Discussion

Séduire en fauteuil roulant

Note : 21
lancé par GS_ le 02.01.2018
46 réponses
dernier par GS_ le 02.02.2018, 11h05
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
bonsoir, merci d'apporter des lumières à mes interrogations,

je suis un homme de la quarantaine, en fauteuil roulant. je vous passe les détails mais malgré mon handicap, je suis autonome à 100%. je suis comme un valide sauf que je me déplace en fauteuil. Je conduis, je bosse etc....bref

Rien ne me différencie dans ma vie quotidienne, je suis un citoyen lambda, avec une vie bien rangée, une situation stable, une famille aimante et des amis. Tout pour être heureux quoi.

sur le plan sentimental, j'ai toujours enchainé les échecs. La plupart des aventures et histoires que j'ai eues, c'est grâce à internet et les sites de rencontre.

Comme je m'exprime bien, je réussis souvent à capter l'attention des femmes sur internet, elles aiment souvent ma façon d'écrire, de communiquer, celles qui occultent mon fauteuil, sont souvent sous le charme.

Mais malgré ça, une fois la rencontre réalisée, mes histoires ne durent jamais très longtemps, la réalité rattrape souvent les choses, j'attire souvent des femmes qui sont indécises, qui se demandent si elles vont pouvoir supporter le regard des autres, qui se demandent si leur famille vont m'accepter. Ce qui est légitime mais bon...pour moi chaque échec est une souffrance. J'ai toujours subi mes ruptures.

Je ne suis pas pessimiste, mais vous l'avez compris, les filles que j'ai rencontrées, ont souvent mis de coté mon physique, elles m'ont laissé une chance surtout parce que j'avais un bon mental, je pouvais leur apporter des choses que les autres hommes ne leur donnaient pas.

Vous allez me dire, sors, laisse internet et rencontre des gens dans la vraie vie.

Je vous répondrai que oui, mais en fait, je sors déjà bcp, je fréquente toujours bcp de monde, en soirée, chez les amis, dans les bars etc. Je suis un mec plutôt sociable...donc voir des gens ne me fait pas peur

Mais dans le réel, je ne capte que très rarement l'attention des filles, j'en côtoie pourtant énormément, j'ai de nombreuses possibilités de rencontrer puisque je connais pas mal de monde.

mais il est très rare qu'une fille s’intéresse à moi. Je sais que le fauteuil y est pour bcp dans cet état.

J'aimerais vraiment que ça change, j'aimerais laisser les sites de rencontre de coté et arriver à capter l'attention des femmes.

Je cherche une histoire sérieuse, pas des plans cul ou autre.

Je dis "les femmes", parce que si je pouvais multiplier les occasions de séduire, ça me permettrait de choisir la bonne, celle qui me conviendra, celle avec qui j'aurai des points commun et avec qui ça se passerait bien.

Parce que bien souvent sur le net, j'ai plus de facilité, mais clairement, je choisis avec celles qui veulent bien...du coup, la plupart du temps, ben ça part en sucette une fois qu'on se voit...

Je ne veux pas être avec quelqu'un "par défaut".

voilà, en gros mes interrogations, si vous pouviez m'aider.
Tous d'abord, le point positif, c'est que tu arrive a séduire, de part ta propre personnalité. Ce qui fait que le tableau est forcément moins sombre qu'il n'y parait, tous comme le fait que tu sois autonome, et que tu es une vie sociale épanouissante. Maintenant, il ne sert a rien de se mentir, il est évident que ton handicap peut-être un frein pour beaucoup de femme, au delà de toute tes autres qualité, aussi bonne soit-elle. Il doit donc y avoir une phase d'acceptation, de cet état de fait chez toi, mais je pense que tu la déjà faite. La vie fonctionne de cette façon, les choses sont forcément plus dur pour toi que pour une personne valide, c'est le dur rappel a la réalité. Mais au final, pas forcément plus dur que pour un associable mal dans sa peau qui passe ses journées sur " Youporn " enfermé dans sa chambre. C'est a dire l'inverse de ce que tu es.

Maintenant, toute la problématique, serait de réussir a faire le tris dans tes remise en question. Parce qu'en faite, il est particulièrement difficile de dire si c'est ton approche en particulier qui amène aux échecs IRL que ta pu connaître, ou si c'est ton handicape. Tous remettre sur ton handicap, serait, en faite, un biais trop simple, bien que naturel. Ta des centaines de type tous a fait valide qui se prenne des centaines de rateaux, pour la simple raison qu'il s'y prenne comme des manches. Tu parle de ton handicap, dont je ne peux nier l'impact, mais tu ne nous parle pas de tes interactions. Tu ne pourra pas améliorer ton handicap, c'est un fait, mais tu pourra améliorer tes interactions, en suivant le même chemin que n'importe lequel d'entre nous. Rien ne dis que tu n'aurais pas pris un rateaux de la même façon avec la même femme si tu aurais entièrement valide. C'est tous le sens de mon propos.

