Discussion

Suis-je trop égoïste ?

Note : 1
lancé par Le_Paternel le 17.08.2018
4 réponses
dernier par Le_Paternel le 20.08.2018, 17h23
Salut tout le monde !

Aujourd'hui, je vais vous exposer mon cas de figure qui m'est propre. Pour en avoir parler avec plusieurs personnes, je pense que c'est un cas (un peu) rare. Je n'attends pas de bonne ou mauvaise réponse, juste une meilleure compréhension de la situation avec un regard extérieur pour mieux me connaître et appréhender mes relations. Je vous préviens, cela risque d'être un peu long et fouilli, mais tout converge vers le même point même si à première vue cela n'a pas un rapport significatif !

Je vais avoir 22 ans d'ici quelques mois et je suis en couple avec Margaux (C'est le prénom de ma copine :P) depuis presque 2 ans. Bien que je connaisse le game depuis mes années lycée, j'ai dans un premier temps énormément intellectualisé ce dernier. Si bien qu'avant Margaux, je n'ai jamais eu de copine. C'est donc ma première histoire où j'ai réellement tout découvert avec elle. N'habitant pas dans la même ville, nous nous voyons qu'un-deux WE/mois et pendant nos vacances et ce depuis le début. Tout se passe bien, c'est une fille jolie, sexy, attentionnée et le fait de se voir peu nous permet de profiter uniquement des bons moments. Bon ça c'est pour le cadre ! Maintenant, rentrons dans les détails !

Si je reviens un peu sur notre histoire, tout s'est fait naturellement entre-nous. Les premiers mois furent vraiment intenses, j'étais comme un fou à vouloir tout découvrir avec elle, limite je ne dormais pas tellement que j'étais excité avant nos retrouvailles, bref je découvrais l'amour. On était un peu ce couple cliché cucu. Et au fil du temps, me concernant, cet effet "première fois" s'est légèrement estompé alors que chez elle, c'est toujours l'excitation qui domine. Attention, tout se passe très bien entre-nous, pas de dispute, jalousie ou autre ... C'est simplement que maintenant j'en suis presque venu à me dire "Ouais, j'ai une copine, c'est cool". Je caricature mais c'est comme si elle comptait les jours avant qu'on se revoit et moi c'était juste "Ouais cool on se voit demain" (J'exagère bien évidemment). En fait, pour résumer, j'étais in love au début dans cette étape de découverte du couple, puis petit-à-petit c'est comme si j'avais adopté un comportement détaché de tout là où Margaux est elle ultra-attachée de la mort et se vexe pour un rien (Vous voyez ce genre de différences de vision. Margaux est du genre à dire "Si je suis avec quelqu'un c'est parce que c'est le plus beau, le plus extraordinaire, le meilleur". Moi je suis du genre "Si je sors avec quelqu'un c'est parce qu'il y a une attirance physique et qu'on est sur la même longueur d'onde").

Et je cherche à comprendre mon attitude. Dans un premier temps, je pense qu'inconsciemment j'ai cette atittude pour compenser le "trop plein d'attachement" de Margaux et ainsi équilibrer la balance. Mais la vraie explication est plus sur moi, pas sur nous ou elle. J'ai toujours été doté d'un excellent relationnel, je suis toujours arrivé à parfaitement m'intégrer dans de nouveaux environnements. Cependant, j'ai ce côté solitaire (et égoïste). J'aime les gens, j'aime m'amuser etc ... Mais j'ai besoin de faire ma vie de mon côté ensuite où je peux m'organiser comme je le souhaite : J'ai envie d'aller au sport ? Je vais au sport. J'ai envie de lire ? Je lis. Je veux voir le dernier épisode de GoT ? Je regarde le dernier épisode. Pouvoir travailler sur mes projets également. Et je vais souvent prioritiser mes envies sur celle des autres.

J'adore mes amis, ma copine etc ... Mais je doute qu'actuellement je sois capable de les supporter H24. J'ai besoin de mes moments à moi.

Et en essayant d'avoir un regard critique sur la situation, je me dis que le couple reste une histoire de compromis et qu'au fond de moi, je ne suis pas prêt à faire ces compromis d'où ce message. Sachant que je n'ai pas de point de comparaison avec une autre expérience, bah je ne sais pas quoi en penser.

WARNING Je vais encore caricaturer et tirer les traits de la réalité : Lors de notre WE du mois, on se retrouve. Les premières heures sont très intenses car un manque physique et affective s'est créée nous le comblons avec des câlins, en faisant l'amour etc ... C'est super. Ensuite, là où Margaux veut profiter de chaque seconde à mes côtés sachant qu'on ne s'est pas vu depuis X jours, je suis presque là à me dire "Bon c'est bien beau mais on va pas rester collé à faire bisous-câlins durant 48 heures". Oui, j'exagère encore ici ! Et là je me demande ce que ça serait si on habitait ensemble.

