Votre pire rancard

Note : 0

le 12.12.2013 par amelieforyou

45 réponses / Dernière par Nicophil le 15.03.2017, 16h43

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
Hypocrisie totale...

Depuis ma mésaventure, je prends acte.


Vous n'aimez décidément pas du tout l'apparence de votre date?
Vous ne vous sentez plus la tête à ça une fois en rendez vous?
La conversation ne bouge pas d'un iota et aurais pu endormir un paresseux sous Xanax?

Image


Essaie l’honnêteté.




Plus sérieusement, je fais ça maintenant. Si je sens que ça ne le fait pas, au bout de 20 minutes je le fait savoir clairement mais de façon courtoise.
"Je ne me sens pas attiré"
Hop, voilà, on peut tranquillement passer à autre chose, je part du principe que de mon attirance ne dépend pas la raison de vivre de l'autre.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 05.01.14, 19h38 par Sathinelilly
Mon pire rencard ça a été avec cette folle rencontrée sur adopte quand j'avais 18 ans, d'abord elle a commencé par me dire qu'elle avait montré des photos de moi à ses copines et qu'elles m'avaient toutes validé, et que j'étais trop trop beau (le tout en étant hystérique devant sa cam).

J'étais un peu con à l'époque (cela dit maintenant je l'aurais sauté aussi, mais plus vite et disparu après), bref, elle voulait qu'on se voit, chez elle un soir après 22h.
Ça sentait bon la partie de scrabble, j'arrive dans son appart (miteux), je vois de la vaisselle qui déborde de l'évier depuis 10 jours au moins, c'est assez sale et bordélique dans l'ensemble.
Voyons où ça va nous mener, elle semble aussi entretenir une relation particulièrement déviante avec son chat "l'homme de sa vie" okaaaaaaay.

Comme elle est étudiante en psycho (ho ho le beau cliché que voilà) elle n'arrête pas de me trouver des maladies mentales, c'est extrêmement irritant.

On regarde un film chiant à mourir je suis à deux doigts de m'endormir, je n'ai envie de rien, de RIEN, j'essaie de lui trouver des qualités, non il n'y a rien à faire j'ai pas envie.

Je cherche une excuse pour partir l'heure tourne, merde je crois que j'ai raté le dernier métro, j'ai pas le permis, j'ai pas de thunes pour un taxi (j'étais pauvre :( ), bloqué sur place, VDM...

Probablement vexée que je n'ai rien tenté malgré ses multiples approches elle voulait me mettre dehors, je me sentais pas de marcher des km dans le froid avec la fatigue, je négocie un peu pour squatter son canapé, elle accepte, puis elle pète une durite et me menace de me frapper si j'essaie de la toucher, ok finalement je préfère la randonnée c'est pas grave merci au revoir :lol:

Là elle s'accroche à mon bras et me supplie de rester, je suis parti en courant et j'ai disparu de la circulation :pokerface:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 07.01.14, 00h54 par Defx
  • [0] C'est pas si simple le 07.01.14, 19h01 par l Abeille
  • [0] lol le 07.01.14, 22h59 par Suit
  • [0] mdr !! le 09.01.14, 02h57 par john blund
Hahaha vos posts m'ont bien fait rire!

Personnellement, mon pire rencard ça a été un date avec une jolie fille que j'avais rencontré en cours de sport dans mon lycée à Berlin il y a deux trois ans.

C'était la Saint-Valentin (plus j'y repense, plus je me dis que c'est mythique), et Cupidon à avait du s'en mêler parce que l'avais ensuite recroisée à la sortie des cours à l'arrêt de bus, et on avait fait le trajet ensemble. Ensuite, elle a disparu pendant des mois, avant que je la recroise de nouveau dans les transports en commun. Cette fois, je décide de pas la laisser filer, et je lui demande son nom en partant. S'ensuit quelques messages sur facebook, et on décide de se voir avant que je parte. On fixe le rendez-vous un jour de semaine, l'après-midi.

À ce moment là je savais pas encore à ce moment que ça allait être le date le plus foireux de ma vie. J'avais aucune idée de ce qui était sur le point de me tomber dessus.

