10 Hours of Walking in NYC as a Woman

Note : 26

le 30.10.2014 par azerty007

57 réponses / Dernière par FK le 04.11.2014, 17h55

Si vous voulez refaire le monde, c'est ici.
Règles du forum
Pas de politique sur FTS svp, ce n'est pas l'endroit. Pas non plus de sujets religieux ou à forte dimension idéologique / polémique (le féminisme et ses excès, la sexualité des - de 15 ans, le mariage pour tous; ...) et tout autre sujet chaud et glissant dont on sait qu'il attirera les trolls et partira forcément en sucette au bout de 2 pages. => on n'est pas là pour refaire le monde, ni pour s'embrouiller les uns les autres : laissons les saloperies à l'extérieur, et tâchons de préserver le havre de paix et de relative intelligence qu'est FTS. Voir la liste des sujets interdits pour plus d'infos et d'explications sur les raisons de ces interdits.
Syd_ a écrit : Tout ce que ça va engendrer, c'est de plus en plus d'hommes incapables d'être eux-mêmes de peur de gêner la morale féministe - celle à la perruque rose recouverte de paillettes
Tu sais, les femmes qui se sentent gênées par les accostes dans la rue sont pas forcément féministes.
Le problème est qu'on mélange le vrai problème (des femmes qui ont une plainte qui me semble légitime) avec tout un tas de parasites qui instrumentalisent ça pour l'argent ou asseoir leur cause.
Le fait que les hommes soient incapables d'être eux mêmes c'est pas qu'une question de féminisme même si l'éducation joue. C'est une idée qui remonte aux débuts de la communauté où on les accusait de toutes les mots des afc mais tous les gens de notre génération n'ont pas fini comme ça, même parmi ceux exposés au féminisme.
Sans défendre les féministes pour autant, elles ont assez de travers comme ça.
Mais à tous mélanger on ne fait pas mieux qu'elles.
Il y a quelques mois je vais travailler, donc je prend le metro et la... sans rire une HB9 ( pour ne pas dire 10 !) avec des écouteurs, et son sac a main ouvert.
J'ai aucunes intentions de faire connaissance avec celle ci, mais quand des personnes hommes/femmes/jeunes/vieux, ont leurs sacs ouvert j'ai pour habitude de leurs signaler.

Et une chose absolument hallucinante c'est produite, je tape sur l'epaule de la demoiselle car en plus d'etre en face de moi regarde ailleurs, la demoiselle leve ses ecouteurs me fait un regard superieur , 'du genre je suis une star pauvre con', je lui dit tu as ton sac ouvert , elle me repond d'un air surpris, quoi/comment ( je sais plus), je repete a mon tour d'un air superieur ( enfin limite agressif car etant enervé) TU as Ton sac ouvert, elle a dit merci et a baisser les yeux.

Tout sa pour dire que l'esprit feminin est certes dur a comprendre, mais que certaines, ne savent pas la limite entre harcelement/seduction respectueuse/ demande de conseil, je pense que en fait tout depend si on rentre ou pas dans les criteres physique de la demoiselle (on peut remplacer ce terme par starlette !)

Ou et comment la culture du 'je suis trop belle pour toi car je m'habille comme une semi-prostituée' tue souvent la femme elle meme !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-3] Et puis quoi encore ? le 02.11.14, 12h59 par Mr.Smooth
  • [0] WTF le 02.11.14, 15h47 par justdoit
  • [+1] Du calme le 02.11.14, 17h36 par LeBeauGosse
Pour ma part je ne vais pas parler de l éthique du contenu de la vidéo.

Ce qui me choque c est surtout de voir le nombre de gars qui n osent pas l approcher correctement. Parce que c est facile de balancer une phrase "hey beautiful", pas contre faire en sorte qu elle s arrête, lui dire qu elle est charmante et créer une conversation avec la fille ça requiert plus de courage et plus de contrôle, pas étonnant de voir les filles très surprises lors de vraies approches.

