PUAdawan en formation

Note : 0

le 02.12.2013 par alainproviste

4 réponses / Dernière par alainproviste le 09.09.2016, 00h16

Nouveau sur FTS ?
0. Par où commencer
1. Lisez ça, ça va vous aider
2. Présentez vous
3. lisez ça aussi (les meilleurs articles & discussions de FTS)
Répondre
Hello tout le monde,
je suis nouveau sur FTS.

Qui suis-je?
j'ai 23ans et, fraichement diplomé d'école de commerce, je suis en train de monter ma boite.
Sinon je suis motard, plutôt sportif (entretien musculaire et/ou footing 4 fois par semaine) et aussi passionné de prod. musicale.

Qu'est-ce que je fais là?
Je rentre dans la case classique du mec qui sort d'une relation longue. Bon, cela fait maintenant 8 mois et j'ai eu le temps de faire quelques rencontres qui m'ont conforté dans mon "pouvoir de séduction" puisqu'il s'agit exclusivement de rencontres improvisées.

J'aimerais simplement pouvoir "m'exercer" pour que ce qui vient instinctivement soit un peu plus maitrisé et détendu car : c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Tout simplement.

What's next?
J'ai la chance d'avoir un coloc célibataire également et dont le niveau n'est pas mauvais et avec qui discuter de nos rencontres respectives. Pour autant, il n'est pas spécialement dispo pour sortir sarger ni un bon "wing" (disons qu'il s'agit d'un rockeur qui subit un peu ses rencontres sans démarche "professionnalisante").
Bref, je cherche un/des wingmen détendus du slibard en soirée et toujours dispos pour le challenge.

N'hésitez pas à me contacter.
Hello,
ça fait quelques fois que je repasse avec plaisir fouiner sur FTS mais je n'avais pas vraiment repris le temps de faire le point avec vous sur la situation depuis... presque 3 ans.

J'en était resté à quelques rencontres et un début de game avec quelques facilités relationnelles mais toujours l'appréhension dès que les choses tournaient bien (le fameux moment ou y a plus qu'à conclure mais on prend simplement le numéro).
Sachant que tout cela a fortement été boosté par 5 mois de voyage seul ou j'ai rencontré du monde tous les jours et fait pêter le compteur de FK. #levoyagecestgénial ! 8)
:-)
Et bim, re-LTR!
Je suis ensuite reparti de plus belle dans une LTR toxique de 2 ans car j'ai encore cru avoir trouvé la perle rare... pour qui j'ai été prêt, une nouvelle fois, à me mettre complètement de côté : rebelotte! [j'étais plus confiant qu'avant mais face à une femme plus coriace*] :(

Et back on the field (once and for all?)
Après 5 ans à Paris et quelques mois à Aix en Provence, j'ai quitté toutes ces conneries (la LTR, tout ça tout ça) pour revenir sur Orléans où j'ai plein de projets personnels bien à moi.
J'y suis pour monter ma boite et retaper une baraque en centre-ville et suis donc pas mal occupé à construire mon propre job et ma future garçonnière ;-)
Certes pour le "game" c'est très différent d'une grande ville mais ce qui compte c'est ma progression.


* J'ai eu la chance de vivre une LTR (2 ans seulement) vraiment intense avec une femme de 5 ans plus agée (et ayant un enfant mais c'est un autre sujet) qui avait une vie sexuelle très libérée (+ de 150 mecs, bi occasionnelle, etc.). J'ai donc été initié malgré moi au concept de relation libre. Cela n'a pas fonctionné car ce n'était pas compatible selon moi avec le fait d'habiter sous le même toit dans la plus parfaite routine et que j'endosse le rôle d'un beau-père parfait. La relation libre doit, selon moi, faire partie du contrat de départ.
Une relation débutée dans la fidélité peut difficilement évoluer vers une relation libre en raison de tous les engagements auxquels ont s'attache.
Polygame-amoureux débutant
Je suis tout de même ressorti de cette relation avec une bien meilleure compréhension des relation hommes/femmes et des désirs de ces derniers.
Depuis mon retour il y a 6 mois j'ai vraiment trouvé une énergie naturelle pour approcher les femmes spontanément et cela porte ses fruits en terme de "social proof", ce qui est crucial dans une "petite ville". Image
Je n'ai pas vraiment collectionné les conquêtes (qui sont au nombre de 6) mais j'ai réussi à instaurer un semblant d'équilibre avec 4 d'entre elles que je revois régulièrement. Toutes sont au courant de mon mode de vie et ma sexualité est au beau fixe.
Franchement j'ai vraiment été surpris de la façon très ouverte dont elles ont pris la chose y compris pour les plus "traditionnelles". Franchement le fais de ne pas leur appartenir les rend folles. Je n'avais jamais eu de cadeaux de la part de femmes auparavant et voici qu'elles m'offrent une nuit d'hotel, un massage, des gels érotiques, et. Maintenant je comprends ce que veut dire "être le prix" : je ne suis pas acquis, donc elles me veulent! Image

Il faut être honnête, ça m'arrange de rester libre je peux enfin assumer mon instinct de séducteur et approcher autant de femme que je veux sans être emmerdé. Image

Jamais content le mec
A force, je commence juste à m'ennuyer car ces femmes, bien qu'ayant toutes quelque chose qui me plait, sont là depuis 6 mois sans que je ne vois d'évolution possible dans ces relations. J'ai envie d'autre chose et je sens que je laisse un peu les choses mourir en donnant moins de nouvelles... je crois que j'ai un peu fait ma feignasse mais qui n'aurait pas eu envie de se reposer sur ses lauriers avec un cheptel de 4 nanas régulières à domicile.

