l'être quand je me mets en colère...
J'ai l'impression que toute la violence qui a eu lieu était de ma faute... c'est vrai que j'étais peut être égoïste selon ses dires...
J'en ai parlé avec mon père et je lui ai dis que quand même elle avait fait médiatrice entre moi et mon petit Frère, ce à quoi mon père m'a répondu que peut être un peu mais que aussi mon petit Frere et moi nous vieillissons et donc c'est normal que nous nous accordions de mieux en mieux.
J'ai l'impression que tout ce qui s'est passé de mal est de ma faute et que elle a vraiment essayé que ça marche mais que je n'ai pas voulut inconsciemment que ça marche... même si depuis juin je le voulais vraiment que ça remarche... ceci explique peut être pourquoi ça me touche autant... après peut être que dans 3semaines on se serait de nouveau remis sur la tête à cause de je ne sais quoi.
Ma famille m'a assuré que je n'étais pas le problème mais j'ai l'impression que si quelque part...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Fuyez, pauvres fous !) le 08.09.17, 17h22 par Jalapeno
L'ascenseur émotionnel post-rupture. Tu te lève triste et tu t'endors heureux. Un jours tu la hais et le lendemain tu la regrette. Une minute tu es confiant et celle d'après tu es perdu. C'est sa faute puis c'est la tienne. Etc...

C'est normal de passer par là. Vide ton sac quand tu en ressent le besoin, parles avec tes proches si tu veux. Mais ne prend de décisions stupides / impulsives comme appeler son ex pour s'excuser de tout les malheurs du monde ou ce genre de chose.

Dans les moments de doute / de grosses défaillance / de gros chagrin, dis toi que c'est normal d'être triste, de se sentir vide, d'être perdu. Il faut passer par là. Ca fait parti du processus de deuil et ça signifie que tu est en voie d'aller mieux.

Ca prends du temps, plus ou moins selon les relations et les personnes. Mais si tu garde le cap, un matin tu te réveillera et tu te dira "Ca y'est !". Et c'est salvateur.

Je plussoie les autres sur le fait de te faire aidé.

Courage mec ! ;)

EDIT : Attend d'avoir un peu plus de recul et les idées plus claires pour te remettre en question ou ce genre de chose.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Pertinent) le 09.09.17, 01h09 par Matt12345
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Lors d'une rupture où vous aviez tous les deux vécu dans le même appartement, comment surmontez vous tous les souvenirs que vous aviez avec elle dedans ? Autant je nous revois nous battre ici mais je revois aussi sa présence dans les bons moments. Et c'est assez dur d'ouvrir la porte et de trouver personne dans le salon, le silence est oppressant en soi...

J'ai lu les articles pour savoir si cette femme est fait pour vous et l'autre sur celui des femmes à fuir juste en dessous.
Elle avait beaucoup de points dans: c'est la femme faite pour vous et je ne sais pas si c'est c'était vraiment elle aussi dans les personnes décrites à fuir, ok il y avait la violence mais quand je me souviens...

Elle m'aidait pour mes lettres de motivations ou mes CV, elle m'a accompagnait a un examen qui était assez loin de chez nous alors qu'elle n'avait pas à le faire, elle m'a offert des livres sans que je lui demande, elle m'a permise de mieux m'habiller, elle m'a beaucoup donné aussi.. et je me demande si au fond ce n'était pas moi le problème... que j'agissais comme un idiot la prenant pour acquise et étant cassant verbalement avec elle avec les pics que je lui envoyais selon elle -même si je sais que je peux l'être quand je me mets en colère...
J'ai l'impression que toute la violence qui a eu lieu était de ma faute... c'est vrai que j'étais peut être égoïste selon ses dires...
J'en ai parlé avec mon père et je lui ai dis que quand même elle avait fait médiatrice entre moi et mon petit Frère, ce à quoi mon père m'a répondu que peut être un peu mais que aussi mon petit Frere et moi nous vieillissons et donc c'est normal que nous nous accordions de mieux en mieux.
J'ai l'impression que tout ce qui s'est passé de mal est de ma faute et que elle a vraiment essayé que ça marche mais que je n'ai pas voulut inconsciemment que ça marche... même si depuis juin je le voulais vraiment que ça remarche... ceci explique peut être pourquoi ça me touche autant... après peut être que dans 3semaines on se serait de nouveau remis sur la tête à cause de je ne sais quoi.
Ma famille m'a assuré que je n'étais pas le problème mais j'ai l'impression que si quelque part...
Salut,

Tout comme toi, je vis actuellement une phase de rupture qui m'a moi aussi, brisé le coeur ( 1er amour) et comme il l'a été dit précédemment , tu te trouves dans le fameux ascenseur émotionelle ( tout comme moi )

Le meilleur conseil que je puisse te donné c'est de t'entourer des personnes qui t'aiment, de tes amis, en parler avec eux et aussi si vraiment tu en as le besoin , consulte pour te faire aider . Va faire du sport, change toi les idées, tu as conscience que tu peux plaire donc vas-y ! Tu ne ressortiras que plus fort et grandi de cette expérience difficile .
  • Finn
  • Score : 187 - 28 ans - MBTI: ENFP
Le problème venait de toi quand tu t'es pas barré au moment où elle a agit de façon degueulasse.


