L'égoïsme du séducteur

Note : 6

le 28.06.2014 par Fyr

12 réponses / Dernière par Fyr le 26.08.2014, 17h51

Si vous voulez refaire le monde, c'est ici.
Règles du forum
Pas de politique sur FTS svp, ce n'est pas l'endroit. Pas non plus de sujets religieux ou à forte dimension idéologique / polémique (le féminisme et ses excès, la sexualité des - de 15 ans, le mariage pour tous; ...) et tout autre sujet chaud et glissant dont on sait qu'il attirera les trolls et partira forcément en sucette au bout de 2 pages. => on n'est pas là pour refaire le monde, ni pour s'embrouiller les uns les autres : laissons les saloperies à l'extérieur, et tâchons de préserver le havre de paix et de relative intelligence qu'est FTS. Voir la liste des sujets interdits pour plus d'infos et d'explications sur les raisons de ces interdits.
Répondre
Alors, égoïsme et séduction, illustré par une histoire intéressante.

J'ai un gars au boulot qui est un séducteur, enchaîne les conquêtes. C'est quelqu'un de très gentil, assez empathique et pas vantard pour 2 sous. Ce n'est pas quelqu'un de proche, mais qui fait partie de mon cercle d'amis élargi et que je vois aussi en dehors du cadre professionnel, dans les soirées.
Depuis les quelques mois que je le connais, malgré le fait que je m'entends bien avec lui (puis le côté "player" nous rapproche un peu), je n'ai jamais vraiment eu de connexion très forte avec lui, d'atomes très crochus.

J'ai remarqué que ce comportement un tout petit peu déconnecté, distant, il l'a aussi avec les autres collègues masculins, ou avec les mecs en général. Il n'a pas l'air d'avoir de fortes amitiés masculines.

Par contre, c'est clairement l'ami des dames. La première fois que je l'ai vu, j'ai cru qu'il était gay. Un peu stylé, un peu androgyne, très doux, très très tactile. C'est un peu le copain qui prend les filles dans ses bras, les câline un peu, les bichonne, les réconforte, tout sourire, regarde un petit film avec elles l'un contre l'autre, en mode "peluche" ou "adolescent".
Sauf qu'il a bien pris soin de ne pas être AFC, et qu'il choppe :)
Façon intéressante de draguer, à l'opposé du séducteur viril et indépendant, mais qui marche très bien.

Récemment, on a eu une stagiaire au boulot. Du fait de ma position de manager, je me suis interdit de draguer au boulot, je pense que les plans cul au travail ne peuvent que mettre en péril ma relation avec mes subordonnés. Par contre, les collègues ont sonné l'hallali: un collègue était visiblement très intéressé par la stagiaire, assez mignonne, et je crois qu'un ou 2 autres aussi. Bref, comme vous vous en doutez, c'est le séducteur qui la leur a volé au nez et à leur barbe, et qui a fini avec elle :)

Le truc que j'ai remarqué, c'est que si le séducteur n'a jamais fait trop l'effort de connecter avec nous, ses collègues, depuis quelques mois, il a fait ces efforts avec la stagiaire. En 2 semaines, il avait peut-être plus discuté avec elle qu'avec moi ou d'autres.
Comme si clairement il mettait de côté l'interaction avec les gens qui ne sont pas choppables, pour se concentrer sur l'important : les minettes.
Il avait invité la fille chez lui, alors qu'il ne nous a jamais invité nous, pour boire un verre, dîner ou autre.
Bon, c'est pas pour être jaloux de la stagiaire, mais quand même, on est pas des chiens. Qu'est-ce qu'elle a de plus que nous ? :)


Dans les phases où l'on drague comme des porcs, on est concentrés sur nos objectifs. Pour certains, se faire UNE meuf. Pour d'autres, se faire le plus de meufs possibles en un minimum de temps.
Avec la tendance dans les soirées, a arriver et mettre le radar.
Okay 2 filles jolies, je social proof vite fait, boit un verre vite fait, me fait remarquer et je m'assois à côté d'une meuf et je choppe son num.
Rupture avec les soirées dans le temps en mode AFC :
J'arrive à la soirée, okay 2 filles jolies mais je les connais pas et ne sait pas comment les aborder, tiens je connais vaguement ce mec qui est ingénieur informatique : je m'assoie à côté de lui et on parle de Counter-Strike, on a un long débat sur la politique en commençant à boire trop, puis ça finit en conversation éthylique philosophique sur le sens de la vie. On finit bourré, étant le nouveau meilleur copain du gars, alors que les 2 poupounes sont déjà parties depuis longtemps.