Cette vidéo au contraire je la trouve super positive (sans parler ou juger du point de vue de la fille) car à vrai dire ça renforce encore plus mon idée qu approcher une fille dans la rue notamment, est un de ces fameux high value move que peu de gars ont le courage de le faire. Du coup c est encore plus simple de sortir du lot, dans la rue notamment. Car cette fille le jour où un gars l approchera en étant rassurant, lui dira avec aplomb qu elle est attirante et pour une fois elle aura une conversation avec ce gars, et bien elle sera sur le cul.

Je me répète je sais, c est juste que je pense que cette vidéo si on la regarde avec un autre point de vue, elle peut prouver aux gens qui disent qu approcher des filles dans la rue est malsain et que les filles n aiment pas ça, qu au contraire au minimum du minimum elles vont potentiellement apprécier qu un gars ait des couilles d essayer pour de vrai de créer une interaction avec elle et non pas juste balancer une phrase en l air ça tout le monde peut le faire, au contraire de l approche.
Ça me rappelle en club une soirée dans laquelle je n osais pas approcher et j avais ensuite pris le temps de regarder autour de moi, et je voyais tous ces gars qui fixaient les filles du regard, dans leurs yeux on pouvait aisément deviner ce à quoi ils pensaient, avec les filles qui faisaient tout pour ne pas croiser leurs regards. Ceux qui leurs touchaient/effleuraient le cul ou les cheveux, le tout sans réellement les aborder... Et maintenant à chaque fois que je n ose pas j ai cet exemple précis en tête et ça me motive à aborder.
Aussi si la vidéo n est pas exagérée volontairement, ça démontre aussi l importance de ne pas suivre la fille (or cas exceptionnels dans lesquels c est ok avec elle) car si elle n en a pas envie elle n en fera rien et donc l importance de trouver un moyen pour qu'elle s'arrête et avoir son attention.

Il y a aussi la parodie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 02.11.14, 14h02 par Onmyoji
Outkast a écrit :Les féministes avec qui j'ai pu discuter (j'ai fait l'effort) m'ont dit que la partie saoulante est dans le fait d'être abordée, quelle que soit la manière et l'intention, parce que c'est de l'attention non sollicitée quand on veut être tranquille. Ou qu'on veut pas juste l'être parce qu'on s'est fait belle pour soi, ou pour un mec en particulier.
Je peux comprendre ça.
J'ai une copine plutôt sobre au niveau vestimentaire. C'est un canon qui se cache sous ses fringues.
Dès qu'elle se maquille pour sortir, qu'elle sort une paire de bottes et une jupe, elle fait pas cent mètres sans se faire aborder ou héler. Même détacher ses cheveux ça déclenche des réactions.
Je peux comprendre sa réaction.
Elle s'en fout un peu qu'un mec la trouve jolie, elle a pas besoin de la validation d'un mec, et souvent ils lui plaisent pas donc c'est encore plus lourd d'être interrompue dans tes activités ou Ta tranquillité par des gens dont t'as rien à foutre et que tu n'aurais même pas regardés une seconde.
Ce qui lui manque, c'est à minima qu'il y ait un préliminaire visuel pour valider l'approche (d'où le fait qu'elles se plongent dans leurs bouquins ou téléphones pour ne pas inviter/inciter, parce que c'est souvent la manière dont elles pensent que ça devrait marcher). En dehors de ça elle trouve ça rude d'être jugée ou interrompue en permanence.
Et évidemment elle trouve l'idée des lieux validés par les conventions sociales (Tulpa avait écrit un truc là dessus une fois il me semble ) complètement fonctionnelle et pas du tout oppressante contrairement à nous (donc en gros on devrait se draguer qu'en boîte bar restau boulot et dans des activités, jamais dans les autres lieux publics sans qu'il y ait un vrai contact non délibéré pour la drague pour ça).

