Votre pire rancard

Note : 0

le 12.12.2013 par amelieforyou

45 réponses / Dernière par Nicophil le 15.03.2017, 16h43

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
Une fois n'est pas coutume je me lance.

Ce soir j'ai eu l'un des pires, si ce n'est LE pire rancard de ma vie, et j'ai prié pour que la soirée se termine aussi rapidement que possible.

ZERO conversation en face de moi ( j'aime bien parler ou m'entendre parler , mais là faire la conversation toute seule sans rebond.... Un mur un silence.... c'est pénible surtout pendant tout un rancard)/
Si la personne en face de moi croisait mon regard même une seule seconde, c'était pour détourner le regard en bafouillant, et en me disant " je suis gêné, je n'arrive pas à te regarder, çà me trouble".
Aucun point commun certes, mais aucune envie de communiquer, aucune culture et aucune envie d'en avoir; pas drôle pour un sous, pas avenant, bref une tombe!...... même mon chat me divertit plus.
Ambiance lourde, pesante, ou la relativité du temps prend toute sa signification.:pokerface:


Afin de tirer des leçons, que ce soit de votre fait ou de la personne en face ou d'une situation incontrôlable ( on sait jamais!): quels sont vos pires rancards?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est balot le 13.12.13, 16h14 par Sofia06
  • [0] Courage le 15.12.13, 10h14 par Bumble
En matière de sexe il faut se prendre le cul... pas la tête.

Le plaisir donne ce que la sagesse promet.
Le pire de ma vie ?

Un soir, pour délirer (j'étais jeune), je commence à discuter avec une jeune fille que je côtoyais mais à qui je ne parlais jamais...l'archétype total, j'imagine qu'elle serait une HB10 pour certains mais dans mon cas, ça ne me fait pas rêver. Numclose facile puis premier rdv.

J'aurais discuté avec un morceau de granit que cela n'aurait pas été différent, enfin j'avais des choses à regarder au moins. Puis elle s'éclipse un instant. À son retour, idem...j'abrège mes souffrances, je lui indique tout de même que j'avais un peu l'impression d'être seule et en la quittant (j'ai des principes donc je l'ai raccompagné devant chez elle), elle me donne un morceau de papier (sûrement écrit au moment de l'éclipse). Je le lis plus tard chez moi et c'était une sorte de lettre-déclaration...Sur ce coup-là, je ne me suis pas senti bien.

Au moins, j'ai appris à sélectionner depuis plutôt qu'à me lancer dans des trucs mal calibrés...

Du coup chère Amélie, comment en es-tu arrivée là ? Ton radar ne te lançait pas des "alerte boulet" ?
Flaiel a écrit :
Du coup chère Amélie, comment en es-tu arrivée là ? Ton radar ne te lançait pas des "alerte boulet" ?
il a du aussi bien marcher que toi.

Le problème c'est que j'arrive à avoir des dates facilements, très voir trop facilement, donc en quelques instants ou peu de paroles, et de toute facon là ou j'ai rencontré la personne la discussion ne peut pas se préter ( question de circonstances ).

brrrrrr j'ai recu un sms qui me disait grosso modo " tu me plais... bla bla bla bla ' plus de phrases que pendant toute la soirée en plus!.

Sinon dans les pires rancards, une fois il y a franchement longtemps, j'ai eu aussi droit au mec qui parle de son ex en long en large et en travers et qui te compare à elle ou compare tout à elle :mrgreen: Image
Les pires rencards, Olfff edition :

- Celle qui essaye de te convertir au catholicisme pendant le rendez-vous. True story.

- Celle a qui tu payes un verre, puis qui commande deux autes tournees en disant "t'inquiete ces coups ci c'est pour moi", mais qui fait le coup du porte feuille oublie au final.