Je pense que la meilleurs solution pour toi, serait de te considérer comme une personne tous a fait " normal " physiquement dans ton rapport aux femmes, de faire abstraction de ton problème moteur. Et de travailler, comme tous le monde, a devenir plus attirant, plus a l'aise. Sans prendre le biais légitime, certes, mais plus facile, de céder a la tentation de faire reposer l'ensemble de tes " echec " sur le dos de ta paralysie.
Le fauteuil créé des réticences c'est sûr.

Il y a beaucoup de femmes que tu ne pourras pas séduire à cause de cela.

Mais en fait, comme tout le monde. On a tous et toutes des caractéristiques qui s'avéreront rédhibitoires pour un certain nombre de femmes et d'hommes. Par exemple la couleur de peau, la religion. Si on est un homme typé maghrébin, il y a beaucoup de femmes blanches, noires, asiats qui ne seront pas intéressées, ou bien qui le seront mais n'oseront pas franchir le pas à cause de la peur du regard de la famille. Si on est un homme blanc, il y a beaucoup de femmes noires, maghrébines ou asiats qui ne seront pas intéressées, ou n'oseront pas franchir le pas de peur du regard de la famille.

Si on est un homme de taille moyenne, ça sera rédhibitoire pour beaucoup de femmes grandes. Si on est un femme de grande taille, ça sera rédhibitoire pour beaucoup d'hommes plus petits.

En matière de séduction, il faut traiter ton handicap de la même façon que n'importe quel autre handicap.

Dans l'imaginaire collectif, se déplacer en fauteuil induit des représentations mentales, et des peurs. Puisque tu as l'air d'être sociable et de beaucoup sortir, tu pourrais peut-être discuter avec les gens et lancer des sujets autour du fauteuil roulant et des peurs que ça induit. En comprenant mieux les représentations mentales et les peurs induites par le fauteuil, tu seras plus en mesure de trouver des stratégies pour les désamorcer.

Ca te permettrait aussi de cibler plus facilement les milieux dans lesquels les femmes seraient plus susceptibles de dépasser leur réticence sur ce sujet.

As-tu entendu parler d'Alexandre Jollien ? C'est un écrivain philosophe infirme moteur cérébral. Son handicap fait qu'il parle et bouge avec difficultés. Je pense que son handicap est encore plus rédhibitoire en matière de séduction. Et pourtant il a bien une femme et 3 enfants.

Ce mec séduit malgré son handicap car c'est quelqu'un. Son parcours et ses réalisations forcent l'admiration. C'est grâce à cela qu'il peut plaire.

Ca nous concerne toutes et tous. C'est en devenant quelqu'un, en s'assumant tel qu'on est et en passant à l'action qu'on plait.
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
merci à vous 2 pour vos précieuses interventions.

ce que vous dites est vrai, on a tous un handicap, on peut être gros, petit, chauve, poilu, ou même avoir un physique ingrat.

on peut pas plaire à tout le monde.

Depuis octobre 2016, date à laquelle je me suis mis sur les sites de rencontre, j'ai rencontré 8 femmes. Et je compte pas les fois où j'ai lâché l'affaire à cause de la distance ou pour d'autres raisons. autant bcp de garçons disent qu'ils n'arrivent pas sur les sites de rencontre, autant pour moi, c'est la seule solution que j'ai trouvé pour rencontrer des femmes.

Mais bon, vous savez c'est comme quand on rencontre qq un en vacances, une fois rentrés, la magie disparait...

Pour moi, c'est la même chose...ça se passe bien quand on échange par sms, et une fois qu'on passe à la rencontre....l’intérêt que la fille a eu pour moi disparait au bout d'un mois, grand maxi j'arrive à tenir 2 mois....

J'essaye pourtant de rencontrer le plus rapidement possible, pour pas qu'on s'idéalise. quand le feeling passe bien, et qu'on s'est échangé les numéros, je propose assez rapidement un rdv. Maxi en 2 semaines c'est plié...

Mais dans la vraie vie ...Nada, j'ai pourtant l'occasion de discuter avec beaucoup de femmes..mais je n'arrive pas à susciter la curiosité chez elles....

Alors c'est vrai, je le sais que mon handicap peut faire peur, peut rebuter. En faite, comme je suis en fauteuil roulant, mon attraction sexuelle disparait complétement à leurs yeux....

Je vois dans mon entourage, les hommes , même moyen physiquement, arrivent toujours à avoir des aventures, des histoires sérieuses, ou même éphémères...

