Les différence Homme/Femme a travers quelques petites expériences.

Note : 32

le 05.10.2015 par olivier

40 réponses / Dernière par Mr.Smooth le 26.01.2016, 20h54

Si vous voulez refaire le monde, c'est ici.
Règles du forum
Pas de politique sur FTS svp, ce n'est pas l'endroit. Pas non plus de sujets religieux ou à forte dimension idéologique / polémique (le féminisme et ses excès, la sexualité des - de 15 ans, le mariage pour tous; ...) et tout autre sujet chaud et glissant dont on sait qu'il attirera les trolls et partira forcément en sucette au bout de 2 pages. => on n'est pas là pour refaire le monde, ni pour s'embrouiller les uns les autres : laissons les saloperies à l'extérieur, et tâchons de préserver le havre de paix et de relative intelligence qu'est FTS. Voir la liste des sujets interdits pour plus d'infos et d'explications sur les raisons de ces interdits.
Créons 10 profils sur un site de rencontre.

5 hommes, 5 femmes.

Évitons de marquer quoi que ce soit de personnel ou d'intéressant dans la partie 'renseignements personnels'.

Et n'envoyons de messages à personne.

Contentons nous détalonner les photos de présentation.

1. franchement obèse, hors du spectre des canons physique à 5 (super mignon, mannequin)

Attendons quelques mois.

Bien sûr, les filles les plus canons reçoivent plus, beaucoup plus de messages, de demandes de rencontre que les plus 'laides'.

Là ou cela devient plus surprenant, c'est que -sur la longueur- les filles les plus 'laides' reçoivent quand même des propositions... et en fait autant de propositions que les mecs les plus 'canons'

(Les autres mecs n'en recevant quasiment AUCUN.)

http://www.donotlink.com/gweg

Bien sûr, ce n'est pas totalement une surprise.

La plupart des mecs ici présent savent déjà qu'à moins d'avoir un physique de super star, le physique ne fait pas la grosse différence en matière de drague. (il faut juste éviter qu'il constitue un trop gros handicap).

Par contre, un point très discuté était que toute femme assumant son désir sexuel avait infiniment plus de chance d'avoir 'un plan cul' que 80% de la population masculine moyenne, et ce sans effort particulier... s'en trouve plutôt confirmé.

Une réponse possible et intéressante pourrait être la remarque classique que loin d'être un avantage, cela n'est que le reflet de l'objectivation sexuelle des femmes par les hommes.

Le prochain article traitera donc de "l'objectification" des femmes...entre elles. (Comment les femmes se font la guerre en discriminant entre elles leurs caractères physique et sexuel)

Sujet peu traité, mais passionnant.

A bientôt.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Trop dogmatique le 05.10.15, 14h05 par Mr.Smooth
  • [-3] Get a life le 05.10.15, 16h34 par Blusher
  • [-1] Inutile le 05.10.15, 19h39 par MaryeL
  • [-1] Lis le règlement ! le 06.10.15, 00h23 par Onmyoji
  • [0] Détends toi le 06.10.15, 08h57 par LittleNeapolis
  • [0] Non le 06.10.15, 09h09 par The_PoP

(article en construction)

Comme le disait l'ami Blusher, la différence entre la femme et l'homme est que ces premières sont beaucoup plus 'objectisées' (traitées en objet plutôt qu'en sujet)

Personnellement, non seulement je n'en suis pas si sûr, mais j'ai de bonnes raisons de penser que les femmes 's'objectifient' entre elles à tour de bras, en particulier quand elles se perçoivent comme des concurrentes potentielles.

https://app.box.com/s/rdthllpbpfuk0g2lqtdt

Moi qui ai longtemps été un 'ami des dames' (avant de découvrir qu'un peu d'assurance et de capacité à suivre mon propre avis et ma propre intuition était le plus sûr moyen de tremper ma trique), j'ai longtemps été héberlué par la cruauté infinie dont les groupes de filles que je fréquentait faisait preuves envers celles qui sortaient par trop de la norme du groupe (en raison d'un physique par trop ingrat ...ou au contraire, par trop attirant.

L'expérience précédente semble donc confirmer une intuition longtemps difficile à formuler.

Si l'accès à la sexualité est si simple à priori, même pour une femme au physique peu populaire (cf première expérience), ne peut on pas formuler en fonction de la seconde expérience ici présentée l'hypothèse qu'une grande partie de la difficulté à accéder à une vie émotionelle et sexuelle épanouie... est AUSSI causée par le regard, le comportement et pour tout dire l'objectisation de femmes envers d'autres femmes concurrentes ?

