Quel a été votre plus mémorable Epic Fail ?

Note : 76

le 19.11.2011 par Spongebob

265 réponses / Dernière par Marasdesbois le 05.02.2018, 15h48

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
Répondre
Le pote en question a sainement estimé que le silence n'avait besoin d'être brisé et que continuer a coucher avec la dites ex serait autrement plus constructif.
:fuckyeah:
:blbl:
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html
Ligue grand master direct. Pas la peine de faire toute la saison.

Les fans de sc2 auront compris.
Laisse partir ce qui doit.
Ah, sur la page Facebook y'a des mecs qui trouvent que c'est courageux et que c'est abusé de considérer que c'est boulet "juste parce qu'il pense pas comme nous". Je fais quoi, je me suicide en direct ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 21.08.12, 19h34 par Architect
  • [0] OMG le 21.08.12, 21h00 par Blusher
  • [0] Absolument le 27.10.12, 20h16 par Dams973
  • [0] mdr !! le 07.12.12, 23h30 par tibdeconne
FrenchKiss a écrit :Ah, sur la page Facebook y'a des mecs qui trouvent que c'est courageux et que c'est abusé de considérer que c'est boulet "juste parce qu'il pense pas comme nous". Je fais quoi, je me suicide en direct ?
Tu les euthanasies ?
."Maxime : ne fréquenter personne qui soit impliqué dans cette fumisterie éhontée des races".
Friedrich Wilhelm Nietzsche, 1887

."L'homme raisonnable s'adapte lui-même au monde; l'homme déraisonnable continue à essayer d'adapter le monde à lui-même. Donc, tout progrès dépend de l'homme déraisonnable".
George Bernard Shaw, 1957

."La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas".
Charles Baudelaire, 1862.
Édit : j'ai.
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html
Ça me rappelle quelqu'un qui aurait dit à ses potes de lui laisser une nana parce qu'il voulait se la faire. Ce mec se donnait un titre de grand expert en drague.
Laisse partir ce qui doit.
Olfff a écrit :Les gens je vous présente le contexte d'un superbe epic fail qu'a reçu un super pote a moi, un magnifique looser qui l'a contacté il y a des mois de ça, sur FB, en tombant sur ses messages " autres" voici la peptite sur laquelle il a eu l'intense hilarité de tomber, exemple parfait de ce que vous ne devriez jamais , oh grand jamais faire :

Salut, j’ai essayé de t’ajouter comme ami parce que je n’avais pas vu que je pouvais t’envoyer un message. En fait, je t’écris parce que je fréquente ton ex Audrey. Bon fréquenter c’est un grand mot. On s’est souvent vu dans des soirées et elle me plait beaucoup. Seulement, j’ai comme l’impression que c’est encore un peu frais vous deux. C’est vraiment con ce que je fais, surtout à mon âge. Mais voilà, Audrey c’est la fille rêvée, je suis clairement amoureux d’elle. Inutile de t’expliquer pourquoi je la trouve si exceptionnelle. Je ne peux pas laisser passer une fille comme ca ! J’aimerais lui proposer d’aller plus loin mais ca ne marchera pas si elle n’a pas l’esprit libre. Alors si tu pouvais lui dire qu’elle peut passer à autre chose avec quelqu’un d’autre, tu me rendrais un grand service. Surtout que bon, pour avoir entendu un résumé de votre rupture, toi et moi on sait très bien que t’en a plus rien à faire de Audrey. T’es typiquement le genre de mec qui veut en baiser plein d’autres parce que t’as pas encore compris que c’est pas comme ca qu’on profite de la vie. Un jour tu réaliseras que la bonne tu l’avais déjà ! Et quand ce moment arrivera, je ne sais pas si elle sera avec moi (franchement j'espère). Mais en tout cas, soit sur qu’elle sera avec quelqu’un avec qui tu ne pourras pas rivaliser ! Parole d’ancien, c’est toujours la même histoire. La roue tourne. Tu as laissé passer ta chance, laisse-moi au moins saisir la mienne. Je te remercie !
Le prenom de la belle a été changé.

Enjoy and appreciate, AFC level : Infinite.