Moi, quand je m'entends bien avec une femme, et qu'elle a occulté le fauteuil, je suis déjà dans la friendzone depuis un moment...

faudrait que je trouve un moyen de sexualiser mon attitude, mes conversations, que je donne envie... On dit souvent qu'une femme a besoin d'admirer l'homme avec qui elle est...

en attendant, je continue sur les sites de rencontre...qui donnent des résultats mitigés mais bon...c'est mieux que rien...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Courage) le 02.01.18, 22h45 par sebz9999
Je suis pas sûr d'avoir réellement compris, tu as réussie a conclure avec certaines des filles que tu as pu rencontrer avec les sites de rencontre, ou toute tes rencontre n'ont débouché sur rien. Il est évident que ton handicap rentre en jeux, mais je peux te citer des tas d'histoire avec des tas de type valide, qui se retrouve dans la même situation que la tienne, pour la simple raison que le feeling est différent une fois passé au réel, ou que la personne ne correspond pas aux photo, c'est un grand classique des sites de rencontre. Si c'est le cas, on peut t'aider de la même façon qu'on n'aiderais une personne entièrement " valide " surtout que logiquement, les femmes s'attendent déjà a te voir en fauteuil roulant. C'est quelque chose que tu précise sur ton profil ? t'arrive a être aussi a l'aise que par message une fois passé au réel ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (+1) le 02.01.18, 23h45 par Alea
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
oui, j'ai conclu plusieurs fois, conclure dans le sens où il y'a eu des bisous...mais bon, je me suis jamais senti en couple avec aucune d'entre elles. La magie des débuts s'estompait rapidement...

oui, je précise toujours mon handicap sur mon profil, je me verrai jamais me rendre à rdv sans le dire. ça serait pas possible pour moi de voir la réaction d'une fille me découvrant en fauteuil au moment de la rencontre....je serais vraiment trop mal à l'aise.

j'ai pour habitude d'être honnête.

en fait, faut je trouve le moyen de forcer l'admiration...c'est ça qui doit me faire défaut...
  • Alea
  • Score : 188 - 22 ans - MBTI: BALI
Salut GS,

Je me permets une prise de position plus tranchée vis à vis du fauteuil. Je pense qu'il n'est pas si important que tu peux te l'imaginer, du moins concernant la «séduction».

J'ai été amené depuis une paire d'années à côtoyer pas mal d'handis. Tétras, amputés, nains... Mais surtout tétras et paras.
Et je te garantis que ça chôme pas au pieu, coup d'un soir ou plus long.
Vu ce que tu as écrit, il me semble que ton tracas n'est pas différent de celui qu'un mec valide : vouloir plaire, trouver un truc stable... pleins de mecs cherchent ça, en fauteuil ou non.

Le fauteuil en vrai, c'est une barrière qui peut vite être dépassée.
J'ai commencé au milieu des handis avec une sensation de gêne, basée sur un sentiment semblable à de la pitié. Ils m'ont vite fait passer ça, si bien que très vite je n'ai même plus remarqué leur handicap.
Enfin c'est comme pour le reste, t'as des gens chiants et des gens géniaux tellement pétillants de délires qu'ils te font vite oublier leur handicap.
Ce qui assez marrant d'ailleurs c'est qu'ils en parlent souvent, mais au second degré, riant de cette condition. Et plus ils t'en parlent de manière décomplexée, moins t'y penses !

Enfin ça c'est pour le coup où il faudrait rassurer des gens qui s'y connaissent pas sur le handicap. Car, je prends un peu leur défense, le handicap n'est pas encore clair et banalisé, d'où une sorte de méfiance qui s'installe. Bon après t'auras toujours des cons qui croiront dur comme fer que c'est contagieux : tu as le droit de t'en passer.

Car les relations entre handis, ça me paraît ultra simple. J'ai une très bonne pote (dans les deux sens du terme) tétra qui sort presque qu'avec des fauteuils et elle fait des ravages. Après si toi ton truc c'est de te poser, ça devrait marcher aussi.

Donc si je recapépéte de manière plus claire :
Le fauteuil, c'est pas une chimère. Certes il y a des filles qui seront rebutées par le fauteuil, et il faut pas leur en vouloir, c'est tout à fait compréhensible.
En jouant de ton handicap avec rire et finesse, la barrière tombera pour beaucoup, filles ou gars, ça te fera encore plus de potes et des meufs.
Les sites de rencontre, quand ça devient ton seul accès vers des nanas, c'est pas bon, handi ou valide. Tu trouveras sur le forum de nombreux sujet là dessus.
Je pense que le seul souci fondamental, c'est que tu te crispes sur l'idée d'une relation longue, c'est en train de te bouffer le cerveau. Respire, continue à voir du monde, fais un carton auprès des meufs et ça va couler tout seul ;)


Edit : parle leur de cette «chaise à baiser pour handi», c'est un sujet qui a la côte : https://www.google.fr/search?q=intimate ... =518&dpr=3
Je connais un gars qui l'utilise et elle a pas le temps de rouiller ahah
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 03.01.18, 11h21 par Jalapeno
  • +1 (A lire) le 03.01.18, 13h16 par mistermint
Salut à toi,
En plus de ce qui a été dit précédemment, je t invite à regarder les travaux de Marcel Nuss, qui est atteint d´une amyotrophie spinale. Pourtant le type ne chôme pas niveau sexualité et relation, pourtant il a un « handicap » très lourd.
Comme le dit Aléa, pour bosser aussi avec des handicapés ils y en a qui font oublier ça tellement facilement j’aurai des’ tas d’exemples à donner.

