Des bouquins à conseiller ?

Note : 76

le 28.12.2011 par FK

230 réponses / Dernière par Oldboy le 26.07.2019, 18h37

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
Répondre
Jiddu Krishnamurti : Se libérer du connu. Comme beaucoup d'écrits de Krishnamurti, ça fait un peu gourou mais très très intéressant sur les préjugés, la peur, la prison confortable qu'on se crée, l'apprentissage par l'empirie etc. Fascinant !

Francesco Alberoni : l'érotisme. Mon livre préfér d'Alberoni, pour comprendre la différence de l'approche sexuelle entre hommes et femmes, les attentes différentes (ou communes) et leurs communications.

Henry de Montherlant : Pitié pour les femmes. Superbe plume, récit captivant, réaliste et exagéré à la fois, je passerai des heures à lire cet auteur.

Louÿs : La femme et le pantin. C'est un livre qui était très recommandé avant sur les forums de séduction, et si j'ai arrêté d'en lire pas mal après la 5ème page, celui-ci est absolument génial. Je n'en dirai pas plus, à part à lire absolument.

Albert Camus : Les Justes. Vite lu et superbe pièce de théâtre, problématique de jusqu'où peut-on aller pour une idée, un idéal. Magnifique.

René Guénon : La crise du monde moderne. Un des meilleurs livres que j'ai jamais lu. Cela ouvre l'esprit, surtout si on est à l'université où on apprend un certain type de savoir (parce-que pseudo-rationnel ou pseudo-scientifique = au dessus de tout). On peut toujours traiter Guénon de réactionnaire mais son analyse est la plus pertinente qu'il m'ait été offert de lire sur notre époque. Non seulement à lire mais surtout à relire.

J'y mettrai également deux livres d'anthropologie

Marshall Sahlins : Age de pierre, âge d'abondance et Alain Caillé : anthropologie du don. Là aussi le moins qu'on puisse dire c'est que ça ouvre l'esprit, si ça ne le retourne pas complètement. Approche complètement différente de l'individu au sein d'un système économique pour le premier, remise en cause complète de l'évolution de notre condition sociale, problématique du désir, de la frustration et de la consommation, de la pseudo abondance des sociétés post-industrielles, un peu long à tout expliquer mais fascinant. Le deuxième est une approche des liens sociaux par le don, le rejet (théorique) moderne, le danger d'une économie au-dessus de toute autre sphère sociale, le pseudo libre marché, la matérialisation des liens sociaux, la réciprocité, voilà en gros ce qui est développé.
Ces deux livres sont à mon avis autant enrichissants qu'un voyage dans un pays qu'on dit reculé, ou devraient tout du moins être lus avant ou après un tel voyage.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 14.02.12, 19h35 par FK
  • [+1] Intéressant le 16.02.12, 14h52 par Reborn
  • [+1] Constructif le 11.03.12, 11h45 par Esteban
Louÿs : La femme et le pantin. C'est un livre qui était très recommandé avant sur les forums de séduction, et si j'ai arrêté d'en lire pas mal après la 5ème page, celui-ci est absolument génial. Je n'en dirai pas plus, à part à lire absolument.
Argh, j'ai vraiment pas pu, les réactions du mec sont juste incompréhensibles de mon point de vue, en fait, j'ai passé le bouquin entier à crier aux pages "Mais elle se fout de ta gueule, abruti!".
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 15.02.12, 20h57 par Loodyx
Votez Roshi.
Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier

Une brève histoire de temps de Stephen hawking

Je vous demande le droit de mourir de Vincent Humbert

Les 3 se lisent super vite!
Oui, je ne lis quasiment que de la SF ou Fantasy ... je lis pour changer de monde, pas pour changer de problèmes ;)

Mes auteurs favoris :
T. Pratchett : Le Disque Monde mais aussi la série des Ch'tis Hommes Libres ... miyards !
J. Vance : Durdane, Tchaï et Lyonesse
R. Hobb : Assassin Royal, Ki et Vandien et le Soldat Chamane
G. Cook : La Compagnie Noire
T. Goodkind : L'Epee de Vérité
G.R. Martin : Le Trône de Fer
Edmond Hamilton : Le Loup des Etoiles (ou la véritable histoire du Capitaine Flamm)
A.E. van Vogt : Le Monde des Â
Dan Simmons : L'Echiquier du Mal (anticipation plutôt que SF celui la) et Hyperion

pfiouuu la liste est longue (deux étagères complètes de bouquins de poche encore)

Il y'a aussi celui qui m'a orienté vers cette littérature : Jules Vernes
c'est assez impressionnant de voir à quel point cet auteur était un visionnaire.