Je me fais l'avocat du diable, parce que je ne suis pas d'accord sur l'ensemble de son point de vue mais je peux comprendre ses émotions.
En général les mecs au départ ils viennent pas vers la fille en étant désagréables. Ils essaient de sourire. Pourtant bonne intention ou pas ça doit être gavant à force.
Je me rappelle d'une statistique qui disait qu'une fille au bonnet C était abordée 40 fois par heure en boite. Si elle n'est pas là pour draguer, ça fait deux tiers de son temps si le mec persiste et qu'elle est sympa, pour dire pas intéressée/non je suis sûre/je veux pas de verre etc.

Alors bien sûr, ce que nous faisons n'est pas du harcèlement dans la manière. On est pas des connards. On leur veut du bien.
Mais elles nous ont rien demandé.
Le fait d'avoir cette discussion là m'avait fait gagner en prudence dans mon activité, parce que je tiens vraiment pas à envahir l'espace des nanas juste pour me faire plaisir et me dire que j'ai pas laissé passer une fille ""que je pouvais pas laisser passer".

Peut-être que des fois "on peut pas", mais on devrait?
100 % d'accord avec toi et ta copine :)

Je suis particulièrement d'accord avec ça :
la partie saoulante est dans le fait d'être abordée, quelle que soit la manière et l'intention, parce que c'est de l'attention non sollicitée quand on veut être tranquille.

Pour ça, je vous renvoie à mon post où je parlais d'après-midis à lire sur un banc où j'étais interrompue tout le temps.

C'est surtout que ces abordages sont 90 % du temps mal faits et donc tout à fait comparables à des démarchages téléphoniques passés depuis l'étranger 10 fois par jour pour vous vendre des panneaux photovoltaïques alors qu'il n'y a pas beaucoup de soleil dans votre région...

Maintenant les interactions réussies avec des inconnus ça existe ! C'est parce que celles-ci sont réussies justement qu'on ne les compte pas dans le "harcèlement".
Je vais me répéter mais vous en avez souvent croisé des filles gênées d'avoir été abordées par vous, et ayant invoqué le harcèlement de rue au moment ou vous les avez abordées ?

Un abordage ça se vit dans l'instant, c'est très bref, et la fille n'a pas le temps de se mettre à penser au harcèlement de rue, même si c'est une féministe.
Je me rappelle avoir abordé dans la rue cet été (sans le savoir avant, évidemment) une des leaders locales du mouvement osez le féminisme, et j'ai pas pris de coup de dents.
Ça donne lieu à d'excellents sujets de conversation d'ailleurs.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Post de qualité le 03.11.14, 09h31 par Snow
Vous êtes quand même sacrément dense les gars hein..

Sans même juger des qualités/défauts de cette vidéo en particulier , ça fait bien trois/quatres ans que les magazines, les assos (et pas que les hystériques hein parce que vous aimez pas quand on vous caricatures, mais dès que ça va pas dans votre sens..), les sites internets on commencé a gentiment vous expliquer que oui vous êtes des boulets mais vous arrivez quand même encore a vous mettre la tête dans le sable en invoquant toujours la seule fois ou la fille vous a pas lancé de l'acide a la gueule parce que vous la fesiez chier.

Oui le dragueur type SPU/player/bouffeur de PDF est une plaie. Ca ne fonctionne pas (ou mal) ça fait chier la fille (et ses potes) ça participe a la mauvaise ambiance et aux sentiments d'insecurités oui oui et oui bordel..

Observez une nana mignonne se faire aborder 5 fois a la suite vers saint michel il est evident que c'est malsain, si vous comprenez pas ça juste arretez de parler aux gens et filez chez un psy !

On est dans le monde du social et dans le monde du social que vous le vouliez ou non , toute intrusion non solicités dans l'espace que quelqu'un est une négation de ses droits aucun players (surtout vu que haem.. potentiel d'autistes de la plupart) ne supporterait ce traitement 5 minutes.