- Celle qui t'a pris pour mere theresa : " en ce moment comme je suis malheureuse, je cherche plutot un homme en peluche en fait...tu veux pas me consoler ? "

- Celle qui s' y croit beaucoup beaucoup trop : " non ne fait pas ça sinon tu risques de me perdre - hem, its a DATE, not a fucking wedding. You can get lost for all I care."

- Celle qui parle de ses exs, qui sont tous des salauds, forcement.

- Celle qui t'a pris pour un bisounours : " tu sais je suis pas une fille cool, j'ai fait du mal a des mecs biens, je voudrai pas te rendre amoureux et te faire du mal. - Bitch please ! Si on parlait cul avant de parler drama serie B ? "

- La blasée que tout ennuie. Qui a envie de rien et super cassante sur tout.

- Celle qui te fait remarquer qu'etant fumeur, carnivore et alcoolique, tu vas mourir a 35 ans.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Epic fail le 13.12.13, 14h09 par amelieforyou
  • [0] lol le 13.12.13, 16h19 par Sofia06
Ah le pire rendez vous...


Mon pire Rendez vous, par Mr.Smooth

Alors c'était une fille que j'ai rencontré par Adopte pour changer. Et si la plupart des filles que j'ai rencontré (à 2 près) étaient toutes sensées et un minimum cool celle là, ça a été comme un coup de cette pute de Karma pour être tombé que sur des filles correctes à minima.

Là, comme dit Pépé, j'ai gagné le cocotier.


Voilà, une blonde aux yeux bleus, de belles photos, un beau regard. Le hasard a voulu qu'elle ait une maison en Corse près de la mienne, enfin à 4-5 km.
Au départ la discussion était sympa, mais dès que je lui ai passé mon numéro, ça a commencé à être SMS sur SMS, et même si je suis bon bougre, là ça me pompait l'air.

Déjà, ça m'est arrivé de tomber sur des psychos, du genre, auxquelles tu donne ton numéro et dont le premier SMS est "coucou mon smooth" et ce n'est pas du second degré. Bah elle en faisait partie.
Et ça, ajouté au fait, qu'elle tenais absolument à me montrer des photos de sa face parce qu'elle était persuadé que je trouverais ça cool, ça m'a fait me dire: Image

La palme c'était qu'elle essayait de m'allumer par sms à coup de "on baisera sur la plage cet été" "je suis sûre que tu en meurs d'envie.." dès que je répondais pas, pour ensuite me dire "Qu'est ce qui te dit que tu vas me plaire?" "T'es pas mon genre". Donc elle monologuait en cherchant de l'attention, je lui ai dit que ça sera pas possible de se voir et voilà.

Sauf qu'elle est revenue à la charge 4 fois, à chaque fois je lui ai fait comprendre que c'était non.

Et cet été, alors que je zonais sur Candy Crush, venant de me faire piquer par une guêpe tandis que je servais de guide touristique auprès de Cellar Door et sa sœur, j'ai reçu un énième SMS.
Et là, ce gros connard de cellar door m'as dit "allez vas y!".
J'ai dit non.
Il m'as soulé, m'as dit qu'au pire ce sera un soirée cool.
Alors je me suis dit pourquoi pas.

Ça a été la PIRE soirée de ma vie.

La fille est venue me chercher le soir même, vers 23h30 pour qu'on aille boire un truc a Porto Vecchio.
Sachant que je n'ai ni voiture ni permis et que Porto Vecchio est à 20 minutes de bagnole (20 km de collines) de mon village.

Ça partait très mal. Elle était énervée parce qu'elle trouvais pas ma maison, genre hystérique, et j'ai pris sur moi pour ne pas lui dire que c'était mort.

Quand elle m'as vu, elle s'est posé devant moi, sortant de la voiture, croisant les bras pour ensuite me tenir ce language:
"Bon je te plait?"