Le fait que tu veuilles mettre la charrue avant les boeufs a te lire, peut être plus bloquant, car ça doit se ressentir. En soi tu as le même probleme qu’un mec valide ;)
Respire, dragouille, découvre les gens, rigole et rencontre des nanas
Have fun
  • Syd_
  • Score : 605 - 25 ans
Nicolas Dolteau a fait une vidéo dans laquelle il drague en fauteuil dans les rues de Paris, je t'invite à la regarder
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • 0 (Intéressant) le 03.01.18, 13h16 par mistermint
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
Je connais Marcel Nuss, ce mec a une chance énorme, franchement. En plus d'avoir eu plusieurs compagnes dans sa vie, il est marié maintenant à une ancienne escorte.

faut dire qu'il est célèbre, et malgré son handicap, il dégage un certain charisme, une certaine aura, qui force l'admiration. ça change tout.

Alea tu as raison, en fait, le fauteuil n'est qu'un détail une fois qu'on me connait, il disparait rapidement une fois que le feeling passe bien.

Mais pour moi, comme je n'ai vraiment pas eu de chance dans ma vie amoureuse, j'ai toujours l'impression que c'est à cause de ce fauteuil.

quand qq un vient me parler, je suis ouvert, sociable, souriant. Quand on est en groupe, les femmes parlent volontiers avec moi, mais les conversations restent souvent basiques, on parle de tout et de rien.

Mais il est très rare qu'une femme change de place pour venir parler exprès avec moi.

Et même quand elles le font, c'est simplement pour discuter, par curiosité surement. En fait, le peu de fois où j'ai eu l'impression qu'une fille pouvait s’intéresser à moi, j'ai tenté un truc derrière, et souvent je me prends des vents ou des râteaux.

Je me souviens la fois où j'ai rencontré cette femme de 53 ans, superbe femme, qui ne faisait pas son age. J'aurais pas fait ma vie avec mais je me suis dit pourquoi pas passer du bon temps...par le plus grand des hasards, elle habitait à 300 m de chez moi.

On s'était rencontré dans une fête de la gastronomie en plein air, avec des amis en commun. On rigole super bien, le feeling est passé tout de suite, elle me lâche pas d'une semelle dans les allées entre les stands. Elle me touche, elle me parle, moi qui suis très tactile, j'ai tout de suite senti un truc. Ensuite, on va boire un verre, elle me fait du pied...elle me sourit...Franchement je me suis dit woww...ça m'a flatté en fait.

On se revoit au ciné, avec les mêmes amis. J'avais pas encore son numéro. J'étais déjà dans la salle, et elle se met à coté de moi. On rigole super bien le temps que le film commence, elle me montre des photos à elle sur son portable...on se touche, on se frôle..on se taquine. Une copine à moi qui était au ciné avec nous m'a redit plus tard, "j'ai cru que vous sortiez ensemble..."

On fait un selfie...et là, elle me donne son numéro pour que je lui envoie la photo.

J'avais eu donc son numéro, mais on s'envoyait rarement des sms. En fait, je voulais la laisser venir. Et ça a marché. Je reçois un sms , 2 semaines après le ciné, où elle me dit qu'on se reverra pendant les vacances de la Toussaint, etc...Je lui répond avec plaisir.

Franchement...j'ai vraiment cru que c'était dans la poche, ça faisait vraiment très longtemps que j'avais pas eu un si bon feeling.

Je décide donc de passer à la vitesse supérieure, c'est moi qui prend les devants par sms en lui disant que j'aimerais la revoir, qu'elle me plaisait....etc...à partir de ce moment là plus rien de sa part. Elle s'est murée dans un silence.

Elle a fini par me répondre qu'elle avait jamais été intéressée, qu'elle me trouvait juste sympa, et qu'elle voulait juste faire des sorties...amicalement...

Franchement, j'étais sur le cul...elle m'a avoué qu' elle était comme ça avec tout le monde, mais qu'elle ferait désormais attention à son attitude.

ça m'a vraiment mis un coup au moral, je me suis dit en fait que même les femmes qui pouvaient entreprendre des jeux de séduction comme cette femme, en fait, c'était juste pour le fun.


Mais bon voilà, j'aimerais justement que ce genre de situation arrive plus souvent, même si là, ça n'a pas marché....ça m'arrive une fois tous les 10 ans.......faudrait vraiment que je prenne mon courage à 2 mains en allant vers les femmes qui pourraient me plaire....

J'ai confiance en moi, mais dès qu'il s'agit de drague en réel...je suis tétanisé...comme paralysé...je perds tous mes moyens...

Paradoxalement , je suis très à l'aise virtuellement, j'obtiens des numéros à la pelle sur les sites de rencontre. Derrière l'écran ou par sms, dès qu'une fille s’intéresse, elle est littéralement subjuguée par ma facilité à communiquer, par ma culture général. Je veux pas me venter, mais c'est vraiment ça. Et comme je cherche du sérieux, ça les met en confiance , elles se laissent aller.
Citation:
En fait, je voulais la laisser venir.
[...] Elle a fini par me répondre qu'elle avait jamais été intéressée, qu'elle me trouvait juste sympa, et qu'elle voulait juste faire des sorties...amicalement...