Donc voilà, j'aimerais savoir ce que vous en pensez. Suis-je fou ? Je vous le concède, c'est un peu bizarre comme situation et délicat d'en parler. Encore une fois, hormis cette vision un peu bisounours et idéaliste de la chose, je n'ai rien à lui reprocher et notre couple fonctionne très bien. Je pense plus que ça vient de moi, sachant que je pourrai avoir le même discours si j'étais H24 avec mes amis. Finalement, il n'y a qu'avec mes parents que je n'ai pas ce discours. En effet, ayant longtemps vécu avec eux, nous avons toujours tout fait ensemble et nous avons su trouver notre rythme dans nos habitudes. Et comme je dis, "Les amis ça va, ça vient. Les copines ça va, ça vient. Les parents, tu pourras toujours comptés sur eux". Bref, ce n'est pas trop le sujet !

Que pensez-vous de tout ça et quelle lecture d'un regard extérieur vous pouvez en faire ? Merci à vous !
Alors :

Non ton histoire n'est pas si insolite !
Oui tu es égoïste
Non pas forcément trop
Et non tu n'es pas fou

Tu es jeune. Je te le dis sans aucune pédanterie, tu me fais penser à moi il y a quelques années. Tes réactions ne sont pas mauvaises, tu as des besoins et ils sont ce qu'ils sont. L'important à mon sens c'est la manière dont tu vas gérer tout ça.

Ta copine est jeune aussi de son côté et à cet âge, on subit une pression parce qu'on transpose l'image du couple que nous donne la société à la réalité de nos besoins.

Toi par exemple, tu as besoin d'espace, et une fille que tu sens trop acquise va peut être t'étouffer et ce, malgré le fait que rationnellement et selon les codes que tu connais, tu sais qu'elle ne fait rien de mal.

Donc voilà l'important c'est effectivement le type de mec que tu vas décider d'être. Pour revenir à mon vécu, j'ai fais le choix il y a quelques années de ne jamais être sourd à mes besoins. J'ai su que je ne voulais pas d'une vie à côté d'une fille qui ne m'apportait pas ce dont j'avais besoin. J'ai fais souffrir mes copines de l'époque parce que je les aimais et qu'on était lié, mais j'avais ce malaise impossible à étouffer quand j'étais avec elles.

Elles étaient mignonnes, gentilles, intelligentes, mais j'avais limite une boule d'angoisse avant de les voir parce que je savais que je devrais renoncer à ce que je suis.

Du coup j'ai fais le choix d'être honnête et transparent, même si on peut appeler ça de l’égoïsme, sache que tu ne rendras jamais une fille heureuse si tu ne l'es pas toi même.

Après ma dernière rupture j'ai décidé de rester célib un moment pour faire le point, et une petite nana qui me correspondait a tapé l'incruste dans ma vie et j'ai pour l'instant eu aucune raison de regarder en arrière parce que quand je suis avec elle, c'est comme si j'étais avec ma famille (pour en revenir à ce que tu disais sur les parents), on est juste bien.

Voilà j'espère que ça t'éclairera un peu !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • +1 (Constructif) le 20.08.18, 10h07 par Jalapeno
Merci beaucoup ! Cela me rassure un peu ta réponse et permet d'y voir plus clair. C'est vrai que souvent à mon âge, je vois les autres couples, où les deux partenaires semblent s'épanouir dans leur train-train du couple classique et n'ont qu'une hâte : vivre ensemble. Une grande partie de ceux que je connais prévois tous leurs projets pour être réunis : études, localisation etc ... Là où moi je ne dépends que de moi-même et mon objectif premier reste ma réussite personnel.

Je suis jeune, elle aussi. J'ai déjà bien vu l'évolution de notre relation et de nous à travers les mois qui sont passés. Disons qu'on a évolué différemment au sein de la relation. Au tout début, j'étais in love comme elle, excité comme un fou de tout. Je découvrais l'amour, la vie de couple. Et petit-à-petit, c'est devenu légèrement routinier me concernant et j'ai commencé à prendre les choses avec beaucoup de hauteur et à être très détaché là où Margaux était toujours autant attachée. Encore une fois, c'est une fille superbe. Très jolie, sexy, super attentionnée, on est sur la même longueur d'onde. Après est-ce que je peux en dire plus ? C'est difficile sachant que je n'ai pas de point de comparaison.