[youtube][/youtube]


(ca m'a trop fait penser a ca)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] OMG le 25.08.12, 03h05 par Jackky
Ah! J'ai raison ou pas raison d'être fasciné par la bêtise abyssale de Miko Black? :)
Potius deficere quam desperare
Olfff a écrit :Les gens je vous présente le contexte d'un superbe epic fail qu'a reçu un super pote a moi, un magnifique looser qui l'a contacté il y a des mois de ça, sur FB, en tombant sur ses messages " autres" voici la peptite sur laquelle il a eu l'intense hilarité de tomber, exemple parfait de ce que vous ne devriez jamais , oh grand jamais faire :

Salut, j’ai essayé de t’ajouter comme ami parce que je n’avais pas vu que je pouvais t’envoyer un message. En fait, je t’écris parce que je fréquente ton ex Audrey. Bon fréquenter c’est un grand mot. On s’est souvent vu dans des soirées et elle me plait beaucoup. Seulement, j’ai comme l’impression que c’est encore un peu frais vous deux. C’est vraiment con ce que je fais, surtout à mon âge. Mais voilà, Audrey c’est la fille rêvée, je suis clairement amoureux d’elle. Inutile de t’expliquer pourquoi je la trouve si exceptionnelle. Je ne peux pas laisser passer une fille comme ca ! J’aimerais lui proposer d’aller plus loin mais ca ne marchera pas si elle n’a pas l’esprit libre. Alors si tu pouvais lui dire qu’elle peut passer à autre chose avec quelqu’un d’autre, tu me rendrais un grand service. Surtout que bon, pour avoir entendu un résumé de votre rupture, toi et moi on sait très bien que t’en a plus rien à faire de Audrey. T’es typiquement le genre de mec qui veut en baiser plein d’autres parce que t’as pas encore compris que c’est pas comme ca qu’on profite de la vie. Un jour tu réaliseras que la bonne tu l’avais déjà ! Et quand ce moment arrivera, je ne sais pas si elle sera avec moi (franchement j'espère). Mais en tout cas, soit sur qu’elle sera avec quelqu’un avec qui tu ne pourras pas rivaliser ! Parole d’ancien, c’est toujours la même histoire. La roue tourne. Tu as laissé passer ta chance, laisse-moi au moins saisir la mienne. Je te remercie !
Le prenom de la belle a été changé.

Enjoy and appreciate, AFC level : Infinite.
J'ai pensé à ça sur le moment :

Image
Ce sujet est très amusant.

Voici l'un de mes plus cuisants échecs. C'était il y a déjà pas mal d'années.

Soirée d'Halloween chez des amis, avec pas mal de monde. L'alcool coule à flot, les gens se maquillent en tout et n'importe quoi. J'aime l'alcool, mais le maquillage, ça me gonfle. Du coup je reste minimaliste : deux traits de couleurs en travers des joues, en plus de mon chapeau posé sur mes cheveux dénoués, m'assurent un look à la "dead man" autrement plus classieux que tous les Monsieur Jack, Beetlejuices et autres zombies qui arpentent l'appartement.

Et puis il y a cette fille magnifique, Sophie, en robe noire. Elle est posée au bar du salon avec un pote à moi, sirotant tranquillement son cocktail. Fine, gracieuse, splendide. Comme moi visiblement, elle est pas fan des tartines de fard sur la gueule : elle a opté pour un joli coquelicot rouge et noir, soigneusement dessiné sur son épaule délicate.

J'avais pas calculé mon niveau d'ébriété. Sûr de moi, avec un air détaché, je m'approche, je me pose à côté d'elle, je hume discrètement son parfum musqué. Elle me regarde, amusée. Puis, avec un regard sur son épaule, je lui lance : "J'aime l'odeur de ton con-qui-clôt."

