L'envie de progresser

Note : 0

le 02.01.2016 par Spellbound68

0 réponses / Dernière par Spellbound68 le 02.01.2016, 22h38

Nouveau sur FTS ?
0. Par où commencer
1. Lisez ça, ça va vous aider
2. Présentez vous
3. lisez ça aussi (les meilleurs articles & discussions de FTS)
Répondre
Bien le bonjours. Je m'appelle Julien. J'ai 25 ans, je vis seul en appartement et j'ai trouvé un travail temporaire en tant qu'ouvrier au conditionnement d'une entreprise chimique.
Pour me présenter, je vais parler de ma situation professionnelle, de moi puis de mes relations. Enfin, je vous donnerai la raison de ma présence ici. Il faut aimer lire pour me connaître :lol:

Ma situation professionnelle :
J'ai lu dans l'article des erreurs à éviter qu'une femme ne veut pas d'un comptable. Manque de bol, j'ai une formation d'amoureux des chiffres, complétée par un cursus BTS vente avec une licence économie gestion. J'ai travaillé à la chaîne dans l'industrie automobile, dans l'univers passionnant des photocopieurs et du papier thermique. J'ai été vendeur indépendant à domicile pour une société de cosmétique. Passage au Crédit Mutuel en tant que guichetier de banque. J'ai été surveillant dans un lycée pendant plus d'une demi anée. Employé communal, employé rayon libre service en grande surface et surveillant d'étude.
Beaucoup de métiers différents parce que je suis indécis. Vous comprendrez pourquoi dans le prochain paragraphe. Je suis actuellement en réorientation professionnelle avec un prestataire sérieux ; je reprendrai sûrement une formation en septembre 2016.

Ma vie :
J'ai toujours été de nature timide et introvertie. Les relations humaines, je n'y comprenais rien ! Pourquoi untel est apprécié de tous, pourquoi je traîne avec les moins populaires de ma classe, lorsque j'avais des amis. Mon adolescence fut solitaire jusqu'à ce que je fasse la rencontre du cannabis. Hum... la vie est belle, je n'ai plus peur, je ne suis plus timide, super !... en apparence seulement. J'ai longtemps fumé. J'ai donc longtemps mis de côté mon évolution personnelle. Il est pratique d'avoir un groupe d' "amis" en prenant de la drogue. Ça m'a aidé un certain temps je le reconnais. J'ai arrêté cette substance avec succès il y a un an, en même temps que la cigarette. J'en suis très fier, même si j'ai passé l'année la plus difficile de ma vie. J'ai reconstruit mes amitiés, mon estime de moi-même, ma vision du monde et, le plus important, j'ai ENFIN accepter d'assumer les responsabilités qui incombent à l'adulte que je suis. Alléluia :D
Pour la faire courte, je suis en reconstruction de mon estime personnelle. Je commence à devenir stable. La preuve est qu'après avoir coucher avec une femme que j'ai dragué, je suis sur ce forum au lieu de pleurer sur mon sort !

Mes relations amoureuses :

1ère relation
Je n'ai jamais du draguer une femme. Ma première relation a duré 1 mois et demi. Une fille de 16 ans à l'époque m'a arrosé d'eau lors d'un match de foot dans mon village. Nous sommes sorties ensemble sans relation sexuelle. Elle m'a fait connaître ses amis qui m'ont initier au cannabis. Elle m'humiliait, je devais aimer ça à l'époque. Elle ne tournait pas trop rond dans sa tête, mais au moins j'avais de l'affection. Nous avons rompu parce que je ne supportais plus d'être à ce point persécuté. Un véritable toutou que j'étais. Elle aurait pu m'offrir un os que j'aurai été content. J'ai eu l'intelligence de lui écrire une lettre où j'expliquai ce que je ressentais. Elle l'a lu avec sa mère devant mes amis... * paire de claques ! *

2nd relation - 9 mois
Deux ans plus tard, une fille au lycée m'a contacté sur Facebook. On s'est écrit par message, elle est venu à mon anniversaire. Elle m'offrait deux baisers, j'allais pas refuser quand même ?! Toujours sous l'effet du cannabis, j'ai couché avec cette magnifique petite femme. Elle a tout pris en main, à chaque fois. Comme première expérience, c'était impeccable. Sauf que j'ai mis un terme parce que je ne recevais plus d'affection de sa part ; fermé comme une huître, je lui ai reproché toute la misère de mon âme. C'était Noël, juste sa mère pour fêter ça. Le reste de la famille ne lui parle plus, elle en souffrait. Ce fut le début de 3 années de célibat ininterrompu.


3e relation
Femme rencontrée lors de mon 2nd cours de théâtre. Je l'ai aidé à démêler son pendule, vous savez la pierre au bout d'une chaîne qui répond à nos questions. Nous avons passés un mois ensemble dans mon appartement, presque tous les soirs. Je fumais beaucoup de joints, elle en fumait de temps en temps avec une amie alors du coup on fumait énormément ensemble. Puis je l'ai embrassé un soir et une semaine après, à la St Valentin, nous avons commencé à coucher ensemble. Comme des lapins.Nous étions dans un délire ésotérique avec les âmes, les médiums, les défunts, le soin par l'énergétique, ce genre de chose.
Puis un jour, elle est tombée enceinte. Je ne savais pas quoi faire. J'étais rongé par le doute. Elle a avorté. Elle m'en a voulu. J'étais bien trop jeune pour fonder une famille. Je n'en voulais pas, de cet enfant, pas avec elle. Nous sommes resté 4 mois ensemble ensuite. Plus d'intérêt l'un pour l'autre mais nous sommes restés ensemble malgré tout. J'ai pris la décision d'arrêter la relation parce qu'elle me rendait malheureuse. Je me suis aperçu que j'avais peur de la perdre. D'une façon générale, j'avais peur d'être seul. D'affronter qui je suis réellement. Alors j'ai arrêté les joints, la cigarette. J'ai trouvé du travail. Je me suis remis au sport. Je travaille tous les jours ma mémoire pour retrouver un bon niveau intellectuel que la fumette m'a fait perdre. Je bosse l'anglais au quotidien. J'ai repris les cours de guitare. Je suis trésorier et gardien bénévole dans une Auberge de Jeunesse.

Me voilà sur ce forum, qui me semble très bien. Je me suis inscrit parce que je fréquente une femme depuis deux semaines. Aujourd'hui j'ai franchi le cap, nous avons couchés ensemble. J'ai pris mes " couilles en main ", je me suis jeté à l'eau, clean comme de l'eau, sans drogue. Comme vous avez pu le lire, je doute de moi. J'ai besoin d'être rassuré quand à ma conduite avec elle, puis j'aimerai des conseils pour rester le plus naturel possible lors de la suite des événements. Merci de m'avoir lu !

En toute humilité,
Julien (Alsace)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 03.01.16, 13h17 par voucny
Répondre