Page 13 sur 14

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 05.06.16
par Spongebob
Image

Les potes.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 11.06.16
par Jsh
AdopteUnNeedy

Vous savez quand j'ai dit que j'arrêtai les SDRs définitivement ? Bah j'ai un peu menti, j'avais pas encore supprimé l'appli AUM et j'y suis repassée il y a 3 jours parce que je m'ennuyais.

En gris : Moi ; En noir : Lui. Sur chaque image, les messages sont à lire du bas vers le haut

Image

Image

Sinon, je pense lui répondre

"A défaut de savoir interpréter la langue française, je sais l'écrire, moi.
Sinon, on va s'arrêter là hein. Je ne supporte pas que mes copains me fassent des pseudos scènes parce que je mets 48h à répondre, c'est pas pour l'accepter de la part d'un étranger. Les Drama-Queens, très peu pour moi. Merci, et bonne continuation.
Signé, Petite conne. (C'est une affirmation)"

Mais pas tout de suite, hein. Dans 48h, quand il aura bien mariné dans sa rage.
Voila,

"Sois gentil, pas needy, c'est pas gentil d'être needy, c'est mieux d'être gentil "

(Et pour ceux qui ne seraient pas des fins connaisseurs de Malcolm ... )
[youtube][/youtube]

Edit

En fait ...
J'aurai tenu 2h. (Les messages se lisent dans le sens classique)

Image
Image

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 11.06.16
par Serial
Image

Boaf , needy au pas possible , Le roi des AFC quoi ..


Meufs comme mecs , c'est meme pas la peine de prendre le temps de lui repondre , Next hein ..

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 12.06.16
par Bumble
Ah je comprend pourquoi sur adopte un mec j'arrive à avoir des numéros facilement ^^ parce que si ya que des relous comme ca un poil de légèreté et de savoir vivre ça fait une grande difference ^^
Courage ! Tu perds rien ^^

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 12.06.16
par Lulla
Oh PUTAIN.... le boulet!...
Oui c'est monnaie courante c'est un fait....
Mais il y a parfois des perles et des surprises...c'est juste qu'il faut...avoir de la chance, être persévérant, ne pas se laisser ravager par la misère humaine qui sévit, être patient, se marier et divorcer 50 fois avec l'appli....
Nan en fait...faut juste avoir une putain de chance!.. Sans ça.... y'a absolument rien à en tirer^^

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 12.06.16
par Olfff
Le mec plus plus interessé par le fait d'avoir le dernier mot dans une discussion stérile que de baiser des filles.

Quand on traine sur un sdr parce qu'on a faim de d'attention/ de reconnaissance plutot que de sexe, forcement...

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 27.07.16
par Jsh
Je savais pas trop où poster ça et je trouvais que ça méritait une petite mention comme le pire abordage de rue ever (de l'acabit du mec qui m'avait hélé avec son "Eh mademoiselle tu suces ?!")

Un mec m'interpelle alors que je traverse le parc à côté de chez moi pour me gratter du feu. Alors qu'il commence à me draguer plus que lourdement (Oui parler des seins d'une fille, c'est gênant), je lui demande plusieurs fois de me rendre mon briquet d'autant que je suis pressée, mais toujours avec le sourire. Donc il l'a mis dans son pantalon. Et m'a dit "Viens le chercher".

Voila.

Faut que j'arrête de fumer. Et de dépanner du feu.

Soyez gentil, abordez les filles dans la rue mais ne mettez pas leurs objets personnels dans votre caleçon.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 27.07.16
par Onmyoji
Remarque il était dans un bon endroit pour que tu l'enterres...
Il y a des coups de pioche entre les deux yeux qui se perdent.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 27.07.16
par Olfff
Sans meme parler de la lourdeur intrinsèque du gars, ça m'a toujours cassé les couilles ça, genre sous pretexte que ça coute pas cher, voler un briquet, c'est apparemment normal et socialement acceptable.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 08.08.16
par mctyson
Il y a des soirs comme ça ou mon level de conneries est au top, du coup mes échanges sur un SDR s'en ressentent :) Je choisis de concentrer mes efforts sur une fille vraiment jolie (un fake?) qui accroche à mort... puis...
Un super échange qui aboutit à:

"Tu es un mec vachement marrant, tu trouveras une copine ne t'en fais pas :)
Mais pour moi le physique est vraiment très important..
" :)

Image

L'adversaire était vigilante... so close...