Epic Fail.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] mdr !! le 25.08.12, 14h12 par francwa
  • [0] lol le 30.08.12, 00h52 par FK
  • [+1] mdr !! le 27.10.12, 20h18 par Dams973
Ta langue a fourche....lapsus revelateur ! Ha ha ha.
Oui, ma fourche a langué.
bridget a écrit :Ha ha ha
C'est exactement la réaction qui s'en est suivi. Elle est a éclaté de rire, mon pote aussi. Au départ j'avais pas compris pourquoi... il m'a fallu repasser lentement dans ma tête l'énormité de ce que je venais de dire pour me mettre dans un franc état d'hilarité. C'est resté bon enfant tout de même... Il n'en demeure pas moins que j'évite d'offrir des fleurs aux femmes !
a moi de raconter mon pire plan loose :) on étais un samedi soir ( minuit et quelques ) et on est entré , moi et mes deux potes , dans un bar que l'on pensait nul ... je m'explique : depuis la rue on ne voit que les tables de billard et les portes sont extrement bien insonorisée ... bon on entre , et la grosse surprise : l'ambiance de folie !! on s’installent , on paye notre conso ( faut bien :/ ) et 5 minute après on remarque deux jolie nana a une banquette avec deux mec ... soudain les deux mec se lèvent et parte ( vraisemblablement fumé une clope ) je me lève et part abordé ces deux jolies demoiselles ... au fil de la discussion je propose a une des filles de venir boire un verre a notre table en attendant que les mecs reviennent ( j'ai su que elle n’étais pas avec un des deux gars ) ... bref elle vient discute avec mes deux potes ect .. puis nous dit qu'elle nous rejoindra sur le dancefloor .... 20 minutes plus tard elle monte sur la piste et ( toujours moi ) la rejoins ... bizarrement elle ne me parle presque plus et la , la loose : elle se casse avec ses amis ! bref .... voila ^^
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Orthographe stp le 12.09.12, 20h34 par corwin
LOL!
Encore un Epic Fail (issue de mon journal: une-etape-vers-dortmund-vt29492.html)

Cosy Night chez Marie
Epic Night a écrit :Après une semaine assez chargée, j'ai finalement trouvé un peu de temps trouver pour voir Marie. Je l'avait déjà vu quelques fois, elle était notamment venue chez moi, alors que j'étais avec Crooked et Stark. Mais on n'avait finalement fait que partager mon lit (j'ai évidemment essayé plusieurs fois...)

Enfin bref, j'avais, avec elle aussi, maintenu un contact continue de sms osés. Et j'avais apprécié son dernier message me disant (de mémoire):
Marie a écrit :"Et bien maintenant j'habite du côté de St George. Quand tu rentreras, tu passera chez moi et on se fera la tournée des grands ducs un soir ;)"
Choses promises, choses dues, me voilà en bas de chez elle, le vendredi soir, avec une bouteille de Muscat. En bas de chez elle, j'entends déjà du son et commence à me dire qu'elle a peut être omis de me dire que c'était une soirée groupée...
Du coup, pour assurer mon leadership je demande directement par la fenêtre si
MOI:Salut! C'est ici la soirée chez Marie?
QQ'UN: :lol: Ca dépend? Elle est "vierge", Marie?

On continue pendant 5 minutes à déconner dans ce style avec les invités de la soirée au travers de la fenêtre, quand Marie me texte en me disant qu'elle habite en fait au 5eme étage!
Marie vient à ma rencontre dans la cage des escalier et m'amène chez elle, sous les combles. On commence à déboucher et boire le vin, et discuter d'un peu de tout, sans oublier bien sur de sexuer toujours plus. Finalement j'initie le truc avec les massages et on finit par monter dans son lit, situé sur une petite mezzanine. Après la petite session massage, elle me lance une petite pique, comme quoi on finit toujours par dormir dans le même lit, puis se tourne genre "pas de ça ce soir". Je tente un peu, et elle finira par me dire:
ELLE: Nan Mr.Skyne... Je sais pas, je le sent pas....
Du coup, je sais bien qu'il ne faut surtout pas trop insister, alors je la prends tout à fait au mot et arrête tout de suite de me rapprocher et m'éloigne tout à fait. Ce jeu doit bien durer une demie heure de "Nan, Mr.Skyne" -> S'éloigne -> se rapproche, petit calin -> "Nan, Mr.Skyne" Mais cette fois, je m'éloigne tout à fait, à l'autre extrémité du lit.

Jusqu'à ce qu'un peu plus tard, je la sens se rapprocher... de plus en plus, jusqu'à ce que je ne puisse plus faire autrement que de l'enlacer.