Déjà, elle viens avec une copine qui à l'air d'avoir trois ans de moins qu'elle. Bon, pas grave au pire ça peut-être marrant. Mais voilà qu'on monte les trois dans le métro, et à peine assis, j'apprends qu'elles ont les deux... quatorze ans ! Je maudis ces foutus cours de sports qui réunissent tout le lycée et me voilà embarqué pour l'après-midi a devoir jouer les baby-sitter. Du moins c'est ce que je pensait, avant de découvrir que ça, c'était ce que ELLE avait en tête : elle tenait plus ou moins à me caser avec sa copine, tout en me faisait visiter Berlin les endroits les plus connus de Berlin, comme si je venais de débarquer... Elle m'avait complètement pris en pitié, et en se disant que j'allais bientôt partir, voyait pas de risque à accepter de me voir. Mais j'avais rien capté, et elle réussit même à me lui faire offrir un objet auquel je tenais beaucoup (oui je suis super triste). Puis, sur le retour, j'apprends qu'elle sort à mi-chemin pour aller dormir chez son ami. Je comprends pas, je lui demande si elle parle de son meilleur ami, et apprends que non, elle parle bien de son copain. Merci Cupidon! Je fais le reste du trajet avec son amie qui du coup me paraît beaucoup plus sympa à côté.

Image

Cupidon devait être bourré ce jour-là.

Je décide de ne plus jamais dater une fille sans savoir son âge ni si elle a un copain. Je me sent absolument ridicule, petit, vexé, froissé dans mon orgueil mais ça me fait une bonne leçon. Et j'estampille cette journée pire date de ma vie. Fin!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est balot le 29.01.14, 11h22 par Mr_Orange
  • [0] WTF le 06.02.14, 21h23 par Lebriquet
Excellente idée de topic qui permet de relativiser les rencards "moyens" dans lequel tu discutes sympathiquement mais tu n'accroches pas malgré tout (Bon soyons franc, en générale, c'est plutôt la madame qui n'accroche pas en règle générale)

Mais j'ai eu aussi mon lot de rencard pourri, un exemple me revient en tête...

Soirée de pendaison de crémaillère d'un pote, ce qui implique beaucoup d'amies d'amis que je ne connais pas... De prime abord, une excellente soirée en perspective. En plus, je revenais de 2 semaines de vacances au soleil, j'étais bien bronzé, les muscles bien saillants un peu courbaturé après moultes activités vacancières... Bref, j'étais au top du top !

Et ça se sent direct, les filles rigolent plus facilement à mes blagues et sont plus réceptives à mes pensées ultra philosophiques d'homme éméché. Mais, comme à mon habitude, je crache "un peu" dans la soupe, je papillonne entre chaque groupe, fier de montrer ma gueule, ma gouaille et l'heure tourne, tourne... Si bien qu'il est 4 heures du mat et qu'il ne reste plus grand monde. Je vide les bouteilles avec un pote et là, un autre pote vient me voir et me dit :
Pote : Lebriquet, il y a cette fille qui n'a pas d'endroit où dormir, elle devait dormir avec une copine mais elle s'est fait chopé par un gars de la soirée. Elle dit qu'elle ne serait pas contre dormir chez toi...
La fille en question n'est pas belle et n'a pas ce dynamisme qui me rend plus tolérant avec le physique des femmes... Mais mon orgueil me dit qu'un fclose sans avoir négocié pour l'avoir, c'est quelque chose non ? A mon grand regret, je dis "Ok, pourquoi pas :-)" !

Après avoir dit au revoir à tous mes potes qui me disent "Oh ce soir mec, tu as été un homme, tu vas choppé le croisé de Jacky Sardoux et d'un pokémon", j'emmène la fille chez moi tout comateux.

Je lui fait visité mon appartement vite fait, je la kclose, je la déshabille et là c'est le drame : Elle est tout en sueur de la tête au pied et sa zone d'intimité ne sent pas la rosée du matin. Je plonge dans ce marécage d'odeur de salle de sport désaffecté en misant sur le fait que Popole n'a pas d'odorat... Mais rien à faire...
Popole : Mais t'es fou ou quoi, je ne rentre pas la-dedans ?! Sniff, et moi qui pensais que tu avais décidé de me respecter :-S!
Bref, j'essaie d'être poli, de la rassurer en lui disant que ça m'arrive de temps en temps et de lui dire qu'en faisant un massage, la situation s'arrangera. Je lui fais un massage, Elle me fait un massage et au bout d'un moment ça revient, Popole a décidé de faire son devoir, plus motivé que jamais. Je dégaine le matos, je retourne la demoiselle et j'enfile une protection.
M:Mince, je l'ai mise dans le mauvais sens...
Alors que je tend la main vers ma table de chevet pour trouver les munitions, elle me balance à la gueule
F : OH MAIS ON VA PAS Y PASSER LA NUIT, GROUILLE TOI !
Popole me dit alors : Va te faire foutre Lebriquet, je démissionne !!!