Mais dans votre tête c'est rationalisé ok de le faire a d'autre , c'est "apporter du sourire a leur journée"

Ben tiens..

edit : et pendant que j'ecris ces lignes.. http://www.madmoizelle.com/julien-blanc ... ste-296910

C'est pas un inconnu hein, c'est un des mecs qui travaille avec les mistery et consors.. Belle bande de merdeux..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Yesssss! le 13.11.14, 12h57 par Spring
Je ne comprend absolument pas ou tu veux en venir Tulpa.

Si tu t'adresses aux boulets, ok, mais je pense pas qu'il y en ai vraiment beaucoup ici, si tu t'adresses à nous t'es complètement hors sujet.
je m'adresse à la rationalisation chelou qu'on voit notamment ici et qui consiste a dire "oui mais " a tout passage à la loupe des pratiques genre le SPU .

Et si y'a pas de boulets ici .. on lit pas le même site.. Parce que pour une personne qui capte plus ou moins ce qui se passe , t'as une dizaine de posts cheloud/inquiétant

Et rien que dans ce type de post, on passe en une page de "a oui peu être" a "nan mais il est pas chiant il a dis god bless you" à nan mais c'est faux d'abord! regarde le site conspirationniste il dit que c'est bidon..

En.Une.Page

Bha nan c'est pas faux vous êtes relou
Je pense que c'était pas vraiment ce qu'il y avais à retenir de la discussion.

Je te renvoie à mon message en page 1.
La conclusion c'est:
-prenez conscience si ce n'est pas déjà fait de la masse de lourds ou de connards (vous n'avez pas idée d'a quel point les belles femmes sont insultées dans la rue, ou des gestes du genre "suce moi").
Agissez pour remettre ces énergumènes à leur place.

-aborder dans la rue n'est pas mauvais ou boulet en soi. Le problème, c'est que quantitativement 99% des approches sont mauvaises, irrespectueuses, et allons y débutons le fond du débat, faites par des mecs peu attirants d'une manière ou d'une autre.

-magique: un mec attirant, confiant, respectueux et léger, bah, il aura pas de mal à réussir s'il aborde une fille dans la rue. Vu et revu. Pratiqué même. Le tout c'est que ce genre de mecs la:
1) ne font pas du "SpU" un moyen de développement personnel. Aborder à la chaîne ne rend pas plus attirant.
2) n'abordent pas a la chaîne, mais vont plutôt voir une fille qui leur a tapé dans l'œil en faisant autre chose. En a propos quoi.


On a encore besoin de répéter des trucs de bon sens?
Oui on a besoin de le repeter parce que ce que tu decris n'est pas du SPU , c'est de la drague a UNE personne qui t'a tapé dans l'oeil.

Et ça sert d'excuse au SPU depuis que je suis sur ce site (donc plus longtemps encore je presume)

Non le SPU tel qu'il est defini dans les bouquins et tel qu'est la definition.. Et surtout le SPU dont parlent les gens qui tente de le pratiquer c'est ça

[youtube][/youtube]

C'est le mec en Fedora qui va essayer toute les filles qui sortent du metro

c'est le mec qui va suivre sur 500 m de nuit une meuf ..

Tu le sais, je le sais , faut arreter de faire semblant de pas comprendre
Oui on est d'accord.

En conclusion, c'est pas mon problème.
Je ne me sent pas concerné par cette vidéo, tout comme la plupart des membres de FTS que je connais.

Que les cons fassent de la merde, c'est pas ma responsabilité: ça fait quand même 3 ans que FTS a largué les relents merdiques du "Game"
Moi, FK, Cellar et d'autres, on prends du temps pour écrire des articles de fond, pour expliquer qu'attirer ça veut avant tout dire être attirant.
Que l'on parle de respect, de légèreté, que l'on essaie de tuer les concepts arriérés, les Soraliens de merde, les blaireaux.


Au bout d'un moment FTS n'est plus la cause des merdes qui font chier tes barmaids. Je suis désolé.
Ça m'emmerde vraiment à mort de voir des filles super sympa et libérées se faire importuner par des moins que rien. Je serais la premier a les remettre à leur place. Ça me fout la HAINE.
Mais c'est pas FTS qui crée ça.