Mais cette fois je sens un changement. Je sait que le moment à saisir arrive et je commence à lui caresser les seins, et cette fois ses petites phrases de repoussement se changent en petits soupirs de plaisirs. Je descends, pour lui caresser doucement les jambes, les cuisses puis ses lèvres, avant d'y insérer carrément les doigts et de changer les gémissement en petits cris étouffés.
Je lui mets aussi la main sur mon organe, puis finit par me fait jouir en remuants ses fesses contre ma queue...
ELLE: Mr.Skyne, Va chercher une protection
MOI:... :fuckyeah:
Je descends de sa mezzanine pour aller chercher ledit condom... Une fois en bas je cherche à tâtons dans le noir, quand... BAAAAANG! je viens de me frapper le crane contre une de ses foutues poutres apparente, comme je ne me suis jamais cogné! :fuuuu:
Je peux vous dire que la claque que je me suis prise m'a calmé, et après un petit tour à la salle de bain je remonte tout de même avec la capote, quand:
ELLE: Trop tard.... :yuno:

Le lendemain matin elle me dira que le temps que je descende en bas, (assez long...) elle s'est sortie de ce moment d'égarement, et s'est remise les idées en place en se disant qu'elle allait pas tromper son copain...
WTF!... mes doigts étaient quand même dans son vagin, mais comme on ne s'est pas embrassé et que je l'ai pas pénétrée, ce n'est pas tromper... Bizarre cette logique féminine parfois....


En tout cas, je pense que cette histoire est l'un des top5 épic fail que j'ai jamais eu!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] mdr !! le 13.09.12, 11h04 par Speedy Smile
  • [0] OMG le 27.10.12, 20h23 par Dams973
C'est des conneries!
En ce moment: Albi - Toulouse ;
Journal: post298637.html#p298637
Lol. Port de la capote (et du casque) obligatoire :)
Bon j’ai rigolé jusqu’aux larmes en lisant vos pires fail…donc faut que j’amène ma pierre à l’édifice !

Je pense spontanément à l’un de mes plus gros fail de ma life ! J’ai envie de lui donner un titre :

« Double fail bleu-marine »

C’était en Terminale, vu que j’étais redoublant, j’avais déjà mon permis (et une voiture ! merci Môman lol). Ma meilleure amie fête son anniversaire un samedi soir…
Je passe la prendre en début de soirée, puis on commence dans un bar.
Au fil de la soirée, je constate qu’à chaque fois que des gens arrivent et que le groupe grossit, c’est toujours la même fille (Géraldine) qui se plante en face de moi, ou carrément à côté.
Parfois elle met sa jambe contre la mienne sous la table, ou alors quand je repose mon verre, elle touche ma main innocemment…
Pour info, à l’époque j’étais un AFC en puissance : je ne savais pas identifier les signaux envoyés par une fille qui me veut…et quand je me retrouvais dans ce genre de situation en général je perdais mes moyens, bref pas à l’aise.
La soirée se poursuit dans une boîte de nuit où nous avions nos habitudes. Résultats de la nuit :
Je passe 95% du temps à danser collé-serré ou allonger sur un canap en train de rouler des pelles à Géraldine ! bref je ne vois pas les autres invités, et ma meilleure amie est furieuse, car je l’ai « ignoré » totalement !
A l’époque j’habitais chez mes parents, et la fille aussi, elle avait presque 18 ans.
15 jours après je vais la rejoindre à un concert de son orchestre à une fête de village. Vers minuit après les politesses d’usage, on prends ma bagnole et on se barre !!
Visiblement la Géraldine avait des suites dans les idées, et ce soir-là, c’était écrit que y’a pas que dans les flûtes que ça allait chauffer ! lol
Je rappelle que j’étais un AFC, je ne prenais pas d’initiative, mon expérience avec les filles se résumait au minimum syndical…j’étais pas paralysé mais j’en menais pas large !
Bref ! elle m’indique un étang à l’orée d’une forêt quelle connait. Je me gare à l’abri des regards…pensait-on ! (très important pour la suite lol)
On s’embrasse, on se chauffe, on commence à se tripoter, je fais basculer son siège, etc
On fini tout nus, et quand j’avais fini de la tripoter de la tête aux pieds…euh…