Le player égoïste est celui qui va typiquement désamorcer toute volonté des AFC bavards et philosophes de discuter, pour pouvoir s'approcher des meufs et des meufs uniquement. On le comprend, on les connait tous, ces cockblocks qui vont se mettre en travers de nous et l'objet convoité :)
Ce mec-là, on le retrouve dans les fêtes toujours à côté de la jolie blonde. On le voit manoeuvrer, manoeuvrer, et hop, ça y est, le vlà en train de causer avec la fille qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam.

D’autres players, savent qu'il y a autre chose que juste chopper dans les soirées. Qu'il y a aussi des mecs et de filles intéressants, qui valent le coup d'être connus. De passer 30 minutes de conversation passionnante. Qui valent le coup de leur donner du temps, de l'attention, de l'importance. De chopper leur numéro juste pour aller prendre un café et discuter.

Le risque que court mon player que j'ai décrit plus haut, c'est de se mettre à dos les hommes et les filles moches, soit 75% de son entourage. De par son attitude, il montre qu'il ne s'intéresse pas à toi. Tout simplement, un autre homme n'a rien à lui apporter.
Et cela fini par se remarquer. Il doit déjà gérer la jalousie des hommes qui le voient réussir là où ils échouent. Qui le voient subtiliser les filles qu’ils auraient voulu avoir. Si en plus il leur montre qu'ils ne les intéresse pas du tout, il se les mettra définitivement à dos.

Mais peut-être les raisons sont-elles plus profondes. Le séducteur androgyne se sent vraiment plus proche des filles, qui lui ressemblent plus, le comprennent. Ce séducteur a toujours eu à faire face à l'envie et la jalousie des autres hommes. A leur remarques acerbes peut-être. Il sait qu'il se confronte à des inimitiés, il met donc de la distance d’avance pour se protéger. De leur côté, les autres hommes mettent aussi de la distance, les relations sont teintés de méfiance.

Le séducteur "égoïste" prend le risque de ne pas être en phase avec son environnement, à s'isoler, et ne pas être heureux.
Il y a eu une conversation intéressante sur le sujet, et à quel point mettre de l'eau dans son vin permet d'atteindre un équilibre dans sa vie :
altruisme-vs-egoisme-vt18322.html

L’équilibre, c’est d’aller à une soirée, voir ses potes que l’on aime bien, s’amuser et passer du temps avec eux, voir des gens qui ont l’air intéressants, ou pas, leur consacrer du temps et de la vraie attention (pas du social proof superficiel), et du respect. Leur apporter quelque chose. Et faire connaissance avec la nouvelle fille, lui accorder de l’attention, la draguer, chopper le numéro. Ca c’est à mons sens les ingrédients d’une soirée et d’une vie réussie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 28.06.14, 10h13 par Onmyoji
  • [0] Intéressant le 28.06.14, 14h00 par keryo
  • [+1] Intéressant le 28.06.14, 19h30 par Blusher
  • [+1] Intéressant le 01.07.14, 02h27 par Thedaze
  • [+1] A lire le 19.07.14, 21h23 par Ilyas
  • [+1] Absolument le 25.08.14, 22h41 par Snow

Pour moi il se protège plus qui n'est egoiste. En évitant de tisser des liens avec les autres gars, il garde son indépendance et sa liberté d'action.

Pour autant, c'est intéressant, j'étais pareik et je le suis un peu moins maintenant car en couple. Je préfère le contact féminin que le contact masculin. Je serai toujours plus à l'aise avec des nanas qu'avec des gars, c'est comme ça, plus intéressé, plus stimulé et donc plus à l'écoute et plus dedans les conversations.

Sinon je garde un groupe d'amis mecs proches et aujourd hui avec l'expérience j'arrive à m'intégrer plus facilement auprès des groupes plus masculins bien que cela ne m'intéresse pas forcément.

C'est aussi un question de feeling, de caractère, de sensibilité. je suis aussi plus à l'aise avec les mecs qui savent séduire parce que je n'ai pas l'impression d'être un ovni et j'apprécie les gars qui ne font pas tout un foin quand on parle à des nanas.