Elle avait 10 kilos de plus que sur les photos. Elle portait des talons de 10 cm et ne savait pas marcher avec, c'était assez ridicule.
J'aurais du courir à ce moment là, mais comme je suis un jeune homme bien élevé (ou lâche ici), je lui ai dit "Ben...t'es un blonde aux yeux bleus", avec un ton qui se voulait tellement neutre que ça devait faire super condescendant.

Le trajet annonçais la couleur. Le premier sujet a été un énumération des mecs qui voulaient la baiser. Puis une seconde énumération des situations à elle a tapé des "pétasses en boites", et la façon dont elle aimait se mettre un grosse race.
Moi, à ce moment, je voyais défiler la route, ça faisait déjà 10 minutes, soit 2 heures à pied dans ma tête, et le sort en était jeté.

Le deuxième sujet c'était elle qui cassait a peu près tout le monde dans la rue, de préférence pour les filles jolies qui s'amusait "Bandes de putes, regarde les ces pétasses".

Elle a fait un caca nerveux pour aller au bar qu'elle voulait alors qu'il n'y avait plus de place, et je me suis posé en me demandant quelle stratagème j'allais inventer pour me sortir de ce traquenard.
La fille commande 3 cuba libre pour elle, et moi un Orangina parce que je ne bois pas d'alcool (sauf présence de Cellar Door, Holden ou Olfff).

Et dieux, que ça continuait... J'ai sorti que j'avais une copine et que je pensait que c'était une sortie entre amis.

Le temps long, monstrueux; Elle qui se perd dans ses exclamations haineuses, moi qui avait pour seule envie de lui dire "Mais tu vas la fermer ta gueule, je t'en prie?".
Le truc c'est que j'étais bloqué.
Elle m'avait amené là, j'avais pas de voiture, et comme on est un peu des farceurs dans mon groupe et que cet été je n'avais jusqu'à la pas pris cher du tout -contrairement à certains-, ils ont trouvé ça très rigolo de me laisser là en m'envoyant des sms avec des petits cœurs et tout.

Et à un moment j'en ai eu marre, j'ai commencé à la jouer second degré, à la casser, alors qu'elle avait recommencé à me dire "tu crois que tu vas me baiser ce soir hein?".
Je n'en pouvais plus.
C'est le genre de fille qui a un self esteem moisi et qui le camoufle avec une arrogance extrême, de la méchanceté envers les autres, et une recherche d'attention abominable.

Alors au départ, cette conne à deux neurones ne captait pas que je la cassais, puis elle a saisis que d'une façon ou d'une autre je me foutais d'elle.
Et elle m'as dit qu'elle sentais ça, et que si ça continuais je rentrerais à pied.

Prisonnier.
J'ai pris sur moi comme jamais.
L'enfer a encore duré 1h, durant laquelle j'oscillais entre le fait de ne pas mourir de rire et de ne pas répondre à ses piques.

Le clos de spectacle: elle le demande expressément de payer ses 3 Cuba libre.
"Non".

Et quand on est arrivé en bas de la colline ou se situe le pueblo, elle a arrêté la caisse, m'as regardé droit dans les yeux et m'as dit "De toute façon, j'ai juste envie de m'envoyer en l'air"
Je pensais exploser, mais j'ai juste percuté que cette fille était folle.
Je lui ai dit très calmement "tu sais, on s'en sort..."
Et je suis parti. J'ai bloqué son numéro, son FB, tout.


Voilà.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Quelle patience ! le 13.12.13, 14h15 par amelieforyou
  • [0] Yesssss! le 13.12.13, 14h37 par Olfff
  • [0] OMG le 13.12.13, 16h33 par Sofia06
  • [0] OMG le 13.12.13, 18h15 par MaryeL
  • [0] Courage le 13.12.13, 21h41 par wayl
  • [0] lol le 14.12.13, 02h24 par Flaiel
  • [0] Epic fail le 15.12.13, 10h20 par Bumble
  • [0] Like ! le 13.02.14, 19h08 par tibdeconne
  • [0] Quelle patience ! le 09.03.14, 10h29 par Pete Foolish
Mr.Smooth a écrit :Et là, ce gros connard de cellar door m'as dit "allez vas y!".
J'ai dit non.
Il m'as soulé, m'as dit qu'au pire ce sera un soirée cool.
Alors je me suis dit pourquoi pas.