PREMIER FAIL !
j’avais pas de capote…la loose totale !
Heureusement elle avait « ramassé » 2 capotes au salon des étudiants le weekend d’avant !
J’en prends une et je la mets…très difficilement ! Elle est plus petite que les Durex et je m’étais pas entrainé, la galère, la galèreuuuuuh !
Bref ! je commence mon affaire, je la pénètre…

Quand SOUDAINEMENT je me retrouve inondé par 2 puissantes lampe-torche style Mag-Lite de l’armée US de chaque côté de la voiture !!! OMG !!!
Réflexe de survie : je me jette sur mon siège, prêt à remettre le contact et les gaz…croyant que c’était des manouches qui cherchaient la bagarre…

GRAVE ERREUR…ils étaient trois…
Habillés en bleu-marine !!! pff
DEUXIEME FAIL magistraaaaaal

Bref…Géraldine s’était recouverte les seins et le bas ventre avec ma chemise et sa veste dans un reflexe digne d’un film de Hollywood, mais moi j’étais toujours nu comme un vers ;
Je baisse ma vitre côté conducteur : c’est une gendarmette en plus de mon côté ! Tu parles d’une chance !
Je lui tends mes papiers, et là HONTE SUPREME, je croise son regard, elle baisse sa torche sur moi :
J’avais toujours la capote qui était resté accroché à mon membre ! je ne savais plus où me mettre !!
Evidemment j’avais perdu mon érection, ça m’avais bien refroidit pff

Moralité de l’histoire :
Cette nuit là je suis rentré sur trois jambes, méga-frustré et honteux.
J’ai revu la fille deux fois par la suite, on a jamais fait l’amour ensemble, puis elle m’a plaqué pour un gros naze qui ressemblait à rien…

MDR
Next !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] mdr !! le 14.09.12, 15h14 par bridget
  • [0] mdr !! le 14.09.12, 19h04 par FK
  • [+1] lol le 15.09.12, 10h00 par MrSkyne
  • [0] lol le 17.09.12, 16h44 par Reborn
  • [0] mdr !! le 27.10.12, 20h26 par Dams973
  • [0] mdr !! le 07.12.12, 23h50 par tibdeconne
Le Mans is amazing!
J'espère que ça vous a bien fait marrer! et que c'était pas trop long :D

Si j'ai le courage, je vous raconterai mon fail avec mon ex-prof d'anglais, et aussi un big fail avec la mère d'une de mes ex!!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Developpe stp le 17.09.12, 20h45 par Barta
  • [0] Bonne idée ! le 17.09.12, 21h53 par bridget
Le Mans is amazing!
Tout frais de cette nuit. J'en pleurerais.

FR : De l'importance du ménage ( et du colon ).

Hier, j'ai eu 25 ans. Un quart de siècle. Pour le pessimiste que je suis, les anniversaires ont toujours un peu été une ode à la décrépitude. Autant dire que j'voulais pas fêter !

Après un petit apéro avec les mioches de ma classe, je rentre chez moi, un peu ivre. Je me pose au milieu de mon bordel et déguste sur le pouce des cervelas Liddle en me faisant la réflexion que, quand-même, mon appart était sacrément en bordel et méritait un bon coup de ménage, histoire de pas choper la honte si une meuf ou un cambrioleur venait à y passer.
J'étais tout à mon affaire quand soudain le téléphone se mit à sonner. C'était J, elle voulait vite fait aller boire un verre pour mon anniversaire mais pas tard, elle était crevée.

Qui c'est, J? Pokedex :

Citation:
J c'est une nana que je connais depuis genre 8 ans.Une de mes plus belles amies, de loin. Ancienne pote d'un pote, puis on a étés aux cours ensemble, puis on a bossé 3 ans tous les deux. A eu un seul copain et un seul amant.Me considère comme un de ses meilleurs amis. Sort assez peu, fréquente pas trop les mecs, pas l'habitude de boire, gros nichons et belle cambrure.