Oui, y a beaucoup de mecs qui ont vécu un truc similaire la première fois qu'ils ont eu une relation avec une fille très jolie. Parce qu'ils s'estimaient en dessous d'elle. Moi compris.

On a tous fait cette erreur: essayer de redresser la barre au lieu de poser ses limites. Agir par peur de perdre l'autre plutôt que de se préserver.

On s'est tous rememorés les bons moments en se disant que ce ne serait plus jamais pareil.

Je crois sincèrement que ces moments n'étaient pas exceptionnels, c'est juste qu'ils étaient rares et que tu te battais en permanence pour les obtenir. Forcément, chemin de la récompense aidant, quand vous étiez dans une bonne phase, ca devait être assez dément. Mais pas sain.

Le point cool c'est qu'on s'en est tous sortis.


Courage à toi, tu vas sûrement passer quelques mois pas très drôles mais tu seras sûrement plus équilibré pour ta prochaine relation.

(Et fait toi aider, c'est extrêmement libérateur de parler à un psy.)
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
Merci pour vos réponses.

Le problème de la salle de sport c'est qu'on y allait tous les deux donc c'est un poil basant de se remémorer tous les expos fait ici ensemble... mais faut bien s'entraîner, je vais pas me laisser aller.

Après c'était pas ma première relation avec une fille jolie ! Je l'ai choisis à la base car c'était du feu au lit, mon meilleur coup je pense de toute ma vie ! Ça me fait bader de me dire ça d'ailleurs... et après elle était super intelligente sur tout ce qui est politique, économique, histoire, etc... et ça m'a clairement fait tomber sous son charme et ça faisait tres longtemps que j'avais pas été amoureux -plus car je trouvais personne qui me marchait mentalement que par absence d'opportunité- et donc oui j'essayais de redresser la barre. Enfaite on a essayé à tour de rôle... quand j'ai faillit partir après l'hôpital elle est revenue et m'a supplié, me disant avoir compris ce qui ne marchait pas et être prête à tout donner pour que ça marche....
J'avais d'ailleurs dit plusieurs fois par SMS à mes parents qu'elle était folle et que je devais partir... et après elle me reprochait de dire que les mauvaises choses entre nous mais jamais les bonnes, ce qui est vrai ...

D'ailleurs quand vous dites psy, on est d'accord que c'est un psychiatre ?
Enfaite ça aurait pus marcher si on avait vu un psy ensemble pour sauver notre couple mais elle refusait et les déteste. Car sa mère lui a fait voir des psy à elle et à son Frere plus jeune.
Bonsoir

J'ai été dans la même situation que toi, la fille je l'ai aimé comme jamais personne ne l'a aimée, elle a connu mes parents, mes proches et même ma grand-mère avant qu'elle ne décède....On avait bcp de projet ensemble, même d'avoir des minots. On s'est poussés vers le haut, c'était volcanique entre nous, je veut dire par là qu'elle a un fort caractère tout comme moi mais on s'entendait hyper bien. Ça finissait toujours bien.... On a vécu ensembles, voyager ensemble, rigoler, pleurer, des moments inoubliables.... et un soir bam elle me dit qu'elle ne ressent plus rien pour moi, par texto!
Je m'en rappel car j'étais au boulot ce soir là, choqué et énervé j'ai casser une vitre blindé du taff en donnant un coup de poing dessus, j'ai fini à l'hôpital. Enfin bref j'étais dans l'incomprehension total! Du jour au lendemain elle était devenue froide, c'était incroyable. J'en réfléchissait à devenir chauve limite. Je m'en creusait la tête. Elle m'avait clairement laissé tomber! Livré à moi même.
Je ne vais pas tout te dire sur mon histoire car mon message à pour but de te répondre de base mais en gros moi pour m'en sortir je ne suis pas rester seul, j'avais mes parents, mes frères, mes potes, j'étais entouré. Certes des soirs je me posait pour me demander le pourquoi du comment, me dire comment on a fait pour en arriver là, mais la meilleures des solutions, pour oublier, c'est d'être entouré. Pour ne pas rester seul et réfléchir à en devenir fou justement. Parle à tes potes, tes frères si tu en a, ou ici-même si ça te fais du bien.
Dit toi que tu n'a pas fauter, que si c'est fini bin que ça devait ce terminer là, la vie continue.....j'ai mis du temps avant de me dire ces mots là. Mais il le faut!
Pour avancer.
Citation:
bien qu'elle m'ait obligé à fuir mon appartement presque nu en pleine hiver et en pleine nuit le corps couvert de griffures de sa part car j'étais rentré à 1h du matin au lieu de minuit... bien qu'elle ait menacée de faire une tentative de suicide pour je ne sais plus quoi, bien que les violences physiques il y en a eu pas mal...