Bref, même si je suis le patron, je comprends Popole sur ce coup là... C'est foutu, je lui dis qu'il est grand temps de dormir. J'éteins la lumière... Alors que je commence à m'endormir, je la sens me toucher, me tripoter. Je lui dit que je suis crevé et que j'aimerai bien avoir mon espace vitale et la elle me répond
F : Je ne suis pas venu pour rien, je veux au moins toucher et en profiter
Je me sens comme agressé sexuellement. Je commence alors à comprends alors toutes ces femmes qui se plaignent de mecs lourds qui les tripotent. Je finis par m'endormir tout en rêvant que je la jarte de mon lit. Le lendemain, je me réveille, elle n'est plus là, elle est partie, VICTOIRE !

Sauf que j'apprendrais le soir même qu'elle a balancé à toutes ses copines que Popole était minuscule. Mes potes ne la croiront pas mais ses copines, et il était bien là le problème xD !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 06.02.14, 21h57 par Suit
  • [0] lol le 07.02.14, 02h17 par Serial
  • [0] Courage le 07.02.14, 02h46 par Chrys
  • [0] Courage le 07.02.14, 10h10 par Mr_Orange
  • [0] mdr !! le 07.02.14, 10h48 par wayl
  • [0] lol le 07.02.14, 18h17 par Hydrogene
  • [0] Intéressant le 10.02.14, 12h56 par W0rthy
  • [0] mdr !! le 11.02.14, 11h24 par RosieRosette
  • [0] mdr !! le 11.02.14, 21h16 par SweetyKID
Mon dernier en date c'etait y'a pas trop longtemps..

J'avais pris son numéro dans la rue, on devait se voir 5 jours apres. Et boulet comme je peux l'etre je l'ai re-abordé une 2eme fois avec la meme phrase 2 jours avant le rendez vous et presque au meme endroit mdr ,bref ca la faite marrer et pour autant c'est toujours pas mort.Finalement c'est reporte apres les vacances de noel (j'etait pas la).

Je la retrouve fraiche et pimpante,, mais au bout de 2min y'a un détail qui cloche....


Elle est chiante, a 0 de conversation , aucune repartie,ne réagit absolument a rien,bref de l'air dans la tete comme on dit.En plus de ca elle prend tout au 1er degrés .Des les 1eres minutes elle est aussi silencieuse qu'une carpe. Elle avait rien dans le crane, j'avais l'impression de parler a un mur. Pas du tout tactile pour en rajouter.Avec cet fille j'aurais du me méfier,dans ces textos elle paraissait un peu chiante .Je fait avec et on se pose dans un café ,autant vous dire que ca ne s'arrange pas, elle avait une tete a se demandait ce qu'elle foutait la .Je regarde la montre et voit les minutes défiler,je tente quand meme de l'embrasser haha et comme je m'y attendais ca ne passe pas.Au bout d'un moment je préfere abreger et lui dire que ca s'arrette la puis je me leve et je la laisse.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est balot le 07.02.14, 18h52 par Lebriquet
Lebriquet a écrit :Excellente idée de topic qui permet de relativiser les rencards "moyens" dans lequel tu discutes sympathiquement mais tu n'accroches pas malgré tout (Bon soyons franc, en générale, c'est plutôt la madame qui n'accroche pas en règle générale)

Mais j'ai eu aussi mon lot de rencard pourri, un exemple me revient en tête...

Soirée de pendaison de crémaillère d'un pote, ce qui implique beaucoup d'amies d'amis que je ne connais pas... De prime abord, une excellente soirée en perspective. En plus, je revenais de 2 semaines de vacances au soleil, j'étais bien bronzé, les muscles bien saillants un peu courbaturé après moultes activités vacancières... Bref, j'étais au top du top !

Et ça se sent direct, les filles rigolent plus facilement à mes blagues et sont plus réceptives à mes pensées ultra philosophiques d'homme éméché. Mais, comme à mon habitude, je crache "un peu" dans la soupe, je papillonne entre chaque groupe, fier de montrer ma gueule, ma gouaille et l'heure tourne, tourne... Si bien qu'il est 4 heures du mat et qu'il ne reste plus grand monde. Je vide les bouteilles avec un pote et là, un autre pote vient me voir et me dit :
Pote : Lebriquet, il y a cette fille qui n'a pas d'endroit où dormir, elle devait dormir avec une copine mais elle s'est fait chopé par un gars de la soirée. Elle dit qu'elle ne serait pas contre dormir chez toi...
La fille en question n'est pas belle et n'a pas ce dynamisme qui me rend plus tolérant avec le physique des femmes... Mais mon orgueil me dit qu'un fclose sans avoir négocié pour l'avoir, c'est quelque chose non ? A mon grand regret, je dis "Ok, pourquoi pas :-)" !