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 28.09.16
par ArDes
Ok, à l'époque ou j'étais encore dans le game, un soir je sors dans un bistrot je fait la rencontre d'une jolie blonde, le courant passe super bien, on se marre et y'a beaucoup de tension sexuelle. Elle me ramène chez elle, mais nous ne faisons rien parce qu'elle préfère attendre avant de coucher.

Les jours qui suivent, on s’envoie plein de textos plus ou moins cochons, souvent à son initiative. J'me dit "cool la prochaine fois qu'on se voit c'est dans la poche. On se cale une date.

La veille de la date, un pote m'embarque en soirée, grosse cuite, je fini chez une nana, sans trop me souvenir de comment je suis arrivé là...

En sortant de l'appart, j'avais une drôle d'impression de déjà vu, je descend trois marche et je tombe nez à nez avec la jolie blonde.

Surprise de sa part "qu'est ce que tu fait là?" en fronçant les sourcils

dans ma tête j'ai deux solutions: soit je lui dit la vérité et j'suis grillé soit j'invente un bobard foireux quitte à passer pour un gros stalker.

Je bredouille un truc du genre "benjétéchezunecopine...", gifle, point final.

Autre ville, autre soirée, j'me pointe dans un bar déjà un peu éméché, puis une jolie brune engage la conversation avec moi. Elle est très sympa, mais il y a un truc bizarre et je n'arrive pas à savoir quoi...

On continue à discuter, je commence à être limite niveau alcool, surtout qu'elle me paye plein de verre. Un moment je vais au chiotte pour pisser, Elle me suit discrètement, puis ferme le loquet, me plaque contre le mur, défait ma ceinture, baisse mon froc et englouti mon engin. Je comprends pas trop ce qui m'arrive, mais bon. Je met mes mains sur sa tête et commence à la caresser puis je sens un truc bizarre dans son cou. Éclair de lucidité, "Mais? les femmes n'ont pas de pomme d'adam?". c'était un trav...

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 30.09.16
par Esty
Bonjour à tous,

Alors en bon gros fail, je pense que j'en ai un pas mal !

Il y a 4 ans, j'habitais encore à Genève, et avec une copine on décide de se faire un week end à Lyon. On arrive là bas, le soir même on décide de se faire une petite soirée en boite. Elle est célibataire, moi aussi, donc la nuit promet d'être intéressante. On est en plein hiver, il fait froid, mais c'est pas grave on sort les petites robes et les talons.

On arrive, on enchaine les shots tout va bien. Rapidement on rencontre deux mecs vraiment sympa, mignons, la discussion est facile et ma copine, qu'on va appeler S, est très emballée. Ils nous proposent de finir la soirée chez eux. j'hésite, je suis un peu fatiguée, mais S insiste, ça fait longtemps qu'elle s'est pas amusée, je me laisse convaincre (l'alcool aidant un peu). On part avec eux et là c'est le début de la fin !

Déjà ils habitent loin, on fait bien 40 km en voiture. On arrive chez eux, ils sortent le vin et on commence à boire en discutant. Et là, je sais pas ce qu'il lui a pris, le mec destiné à S lui sort une vanne un peu douteuse sur ses origines Serbes et la guerre qui avait touché son pays. Douche froide, elle se referme comme une huitre. Et quand S est vexée, c'est comme se retrouver face à un mur. Elle ouvre plus la bouche, gros blanc. Je me retrouve donc à faire la conversation, tant bien que mal, pour essayer de détendre l'atmosphère (échec). Finalement S se décide à ouvrir la bouche, une seule et unique fois, pour répondre à une question de son prétendant qui avait bien remarqué le silence, avec cette phrase magique : "tu connais mon prénom, c'est déjà trop".

