Discussion

Un trop grand besoin d’affection ?

Note : 0
lancé par Le_Paternel le 03.12.2018
2 réponses
dernier par Le_Paternel le 05.12.2018, 19h50
Bonsoir, bonsoir,

J’ai envie de vous faire part de ma petite réflexion du soir.

Petit rappel des faits : Je vais bientôt avoir 22 ans (Yeah, juste avant Noël) et je suis en couple avec M. depuis presque deux ans. Il s’agit de ma première copine et expérience amoureuse. Faisant des études dans des villes différentes, nous nous voyons un WE sur deux et en période de vacances. Nous n’avons jamais vécu ensemble ou dans la même ville.

J’ai développé de vrais sentiments la concernant. Nous sommes sur la même longueur d’onde, totalement mon style, tout se passe bien.

MAIS, parce qu’il y a toujours un mais, je me faisais une réflexion comme je vous disais plus haut.

Il faut savoir que M. est le genre de personne à avoir plus de bas que de haut, sans rentrer dans les détails, disons qu’elle est plus fragile et qu’elle prend à coeur beaucoup de choses (Une vanne de ses amis, une remarque d’un professeur, peuvent la mettre dans tous ses états etc ...). Du genre à être facilement stressée et désemparée. Ce qui fait qu’elle est plus souvent dans des moments de tension, que des moments où elle est véritablement épanouie.

Le problème étant qu’être dans une période de tension, fait qu’elle a besoin de plus d’attention, d’affection et de validation de la part des autres, et de moi. Ce qui est normal en soit.

Étant quelqu’un de plutôt introverti en amour, et toujours très détaché de mes sentiments, aimant mon indépendance et ayant tout plein de projets, j’avoue que sur plusieurs jours, je peux vite trouver cela étouffant et épuisant de faire des câlins, des bisous, des papouilles, des ci, des là, j’ai vraiment l’impression que cela me vide et des fois j’ai « hâte » de pouvoir me ressourcer en me retrouvant seul (Et M. en profite justement n’étant pas au mieux et ne se voyant pas tous les jours pour faire sa dose d’affection). Et je pourrai en dire autant quand je pars une semaine avec des amis proches.

Je comprends qu’on ait tous des périodes de stress, de tension, ça arrivent (Des examens, un entretien important etc ...) mais là où j’ai du mal à m’y faire c’est quand ces périodes sont majoritaires sur une année. Je suis peut-être monté à l’envers, mais dans ma vie, ça doit être 80/20 en matière de moment où je suis bien (80) et de moment de tension (20) et pas l’inverse ... Voir ma copine avec autant de moment de doutes (et donc de moment où elle a un grand besoin d’affection en retour) j’avoue que cela m’échappe.

S’ils étaient rares, je ne dis pas, mais étant assez nombreux, je sens qu’elle a en permanence besoin de mon affection. Et comme je le disais, nous n’avons jamais habité ensemble ou dans la même ville. Et je me faisais la réflexion suivante : Qu’est-ce qui se passerait si cela était le cas ? Un besoin accru d’affection sachant qu’il ne serait qu’à quelques mêtres d’elle avec tout autant de période de doute ? (Et encore une fois, je ne vise pas M., mais moi, mais ça me gonfle de faire des câlins H24, je dois être un sans coeur).

Encore une fois, je n’ai rien à lui reprocher, c’est juste qu’il n’y a pas le « matching » entre le fait que je sois plutôt introverti et détaché et à l’inverse elle est son besoin d’affection.

Après je n’ai pas d’éléments de comparaison, et tant demain, je rencontre une autre femme ultra-détachée, je viendrai me plaindre tout autant car je ne reçois pas assez d’amour. :D

Je me demandais donc si c’était moi qui était trop égoïste et ne faisait aucun effort/compromis ? Si c’était normal au final d’avoir autant de périodes de tension quand pour moi ma seule prise de tête quotidienne c’est de savoir ce que je mange. :P

Bref, c’était une réflexion nocture. Des avis sont toujours bons à prendre.

Merci à vous. Bonne soirée.
  • Syd_
  • Score : 635 - 26 ans
Non ce n'est pas normal.
Comme tu le dis ça arrive à tout le monde d'avoir des bas. Si elle est dans une période basse 80% du temps tu ne peux rien faire pour elle, son fonctionnement est toxique. Il faut le lui dire franchement, au risque de la perdre. Ce n'est pas viable pour toi, tu vas y laisser toute ton énergie et ta joie de vivre.
Syd_ a écrit:
Non ce n'est pas normal.
Comme tu le dis ça arrive à tout le monde d'avoir des bas. Si elle est dans une période basse 80% du temps tu ne peux rien faire pour elle, son fonctionnement est toxique. Il faut le lui dire franchement, au risque de la perdre. Ce n'est pas viable pour toi, tu vas y laisser toute ton énergie et ta joie de vivre.


Merci de ta réponse franche. C’est surtout pour toxique pour qui se ronge de l’intérieur en étant dans ce down. Après, quand nous sommes ensemble, elle ne se plaint pas, ne ressasse pas ses idées noirs ou autres, c’est juste que suite à tous ses moments de bad où elle était seule elle en profite pour recharger ses batteries en faisant le plein d’affection à travers des câlins, bisous, papouilles où c’est là que ça peut me gêner ou je suis plus détacher mais comme je le dis son « down » ne me contamine pas mais c’est son besoin d’affection en retour qui m’épuise. Toujours le même discours pour toi ? (En voyant ta réponse, je pensais que tu pensais qu’elle ressassait son « down » en permanence quand nous étions ensemble).
A lire / A voir en ce moment sur FTS