Edit : tiens j'en rajoute un en passant parce qu'il fait partie des classiques maintenant :
The Hitch-Hicker's Guide To The Galaxy, plus connu sous le nom H²G² dont je ne me rappelle plus l'auteur. A lire en anglais dans le texte s'il vous plait ... (vous découvrirez ainsi la réponse à l'éternelle question, l'univers, le temps et tout ça)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Yesssss! le 01.11.12, 10h26 par Démosthène
  • [+1] Merci ! :) le 29.01.13, 21h17 par Jolie coeur
A force de courir après les filles je finirais bien par en attraper une.
Ce sera pas la plus jolie mais ce sera la moins rapide.
La compagnie noire...on m'en a déjà parlé et je dois dire que ça me tente pas mal (après avoir fini A dance of Ice and Fire). Tu le conseilles vraiment?

L'échiquier du mal, j'ai lu les 75% du tome 1...ça se met à bouger plus, ou quelque chose? Car je me suis rendu compte qu'il m'ennuyais quand j'ai commencé un bouquin à côté pensant le lire en parallèle et que je n'y ai plus remis les yeux depuis.

Sinon, je conseille les Sherlock Holmes, en anglais ça se lit plutôt facilement. Y a d'ailleurs une belle édition pas chere chez Bantam Classic sur amazon qui rassemble l'ensemble des romans et des nouvelles. Sinon, pour info, je vous conseille de commence par A study in scarlet (une étude en rouge) qui se trouve être la première aventure.
J'avais une vision de vieux détective de Holmes, et fut un peu surpris par les films de Ritchie, mais dès la première enquête on apprend que le détective fait de la boxe, manie la canne de combat. Dans la deuxième enquête il se shoote. Donc au final, Ritchie ne semble pas diverger de l'esprit de l'auteur ("semble" car je n'en suis qu'au début de l'oeuvre de Sir Arthur Conan Doyle).

Bonne lecture !
"La Compagnie Noire" est sympa à lire si tu aimes la dark fantasy. On est loin du héros tout puissant, les personnages servent leurs intérêts, vivent et meurent. Pas vraiment de héros central dans cette chronique (même si quelques figures emblématiques apparaissent).
J'ai beaucoup aimé le style narratif, journal de bord.

Et dans l'Echiquier du Mal, tu trouveras un peu d'action (genre poursuite) mais c'est principalement le côté manipulation qui est mis en avant. Donc si tu t'attends à un combat epique sur 30 pages, oublie le. Dan Simons est pas très facile à lire je trouve. J'ai du relire Hyperion pour comprendre vraiment l'intrigue (surtout avec le Gritch qui se déplace dans le temps).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 10.03.12, 22h27 par Démosthène
A force de courir après les filles je finirais bien par en attraper une.
Ce sera pas la plus jolie mais ce sera la moins rapide.
Oui, on m'avait décrit la compagnie noire comme cela, ça tombe bien j'aime bien ce style. Parce que bon les gentils elfes contre les méchants orcs, ça va quoi.

Ok pour l'échiquier, l'atmosphère que j'ai ressenti se poursuit. Ce n'est pas si mal, mais je m'étais lassé à l'époque.

Hypérion est vraiment sympa, et connaissant la fin, le relire peut permettre de relier pas mal de points ensemble. (sacrée Moneta).
Dans une sorte de continuité, il y a le cycle Endymion du même auteur.
L'Espoir d'André Malraux. L'auteur s'est inspiré de son expérience de la guerre d'Espagne pour écrire ce livre.

Un livre qui est tout juste génial, décrivant à la fois les circonstances de la guerre d'Espagne, et à la fois les réflexions de l'auteur tirées de son expérience de la guerre. On y retrouve toute une réflexion sur les motivations de l'être humain, et également sur le contexte politique de la guerre.
"A vaincre sans péril on triomphe sans gloire" Corneille.
Bonjour!

Je fais de la lecture simple, j'ai ouvert mon premier livre j'avais 22ans alors vous imaginer que ça
été dure de me convaincre de m'évader au fin fond de l'imaginaire.