A mon avis tu n'as pas été assez entreprenant vu les grand signaux qu'elle t'envoyait. C'est une erreur que beaucoup de mecs font et ce n'est pas lié à ton handicap.
" Mais pour moi, comme je n'ai vraiment pas eu de chance dans ma vie amoureuse, j'ai toujours l'impression que c'est à cause de ce fauteuil. "

C'est toute la problématique, remettre ton " echec " sur ton seul handicap. Ce qui pourrais t'empêcher de voir des réalités et des remises en question beaucoup plus terre a terre.

" Je décide donc de passer à la vitesse supérieure, c'est moi qui prend les devants par sms en lui disant que j'aimerais la revoir, qu'elle me plaisait....etc...à partir de ce moment là plus rien de sa part. Elle s'est murée dans un silence. "

Les femmes sont de manière général beaucoup plus émotionnel que les hommes, verbaliser, a ce stade, c'est conscientiser un rapprochement physique qui aurait pu se faire naturellement sous l'émotionnel. Si tenté bien sûr, que cette femme ne jouait pas tous simplement, mais ce genre d'histoire ne démontre en rien une problématique lié a ton handicap. C'est même un classique, tas des tas de femmes qui sont toujours dans la séduction, sans volonté de passer a quoi que ce soit, pour la simple raison qu'elle ont un problème narcissique a régler avec elle même. En faite, dans tous ce que tu nous dis, je ne vois strictement rien qui prouverait que le problème viendrait de ton handicap.

Paradoxalement , je suis très à l'aise virtuellement, j'obtiens des numéros à la pelle sur les sites de rencontre. Derrière l'écran ou par sms, dès qu'une fille s’intéresse, elle est littéralement subjuguée par ma facilité à communiquer, par ma culture général. Je veux pas me venter, mais c'est vraiment ça. Et comme je cherche du sérieux, ça les met en confiance , elles se laissent aller.

La on touche dejà plus a du concret, et a un potentiellement manque de confiance en toi IRL qui décale avec ton aisance Virtuelle. C'est une piste sur lequel tu dois pouvoir agir.
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
[quote="sebz9999"] En faite, dans tous ce que tu nous dis, je ne vois strictement rien qui prouverait que le problème viendrait de ton handicap.

.[/quote]

je sais pas, j'ai juste l'impression que je peux leur plaire, et puis, à un moment, elles ont une leur de lucidité...et elles se disent "il est en fauteuil roulant"

mais bon, ça se trouve, c'est même pas ça...

J'oscille entre moment de doute, et reprise de confiance quand j'obtiens des rendez-vous sur les sites de rencontre.

J'ai rendez-vous avec une femme samedi... le énième cette année...

j'y vais détendu, c'est devenu presque une routine pour moi. avant je paniquais comme un malade...maintenant, j'y vais sans rien attendre.
Je pense pas qui'il soit bon de raisonner en terme de tous blanc ou de tous noir : c'est ton handicap, ou c'est pas ton handicap. La vérité se situe toujours dans la nuance. Ton handicap doit jouer, ça me semble une évidence qui serait malhonnête de nier, mais ce n'est pas que ton handicap qui peut être responsable de tes difficulté du moment. Maintenant, tu ne peux pas influencer sur ta paralyser, par contre, tu as tous le champs libre pour t'améliorer, et progresser dans ton rapport aux femmes, en travaillant ton aisance, en arrivant a être autant authentique que tu peux l'être par message une fois au réel, en devenant plus séduisant.

Je sais que c'est pas facile, mais tu dois retirer de ton esprit, ou mettre de côté, cette tentation de tous reporter sur ton problème physique. Etre dans l'acceptation de ce dernier, de sa difficulté, tous en ayant conscience que la tentation de te morfondre dessus pour justifier tes échec, ne te tirera pas vers la progression, mais dans une forme de frustration négative, là ou la remise en question de ton comportement vis a vis de des femmes t’entraînerais au contraire dans une dynamique positive d'amélioration, sur lequel tu peux jouer.

Autre piste qu'il serait intéressant de soulever, c'est le côté " sexualité " de la chose. Je me met a la place d'une femme, qui doit se demander, ou peut-être angoissé, a l'idée de passer a l'acte, ou de savoir comment gérer le truc, puisque j'imagine qu'il y a peut-être des choses ou des précautions a prendre, a toi peut-être d'essayer de déjouer la chose, par l'humour ou l'auto-dérision. Au delà de ça, dans une forme de cliché collectif, je sais que certains handicapé, perde l'usage de leurs bite ( ça va j'allais pas placer penis ). C'est peut-être un facteur anxiogène de leurs côtés. De se demander si tous fonctionne bien de ce côté là aussi. C'est une pistes a creuser.
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
[quote="sebz9999"]Je pense pas qui'il soit bon de raisonner en terme de tous blanc ou de tous noir : [i]c'est ton handicap, ou c'est pas ton handicap[/i]. La vérité se situe toujours dans la nuance. Ton handicap doit jouer, ça me semble une évidence qui serait malhonnête de nier, [b]mais ce n'est pas que ton handicap[/b] qui peut être responsable de tes difficulté du moment. Maintenant, tu ne peux pas influencer sur ta paralyser, par contre, tu as tous le champs libre pour t'améliorer, et progresser dans ton rapport aux femmes, en travaillant ton aisance, en arrivant a être autant authentique que tu peux l'être par message une fois au réel, en devenant plus séduisant.