Ça a été la PIRE soirée de ma vie.
Image

(des fois ça marche, j’te jure)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Mesquin le 13.12.13, 14h34 par Mr.Smooth
  • [0] Yesssss! le 14.12.13, 02h45 par Onmyoji
  • [0] Yesssss! le 29.01.14, 02h21 par Nnnicooo
  • [0] C'est pas faux le 06.02.14, 19h13 par Lebriquet
Un regal a lire, j'imagine parfaitement ta tete de minet romantique en souffrance au momentnou elle t'a sorti

"En fait je veux juste m'envoyer en l'air " apres deux heures de torture psychologique.

Image
Ta patience me choque Mr Smooth ... Big up ! Après, difficile de faire son malin avec le coup du chantage à la voiture :D

Moi y'a deux rencards qui puent le souffre dont je me rappelle bien :

Une amie en France m'avait présenté via FB un camarade de sa promo. Il se trouve que je devais venir en France 15 jours pour les vacances d'été, donc j'ai dit why not. Et puis il avait l'air mignion sur les photos.
Note à moi même :
- Il est très aisé de paraître 5 kg de moins et plus chevelu sur les photos de nos jours.
- Ne jamais écouter ta pote lorsqu'elle te dit " tu va voir, il est sympa, vous allez bien vous entendre ". De manière génerale, tout ce que peut te dire une pote sur les mecs se grille à la péniciline.
Bref, on se dirige joyeusement vers le ciné, et là.. Il me fait le coup de la CB oubliée. Ok... Ne voulant pas faire de scandale et passer pour quelqun de vénale, j'ai payé les deux places de cinoche . Mais vous vous doutez bien que je n'étais pas dans de bonnes dispositions ( euphémisme).
On s'installe, et au bout de 50 minutes de film :
-" Vrr, Vrr"
- Oh un message ! ( Et je vous avoue qu'à ce moment précis, j'ai ésperé secrètement qu'il soit arrivée une tuile à mon entourage genre puissance 12 afin de me dérober de ce RDV dégueu)
Manque de pot, c'était ce blaireau qui m'envoyait une requête.
-T fatigué ??
Pas de réponse
-Allé... poz ta tête sur mon épaule

Image

Alors là bien joué bro, non content de m'avoir fait payer les places de ciné ( TA place de ciné, man !!), tu me quémandes des calins maintenant ? Go fuck your cat.
Après l'avoir gentiment congédié par sms ( il faut réster élegante), il m'a répondu par une salve de noms d'oiseaux et de malédictions sur trois génerations. Allez, salut !

Sinon dans le genre bien épique il y'avait le beau gosse avec du caca dans la tête, obsédé par son ex, qui n'a pas tenté de moindre KC en trois dates, mais qui ne se gênait absolument pas pour m'abreuver d'une diarrhée de sms où se mêlait crise de jalousie gerbante et déclaration maladroite. Donc j'ai fait ce qu'une personne à peu près normale et immature fait dans ces cas là : silence radio. Mais le bougre insistait , avec 3 numéros différents puis enfin en inconnu ( forcemment).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ca va mieux en le disant le 13.12.13, 17h46 par amelieforyou
  • [0] lol le 13.12.13, 19h00 par Olfff
  • [0] OMG le 14.12.13, 02h27 par Flaiel
-T fatigué ??
Pas de réponse
-Allé... poz ta tête sur mon épaule
Image

Such text, very movie, much need, so insecure, wow.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] mdr !! le 13.12.13, 19h46 par Sofia06
  • [0] Constructif le 14.12.13, 21h35 par AigleFour
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 18.12.13, 21h56 par Onmyoji
  • [0] lol le 06.01.14, 13h12 par Marco Polo
  • [0] Like a boss ! le 09.03.14, 10h32 par Pete Foolish
Super sujet !