Une petite illustration

http://www.dailymail.co.uk/femail/artic ... lict-.html

Ayant bossé dans des milieux réputés 'durs' (par exemple, prison des armées) et macho, je ne puis que confirmer que l'ambiance y était moins difficile - y compris pour les femmes, pourtant très minoritaires) que dans le service de secrétariat militaire (à 90% féminin, et où les groupes de filles se faisaient la guerre).

To be continued
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 02.02.16, 00h51 par Evek

Le prochain article traitera donc de "l'objectification" des femmes...entre elles. (Comment les femmes se font la guerre en discriminant entre elles leurs caractères physique et sexuel)
Ben oui tiens, plutôt que de concevoir que c'est un phénomène essentiellement masculin dont elles subissent les conséquences et dont elles se passeraient bien. On va dire que c'est elles qui le provoquent par rivalité féminine.

Dans l'article dont tu donnes le lien:
Even more depressing for those above average-looking men who think they can bank on their decent looks to score pussy, the ugliest girl (that cow all the way over on the left) got one more message than the three men, from left to right, got in total.
Holy shit. Quelle mentalité saine et avenante: déshumaniser une personne sur la base de caractéristiques physiques. Voilà quelles lectures tu nous suggères, tout un programme.


Aprés la justification de la prostitution par l'éthologie, la justification de l'homophobie et les élucubrations sur les fausses déclarations de viol, les femmes responsables de leur propres réification. Tu n'as pas trouvé quelque part un site plus ouvertement misogyne pour y prêcher ton idéologie?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 06.10.15, 12h48 par Atalante01
  • [-1] le 02.02.16, 00h53 par Evek

Putain mais même pas en rêve tu postes encore ne serait-ce qu'un lien vers ce site de malade mental. Je suis allé y faire un tour, c'est d'une médiocrité et d'une violence aveugle qui défient l'entendement.

J'avoue ça pue la merde.
C'était Olivier l'article sur la prostitution ultra bizarre la?

De toute façon au delà de tout, je vois même pas ce que ces constats apportent pour le lecteur..
So what?

Qu'est ce que ça peut bien foutre que des femmes peuvent baiser toutes choses égales par ailleurs plus "facilement" que le mec normal?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Oui le 05.10.15, 22h14 par Blusher

J'ai ri quand il a été question de "female privilege".

Peut-être faut-il rappeler à certains tout ce que l'expérience d'être ouvertement femme sur le web amène de harcèlement, de discourtoisie, d'insultes, de propositions inappropriées et de photos de bite.

Je veux bien échanger toutes les possibilités de rapports sexuels du monde contre la possibilité de m'exprimer (ou tout simplement d'exister) sans être prise pour une dinde.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ca va mieux en le disant le 05.10.15, 18h04 par Blusher
  • [0] C'est pas si simple le 05.10.15, 19h13 par Mr.Smooth
  • [0] Ca va mieux en le disant le 06.10.15, 12h50 par Atalante01
  • [0] Yesssss! le 28.10.15, 16h27 par Spring

Mr.Smooth a écrit : Qu'est ce que ça peut bien foutre que des femmes peuvent baiser toutes choses égales par ailleurs plus "facilement" que le mec normal?
Ben... c'est un phénomène de société intéressant ?

@ploum tu échanges vraiment toute possibilité de rapport sexuel dans la vie réelle contre le fait de pouvoir t'exprimer sur internet sans être prise pour une dinde ?

Pourquoi rire à la notion de "female privilege" ? Etre une femme n'apporterait que des désagréments et être un homme que des avantages ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 05.10.15, 19h14 par Mr.Smooth
  • [+1] Intéressant le 05.10.15, 20h10 par Baijin
  • [+1] +1 le 06.10.15, 08h57 par LittleNeapolis
  • [+2] Absolument le 04.06.17, 11h16 par Apheleia

A condition de sortir justement du type de vision antagonsite que proposent des sites comme celui que suggère olivier en lien ou de l'afc-isme le plus primaire (idéalisation de la femme là non plus pas dénuée de misogynie latente) un homme a une foule de possibilités jusqu'à un âge avancé. Avec des risques bien moindres de se faire violer ou d'être victime de violence physiques. De son côté la femme divorcée passé un certain âge a un taux de remariage dérisoire puisque les femmes lui préfèrent de pluus jeunes. Toutes choses confondues, et sauf à vouloir à tout prix défendre une position déjà arrêtée, hommes et femmes se débrouillent avec leurs armes respectives bien malin celui qui saura dire lequel des deux est véritablement le mieux loti. Peut-être les femmes si on considère qu'elles seront infiniment plus nombreuses à faire l'expérience traumatisante du veuvagge avec son lot de conséquences néfastes (socio-affectives, mentales, financières etc.) Bon en même temps si elles sont veuves plus souvent que nous sommes veufs c'est parce que les hommes se marient avec des femmes plus jeunes mais aussi parce qu'on meurt plus tôt. En même temps si on meurt plus tôt c'est parce qu'on a plus de conduites à risques.