Et non la plupart des gens actifs ici ne sont pas des lourds. J'ai mis des -3 aux commentaires stupides. On fait tous des efforts pour limiter la casse.

Alors ne mettons pas tout le monde dans le même panier.

Le Spu c'est un concept de merde.

Aborder une fille qui t'as fait impression de manière respectueuse, polie et confiante, c'est ça le truc.
Si des boulets ne comprennent pas ça, CE N'EST PAS NOTRE PROBLÈME.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 03.11.14, 13h05 par amelia
On est d'accord mais relis le fil du post .. Tu la sens la justification foireuse arriver au fur et a mesure ?

A chaque fois c'est le même coup ..
On arrête pas de le dire, le truc n°1 à retenir quand on aborde une inconnue dans la rue, et que cette vidéo met en lumière d'ailleurs : on incite à s'arrêter les filles que l'on aborde, et si elle ne s'arrête pas on la laisse filer.
Et j'ai le sentiment qu'en faisant ça, on se démarque déjà de la grosse masse de boulets.

Pour le reste, je vais me faire l'avocat du diable quand même, avant de pouvoir être à l'aise et aborder LA fille qui nous plait spontanément dans la vie quotidienne, sans avoir rien prémédité, faire quelques séances d'abordages à la chaine ne fait pas de mal, on en est tous passés par là.

Sinon, les livres parlant de SPU j'en ai jamais lu et je m'en fous un peu j'avouerai.
Venusian a écrit : Pour le reste, je vais me faire l'avocat du diable quand même, avant de pouvoir être à l'aise et aborder LA fille qui nous plait spontanément dans la vie quotidienne, sans avoir rien prémédité, faire quelques séances d'abordages à la chaine ne fait pas de mal, on en est tous passés par là.
Mon dieu qu'est ce que je trouve cela infiniment triste comme constat (et non pas tous, loin de là..Heureusement.. )
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Tout à fait ! le 14.11.14, 15h47 par ChantePaul
;)

Image
Attends.
Les gens qui justifient des actes irrespectueux et chiants sont des cons.
On les recadre.


Comme d'hab.


Mais du reste je me répète: les gens sensés de Fts ne sont en rien concernés par cette video.
Venusian a écrit :On arrête pas de le dire, le truc n°1 à retenir quand on aborde une inconnue dans la rue, et que cette vidéo met en lumière d'ailleurs : on incite à s'arrêter les filles que l'on aborde, et si elle ne s'arrête pas on la laisse filer.
Et j'ai le sentiment qu'en faisant ça, on se démarque déjà de la grosse masse de boulets.
C'est se compliquer la tâche que de tenter de créer une interaction avec une personne en mouvement. Pour arriver à ça, il faut déjà être bon, or c'est souvent pas le cas de ceux qui pratiquent le SPU.

Et puis dans ces cas-là, on ne se distingue pas tellement de ceux qui vous arrêtent dans le rue pour vous faire signer une pétition, pour vous demander de l'argent pour je-ne-sais quelle cause ou pour vous filer des tracts, de tous ces gens qui peuvent être relous par moments, mais bon...

Il me semble que lorsqu'on est pas trop sûr de soi et que l'on veut "s'entraîner" comme tu dis, mieux vaut s'adresser à une personne arrêtée, posée, ayant visiblement du temps devant elle et manifestement pas fermée à la discussion.

A vrai dire, j'ai le sentiment que ceux qui pratiquent mal le SPU savent qu'ils ne vont avoir aucune discussion avec une fille et que c'est justement pour ça qu'ils persistent. J'ai l'impression que devoir entretenir une vraie discussion leur fait trop peur.
Mr.Smooth a écrit : Mais du reste je me répète: les gens sensés de Fts ne sont en rien concernés par cette video.
Mais en dehors des cons et du fait de faire les choses de manière correcte, tu crois pas que les filles peuvent elles percevoir les choses différemment?
Justement du fait qu'il n'y a pas que des mecs qui font de l'abordage ciblé et que même si tu es contre cela va pas vraiment empêcher les connards, qui sont majoritaires, de faire chier les nanas?