Après avoir dit au revoir à tous mes potes qui me disent "Oh ce soir mec, tu as été un homme, tu vas choppé le croisé de Jacky Sardoux et d'un pokémon", j'emmène la fille chez moi tout comateux.

Je lui fait visité mon appartement vite fait, je la kclose, je la déshabille et là c'est le drame : Elle est tout en sueur de la tête au pied et sa zone d'intimité ne sent pas la rosée du matin. Je plonge dans ce marécage d'odeur de salle de sport désaffecté en misant sur le fait que Popole n'a pas d'odorat... Mais rien à faire...
Popole : Mais t'es fou ou quoi, je ne rentre pas la-dedans ?! Sniff, et moi qui pensais que tu avais décidé de me respecter :-S!
Bref, j'essaie d'être poli, de la rassurer en lui disant que ça m'arrive de temps en temps et de lui dire qu'en faisant un massage, la situation s'arrangera. Je lui fais un massage, Elle me fait un massage et au bout d'un moment ça revient, Popole a décidé de faire son devoir, plus motivé que jamais. Je dégaine le matos, je retourne la demoiselle et j'enfile une protection.
M:Mince, je l'ai mise dans le mauvais sens...
Alors que je tend la main vers ma table de chevet pour trouver les munitions, elle me balance à la gueule
F : OH MAIS ON VA PAS Y PASSER LA NUIT, GROUILLE TOI !
Popole me dit alors : Va te faire foutre Lebriquet, je démissionne !!!

Bref, même si je suis le patron, je comprends Popole sur ce coup là... C'est foutu, je lui dis qu'il est grand temps de dormir. J'éteins la lumière... Alors que je commence à m'endormir, je la sens me toucher, me tripoter. Je lui dit que je suis crevé et que j'aimerai bien avoir mon espace vitale et la elle me répond
F : Je ne suis pas venu pour rien, je veux au moins toucher et en profiter
Je me sens comme agressé sexuellement. Je commence alors à comprends alors toutes ces femmes qui se plaignent de mecs lourds qui les tripotent. Je finis par m'endormir tout en rêvant que je la jarte de mon lit. Le lendemain, je me réveille, elle n'est plus là, elle est partie, VICTOIRE !

Sauf que j'apprendrais le soir même qu'elle a balancé à toutes ses copines que Popole était minuscule. Mes potes ne la croiront pas mais ses copines, et il était bien là le problème xD !
Prendre une douche à 2, avant, ça peut être très, très sympa ... :wink:
et ça permet d'éviter ce genre de soucis (pas illogique en fin de "soirée")
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 10.02.14, 12h55 par W0rthy
On est d'accord ! J'ai la chance de ne pas suer beaucoup donc jusqu'à cette date, ce n'etait pas mon 1er reflexe. Maintenant, ça l'est :-)
Ouais... la douche ça peut sauver de certaines situations un peu compliquées. Et puis c'est sexy, en plus.