Bref, on pourrait arrêter de compter les points et de chercher à établir les rapports hommes/femmes de manière antagonistes et tout le monde gagnerait au change. Apparemment certains ne sont pas prés de lâcher le morceau.

Syd, non bien sûr que je déconne. Cela dit, j'avoue que je sacrifierai bien tous les jours une cinquantaine de message sur les SDR contre moins d'agressivité globale.

Avant de te répondre, deux questions :

Quels sont selon toi les privilèges féminins ?
Quels sont les privilèges masculins ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 05.10.15, 21h20 par Rickhunter

Syd_ a écrit :
Mr.Smooth a écrit : Qu'est ce que ça peut bien foutre que des femmes peuvent baiser toutes choses égales par ailleurs plus "facilement" que le mec normal?
Ben... c'est un phénomène de société intéressant ?
Mouais, quand t'es un mec lambda, ça te fait une belle jambe de savoir que ta pote LSE/Warpig/Whatever a plus de chance de pécho sur un site de rencontre que soi ou reçoit plus de messages.

Moi ce qui m'intéresserait de savoir c'est la qualité de la relation qui s'en suit (dans le cas où elles ne cherchent pas d'ONS of course).

Autant ce sont des mecs qui écrivent à toutes les filles en mode Tinder je like tout ce qui passe, autant ce sont des désespérés qui sont prêts à sauter sur tout ce qui bouge, ça l'article ne le dit pas.

Ça me fait penser à toutes ces formations qui te disent que +80% des élèves ont un emploi à la fin mais on ne saura jamais s'il s'agit en majorité de cdi ou de jobs saisonniers.
ploum a écrit :Je veux bien échanger toutes les possibilités de rapports sexuels du monde contre la possibilité de m'exprimer (ou tout simplement d'exister) sans être prise pour une dinde.
On échange? C'est où qu'on signe? :mrgreen:

Je suis d'accord Blusher, c'est justement cette volonté de faire croire que c'est mieux un sexe ou l'autre qui me dérange parce que la vérité c'est que c'est plutôt galère pour tout le monde et qu'on aurait tous intérêt à s'entraider et mieux se comprendre.

Je n'ai pas lu le blog en question mais l'expérience d'Olivier je la trouve intéressante.

Je n'en sais rien ploum. Je n'ai encore jamais été une femme. 8) Je trouve juste que ça n'a rien de si facile d'être un homme.
Il y a beaucoup plus de suicides chez les hommes, et beaucoup plus d'hommes qui quittent l'école, et beaucoup plus d'hommes qui vont en prison...

Et puis on paie l'entrée en boîte et l'abonnement aux sdr, haha.

Tu vois tu parles encore d'échanger 50 messages contre moins de vulgarité. Preuve que tu as accès à une abondance de messages, et de possibilités.
Combien de mecs préféreraient l'inverse, à savoir obtenir des réponses en général plus vulgaires pour peu qu'ils en obtiennent plus souvent ?

Tu vois tu parles encore d'échanger 50 messages contre moins de vulgarité. Preuve que tu as accès à une abondance de messages, et de possibilités.
Combien de mecs préféreraient l'inverse, à savoir obtenir des réponses en général plus vulgaires pour peu qu'ils en obtiennent plus souvent
Les mecs qui galèrent ils peuvent choisir de penser que c'est la faute de la société ou s'y prendre différemment aussi. Parce que si autant de mecs galèrent avec les filles, c'est peut-être qu'ils s'y prennent comme des buses.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 05.10.15, 20h38 par Lulla

Bien sûr Blusher mais en face de ça une femme peut elle s'y prendre absolument n'importe comment et aura toujours du succès.

On peut reconnaître l'impact de la société sur le jeu de la séduction et chercher à s'y prendre autrement, aussi :D

Syd_ a écrit :Bien sûr Blusher mais en face de ça une femme peut elle s'y prendre absolument n'importe comment et aura toujours du succès.

On peut reconnaître l'impact de la société sur le jeu de la séduction et chercher à s'y prendre autrement, aussi :D
Si on conçoit comme un succès de pouvoir se faire lever en soirée par un mec qui te baise faute mieux, ne rappelle jamais et feint de ne pas te reconnaître quand il te croise avec ses potes. Le lot commun à de nombreuses clientes en surpoids que j'ai coaché jusqu'à ce jour.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 05.10.15, 20h37 par Lulla
  • [0] +1 le 06.10.15, 12h52 par Atalante01

On en revient à ce qu'on disait plus haut : chaque sexe a ses problèmes et on ne peut pas conclure que l'un est plus facile à vivre que l'autre.