Je me retrouve donc à essayer de gérer une S au bord de l'implosion, et deux mecs perdus. Finalement, ils vont dans la cuisine chercher à boire, et là je la sens qui m'attrape par le bras et me dis: on se casse, pendant qu'ils sont occupés. Et sans même que je m'en rende compte, je me retrouve à courir dans le couloir, puis dans la rue, avec une température digne d'un film sur l'ère glacière, à 4h du matin, sans moyen de retourner à l'hôtel. On a mis 1h30 à trouver un taxi d'accord pour venir nous chercher et j'ai attrapé une jolie bronchite!

Le mieux ce sera quand même le lendemain matin, quand en retrouvant d'autres copines, S après avoir raconté notre super soirée, a ajouté: mais ça va Esty avait l'air de bien s'amuser quand même !

Petite pensée aussi pour ces deux mecs, pour la tête qu'ils ont du faire en voyant qu'on s'était littéralement enfuies. (Devait y avoir un peu de soulagement quand même)

Morale, quand je suis fatiguée, je rentre chez moi

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 03.10.16
par ArDes
J'me suis rappelé de celle là aussi :

Sorti en boîte dans un bled touristique pendant l'été. Je tchatche avec un groupe et fini par isolé une des nanas de ce groupe dans un coin sombre. Je l'embrasse, la chauffe. La boite ferme, nous sortons nous allons dans un coin peinard, il fait bon. on s'embrasse encore, puis elle me suce. Fin.

Le lendemain fin d'après midi, je me gare comme un blaireau avec les warnings le temps d'aller m'acheter des clopes. Il y a la queue ça prends un peu plus de temps que prévu. quand je reviens, paf une prune. J'aperçois la pervenche un peu plus loin et vais la voir histoire de négocier. Devinez qui c'était? :shock:

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 28.11.16
par Banshee
Allez pour mon probable dernier post ici - ça fait un an et demi que j'étais pas venu ahah

Date Tinder avec une asiat qui a pas l'air trop mal.
Khazak. Ca aurait dû allumer des signaux d'alarme dans ma tête.
Je lui donne rdv pas trop loin de chez moi (coin tranquille entre Bastille et Nation, fin c'est vraiment hipster/résidentiel).
La meuf me fait poireauter 15mn, puis m'appelle en me disant qu'elle arrive pas à trouver (c'était à la sortie du métro)... ok, why not, vu qu'elle a pas l'air de savoir que Google Maps existe je finis par la retrouver dans un parc où elle s'est posée à 10 mn à l'opposé.
Et là. Et là.
Image

Je vois un truc qui ressemble à ça poireauter sur un banc, j'essaie d'esquiver un 1/2 tour stratégique mais elle m'a déjà vu, donc je me pose en priant pour que quelqu'un m'appelle. La meuf reste pendant 10mn sur son portable sans limite décrocher un mot et je commence à me dire que ma courtoisie me rend con parfois, quand je lui demande pourquoi elle s'est posée là.
It freaked me out outside fo the subway, there's so many niggers in your neighborhood
wtf.

Je me suis levé et je me suis barré.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 14.12.16
par Suit
Banshee a écrit :Allez pour mon probable dernier post ici - ça fait un an et demi que j'étais pas venu ahah
(...)
:shock: :mrgreen: énorme, celle-là, ça valait le coup de revenir^^

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 15.12.16
par Raven
Quand tu viens de rencontrer une meuf adorable, sympathique, mignonne, avec qui tu t'entends archi-bien, et que ton autocorrect de téléphone transforme "Je dirais pas non à un câlin" en "Je dirais pas non à un vagin".

C'est tout pour moi.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 21.12.16
par Haskeerlos
Alors celui-là il date un peu mais sur l'échelle de gravité de ce qui peut arriver à un homme... ce n'est pas le plus grave. Mais quand même (un peu).

A ce moment je fréquentais une fille depuis deux mois à peu près.
La seule close formelle était la fidélité.

Un soir on rejoint dans un bar trois de ses amies. Des filles jolies et très sympas, le courant est vite passé et en très peu de temps on s'est mis à bien délirer sur le cul.
J'avais une bonne énergie et la situation montait tranquillement, elles ont commencé à faire allusion à moi et d'un coup une d'entre elles, une brune avec un air toujours taquin me dit que d'après ma copine j'embrasse bien.
J'avais l'impression de passer un test et c'était assez marrant.
Elle me demande si je veux l'embrasser et dans la foulée elle demande à ma copine si elle est ok.