Bref la vie est plutôt cool pour moi en ce moment mais je sens que ce qui me fait vibrer au delà du sexe, c'est la séduction et là, il va falloir que je m'y remette un peu! En attendant, je serai ravi de rencontrer des membres Orléanais s'il y en a sur FTS.

A bientôt,

Arsène
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bienvenue ! le 21.04.16, 09h53 par Jalapeno
  • [0] Like ! le 21.04.16, 10h28 par Syd_
  • [0] Intéressant le 27.08.16, 10h13 par Blusher
Et hop, ça fait longtemps que je n'avais pas posté de news!

Depuis le mois d'avril je me suis un peu relancé avec quelques nouvelles rencontres et toujours plus d'aisance mais malheureusement le lancement de ma boite et une situation financière en berne me laissent un peu coincé à la maison.
==>Je m'ennuie un peu donc si il y 'a des wings motivés sur Orléans, il y a un topic pour ça, je suis chaud!

En parlant de maison, j'ai justement récupéré une maison proche du centre-ville dans laquelle je suis en coloc avec deux jolies jeunes femmes de 24 ans. L'une d'elles est une amie d'enfance/wing-woman et l'autre est une séduisante jeune hippie dans l'âme que je connais à peine mais qui a pourtant souhaité venir s'installer chez moi. Je pense à ce propos que le fait d'être devenu un alpha est un facteur rassurant pour une jolie femme (HB8 objectif en l'occurence) et qu'elle préfère venir chez un mec comme moi quitte à voir défiler une ou deux nénettes par semaine qu'aller chez un mec gentil qui la matera en douce. #afc
En revanche je ne me vois pas coucher avec une coloc car, comme au travail, cela peut vite complexifier les relations. C'est de toute façon le cas pour la première coloc (wing) dont je suis trop proche depuis bien longtemps et c'est ce que j'ai aussi dit à la nouvelle histoire de "détendre l'atmosphère" avec une petite démonstration de high-value au passage ("j'ai le choix, et des critères").
Cependant j'avoue avoir une petite frustration sur ce coup là car à force de faire connaissance après 15 jours de coloc, j'ai pu identifier des IOI troublants comme me lâcher des phrases du genre "ça fait presque un an que je n'ai pas couché, il faut vraiment que je m'y remette"
==> Soit elle teste mon "je ne couche pas avec mes colocs" dans lequel je me suis enfermé tout seul soit, elle me tend des mini-perches que je n'ose pas saisir, à cause du même "je ne couche pas avec mes colocs". Bref, du coup je ne sais pas si c'était une bonne stratégie car je me sens coincé mais heureusement elle invite souvent des amies et je finirai par me consoler d'une manière ou d'une autre ;-) #restonspositifs

==>Pour le coup, je ne vais pas risquer de perdre une coloc super cool (et qui paye son loyer) mais si vous avez une idée ou un avis sur la situation, n'hésitez pas !?


Sinon, un fait amusant est revenu à mes oreilles récemment et cela rappellera surement des souvenirs à certains ;-) c'est qu'un ami en commun d'une de mes compagnes occasionnelles (ce qu'il ne savait pas) qui lui a demandé un soir "mais, tu sais toi comment il fait ###mon prénom### pour coucher avec "autant de filles". Et elle de se mettre à rougir avant qu'il sorte un mémorable "oh non! toi aussi?" lol. Sorti de son contexte cela peut paraître un peu prétentieux mais, dans les petites villes encore plus, il arrive vite un moment ou une "réputation" se crée. Autant les femmes apprécient toujours l'élan de liberté que j'incarne et que je leur insuffle, autant j'ai naturellement cessé de m'emballer ou de me venter de mes conquêtes auprès de mes amis masculins qui éprouvent parfois de la jalousie ou la peur que je "séduise leur compagne". Je trouve cela affligeant de voir à quelle point ils n'ont pas confiance en eux (ni en moi, par lien de causalité) et cela me rappelle d'où je viens tout en me permettant de mesurer le chemin parcouru.


Bref, back in the game!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 21.08.16, 02h24 par Aristophane
  • [0] Yesssss! le 21.08.16, 09h21 par oHreN
  • [0] Like a boss ! le 21.08.16, 09h39 par Allandrightnow
Salut Alain, je suis à Paris, j'ai 27 ans, au cas où tu passes à Paris

Alex
06 73 40 49 15
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] => MP le 27.08.16, 02h10 par mctyson
Salut Alex,
ça peut m'arriver de remonter sur Paris à l'occasion mais ce sera pas avant quelques semaines pour le coup.

En tout cas merci pour ton message, je note ton numéro pour qu'on puisse se voir ;-)
Répondre