Certainement le pire rencard de ma vie, un type conseillé par une copine, que je n'avais jamais vu (première erreur). j'arrive, le mec est vraiment pas à mon gout, mais bon, jsuis pas une garce, jy vais quand même (deuxième erreur), ne serait-ce que par politesse et envers ma pote. mais bon, je suis déjà dans une mauvaise disposition.

on prend un verre, il a de la conversation, enfin...il monologue. sur son job, sur la politique. il me pose deux trois vagues questions sur mes études, sans plus. par contre il reluque mes seins, mon cul quand je pars aux toilettes...j'adore.
bon, il a l'air d'être passionné, pourquoi pas. au bout d'une demi heure, il m'informe qu'il a réservé un resto "pas loin, très sympa", pour....un quart d'heure plus tard.

je rappele que c'est le premier rencard, et notre première rencontre, et qu'on avait juste prévu un verre.
aheum. je sens l'embrouille à plein nez, m'enfin.

on quitte le bar, je regrette déjà le boo serveur du bar qui me faisait de l'oeil, dégoutée de rester avec ce poltron.

je me sens prise au piège, "'foiré!!", mais bon, patiente, affamée et plutot curieuse (je savais que ca puait la looze donc autant aller au bout!), on y va.

on arrive, le gérant prend ma veste, parle au mec comme s'ils se connaissaient, le mec me présente "Aliochette, une amie" (super crédible, on est deux, super sapés, ca se flaire à mille ans que c'est un rencard). je suis hyper-gênée.
...j'hallucine, forcément.
on s'installe, je glisse avec autant de bienséance et de courtoisie " c'est qui le mec làà ? tu le connais?" il me répond le plus naturellement du monde "oui oui, c'est mon cousin ! "
les bras m'en tombent. jsuis tombée sur un fou.
on papote, le vin aidant je me détends, je recommande du pinard, son discours politique se "sincérise", en fait il est trèès à droite, bien cliché, un bon vieux réac-sans pensée-pas loin d'être raciste, fermé à la discussion et à l'humour. un gros con.

il sort avec un ton d'érudit des poncifs sur les gens, paris, etc, se gargarise d'anecdotes de voyages, de soirées etc, destinées apparemment à m'impressionner. il est très con et très repoussant.

le rencard s'achève. je rentre chez moi dégoutée. et avec l'amertume tenace de m'être faite arnaquer.
ca aurait pu être juste un mec maladroit, mais la facette "pognon, j'ten mets plein la vue, je réfléchit pas, jte prends pour acquise", c'est mort me concernant.

bref, les copines entremetteuses, plus jamais !!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est balot le 15.12.13, 16h13 par amelieforyou
Aliochette a écrit :bref, les copines entremetteuses, plus jamais !!
Rien de pire que les gens bien intentionnés qui veulent te caser (et t'inventent les trucs les plus improbables), pour ton bien et surtout pour leur tranquillité d'esprit :lol:


Mr. Smooth, j'ai bien ri de tes déboires :wink:
2 vieux rencards foireux :

- quand le gars te dis que t'es trop belle 8) et que tu ressembles trop à son ex et surtout sa sœur (WTF!!)

- quand tu savais pas que c'était un rencard que tu croyais juste que c'était un verre avec des collègues après le taf et que tu te rends compte que vous êtes que 2 et qu'en plus, c'est ton boss
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] mdr !! le 16.12.13, 21h30 par wayl
Soirée Ratée - Orelsan

Alors je me souviens d'une date avant de connaître FTS, c'était magnifique. Vous connaissez l'expression "briser la glace", bon ben là j'essayais de briser un glacier plutôt. Pas de conversation. A un moment elle a essayé de partir politique, c'était pas terrible du tout. Par contre, pour le coup, j'ai découvert un bon resto (envoyez moi un MP si vous voulez l'adresse).