Je me tourne vers ma copine pour lui demander ce qu'elle en pense.
Suspense.
Elle me réponds qu'avec CES filles, ça ne la dérange pas.
Mon cerveau commence à se disloquer.

J'embrasse la brune, quand on finit elle me dit que le reste aussi doit être vrai alors et là en rigolant elle choppe la petite blonde à côté, me la colle devant moi et je l'embrasse aussi.
Mon cerveau se dépressurise.

La troisième n'était pas intéressée mais la brune revient à la charge, elle m'embrasse puis elle me dit qu'elle est vraiment lesbienne.
La petite blonde lâche en me souriant qu'elle, elle est bi.
Mes noix sont désormais plus grosses que mon cerveau.

Ma copine vient se jeter sur moi avec la douceur d'un crash-test et là ça part en vrille : on entraîne la petite blonde avec nous et nous voilà tous les trois plaqués contre le bar à s'embrasser, se mordre... bref à un peu oublier qu'on est dans un endroit public.
Mon cerveau n'est qu'un lointain souvenir.

On a changé plusieurs fois de bars, on a continué à virevolter de l'un à l'autre tous les trois.
Avec la petite blonde, on s'est retrouvé seuls parfois et outre le fait qu'on s'est vraiment plu, on avait une façon de se toucher, de déjà bouger nos corps qui laissaient pressentir une bonne compatibilité une fois bien emboîtés.
On avait convenu de rentrer tous les trois.
Loue espace crânien vide.

Mais ! Hélas ! Par Toutatis !
A trop me laisser porter par cette rencontre inattendue, et même si je n'ai pas délaissé ma copine, elle a finit par sentir qu'il se passait un truc entre son amie et moi, bref ça a finit pas ne plus lui plaire.
Donc une crise de jalousie. Abandon du plan.

Putain la vache, j'étais tellement sonné, je l'ai suivi chez elle sans réfléchir.
Film en noir et blanc. Muet.
Protagonistes erratiques.

Bon, elle a essayé pour la première fois et un truc lui a déplu. Rien à redire.
Ça fait chier quand même.
La chute est dure.
En plus ce soir là du coup ça été ceinture, on a parlé et on s'est endormi.

Ah.. le con.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 11.02.17
par Raven
Quelques bons plans lose :

- Rencard Tinder y'a un mois. Petite brune sympa, un peu timide. Je lui fais des compliments très cash, et à la fermeture du bar où on était, elle me ramène chez elle. Selon elle "tout le monde devrait dormir". Pas de chance, on entre dans sa baraque en s'embrassant et en commençant à retirer nos fringues .. Sous l’œil ébahi de son petit frère de quinze piges qui jouait sur l'ordi du salon. Il nous a regardé monter l'escalier jusqu'à la chambre de madame.

- Toujours avec la même meuf, elle me fait venir chez elle il y a quelques jours. On baise tranquillement dans sa très grande chambre, qui est toujours en bordel. Lorsqu'on entend un bruit. Je cherche à remettre la main sur mes fringues, impossible de les trouver. La porte s'ouvre, et sa mère rentre. La meuf a lâché, dans la panique "C'est Raven, mon copain". Alors que je suis juste un plan cul.

- Il y a quelques jours, je suis chez une autre meuf. Super sympa, avec un gros délire de soumission. Elle me ramène chez elle un soir après quelques verres, en me disant aussi que tout le monde dort. On commence à baiser sur un lit qui grince. On finit par le faire par terre pour plus de discrétion. On entame une levrette, la porte s'ouvre. Sa mère. "Eugénie, tu fais du bruit ! Oh .. Pardon ..". Ses parents ne veulent plus me voir chez elle.

- Il y a quelques jours, sous ma douche, j'ai aperçu des trucs blancs chelous sur mon gland. Je vais consulter, une petite mycose. Je commence mon traitement, mais j'ai 7 jours sans baise au programme. Dommage pour la petite meuf de Taïwan qui part dans .. 7 jours, qui me demande de venir chez elle pour être son "premier petit français dans son lit".