J'ai deux livre à conseiller:

1-Titre: La vie est une partie d'échec
Auteur: Garry Kasparov

Description: Les questions qui reviennent pour Garry Kasparov sont celles que l'on aborde sur un échiquier comme dans la vie de tout les jours. Des questions comme:
Comment peut-on bien évaluer et analyser la situation, son adversaire, son rival, sans le sous-estimer ni le surestimer ?
Quelles sont les techniques pour rattraper une position qui dérape ?
Comment lutter contre ses faiblesses et accentuer ses forces ?

2-Titre: Confession d'un agent antiterroriste
Auteur: Fred Burton

Pendant des décennies Fred Burton membre d'élite du contre espionnage américain, fut placé en première ligne d'un combat secret dont le but était de préserver les vies de ses compatriotes partout dans le monde. Dans ce livre impressionnant de vérité. Burton sort de l'ombre et nous emmène dans les coulisses de la longue traque que les états-unis ont menée pour capturer les plus grands terroristes de notre époque.
Le livre nous dépeint un homme complexe, investi dans sa tâche, et nous assure une lecture captivante en nous plongeant dans les coulisses du principal conflit de notre temps.
Tiré de faits véridique, ce livre est le témoignage de Fred Burton.

J'espère que ça piquera votre curiosité... Bonne lecture.
J'aime les roses parce qu'au delà de ses épines il y a une fleur qui ne demande qu'à être cueilli.
LittleNeapolis a écrit :
René Guénon : La crise du monde moderne. Un des meilleurs livres que j'ai jamais lu. Cela ouvre l'esprit, surtout si on est à l'université où on apprend un certain type de savoir (parce-que pseudo-rationnel ou pseudo-scientifique = au dessus de tout). On peut toujours traiter Guénon de réactionnaire mais son analyse est la plus pertinente qu'il m'ait été offert de lire sur notre époque. Non seulement à lire mais surtout à relire.
Oh punaise. Je ne pensais pas trouver ce genre de recommandation, beaucoup trop éloigné du prisme utilisé ici pour décrire la réalité. Et je ne peux qu'approuver.

Pour ma part, même si j'ai été réfractaire une première fois, René Guénon a complètement modifié mon paradigme, et ce, de manière étonnamment durable. Si tu ne l'as pas fait, je ne peux que te recommander la lecture du Règne de la Quantité qui est en quelque sorte la "suite" de la Crise du monde moderne, dans lequel la métaphysique menant à ce constat y est plus profondément présentée. Un délice de pertinence apportant un véritable recadrage mental pour le lecteur qui y est sensible.

Dans le même genre de lecture menant à une remise en question de notre manière d'appréhender la réalité, même si il ne s'agit pas ici d'un métaphysicien mais d'un ethnologue et historien, je conseille L'homme et l'Invisible de Jean Servier, une mise en lumière par une grande accumulation de faits de l'unité d'un fond doctrinal commun - aucunement simpliste - à l'ensemble des civilisations traditionnelles, reliant l'homme à ce qui le dépasse, et une démonstration époustouflante de la nature de pseudo-science qu'est la science moderne, reposant sur des croyances très limitées, voire grotesques, et pourtant communément admises, si ce n'est considérées implicitement comme prouvées en raison de l'illusion des "miracles" matériels qu'elle est pourtant capable de produire.
Kewl ce sujet. J'y mets mon biniou.

La nuit des temps de Barjavel

Bernard Weber est peut être chelou et tout ce qu'on veut, mais il a quand même écrit des Faking bons books à une période.
La trilogie des fourmis
L'ultime secret


Le lion de Joseph Kessel

En ce moment jme fais L'art du bonheur dans un monde incertain, et j'ai prévu d'enchaîner avec L'art du bonheur et L'art du bonheur - tome 2 (les deux books qui sont sortis avant).
Tout ça écrit par Howard Cutler, un résumé de ses entretiens avec le Dalaï Lama.

Le premier tome L' art du bonheur parlera et développera des réponses à des questions sur le Moi.
Le 2eme tome traitera toujours du Moi, mais commencera à faire apparaitre l'idée du Nous.
Le 3eme tome parle des rapports du Moi par rapport au Nous. Honnêtement, quand je lis ce livre j'ai la même impression que lorsque je lis Fts: j'ai des vérités sur des problèmes sociaux qui me sont transmises et qui au final sont d'une simplicité déconcertante, le tout appuyé par des expériences scientifiques.
En gros quand je lis ça j'ai l'impression de voir défiler le code binaire de la matrice devant mes yeux. C'est juste un truc de malade.
Et ce mec c'est une bête sacrée comme on en fait plus beaucoup, une légende vivante. Je me suis promis de le rencontrer - juste pour le voir et lui serrer la paluche si j'en ai l'autorisation - avant qu'il - ou je - ne rejoigne Jésus et ses potes juste pour le remercier et lui faire le plus grand et le plus beau et sincère sourire que je ferai dans toute mon existence.