Cela dit tu apportes une composante nouvelle à l'équation : le surpoids en séduction.
Tu parles de ce surpoids à tes clientes ? Si oui, tu les emmènes vers l'acceptation de leur corps, la perte de poids, ou les deux ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 05.10.15, 20h29 par mctyson

Les deux mon colonel. On n'engage pas un processus de changement un partant d'une haine ou de dégoût de soi. Sans compter que quand on n'aime pas son propre corps on tend à mépriser ceux à qui ça plaît. La quadrature du cercle.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 16.01.16, 20h45 par W0rthy

Syd_ a écrit :Je n'ai encore jamais été une femme. 8)
Atelier pratique et instructif du jour : s'inscrire sur un SDR, ou pire, un tchat à la con en tant que nana.

ça vend du rêve tu verras ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 05.10.15, 20h42 par Blusher
  • [0] mdr !! le 05.10.15, 20h50 par Syd_
  • [0] Like a boss ! le 05.10.15, 20h56 par Rickhunter

Syd_ a écrit :On en revient à ce qu'on disait plus haut : chaque sexe a ses problèmes et on ne peut pas conclure que l'un est plus facile à vivre que l'autre?
Bien sûr, chercher les avantages garçons/filles, ça me semble assez stérile... on a toujours des raisons de se plaindre et l'herbe est plus verte de l'autre côté du pré... et puis il y a quelque chose de pathétique de voir un mec dire qu'il est plus facile d'être une fille et inversement.

En fait cet article est agaçant sur la forme par le ton qu'il emploie "the ugliest man/woman".

Sur le fond les statistiques n'apportent pas grand chose:

- on savait que le physique reste un atout en matière de relations amoureuses
- que (même si les choses évoluent) en général les hommes font le premier pas en abordant la demoiselle

Il faudrait relativiser le nombre de messages reçus par les femmes: beaucoup ne sont pas de vrais messages, simplement un "cc ça va?" "cc tu cherches quoi ici?" voir même "cc"... pour moi on peut difficielement faire rentrer ça dans la catégorie de vrais messages, ce sont des messages envoyés à la chaîne, sans intention réelle de communication.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 05.10.15, 20h48 par Blusher
  • [+1] Intéressant le 05.10.15, 20h49 par Syd_
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 05.10.15, 20h57 par RosieRosette
  • [+2] Pertinent le 05.10.15, 21h29 par Rickhunter

Je veux bien échanger toutes les possibilités de rapports sexuels du monde contre la possibilité de m'exprimer (ou tout simplement d'exister) sans être prise pour une dinde.

On échange? C'est où qu'on signe?
Je comprends que c'est de l'humour mais ça résume assez bien ce qu'on appelle parfois ici le "needisme" en matière amoureuse et sexuelle: être prêt à accepter de se faire traiter comme une merde contre la possibilité de pouvoir tirer son coup. Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Effectivement le 05.10.15, 21h21 par mctyson
  • [0] Houston ? le 06.10.15, 01h01 par Crow

Syd_ a écrit :On en revient à ce qu'on disait plus haut : chaque sexe a ses problèmes et on ne peut pas conclure que l'un est plus facile à vivre que l'autre?
Carrément ok avec ça.
Il faudrait relativiser le nombre de messages reçus par les femmes: beaucoup ne sont pas de vrais messages, simplement un "cc ça va?" "cc tu cherches quoi ici?" voir même "cc"... pour moi on peut difficielement faire rentrer ça dans la catégorie de vrais messages, ce sont des messages envoyés à la chaîne, sans intention réelle de communication.
Effectivement, l'intention réelle est d'avantage la niquation que la communication ;)

Mais si tu renvoies la balle, une conversation au-delà de toute attente peut naître.

ça peut commencer par un "sa va?", mais si tu t'obstines tu peux être gratifiée d'un "tu suce", voire même d'un "prête à te faire défoncé?" ou au choix, d'un "tu kiffe les biens grosse?"
L'option "cc" peut ne pas exister d'ailleurs, pour directement laisser place au reste.

Tu te demandes si vraiment, des fois, y'en a qui arrivent à serrer comme ça. (En fait non, je ne suis pas sûre de vouloir savoir!)

Bref, tout ça pour dire que oui, si une nana décide de se faire sauter un soir, elle arrivera à ses fins sans trop de difficultés. Reste à savoir par qui quoi.

Paye ton privilège ;)

Répondre