Déjà commencer avec un grand merci

Note : 6

le 06.02.2020 par victor79

1 réponses / Dernière par victor79 le 14.04.2020, 00h34

Nouveau sur FTS ?
0. Par où commencer
1. Lisez ça, ça va vous aider
2. Présentez vous
3. lisez ça aussi (les meilleurs articles & discussions de FTS)
Répondre
Bonsoir,

Je suis un petit nouveau de 40 ans qui a beaucoup lu (et beaucoup appris) sur ce forum depuis 2 mois. Si ce truc là avait existé quand j'avais 20 ans mais vie affective et sexuelle aurait été très différente ! J'étais à l'époque l'archétype de l'AFC (le gars qui passe des semaines à se préoccuper de "comment il va faire sa déclaration d'amour" avant même de penser kino)... et évidemment dépucelage hyper tardif et jamais touché à une HB (heu si une, étrangère qui était très intéressée par mon pognon et un mariage rapide pour avoir un visa européen). Super !

Ma psy dit justement que je suis en train de faire "une 2e adolescence" avec un besoin de "revanche" sur le passé...

Et voilà qu'en appliquant les principes (et surtout l'état d'esprit) distillés ici, j'ai réussi à faire une super rencontre il y a quelques semaines. KClose et nuit d'amour (j'ai du mal avec le terme "Fclose"...) au 3e rendez-vous. 4e rendez-vous programmé... tout cela prend du temps à cause des gardes des enfants de chaque côté pas bien synchronisées.. Je sais que rien n'est joué (ne pas baisser l'attention, ni se laisser aller, jamais !) et le doux espoir d'aller beaucoup plus loin dans les sentiments, le vécu partagé, les plaisirs... tout en restant dans l'instant présent, c'est ça le plus important. Profiter de chaque instant en étant conscient que seul l'avenir nous dira si c'est le début d'une super LTR ou pas... on a pas de prise sur tout (et c'est tant mieux).

Alors, déjà, un grand grand merci à tous ceux et celles qui écrivent ici et spéciale mention à FK et ses fabuleux articles, bourrés de bon sens. Vous donnez du bonheur ! Continuez !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Like a boss ! le 06.02.20, 22h05 par The_PoP
  • [+1] Bienvenue ! le 06.02.20, 23h50 par Jalapeno
  • [+2] Génial le 07.02.20, 17h30 par Popovski
  • [+2] Merci ! :) le 07.02.20, 19h21 par FK

Je ne pensais pas revenir vous voir aussi rapidement... le début de relation dont je faisais mention dans mon premier post était si beau, si fort,... j'ai vécu pendant ces deux mois et demi des moments magiques, de complicité, de désir, de rires, d'intimité... bref dans ma tête, comme dans mes sentiments, j'étais parti à fond pour faire de cette relation un LTR. Pourtant, je savais déjà qu'il lui fallait plus de temps qu'à moi pour s'assurer de ses sentiments... mais je me suis dit (naïvement) qu'il n'y avait qu'à être patient, et continuer cette relation "as usual" (avec quand même beaucoup de fréquentes petites attentions et de très beaux échanges à distance).
Et puis, nous avons décidé tous deux de braver notre confinement pour nous retrouver quelques jours, et là, en sa présence, j'ai senti une distance, dans nos échanges, dans ses gestes. Je lui en ai fait part la veille de mon départ...première discussion un peu difficile (mais bon, ça arrive toujours les discussions difficiles), mais on ne s'est pas quitté vraiment "en froid".
Et puis cet après-midi, j'ai reçu ce long mail de rupture, très posé, très réfléchi. Elle est persuadé qu'elle ne pourra pas devenir amoureuse de moi. Elle préfère en rester là tout de suite pour éviter de me faire encore plus souffrir... et aimerais qu'on puisse développer une relation amicale... Ah ! putain de friendzone ! le cauchemar de mes jeunes années me revient en pleine face et la gifle est brûlante !
A l'heure où j'écris ces lignes, ma tristesse est encore immense et ma douleur profonde.

Je ne vais pas vous demander comment on fait pour "sortir de la friendzone" ou "comment s'assurer le retour de l'être aimé" (il y a des marabouts qui font ça très bien dans le 18e :lol: ), car je connais suffisamment la demoiselle pour être sûr que sa décision a été très mûrement réfléchie (et aussi douloureuse de son côté). C'est plié. Rideau. Fin de l'histoire.
Non, le challenge maintenant pour moi est de ne pas (trop) regretter mes erreurs (car oui, c'est sûr j'en ai fatalement fait), d'apprendre d'elles, afin de ne pas plonger dans une mélancolie solitaire et totalement autodestructrice...

Voilà, une fois la douleur la plus vive passée, je sais où je vais passer une partie de mon temps de chômage partiel pour me redonner de l'espoir, en reprenant tout à zéro, c'est ICI.

Alors re-bonjour à tou.te.s
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 14.04.20, 06h59 par FK
  • [0] Courage le 14.04.20, 08h42 par Jalapeno
  • [0] Courage le 14.04.20, 11h02 par The_PoP
  • [0] Courage le 14.04.20, 17h53 par Hydrogene

Répondre