Update : grosse soirée hier, j'ai pu bien discuter avec mon séducteur.
C'est même lui qui m'a invité à partager une bouteille de rhum !

On a parlé de tout, boulot, les relations humaines, la vie, les filles. Je crois surtout qu'il se protège : essaie d'être gentil avec tout le monde, de ne blesser personne. Ne mets pas en avant ses succès, pour éviter le conflit avec les jaloux. Met en avant ses faiblesses, ses doutes. Il se présente d'ailleurs souvent comme ça.

Ça m'a fait penser à ce qu'on peut ressentir des fois, quand tout marche vraiment bien pour nous, la jalousie des autres dû au succès. D'être un peu en-dehors, à l'écart, d'énerver parce que ça marche bien pour nous, de façon insolente. Le côté : "tu pourrais pas te planter un peu de temps en temps, histoire de montrer que tu es comme tout le monde, histoire de nous soutenir et de partager un peu de notre malheur ?".
Le succès insolent met en lumière l'insuccès.
Alors on s'excuse presque d'avance, on fait profil bas, on évite à tout prix de se vanter, on vante les autres, on minimise ses succès. Pour pouvoir être accepté par les autres, faire partie du groupe. Difficile de ne pas être à l'écart si on a choppé 10 filles, alors que les 4 autres gars du groupe de mecs peinent à en chopper une ou deux.

Sans pour autant faire comme Christiano Ronaldo ("les gens me détestent parce que je suis beau et un super joueur, qu'est-ce que j'y peux ?" :) ), quand on commence à réussir, il faut aussi assumer, et tenir sa place dans le groupe, comme n'importe quelle autre personne.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Intéressant le 29.06.14, 10h18 par Onmyoji

Difficile de ne pas être à l'écart si on a choppé 10 filles, alors que les 4 autres gars du groupe de mecs peinent à en chopper une ou deux.
Difficile aussi de devenir potes avec eux. Soit leur jalousie rend les rapports assez hostiles, soit ils flairent le bon plan pour rencontrer des filles sans bouger le petit doigt en restant dans son sillage.

Difficile aussi de devenir potes avec eux. Soit leur jalousie rend les rapports assez hostiles, soit ils flairent le bon plan pour rencontrer des filles sans bouger le petit doigt en restant dans son sillage.
Effectivement. Ils voient aussi le séducteur comme une créature vaguement magique, comme une montagne infranchissable et intimidante. Avec le bouche à oreille, la réputation du mec gonfle dans des proportions absurdes : "T'as entendu parler de machin ? A ce qu'il parait dès qu'il discute avec une meuf, il arrive à coucher avec."

Ce type me rappelle Barney Stinson et bien d'autres players fictif ou non ainsi que moi même.

Nous avons juste un petit coté sociopathe et je m'enfoutiste. Et ce coté est intéressant chez un player en terme de performance ( Encore plus si il arrive à moduler sa personnalité ). C'est dans notre nature et si c'était aussi déplaisant, on ne s'en accommoderait pas aussi bien.

Comme je répétais à mon ex lair: Il n'y a pas de normes de comportements, juste des comportements répondant à des normes.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas convaincu le 11.07.14, 13h50 par Blusher

Hypo a écrit :C'est dans notre nature et si c'était aussi déplaisant, on ne s'en accommoderait pas aussi bien.
C'est un peu vague. Le terme "déplaisant" a plusieurs sens.

Et on est capables de s’accommoder de pas mal de choses, y compris les plus déplaisantes...
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...

Je me posais une question : est-ce que par hasard cette difficulté à se faire des amis ne viendraient pas aussi du fait que le "séducteur" en soirée n'a pas forcément beaucoup d'autres centres d'intérêts que les demoiselles ? Et que du coup c'est un peu compliqué d'échanger.

Parce que sérieusement mettre ça sur le dos de la jalousie des autres systématiquement cela me parait un peu gros.