J'avoue, je suis comme vous, j'ai un bon lot d'expériences de bons accueils, mais il y en a plus encore de vents directs, ou de réactions négatives genre "je suis pas une pute", etc.
Alors je me place peut être pas dans la catégorie des gars "attirants" qui auraient le droit/la possibilité de faire direct une bonne impression cela dit.
Mais je ne peux m'empêcher de penser qu'une part des filles réagissent par conditionnement et se "défendent" parce que des mecs qui arrivent en souriant et qui repartent en insultant elles en ont vu des dizaines.
Et là que tu sois bg, sapé, cool, bien intentionné ou pas, elles te rajouteront quand même à leur liste de relous qui ont voulu les aborder parce que tu n'arriveras jamais au stade où tu peux prouver le contraire.

Ce qui fait aussi qu'on s'en rend pas forcément compte puisque quand on nous laisse le temps c'est plutôt bien accueilli.

Dans l'absolu je suis d'accord avec toi mais qu'on le veuille ou non les boulets nous font du mal même si tu penses qu'étant différent tu ne peux y être assimilé. La vérité c'est que l'humain catégorise. Et pas dans le sens le plus raisonnable.

Après je ne suis pas pour cesser complètement l'abordage, mais préférer déjà quelque chose de proximité (avec un semblant de lien/validation réciproque), ne pas faire du spu comme entraînement pour la peur de l'approche (meilleur moyen d'avoir des mecs débiles ou pas à l'aise qui font peur aux filles), ou faire du nombre pour compenser une capacité déficiente à attirer, ça me semble un bon point de départ.
Comme le fait de bien jauger l'état de la fille et éviter celles avec qui c'est très probable que ça les emmerde (genre celles qui sont ultra pressées ou font mine de, elles ont pas le temps ou veulent pas être abordées alors faut laisser courir...)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] A lire le 03.11.14, 15h27 par Chymero
C'est se compliquer la tâche que de tenter de créer une interaction avec une personne en mouvement. Pour arriver à ça, il faut déjà être bon, or c'est souvent pas le cas de ceux qui pratiquent le SPU
Oh non, c'est très simple en réalité. On y arrive dès les premières interactions.

La grosse différence avec les distributeurs de tracts c'est qu'on revient sur la fille après l'avoir croisée, et pas de face. Ça parait un détail, mais ça change tout.
Et puis bon, on débite pas une phrase dite 100 fois dans la journée sur le ton d'un jeune qui fait du racolage pour handicap international quoi (en tout cas faudrait pas) :mrgreen:

On l'a vue, on a croisé son regard, il y a eu un truc, quelques secondes avec le souvenir de son visage en tête, puis on revient sur nos pas, on l'arrête avec un "bonjour" ou un "excuse-moi", et c'est parti.
Mais il faut le voir en vrai pour vraiment s'en rendre compte, et surtout se rendre compte de la normalité et la simplicité de la chose.
Il me semble que lorsqu'on est pas trop sûr de soi et que l'on veut "s'entraîner" comme tu dis, mieux vaut s'adresser à une personne arrêtée, posée, ayant visiblement du temps devant elle et manifestement pas fermée à la discussion.
D'expérience je sais qu'il y a tout autant de nanas ouvertes à la discussion parmis celles arrêtées que celles qui sont en mouvement.
On est meme surpris de voir combien l'impression première est souvent fausse, et agréablement surpris de voir par exemple une fille marchant très vite le visage fermé, s'illuminer et sourire une fois abordée.
Et le contraire avec une fille arrêtée, qui attend... son copain.

Donc non, y a pas de vraies règles établies en la matière.
Répondre