Y a aussi celle qui parle trop, mais genre vraiment trop, mais genre VRAIMENT BEAUCOUP TROP. A un moment je lui ai sorti : "Bon alors je vais te parler un peu de moi maintenant." Pas très fin mais bon... Au final, fille coincée, en voulait aux mecs. NEXT.

Y a également cette double date avec Krishna. Genre on s'était mis une race la veille ensemble et il avait dormi chez moi. Je date une nana et y avait sa soeur. Moi la nana je l'avais déjà emballée mais je galérais grave là (elle voulait plus), alors que Krishna ça marchait du tonnerre avec la soeur (100 fois plus mignonne putain, j'avais la haine).

Ah et y a aussi la date dilemme. Genre "Putain j'ai grave envie d'embrasser cette fille mais ses idées me débectent." Ca m'est arrivé une fois. Super mignonne, premier feeling vraiment bon mais alors bon sang, raciste comme pas permis (mais j'ai quand même pécho).

Ou alors cette date en terminale, mes débuts sur le net. Notez que j'avais pas vu sa photo (erreur du débutant). J'habitais à Grenoble et je prends le train pour aller la voir à Voiron (15 km). Comme j'ai pas de news au bout de 45 minutes je lui envoie un SMS. Elle était descendue sur Grenoble avec ses copines (Ouais, quand on est jeune on rencontre jamais personne seul mais y a les copains, hein ?) Donc je reprends le train jusqu'à Grenoble (super le billet pour rien) et là j'arrive dans le hall de la gare, j'entends "Mathieu, Mathieu !" Les copines en train de gueuler mon nom dans toute la gare... J'ose espérer tomber sur une fille jolie ou au moins qui me plairait. Erreur vieux, la fille a plus de boutons sur la gueule qu'il n'y a de touches sur mon clavier. Sans compter une haleine fétide et une capacité à parler qui ferait passer un muet pour un italien. Bref, pour la forme je me balade avec elle dans les rues de Grenoble en priant pour qu'aucun pote ne me voit avec elle. Après un moment, on se pose sur un banc dans un parc et je lui dis que ça va pas être possible. Je la raccompagne à ses copines et là, l'une d'elle me sort qu'elle veut une glace. J'ai pris mes jambes à mon cou.

Et enfin, la palme. La fille qui te fait croire que tu vas l'emballer, tu lui sors le grand jeu, tu lui fais visiter Paris. Et quand tu la raccompagne en bas de son hôtel, elle te sort "pas avant le mariage, désolée".
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Epic fail le 16.12.13, 19h30 par Suit
La rebound girl, rencard de la loose, presque entièrement de ma faute.

Un samedi après midi automnal lyonnais d'étudiant, pas grand chose à faire, du coup je propose un rencard à cette collègue de classe avec qui j'ai un peu flirté avant et qui m'a laissé son numéro. Comme pour me rassurer après l'échec avec ma meilleure amie... Elle accepte et on va se balader.

Un petit tour du parc de la tête d'or. Mais si, vous savez bien, ce tour qui vous parait si rapide quand vous êtes bien accompagnés. Et si long quand vous comprenez qu'elle ne vous intéresse pas finalement. Peu de chose à se dire, et on se sent comme un con obligé de meubler et de faire le pitre. Insoutenable silence qui vous met devant l'évidence. Vous vous dites qu'avec l'Autre, c'était quand même autre chose. Et comble de l'ironie, dans un instant de lucidité, vous vous rendez compte qu'elle aussi à l'air d'en pincer pour son meilleur ami sans oser se l'admettre. Quelle belle farce !