J'ai un ami natural, qui a longtemps été une énigme pour moi. Quand nous sommes devenus amis, je pense que son côté natural n'était pas encore ressorti pleinement. Du coup on a d'autres bases à nos relations et d'autres choses à discuter. Et c'est vrai que sa tendance à finir dans les bras des filles lors de soirées ne nous a pas gêné plus que ça :

- d'abord parce qu'effectivement c'est toujours amusant/instructif/ voir intéressant car les nanas sont rarement seules.
- on était déjà amis, donc en terme de jalousie bah... nada.
- on était déjà amis donc même si en soirée finalement il ne s'intéressait rapidement plus trop à nous, on avait suffisamment en commun et à échanger pour que ce soit quand même sympa...

Et puis il ne faut pas oublier que des gens n'envieront jamais le "séducteur" pour la simple et bonne raison que ces gens là préféreront séduire la nana qui les botte plutôt qu'une multitude de prénoms dans des bars...

Bref je n'y vois ni égoïsme, ni jalousie, ni profiteurs (le séducteur profite de ces amis pour se mettre en valeur/confiance/mojo, eux profitent éventuellement de sa capacité à aborder en toute décontraction), simplement des intérêts et envies parfois divergents...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 19.07.14, 21h22 par Ilyas
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Terrigan a écrit :
Hypo a écrit :C'est dans notre nature et si c'était aussi déplaisant, on ne s'en accommoderait pas aussi bien.
C'est un peu vague. Le terme "déplaisant" a plusieurs sens.

Et on est capables de s’accommoder de pas mal de choses, y compris les plus déplaisantes...
En lisant, j'ai compris que c'était une "reproche". Peut-être que ce n'est pas ce que désirait exprimer l'auteur.

C'est intéressant.
Mais à mon sens c'est le cas particulier d'un séducteur qui n'a pas intégré l'essence profonde de la séduction. Juste un dragueur. Doué d'accord. Mais pas encore assez.

Le vrai séducteur est celui qui séduit tout le monde, de l'ingénieur informatique au manager, au balayeur, à la stagiaire et aux pouponnes en soirée.

Le vrai séducteur est un manipulateur d'exception, il sait créer la sympathie avec tout le monde, dans tous les contextes, à tous les moments:

"People will do anything for those who encourage their dreams, justify their failures, allay their fears, confirm their suspicions and help them throw rocks at their enemies." Blair Warren.

Le vrai séducteur est un sociopathe, il utilise le besoin de connexion sociale des êtres humains à son avantage, est un maitre en manipulation à travers une communication mesurée et distillée au millimètre. Lire le Gervais Principle pour ceux qui s'intéressent au sujet et possèdent un solide niveau d'anglais: http://www.ribbonfarm.com/the-gervais-principle/

Le vrai séducteur applique les principes de Machiaveli (Le Prince) et Robert Greene (48 Laws of Power), 2 auteurs qui ont décortiquées les règles profondes du pouvoir.

Le vrai séducteur s'appelle Poutine ou Obama, Warren Buffet ou Steve Job.
Le vrai séducteur ne séduit pas. Ce sont les autres qui le séduisent.

On ne se pose pas de questions sur un vrai séducteur, c'est le modèle unilatéral présenté par notre société: le Alpha pur. voir: http://alphagameplan.blogspot.com/2011/ ... archy.html
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Douteux / Malsain / Toxique le 24.07.14, 12h01 par Cellar Door

Hello les amis,

Quelques infos intéressantes qui contribueront un petit peu plus au "profilage" de notre séducteur. Je l'appelle séducteur parce que je pense que ça lui convient, et que je pense que la sémantique pointilleuse n'est pas le propos de ce post. Pour les besoins du récit, nous l’appellerons "S", comme séducteur.

Rappelez-vous que S m'avait gentiment invité à partager une bouteille de rhum : c'était en fait la bouteille de rhum d'une copine, qui lui avait proposé de la partager avec moi. Dommage, dommage, ce n'était pas de sa propre initiative :?

Cette même copine est une copine proche de lui (mais seulement une copine). Par son boulot et ses amitiés, cette meuf est très sociable, connait du monde : le pivot idéal que tout séducteur veut avoir sous le coude, histoire de puiser dans son cheptel.