Je me prépare donc, me pomponne la moindre et là paf, alerte rouge : Les cervelas veulent sortir. Feu d'artifice dans les toilettes, et tout. Je finis mon affaire, me magne car elle m'attend, je sors et la salue puis remonte en urgence pour une nouvelle explosion de fraîcheur.
C'est donc avec un mal de bide terrible que je suis partis boire un verre avec elle ( Si j'explique tout ça c'est pour que vous imaginiez l'inconfort, m'voyez? et pour la conclusion.)

Fin bref, on va dans un bar, on discute. Et à ma grande surprise ( limite stupéfaction ) la nana veut me suivre au whisky-cola. Elle finira même par me devancer.
Au bout du 5 ème verre, sa fatigue est oubliée. La miss est fort ivre, je suis moi-même plutôt joyeux et on décide de marcher un bout pour dessaouler avant qu'elle rentre. On finira par marcher plus de 3h et c'est là que tout aurait pu se jouer.

Les occasions ont étés tellement nombreuses que ça me fait mal aux burnes de toutes les évoquer mais je vais essayer d'expliquer dans l'ordre, en gros. Je mets en gras des mots clefs, et tout.

10h: On sort du bar, bourrés. La nana me taunt un peu, me pousse, des gamineries du genre. On commence à parler de cul.
10h20 : Elle veut passer chez moi pour pisser. Pas de problème. Ho what ?


POURQUOI LE MÉNAGE N'EST PAS FAIT ELLE VA ME PRENDRE POUR UN PORC!

Donc je refuse qu'elle pisse chez moi. Elle insiste. Ok, je monte en premier préparer un peu le terrain, cacher la misère. Elle fait son affaire en vitesse, limite je me poste devant mon salon pas qu'elle voie le bordel et on fout le camps.

11h. On se pose dehors. Elle refuse de se poser sur le banc humide, je propose mes genoux dans un esprit de déconne, elle hésite puis refuse.
11h30. on s'engueule violent je sais plus trop pourquoi.
00h00. Elle insiste pour allez chez moi se poser sur le canapé. Pas envie à cause du bordel. J'argue que je suis mieux dehors. Elle me lâche pas, mais je suis ferme.
00h15. Elle évoque la possibilité de dormir chez moi car trop ivre pour rentrer. Je refuse, elle insiste mais pas moyen de me faire changer d'avis. Son excuse est foireuse, je le sais pertinemment.
00h20. Gamineries en tout genre ( je lui claque le cul par 2 fois sans qu'elle s'en formalise ) puis conversation sur le cul, la séduction. Elle m'envoie deux compliments sur mon physique, première fois que ça lui arrive et totalement hors sujet au milieu de la conversation à coup de vannes. On se touche un peu, je la fait marcher à mon bras, qu'elle ne lâchera plus.

1h00. On est devant chez elle. Je suis appuyé, un peu couché, sur une poutre, sous une place de jeux. Elle s'approche, s'appuie sur moi, on parle toujours de cul, de séduction. Ma main se balade sur sa taille, sur sa nuque. Elle me renvoie des compliments, prend ma main. Elle évoque le fait que je lui plais physiquement. Puis que je suis un de ses meilleurs amis. Puis que ça fait depuis son ex qu'elle a pas baiser. Se faisant, ma main est toujours sur sa nuque, sur sa taille. Mais je ne tente TOUJOURS RIEN. Elle murmure dans sa barbe des " ho, putain ". Je ne saurais dire si c'était du genre " reprends toi ma fille, il va t'avoir " ou " il attend quoi, ce con? ". Probablement un peu des deux.

Et puis paf, probablement en désespoir de cause, elle décide de rentrer. Je lui claque une bise, ciao. J'ai marché ensuite une demi-heure en me traitant d'abrutis, bien conscient que pareil opportunité avec elle ne risquait pas de se reproduire. J'ai finis par trouver le sommeil en me donnait pour excuse foireuse que c'est le mal de ventre qui m'a fait foiré.

Bien fait pour ceux qui, vu le titre, on cru que je m'étais chié dessus.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] OMG le 12.10.12, 13h44 par Reborn
  • [0] Hum... le 27.10.12, 20h30 par Dams973
doublon edité
Répondre