Puis viens ce moment un peu gênant où elle vous propose de monter quand vous la raccompagnez au bas de chez elle. Si vous êtes là c'est simplement car c'était sur votre chemin. Vous n'avez rien de prévu pour finir votre samedi mais vous savez que quand vous vous ennuyez le temps vous parait quand même moins long. Alors vous refusez, poliment, prétextant courtoisement mais certains diront lâchement, une tâche quelconque à accomplir.

Et vous vous en allez, triste, vous sentant vaguement minable. Il est peut être temps d'affronter vraiment ses démons après tout.

Le lundi suivant, vous vous voyez en cours, et vous sentez qu'elle ne vous pardonnera pas. Qu'importe finalement puisque vous vous en voulez déjà à vous même.



L'histoire raconte qu'à la suite de ce déboire, la demoiselle en question a réussi à voir les choses en face et s'est mise en couple avec son ex-meilleur ami. Ils sont maintenant mariés. Et cela fait bien longtemps que je vois ma meilleure amie comme une meilleure amie.
Je n'ai jamais regretté de n'être pas monté ce jour là.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Le pire qu'il m'est arrivé:

Je voulais emmener ma date dans un salon de thé vraiment classe (façon café del mar). Mais on devait prendre un escalier assez étroit vu qu'il se situait en sous-sol.

Ma date était claustrophobe... crise de panique: elle s'est barrée en courant :p
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] mdr !! le 18.12.13, 10h13 par amelieforyou
  • [0] WTF le 18.12.13, 11h52 par Suit
Il y a quelques années, alors que je passais h24 sur World Of Warcraft, je fais la rencontre sur le jeu d’une magnifique blondinette au visage d’ange. Elle adorait passer du temps (virtuellement) avec moi, je la faisais rire aux éclats, que ça soit sur msn (à l’époque haha) , sur serveur vocal, ou sur le jeu.

Puis un jour elle me propose qu’on se rencontre, après s’être échangé des photos et s’être rendu compte qu’on habitait tous les 2 Paris.

Rendez-vous pris, je remercie petit jésus pour ce cadeau du ciel. Parce que faire une rencontre sur WoW c’est déjà rare, mais alors rencontrer une blondinette de ce calibre qui a l’air fan de toi, là c’est comme gagner à l’Euromillion.
La nenette arrive, toute belle, je suis aux anges. On va pour s’asseoir manger un morceau, et là … je la sens complètement bloquée, gênée. Elle finit par me sortir de nulle part qu’elle va se marier (whaaaat) avec un pompier super baraqué (whaaaatt) et elle me fait la liste de ses qualités incroyables pendant plus d’une heure.

J’ai vraiment cru à son histoire de pompier pendant plusieurs années, mais aujourd’hui avec le recul je me rend juste compte que j’étais à l’époque physiquement à des années lumières de pouvoir plaire à une nana.

Depuis, je fais gaffe à mes fringues, je me suis mis au sport, je prends soin de moi, et plus aucune nana n’a eu à inventer un fiancé imaginaire lors d’un date ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Epic fail le 15.02.14, 02h12 par Apotheose
Il y a un an, demoiselle d'Adopte, 18 ans, on parle pas mal sur Facebook où ça devient assez chaud, on décide de se voir un après midi.

On discute, et je me rends compte que la demoiselle, malgré ce corps musclé qui sied tant aux danseuses et qui me ferait soulever la table sans lever les jambes en temps normal, n'a rien dans le crâne. Très superficielle, vaniteuse, ne s'intéresse à rien de ce que je lui fais voir (pourtant, le Vieux Mans bordel!), on passe devant un magasin qui vend des robes de mariée, et elle me sort "ah nan mais moi j'ai déjà tout prévu pour mon mariage, ça se passera sur 2 jours, j'ai prévu le menu, le gâteau, tout! Tu vas me prendre pour une folle!"

"Tu es folle, et un peu stupide qui plus est."