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 18.02.17
par The_PoP
Rien à voir avec la séduction mais fallait que ça sorte :

Quand début janvier ton associé explose mentalement et est indisponible pour 3-4 mois, et que toi tu te fais la rupture des ligaments croisés qui va bien sur ton second genoux (5 ans après le premier genou) au ski, à 50m du premier télésiège, lors de la première descente, sur une réception plus qu'habituelle foiré je ne sais comment... le tout juste après l'expiration de vos deux mutuelles et avant la signature de la nouvelle... le tout en exerçant une activité d'artisanat manuelle... le tout venant te faire annuler ton voyage d'un mois prévu en argentine pour aller skier la bas et visiter le pays avec ta meuf...


Bah t'as grave les boules.


Putain, deuxième rupture des croisés sur une chute de debile... je suis écœuré.


Fallait que ça sorte, ça va aller.

Re: Epic Fail - Vos pires plans loses.

Posté : 06.04.17
par Haskeerlos
La stratégie de l'échec :


C'est l'aniv d'un pote, son père lui fait la surprise de rameuter du monde pour lui organiser une grosse soirée. Direction la maison du padré : une grande baraque à la campagne, beaucoup d'espace, bonne bouffe, beaucoup à boire, cool le vieux.

La soeur du pote en question était aussi de la partie et je savais qu'il y avait moyen. Effectivement on finit par s'embrasser et là (quelle femme) elle comprend naturellement que je veux profiter de la soirée. Plus tard dans la nuit elle me dit qu'elle va se coucher et me dit de la rejoindre après et de ne pas hésiter à la réveiller.
On était dehors et elle me montre la fenêtre de sa chambre, je lui dis ok je trouverais.
Je me retrouve donc comme un simple mortel au milieu des autres, sauf que moi j'ai mon ticket pour le paradis et en plus je peux à peu près choisir le moment où je vais en franchir les portes !
Le truc idéal quoi.

Quelques grammes plus tard j'entreprends de me diriger vers sa chambre, j'ouvre la porte, enlève mes vêtements, ne garde que mon boxer, me glisse sous les draps avec l'agilité d'un chat (un chat bourré parkinsonien)... ma main avance sous la couette et rencontre un cul assez mou pendant que ma bouche déclare : "j'espère que tu dors pas *nom de la fille* pasque tu vas prendre cher".
Et là... ça c'est passé vite mais son père a bondit hors du lit, a allumé la lumière et devant ce bonhomme en slip assez irrité, voire carrément outré... je me suis senti très con.

D'autant que j'avais prononcé le nom de sa fille (oups) donc bien entendu j'ai eu le droit à la promesse que j'allais manger mes couilles si je touchais à sa fille.
A 34 ans, je suis retombé dans l'adolescence, j'ai bafouillé que non,jamais de la vie et bien sûr je n'ai même pas tenté d'aller voir la fille, encore choqué que j'étais de m'être livré à ce bref attouchement avec une personne âgée.

Quand on a tous émergé dans l'aprèm, l'histoire avait fait le tour de la baraque, vous vous en doutez... Mais bon, j'avais retrouvé une contenance à défaut d'un contenu et j'ai décidé de jouer la carte de l'humour histoire de dédramatiser (le padré était furax).
Donc ni une ni deux, je prépare un plateau p'tit déj pour notre hôte, que je lui amène au lit, en choppant au passage une rose du jardin.

Oh l'erreur !
En fait hormis sa fille, il y avait une deuxième chose sacrée qu'il ne fallait surtout pas toucher.... oui, les rosiers, sa passion, issus de greffes, chaque variété unique... c'est un peu comme si vous aviez un Picasso dans votre salon et que je venais dessiner dessus au marqueur.
Je ne m'étais pas fait autant insulter depuis le collège, je ne savais plus où me mettre.

Je pense que je ne serais plus invité chez monsieur.
Par contre sur un malentendu avec cette fille ça peut le faire : le père est vraiment impressionnant et j'ai vu dans les yeux de sa fille une forme d'admiration quand elle me regardait (bon, un peu de dépit aussi).

LFG !!!