Je sais que c'est pas facile, mais tu dois retirer de ton esprit, ou mettre de côté, cette tentation de tous reporter sur ton problème physique. Etre dans l'acceptation de ce dernier, de sa difficulté, tous en ayant conscience que la tentation de te morfondre dessus pour justifier tes échec, ne te tirera pas vers la progression, mais dans une forme de frustration négative, là ou la remise en question de ton comportement vis a vis de des femmes t’entraînerais au contraire dans une dynamique positive d'amélioration, sur lequel tu peux jouer.

Autre piste qu'il serait intéressant de soulever, c'est le côté " sexualité " de la chose. Je me met a la place d'une femme, qui doit se demander, ou peut-être angoissé, a l'idée de passer a l'acte, ou de savoir comment gérer le truc, puisque j'imagine qu'il y a peut-être des choses ou des précautions a prendre, a toi peut-être d'essayer de déjouer la chose, par l'humour ou l'auto-dérision. Au delà de ça, dans une forme de cliché collectif, je sais que certains handicapé, perde l'usage de leurs bite ( [i]ça va j'allais pas placer penis[/i] ). C'est peut-être un facteur anxiogène de leurs côtés. De se demander si tous fonctionne bien de ce côté là aussi. C'est une pistes a creuser.[/quote]


tu soulèves un point essentiel, la sexualité. Combien de fois on m'a demandé si j'arrivais à bander...je suppose bcp de femmes doivent se poser la question en me voyant.

Et je pense que tout le problème vient de là, j'ai souvent négligé ce coté "sexuel" dans mes rencontres. Les filles avec qui je suis sortie jusqu'à présent, n'étaient pas du tout portées sur la chose...

Il faut vraiment que je travaille ce point là...qui me parait essentiel...il faut que je paraisse davantage "sexuel"...
Je pense qu'on touche a une problématique pour le coup, c'est peut-être un des points parmi d'autres qui bloquent, vue que tu tombe souvent sur des femmes réceptive au départ, en tant qu'homme qui rencontrerait une femme dans cette situation, la question de savoir si tous fonctionne, c'est direct un truc que je me poserais. Çà doit forcément cogiter dans leurs tête et l'anticipation de l'acte pourrait être anxiogène, après, a toi de les rassurer. Reste dans la " sexu " bien-sûr, dans l'auto-dérision, ou travail sur ce point, mais fait les choses a ta manière faut que tu sois a l'aise avec ça.

Après tous dépend le niveau de complicité que ta avec une fille, tu peux même en parler librement, pour les rassurer. Tu gère tes interaction virtuelle au top, mais t'arrive a sexualiser par message, parce qu'avec la barrière du virtuelle, les femmes se lâche plus facilement, en poussant le truc tu devrais pouvoir sous entendre que tes un type opérationnelle, avant la rencontre, ce qui pourrais désarmer un peu le truc et être plus simple pour toi. Pour le reste, te prend pas la tête non plus, on compte sur toi pour nous faire un retour de ton date du weekend.
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
Seb, je parlais surtout de la sexualisation avec les femmes que je rencontrais en réel...

une femme que je rencontre en soirée, et avec qui j'ai l'occasion de discuter par exemple...

Mes rencontres virtuelles , quand j'ai un bon feeling avec une fille, soit elle me pose la question et je lui réponds que oui, soit elle se doute que ça fonctionne et dans ces cas là , on en parle pas. En général, sur les SDR, j'ai jamais eu de problème avec ça. Mais j'avoue que j'attire aussi des femmes pour qui le sexe n'est vraiment pas important...

bon, mon rencard de ce soir est tombé à l'eau...

j'ai une autre cible en vue dans le réel, pas sur les SDR. Une fille qui me plait bien et que je n'ai vu qu'une seule fois. On devait se revoir à la soirée du nouvel an mais pour des raisons perso, je n'ai pas pu participer à cette soirée.

je lui ai envoyé un message sur fb en lui souhaitant la bonne année, je lui ai dit que j'aimerais qu'on se revoit et qu'on aille boire un verre.

Elle m'a répondu "pourquoi pas", et elle a ajouté, "faudra qu'on s'organise suivant nos disponibilités"..

D'après vous, ça se présente comment? est ce que je dois relancer ? j'attends un peu?
Salut

J'ai lu le post parce que je me sentais concerné, étant en couple avec une fille en fauteuil..

Pour répondre à ton dernier message, même si il est peut-être trop tard vu la date de celui-ci, tu devrais la relancer, mais sa réponse précédente ne déborde pas d'enthousiasme..