Au moins, on est fixé, c'est une folle. Tu as bien de la chance qu'elle t'ait quitté. Tu ne t'en rends pas encore compte mais c'est un service qu'elle t'a rendu, de façon inconscience, certes.

Citation:
Mais apparemment j'ai commis l'erreur de trop, j'ai voulus faire des sex cam et elle n'était pas trop partante pour ça car elle avait peur que les vidéos se retrouvent sur le net... mais elle l'a quand même fait et apparemment à nourris un fort ressentiment contre moi pour ça.


Dans une relation saine, quand tu n'as pas envie de quelque chose, tu le dis, l'autre n'insiste pas, et il n'y a pas de "ressentiment". C'est un casus belli. Une manipulation simple, faire quelque chose à contrecœur, puis le reprocher à l'autre.

Citation:
Que elle pense à moi dans le même sens que son viol et que elle est bloquée.. enfin des choses comme ça...


Je vais faire comme si j'étais étonné. ¯\_(ツ)_/¯

Abandonne l'idée de retourner avec elle. C'est vain, contre-productif, et nocif, pour toi comme pour elle. Prends du temps pour toi, explore tes envies, tes passions (celles que tu as refoulé durant ta relation de couple, et je suis certain qu'il y en a un paquet) et fais le point dans 6 mois.
You dodged a bullet dude.

Comme le dit FInn, tout ce que tu ressent, c'est lié à un manque d'abondance (sur les sujets qui te semblent importants).
Des filles qui sont des déesses sensuelles, il y a, et elles sont moins d'être toutes folles, donc fais toi ce bien d'avancer. Ca ne sera pas facile; Tu y pensera souvent. Mais quand tu verra qu'il y a mieux et plus sain, tu oublieras.

C'est tout, c'est très classique.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Absolument) le 09.09.17, 15h21 par Apheleia
  • 0 (+1) le 09.09.17, 18h38 par oHreN
  • Ben57
  • Score : 1 - 23 ans
J'ai quand même pas mal d'expérience et clairement elle était au dessus des dizaines d'autres...

Après oui, elle était pas bien et tout le monde me le dit.

Aujourd'hui mes parents sont venus pour lui ramener les affaires qui restent chez moi. Impossible de la joindre entre jeudi soir et samedi elle a changée de numéro de téléphone. On a donc été chez sa mère qui nous a appris que la version que elle lui avait sortis pour justifier notre rupture était différente de ce qui s'était passé en réalité, elle lui a dit que nous ne communiquions plus et ne nous écrivions beaucoup moins alors que c'était faux et que je lui ai dit que la veille encore elle m'écrivait le matin pour me dire bonjour avec un petit surnom et me dire qu'elle m'aimait et voulait que je rentre vite pour recommencer notre relation etc...
M'enfin c'est pas la première fois qu'elle déforme la réalité...

Elle a une relation assez spéciale avec sa mère où sa mère est son esclave et doit se plier à sa volonté et faire ce qu'elle veut sous risque qu'elle s'énerve et vu que sa mère a presque perdue sa fille par son comportement, elle a peur de la reperdre à nouveau et continue donc à faire ce que sa fille lui dit... et elle essayait de m'appliquer la même chose, il n'y avait qu'une façon de faire les choses: sa façon. Et c'était quand elle le disait.

Et pleins d'autres trucs, du genre elle a voulut donner des leçons à ma mère comment élevait ses enfants, m'a dit que ma mère m'avait mal élevé, faisant de moi quelqu'un d'égoïste etc...

Enfin oui, je pense que c'est pour le mieux qu'elle parte. Les prochains mois ne seront pas drôle mais je pense que une fois que j'aurais vu un spécialiste et commencer à retourner la tête dans les études et dans mon stage ça commencera à aller mieux, faudra que je rencontre des gens aussi et que je sortes mais ça c'est plus compliqué vu mon emploi du temps tres chargé...

En tout cas merci pour vos messages je vais m'accrocher et partir de l'avant. Et je vais me faire un service si elle m'écrit, ne pas lui parler.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Oublie la) le 09.09.17, 20h20 par Onmyoji
A lire / A voir en ce moment sur FTS