Sauf que je ne crois pas qu'elle soit vraiment en mode wingwoman, donc ce n'est qu'indirectement, qu'elle contribuait à fournir notre séducteur. Récemment, j'ai appris qu'elle disait qu'elle ne voyait l'animal que lorsqu'elle avait une nouvelle copine fille dans son entourage. Elle était en coloc avec une meuf que S convoitait. Il était régulièrement là. Une fois que la fille était partie de la coloc, elle ne le voyait plus. Récemment, une autre fille mignonne est venue dans sa coloc. En l'espace d'une semaine, S était là tous les jours, et a fini par sortir avec la nouvelle venue.
Cette copine pivot est célibataire, je ne suis pas sûr que ça fonctionne super bien au niveau sentimental pour elle. Imaginez le dépit de la meuf qui voit S se taper tout son entourage :cry:

Là, je ne crois pas qu'on puisse mettre cela sur le dos des difficultés avec les autres mecs. D'ailleurs, après réflexion, ces difficultés sont plutôt relatives : les mecs que je connais sont plutôt bienveillants avec S, donc rien qui ne le pousse vraiment à s'isoler.
S a juste un plan bien établi, et son amie fait partie de ce plan.

Donc je penche plutôt pour l'égoïsme du séducteur, ce qui ne m'étonne pas en fait, j'ai un peu perdu foi en l'espèce humaine :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Blah blah blah le 26.08.14, 02h21 par Blusher

Arrête de parler de ce mec et trace ta route. Si tu ne le sens pas, laisse le sur le coté de ta vie et basta.

Mais chercher à l'analyser à tout prix dans le seul but d'en faire un personnage immoral, ça démontre d’une certaine insécurité / esprit de compétition.
Les personnes gravitant autour de lui sont assez grandes pour se faire leur propre avis sur ce « séducteur ».
Et si c’est vraiment un égoïste ne pensant qu’à chopper de la meuf, t’inquiète pas qu’il aura une bonne réputation de merde.

J’ai été ami pendant plusieurs années avec un mec comme ça.
Quand on était tous les deux, c’était un super pote. Mais dès qu’il y avait des meufs, elles passaient avant moi.
Il avait beaucoup d’amis dans le seul but de chopper plus de meufs, sa vie était tourné autour de ça parce que c’était son kiff.

Pendant longtemps je lui en ai voulu, on s’est éloigné, puis j’en ai même fait mon ennemi juré numéro 1.
Mais avec le temps je me suis rendu compte que tout cela était simplement une bataille d’égo.

Maintenant je le laisse vivre sa vie et j’en parle même plus. Je l’ignore cordialement et tout va bien.
Les mecs égoïstes dont la priorité dans la vie est de chopper de la meuf et qui sont excellents pour ça, ça existe. Pas besoin d’en faire une bataille morale. Les filles qu’il baise et les gens qu’il fréquente sont assez grands pour se faire leur propre avis.

Arrête de parler de ce mec et trace ta route. Si tu ne le sens pas, laisse le sur le coté de ta vie et basta.

Mais chercher à l'analyser à tout prix dans le seul but d'en faire un personnage immoral, ça démontre d’une certaine insécurité / esprit de compétition.
Easy, easy, boy !

Du calme. Je l'analyse parce que ce forum est fait pour ça, il est fait pour discuter de choses intéressantes ou encore de détails qui ont trait à la séduction, que ce soit la couleur des chaussures, le brossage de dents ou la personnalité de tel ou tel personne.

Si ça ne te plait pas de lire mon post, ou que ça ne t'intéresse pas, et bien libre à toi d'en lire ou d'en écrire de plus intéressants.

Pour te rassurer, je ne fais pas une fixette sur ce mec, je trouve juste son "cas" assez intéressant dans le cadre de la discussion sur la séduction. Je ne cherche pas à faire de mon S, que j'aime bien, un personnage amoral, d'ailleurs il a d'autres qualités, mais il y a une part d'égoïsme chez lui, comme il y en a chez toi et moi, comme il y en a souvent chez les séducteurs ou séductrices. C'est cet aspect-là que je trouve intéressant.
On est là pour causer non ? Et puis je trace assez bien ma route, ne t'en fais pas pour moi.

On parle souvent de théorie de la séduction et des relations humaines en général, mais c'est finalement assez rare de rencontrer des personnes intéressantes qui sont des révélateurs. Tirer des exemples du réel permet de comprendre des choses. Un peu comme des écrivains qui s'inspirent de personnes qu'ils ont rencontré pour écrire une histoire, etc. Toi même, je trouve que ton exemple est très intéressant, et qu'il vaut le coup d'en discuter.

Répondre