Après j'ai aussi prévu de lire d'autres trucs; actuellement ils sont dans un carton et attendent patiemment leur heure - ce sera peut être dans quelques mois comme dans quelques années. En gros c'est des bouquins que j'ai prévu de lire dans ma vie.

Un peu dans la même veine une nana m'avait recommandé Le pouvoir du moment présent de Eckhart Tolle - là je l'ai commandé et il rejoindra la pile des autres books à lire dans ma vie dès son arrivée.

Le meilleur des mondes d' Aldous Huxley. Lui j'avais commencé à le lire mais j'ai pas réussi à aller au-delà de la 100eme page. C'est tellement concentré que je pense que c'est un bouquin impossible à lire d'une traite si on veut en apprécier pleinement le contenu. En gros il a à nouveau rejoint la pile des livres à lire. :mrgreen:
L'art de la guerre de Zun Tsu
Le prince de Machiavel
La puissance de la pensée positive de Norman Vincent Peale
L'art d'avoir toujours raison de Shopenhauer
Comment devenir riche de Donald Trump
Je ne suis plus trop branché lecture en ce moment mais j'aime particulièrement S.King avec Rage ou les policiers du Suèdois Henning Mankell avec l'histoire de K.Wallander avec par exemple L'homme qui souriait ou encore Meurtriers sans visage. Ce sont de très bon bouquins ( a mon gout ).
Je vous conseille vivement les romans policiers de J-C Grangé (le Serment des limbes, Miserere, la forêt des mânes...). Ce mec a une manière d'ancrer les choses dans le réel... Affolant.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 22.03.12, 09h38 par achribu
Laisse partir ce qui doit.
Hello, j'étais justement en train de penser a ouvrir un topic de ce genre car je ne sais quoi lire en ce moment (j'ai plus rien en attente).

Les deux derniers bouquins lus :

Les Cavaliers - Joseph Kessel

Un roman épique, tres bien écrit. Avec des personnages forts et au caracteres profonds. Le genre d'histoire qui vous fait voyager (ca se passe en Afghanistan) et vous intéresse malgré vous a une culture. Apres faut aimer l'écriture mais perso, je suis assez hermétique aux auteurs qui en font des tonnes et j'ai lu ces 500 petites pages tres rapidement.

A tester si vous avez aimé des livres comme Les Cerfs Volants de Kaboul ou L'Ombre du Vent.

L'homme foudroyé - Blaise Cendrars

L'un des livres de mémoires de cet auteur francais qui n'est pas au premier rang de la littérature francaise mais qui est probablement l'un des rares que j'apprécie (ma récente bilinguité en anglais m'ayant fait découvrir la littérature américaine "en VO", je ne parviens plus a apprécier Victor Hugo ou Zola).

Petit côté intéressant par rapport a FTS, on a vraiment l'impression de lire un "alpha", même s'il ne parle pas exclusivement des femmes.
Merci beaucoup à tous pour ces références.

Quant à moi, je vous propose deux sagas d'auteurs américains qui font réfléchir et nous entraînent dans un univers imaginaire ou une autre époque, nous rappellant d'où on vient et re-situant la place de l'homme et de la femme dans la société.

- La Tour Sombre de Stephen King

Durant 7 tomes, on suit les aventures du dernier "pistolero" qui passe d'un monde et d'une époque à l'autre, en tentant de sauver l'univers de sa perdition. Au travers d'une histoire fantastique, c'est une critique troublante de notre société. DHV, inner game, force de caractère, place de l'homme et de la femme, psychologie, habileté, valeurs anciennes et traditions, imaginaire riche et une certaine poésie, tout y est. Une citation : "les hommes ont oublié le visage de leurs pères". Tout simplement génial, j'adore ces livres.

Plus d'infos (j'y lis qu'un 8ème tome est sorti récemment, c'est cool).

:fuckyeah:

- Les Enfants de la Terre de Jean M. Auel.