C'est ma première expérience. Et là, je ne sais pas si c'est moi qui ne veut juste pas faire de compromis dans mon couple et est trop égoïste ou si quelque chose cloche.

Je sais que si je peux avoir cette attitude détachée, c'est aussi pour compenser ce trop plein de sa part, et ce sur-attachement de sa part qui n'est pas forcément sain. Je suis sans doute trop rationnelle. J'ai vu notre relation évoluée, elle a su faire plein d'effort mais c'est clair que Margaux a tendance à être assez lunatique dans le sens où au moindre petit truc, même sans importance, elle peut totalement se refermer sur elle-même et être en "bad" durant quelques heures avant de revenir calmée et faire tout un drama. Exemple, je regarde/fais un truc, elle va me dire "Viens me faire un câlin", je lui réponds que je finis ce que je fais et là elle peut se mettre à mal le prendre pour un rien. Elle a vraiment un grans besoin d'attention je trouve. Encore une fois, difficile de parler de norme ou autre, je sais que j'ai toujours beaucoup eu d'attention de la part de mes parents, c'est pour ça que je n'ai pas besoin de passer des dizaines d'heures à faire bisous-câlins avec ma copine pour en avoir, et que j'en ai moins besoin qu'elle, étant donné que je suis fils unique.

Mais oui des fois, elle pouvait mal le prendre que je ne lui envoie pas assez de messages ou que je fasse autre chose pendant 5 minutes quand on se voyait (Margaux c'est le genre de personne tu lui dis "Oui ça te va bien", limite elle va mal le prendre car elle s'attend à des "Tu es la plus belle" ou encore quand tu lui dis "Oui ça se passe bien, on a un bon feeling" elle s'attend à des "Tu es une femme en or extraordinaire". Dans ma tête, on est avec quelqu'un parce qu'on a une attirance physique et qu'il y a ce feeling et cette mentalité compatible. Pas forcément parce que c'est la femme la plus belle, la plus intelligente, la plus forte du monde. Elle pense différemment et peut facilement se vexer sur ça). Et c'est vrai que des fois, je me demande si sur le long terme c'est viable d'être autant en demande, après, comme depuis le début, une relation est faite pour évoluer où chacun des partenaires évoluent.

Encore une fois, je n'ai pas de point de comparaison. C'est difficile. Si je tombais sur une partenaire totalement détachée elle aussi, ça me gonflerait peut-être aussi. Qui sait ? Mais je ne peux pas savoir.

Mais oui, ce que je sais c'est que j'ai besoin de mon espace pour tout avec mes amis, ma copine, et mes moments où je peux me retrouver. Après c'est vrai qu'une relation à 30 doit être différent d'une relation à 20 ans !
  • r-0
  • Score : 185 - 27 ans - MBTI: ESFJ
Il n'y a rien d'anormal à vouloir être indépendant et avoir une vie en dehors du couple.

Néanmoins être deux c'est aussi faire des compromis (tu le sais surement déjà) et il est clair que si vous ne vous voyez que 2 jours / mois mais que tu as prévu d'aller voir tes potes à ce moment là elle peut mal le prendre.
Vu la fréquence à laquelle vous voyez, je pense qu'il n'est pas trop dur de concilier les potes et la copine en s'organisant correctement et en y trouvant son compte.

Concernant le côté routinier / casanier, il n'appartient qu'à toi de briser la routine en lui proposant des activités nouvelles, de voyager etc...

Pour son côté manque d'attention je pense qu'il faudrait en parler pour que tu lui expliques que tu n'as pas besoin de la câliner en permanence pour lui montrer de l'affection et aussi écouter pourquoi elle t'en demande autant.
Vous arriverez peut-être à trouver un compromis où elle sera moins en demande et ou tu feras quelques efforts pour lui donner de l'affection spontanément.
Merci de l'avis ! Oui, oui, bien évidemment je ne programme rien quand on se voit ! J'essaie de profiter un maximum mais c'est vrai que j'ai l'impression que Margaux aimerait être H24 dans mes bras les 2j/mois où l'on se voit. Et encore une fois, j'en reviens à cet équilibre trop plein d'attention/détachement. On en avait déjà parlé, elle en était parfaitement consciente de tout ce que j'évoquais, et elle sait que j'ai raison, mais c'est plus fort qu'elle même si elle a bien progressé depuis sur ça. Après le côté routinier, j'en parlais plus car au début j'étais in love in love dans le sens oui j'étais comme elle et on ne se quittait pas du WE mais à force j'ai voulu retrouver mes moments pour moi !
A lire / A voir en ce moment sur FTS