J'espère néanmoins que tu as pu la voir..

Concernant la question générale du post, je pense surtout que tu dois, comme d'autres l'ont dit, te concentrer sur ce que tu peux améliorer en toi. Ton handicap (qui n'en est pas vraiment un puisque tu dis être 100% autonome) joue sans aucun doute un rôle dans tes "difficultés" rencontrées avec certaines femmes..

Mais à mon avis, c'est surtout que tu n'attires pas les bonnes personnes.. Après, pour avoir fréquenté quelque peu les SDR, il y a une sorte d'anonymat qui fait que les gens n'agissent pas toujours comme ils le feraient en réalité..

Le mieux serait d'avoir un avis d'une femme sortant avec un homme en fauteuil, mais en attendant je te donne le mien:

J'ai rencontré ma compagne via un SDR. J'avais remarqué sur les photos qu'elle était en chaise. Mais ce que j'avais surtout vu c'était son sourire, son "aura".. Et je l'ai contacté..

Avant la première rencontre IRL, ma "crainte" était se savoir comment j'allais pouvoir soutenir le regard des gens, je n'avais pas envie de passer pour la personne qui s'occupe d'une personne handicapée, "l'infirmier".. Mais dès que je l'ai vu, habillée très classe, souriante, se débrouillant totalement sans mon aide (je lui ai simplement dit de me demander quand il fallait que je l'aide, ces craintes se sont envolées..

(en comparaison, elle a une connaissance aussi en chaise, qui sort en ville habillée comme un sac, et c'est son mec qui doit la pousser constamment alors qu'elle est capable de le faire elle-même.. ça je n'aurais pas supporté)

Après quelques rdv, lorsque nous nous sommes retrouvés allongés, une autre "crainte" a été de savoir si elle avait des sensations "sous la ceinture".. Elle m'a rassuré sur ce point (ce qui s'est confirmé plus tard)

Voila surtout les 2 interrogations que j'ai eu avant de décider de sortir avec elle.. Et depuis, je ne regrette pas d'avoir choisi de la rencontrer..

Je ne sais pas si ça pourra t'aider, mais sait-on jamais..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Intéressant) le 19.01.18, 09h36 par Jalapeno
  • +1 (Instructif) le 19.01.18, 10h54 par mistermint
  • GS_
  • Score : 4 - 42 ans
Merci Belgoben pour ton témoignage, tu vis une belle histoire. j'espère que vous serez heureux et plein de projets pour plus tard.

Une femme en fauteuil, c'est comme une fille valide, elle doit être bcp plus sollicitée qu'un homme, la preuve, tu as fait le 1er pas vers elle.

moi, les seules filles qui m'écrivent spontanément, ce sont des "fakes", brouteurs et autres arnaqueurs d'Afrique, heureusement, je les vois venir à des km....

j'aime pas me plaindre, je ne donne jamais l'image de qq un qui est accablé par son handicap, je ne montre rien à mes amis, quand ça va mal, je m'isole... mais force est de constater que ce célibat me pèse de plus en plus.

Pas que je ne rencontre personne, mais le fait de ne rien vivre de sérieux depuis pas mal de temps me fait douter chaque jour, ce manque d'être avec qq un , l'affection, l'attention, la communication...

Alors oui, j'ai des débuts d'histoire, avec des sms , des paroles gentilles, des mots doux.....mais au final? rien, ça s'arrête brutalement, sans que je puisse être 'rassasié" au niveau affection. Si j'arrive à voler un petit bisou par ci par là au gré des mes flirts....c'est le grand maximum....

Je n'ai pas eu de réelle étreinte amoureuse avec une femme depuis 2 ans et demi quand même... ça joue énormément sur ma psychologie, de nature déjà impulsif, j'explose pour un rien, je suis à fleur de peau, je me prends la tête avec pas mal de monde, je suis invivable, insupportable, je m'emporte comme une furie à la moindre contrariété...

Cette accumulation d’échecs , je le vis de plus en plus mal.

Ma vraie dernière relation remonte à mai 2015, une fille que je rencontre sur OVS, on avait une vraie relation de couple, on sortait tout le temps ensemble, on s'appelait des heures au téléphone, on avait des rapports sexuels...une vraie histoire quoi...ça s'est pas super bien passé à la fin mais bon...j'ai connu un vrai truc. ça a duré 6 mois.

Ensuite, ça n'a été que des échecs, des débuts d'histoire, des flirts ratés...pas d'affection, pas de sexe, un bisou volé par ci par là..c'est tout.

ça commence toujours bien...échanges d'sms, de mots doux....je me donne à fond, je fais des efforts...pour un résultat catastrophique, au bout d'un mois grand max, je suis comme un fantôme, invisible, comme si il s'était rien passé...Pour elles, je suis encore plus étranger qu'un mec croisé au hasard dans la rue..

J'ai commencé les SDR en octobre 2016...après une pause , j'ai repris les SDR en aout 2017...

j'ai fait meetic, badoo, un moment j'avais toutes les applications, tinder, happn, Once. Je suis d'origine musulmane donc je suis sur Mektoube, inchallah, j'ai fait Elite rencontre, je suis aussi sur Jecontacte.com, sur Oulfa....j'avais testé aussi POF à un moment...