7 tomes également, cette fois-ci c'est l'histoire de la cohabitation de l'homme de Néandertal et de l'Homo sapiens. Leur vie en société au quotidien, leurs coutumes, leurs valeurs, et deux héros qui s'aiment et vont voyager à travers l'Europe, se heurter à l'incompréhension du fait de leur différence, faire des découvertes "technologiques" (pour la chasse en particulier), ... Je n'ai lu que les 3 premiers il y a une dizaine d'années, et ai repris avec plaisir la lecture du premier il y a quelques jours, ayant découvert que d'autres étaient sortis depuis. On est transportés, je les recommande chaudement également.

Plus d'infos

Voilà voilà !
Merci beaucoup à tous pour ces références.

Quant à moi, je vous propose deux sagas d'auteurs américains qui font réfléchir et nous entraînent dans un univers imaginaire ou une autre époque, nous rappellant d'où on vient et re-situant la place de l'homme et de la femme dans la société.

- La Tour Sombre de Stephen King (

Durant 7 tomes, on suit les aventures du dernier "pistolero" qui passe d'un monde et d'une époque à l'autre, en tentant de sauver l'univers de sa perdition. Au travers d'une histoire fantastique, c'est une critique troublante de notre société. DHV, inner game, force de caractère, place de l'homme et de la femme, psychologie, habileté, valeurs anciennes et traditions, imaginaire riche et une certaine poésie, tout y est. Une citation : "les hommes ont oublié le visage de leurs pères". Tout simplement génial, j'adore ces livres.

Plus d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Tour_sombre (j'y lis qu'un 8ème tome est sorti récemment, c'est cool).

:fuckyeah:

- Les Enfants de la Terre de Jean M. Auel (

7 tomes également, cette fois-ci c'est l'histoire de la cohabitation de l'homme de Néandertal et de l'Homo sapiens. Leur vie en société au quotidien, leurs coutumes, leurs valeurs, et deux héros qui s'aiment et vont voyager à travers l'Europe, se heurter à l'incompréhension du fait de leur différence, faire des découvertes "technologiques" (pour la chasse en particulier), ... Je n'ai lu que les 3 premiers il y a une dizaine d'années, et ai repris avec plaisir la lecture du premier il y a quelques jours, ayant découvert que d'autres étaient sortis depuis. On est transportés, je les recommande chaudement également.

Plus d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Enfant ... %28Auel%29

Voilà voilà !
"Le pouvoir de l'instant présent " je prend conscience de pas mal de chose avec ce livre impressionnant.
"pouvoir illimité" Anthony robbin, axé pnl
"7 jours pour changer de vie " très bonne techniques (visualisation) qu'il faut que je met en pratique :roll:
Salut les dévoreurs de livres!

Je vais vous conseillé un sacré livre sur le thème de la compétition dans la séduction.

Le livre s'appelle "Les Liaisons Dangereuses" de De Laclos. Je sais pas si sa vous dit quelque chose mais plein de film sur les PUA sont tiré de ce livre, et il est très bien écris.
Albert Camus, L'homme révolté. Il passe en revue plus de deux siècles de révoltes des sociétés et des idéologies qui les sous-tendent. L'analyse reste assez actuelle. En tous les cas, beaucoup plus que la doxa sartrienne, selon moi.

Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne, L'archipel du goulag. Sur le système carcéral mis en place dans l'ex-Urss et comment il l'a vécu dans son esprit et sa chair. Gros pavé.

Patrick Süskind, Le parfum. L'histoire au XVIIIème siècle de Jean-Baptiste Grenouille, devenu parfumeur génial, tout en étant un être profondément immoral, sans émotion, juste bercé par le monde des odeurs et des arômes.

H.G. Wells, La machine à voyager dans le temps. Ça me fait toujours autant rêver qu'à 15 ans.

Pierre Manent, Les Métamorphoses de la Cité. Essai politique sur la révolution permanente des idées qui caractérise l'Occident, des Grecs jusqu'à nos jours. Ouvrage assez touffu mais qui donne une vision éclairée et fine de cette histoire des idées et pose les perspectives qui s'offrent désormais à l'Occident.
« J'aime écouter. Cela m'a permis d'apprendre énormément de choses. La plupart des gens n'écoutent jamais. » Ernest Hemingway
J'ai tendance à privilégier les grands classiques, en me disant que je n'aurais même pas le temps de tous les lire. Dans les bouquins qui m'ont le plus marqué :
Stefan Zweig : la pitié dangereuse (à conseiller à tous les gentils garçon)
Dostoievsky :Crime et Chatiment
Toutes les réponses à vos problèmes ne se trouvent pas dans les fesses des filles...
Répondre