On continue de parler, elle me sort l'histoire d'un queutard qui voulait l'emmener dans un hôtel avec du champagne, puis elle me dit "ah nan mais attends, il voulait aussi brancher ma copine pour faire un plan à 3, mais j'ai hésité quand même, parce que du champagne quoi!". Une vraie pie, tant que ça brille, elle fonce dessus.

On a fini par se faire la bise, 2 jours après sur FB, elle me sort "t'as rien à me dire?" "Non" "Pff, allez c'est ça, salut!"

Je n'ai rien regretté.
Le pire de tous a été bref très bref,
Donc après ma soit disant rupture je chat sur badoo avec une fille avec qui j'avais parler quelque temps auparavant, le genre de nana avec qui c'est oui mais non mais oui mais peut être mais non mais finalement oui.
Après quelques jours de discussions enfin elle accepte de me rencontrer, je précise qu'on c'était échanger pas mal de photos ( soft pour une fois ).
Le jour dit je me met sur mon 31 ( heu non 32 j'ai cirer mes chaussures ) rencard pris devant le Palais des Papes ( je suis d'Avignon ) et la madame arrive, bon apparemment quelques pâtisseries on passé depuis sa dernière photos mais pas grave elle est super mimi elle me regarde et sans aucune explication me dit ça va pas être possible et se casse sans même me dire au revoir.

Autres pire rencard mais plus long cette fois.
L'histoire se passe a une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, a ce moment là la drague par chat sur mobile commençais a peine et on ne pouvais pas échanger de photos.
J'accroche une fille rigolote sur un chat un lundi matin après midi les texto sont de plus en plus chaud ( j'ai même du mettre le portable dans le frigo pour le faire refroidir ) et au final elle m'invite a passer la soirée chez elle.
Elle n'était pas la plus jolie que j'ai connus mais elle avait le feu quelque par et après avoir coucher ses filles on commence a s'embrasser sur son canapé et rapidement elle m'invite a visiter sa chambre.
On a fait l'amour toute les nuit entière ce soir la et les suivant, tout va bien me direz vous !
C'est le samedi que sa a merder n'ayant pu venir le vendredi soir ( repas de famille ) je l'appel et la horreur je tombe sur .... son mec et oui madame a tellement besoin de s'envoyer en l'air qu'elle se tape des mecs la semaine pendant que son mec et accessoirement le père de ses filles conduit son 30 tonnes dans toute la France.
Un rencard où j'ai du meubler la conversation pendant une trop longue heure. Je sais écouter les gens et avoir une conversation normale mais j'avais l'impression de n'avoir aucun répondant en face.
Über-frustrant.
Accessoirement, j'avais rencontré cette fille sur un site de rencontre (c'était à l'étranger) et sur les photos cadrés buste & tête elle était très bien, corpulence marquée en "normale" alors qu'en réalité, elle avait besoin d'un treuil pour se lever de la chaise.

Sinon très récemment, j'ai eu un date avec une fille qui est fournisseur en alcool & spiritueux. Bon courage pour entrer dans un bar sans que le patron la voit et que ca devienne plus professionnel que personnel. C'était intéressant, c'est vrai, mais ca casse vraiment la dynamique du date. Et elle ne pouvait envoyer chier un client comme ça... Le bon coté c'était les verres gratos :)
La fille en elle-même était particulièrement jolie, fun, intéressante, attirante. Mais elle n'aime pas l'idée de sortir avec un mec plus petit qu'elle en général (et je suis plus petit qu'elle). Après 5H de date en un soir (record, je crois), on a convenu de se revoir "un de ces jours".
Mandeville a écrit :Un rencard où j'ai du meubler la conversation pendant une trop longue heure. Je sais écouter les gens et avoir une conversation normale mais j'avais l'impression de n'avoir aucun répondant en face.
quand on lit tous les posts, c'est quand meme ce qui revient le plus souvent dans les pires rancards.

( et pourtant c'est ce que je fais quand j'ai quelqu'un en face de moi qu eje veux "repousser", et il y en a que ca ne décourage pas. Image
Répondre