Et là, j'ai pris un abonnement sur Edarling, et je me suis aussi inscrit sur Attractive World, où à ma grande surprise mon profil a été accepté par les autres membres...

Franchement? depuis octobre 2016...je compte même plus le nombre de messages que j'ai pu envoyer...3000, 4000, 5000....? peut -être plus....mais on doit pas être loin... j'habite une ville de 17000 habitants, ça voudrait dire que j'aurais envoyé un message à toutes les femmes de ma ville...ça fait peur....

et je prends le temps d'envoyer un message personnalisé, j'appelle la fille par son prénom, j'essaye d'être drôle, d'être original...

je doute, je doute très fort, les larmes me montent aux yeux des fois, quand je repense à toutes histoires où j'ai tout donné...pour ne rien recevoir en retour..

Je suis pourtant qq un qui prend soin de moi, je m'habille tjrs soigné, belles chaussures, jean neuf la plupart du temps, de belles chemises, la montre qui va bien, je mets des vestes à 100 euros chacune. J'ai une bonne situation, une belle voiture, une apparte immense qui pourrait accueillir une équipe de foot, je suis cultivé, je peux tenir une conversation soutenue pendant plusieurs heures, je fais preuve d'empathie, de compassion quand il le faut. Je suis attentionné, tjrs à prendre des nouvelles des autres...

Aussi bien je suis apprécie par mes amis et mes connaissances, aussi bien je n'arrive à capter l'attention de personne en amour...

J'ai essayé de relancer la fille dont je parlais dans mon com précédent, elle a rapidement écourté la conversation en me souhaitant bon weekend. Je n'ai meme pas eu le temps de lui proposer quoi que ce soit.

Je suis abonné depuis lundi sur Edarling. Mardi, je sympathise avec une fille, je lui file mon numéro. A ma grande surprise, elle m'appelle mercredi soir. On se donne rencard vendredi, on devait aller manger. Elle a annulé jeudi soir notre rendez-vous.

Voilà, mon lot de déceptions....

je sais, je devrais me mettre un coup de pied au cul, me dire qu'il y'a plus grave dans la vie, j'ai tjrs été qq un d'optimiste, je m'efforce de voir tjrs le verre à moitié plein....

mais là, j'ai peur de sombrer, je n'arrive plus à me concentrer sur mes activités....mon moral fait les montagnes russes...

il faudrait que je consulte mais bon...

je me suis tjrs dit que la roue tournerait surement...jusqu'à quand?

peut-être devrais-je me faire une raison? me dire qu'il faut que j'essaye d'être heureux sans....

je ferai peut -être appel à un coach.

ou en derniers recours, aller me marier au pays.

je suis seul dans ma misère affective, personne n'est au courant de mon mal-être, ni ma famille , ni mes amis. il se doute que je vis plutôt mal mon célibat, mais ils ne doivent pas savoir à quel point ça me pèse...
Salut

Par rapport à ta situation, je ne sais pas vraiment t'aider. Apparemment, tu as une vie bien remplie, qui te réussit, socialement ou matériellement..

De ce point de vue, c'est une réussite. Maintenant, tu l'as identifié toi-même, le souci est que tu cherche "à tout prix" une personne pour partager cette vie.. Ce n'est pas facile mais il faut avant toute chose apprendre à aimer ta vie "seul" pour pouvoir par après y faire rentrer quelqu'un..

Pour le moment, à lire ton dernier message, tu te mets une certaine forme de pression, à vouloir coûte que coûté sortir du célibat. Je le comprends c'est quelque chose de logique..

Mais en faisant comme ça, tu communiques, inconsciemment sans doute, aux femmes que tu rencontre, cet état d'esprit. Et donc cette pression que tu t'es mise, elles le ressentent aussi, et peut-être que cela les fait s'éloigner..

Ce n'est pas évident, mais si tu veux pouvoir sortir de ce cercle vicieux, essaye de prendre chaque rencontre comme une expérience unique, en ayant pour seul objectif de passer un bon moment, et sans attendre nécessairement qu'il y ait une suite au 1er rdv.. (c'est d'autant plus vrai sur les SDR, où les hommes (et aussi les femmes) deviennent juste des "numéros" que l'on zappe comme bon nous semble, où que l'on interchange rapidement)

Concernant des annulations de rdv, c'est assez courant malheureusement, tout le monde qui a un jour fréquenté des sdr en a eu.. Rappelle-toi que la majorité des gens sur SDR n'hésitent pas à adopter des comportements moins respectueux sous couvert d'un certain "anonymat" et que tu ne dois jamais prendre personnellement les refus ou autres lapins..

Si pour le moment tu n'arrives pas à passer au-dessus de ça, si ces lapins etc.. te touchent à ce point, il vaudrait mieux t'éloigner un moment des sdr.. pour ton bien
A lire / A voir en ce moment sur FTS