Je crois que mon rendez-vous le plus foireux, c'était avec ce mec que j'avais croisé sur Adopte l'été dernier et qui m'avait proposé qu'on prenne le temps de se connaître. Sa fiche était normale, il avait l'air sympa donc j'ai accepté.
On avait discuté un peu par SMS, il était pas trop envahissant, assez marrant ; il m'avait juste dit qu'il vivait à Paris et qu'il cherchait à faire des rencontres. On avait un peu dévié sur le cul, c'était drôle, sans prise de tête.
Il me dit qu'il va partir en vacances, qu'on doit se voir tel soir parce qu'après il s'en va... Manque de pot c'est la fête de départ d'un très bon ami à moi : je le lui dis, mais il insiste, du coup je lui dis que je peux essayer de partir vers 23h, mais pas avant, et que bon je risque d'avoir déjà bien commencé la soirée.
Je vais à la soirée chez mon pote, je picole, vers 22h je lui dis que je pense que ça va être mort. Une demie-heure après il m'envoie un SMS pour me dire "je suis à Nation, tu viens me rejoindre ?" :shock: Ça n'avait jamais été le plan, je devais aller le rejoindre ailleurs.
Bref, je me dis qu'il s'est déplacé, pas le choix, je vais le retrouver. Je suis déjà bien avancée niveau alcool, sans être non plus complètement morte. On se retrouve, on se pose à une terrasse, je le trouve bizarre, très mal à l'aise, alors que moi j'étais plus que détendue :mrgreen: Je lui demande ce qu'il fait dans la vie, il me dit qu'il est prof de sciences physiques. Y'a pas mal de blancs, il parle peu, je meuble comme je peux (en rigolant pas mal, d'ailleurs) et à un moment donné il commence à me dire que tout est faux, qu'il est dépressif, qu'il ne bosse pas, qu'il n'est pas prof, qu'il ne vit pas à Paris mais chez ses parents en province, et qu'il est venu là pour le week-end en camping du côté de Vincennes :shock:
Là je me dis que son histoire pue sérieusement et que j'ai pas tellement envie de continuer cette histoire. On avait pris deux bières, le serveur vient nous demander de régler et je sors ma monnaie pour ma bière : là il me fait le coup du "j'avais retiré 50€ mais je les ai perdus", il fait genre je cherche partout... Je lui dis "ok te fatigue pas", je paie sa bière et on s'en va.
Je lui dis que je vais rentrer chez moi à pied vu que j'habite pas loin, il me demande de le raccompagner jusqu'à sa voiture, je le fais. Là il commence un sketch où il me dit qu'il a trop envie de moi, que je dois rentrer avec lui au camping (oui oui !), qu'il a même prévu de l'alcool pour passer une bonne soirée (il me sort une bouteille de cognac de son vide-poches, la classe). Je lui dis que non, vraiment, je ne préfère pas ; et là il me dit : "mais allez, je sais que tu couches avec n'importe qui, tu peux bien me dire oui" :shock:
Ça m'a achevée : je lui ai dit que je couchais avec qui je voulais, que ce n'était pas son affaire et qu'il allait rentrer tout seul dans son camping.
Le plus triste ? Il m'envoie régulièrement des messages sur Adopte et par SMS pour qu'on se revoie...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Epic fail le 10.02.14, 17h42 par wayl
  • [0] OMG le 10.02.14, 20h09 par Hydrogene
  • [0] AFC le 10.02.14, 20h22 par Suit
  • [0] lol le 10.02.14, 20h33 par Sathinelilly
  • [0] lol le 11.02.14, 11h22 par RosieRosette
  • [0] C'est balot le 11.02.14, 21h15 par SweetyKID
  • [0] VDM le 12.02.14, 12h00 par john blund
  • [0] mdr !! le 13.02.14, 19h00 par tibdeconne
Misère
Ça m'a achevée : je lui ai dit que je couchais avec qui je voulais, que ce n'était pas son affaire et qu'il allait rentrer tout seul dans son camping.
Le plus triste ? Il m'envoie régulièrement des messages sur Adopte et par SMS pour qu'on se revoie...
(ce que j'ai mit en gras) Une nuance que beaucoup de mecs ont du mal a comprendre j'ai l'impression. C'est pas parce que tu t'es déplacée pour le voir que tu doit ou va forcement coucher avec lui.
Mais chaud ton histoire quand même.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Orthographe stp le 10.02.14, 20h10 par Hydrogene
LuxLisbon a écrit :Ouais... la douche ça peut sauver de certaines situations un peu compliquées. Et puis c'est sexy, en plus.
Utile, oui ! Sexy, sexy... Ça dépend de qui on met dedans !

Par contre, le coup du mec avec sa bouteille de cognac, c'est gold :-D
Serial a écrit :
Ça m'a achevée : je lui ai dit que je couchais avec qui je voulais, que ce n'était pas son affaire et qu'il allait rentrer tout seul dans son camping.
Le plus triste ? Il m'envoie régulièrement des messages sur Adopte et par SMS pour qu'on se revoie...
(ce que j'ai mit en gras) Une nuance que beaucoup de mecs ont du mal a comprendre j'ai l'impression. C'est pas parce que tu t'es déplacée pour le voir que tu doit ou va forcement coucher avec lui.
Mais chaud ton histoire quand même.
Non mais c'était le type genre : "je suis dix fois plus intelligent que ceux avec qui tu couches normalement", alors que bon, il n'a aucune idée des gens avec qui je couche, déjà ; et ensuite, quand bien même il le serait, je ne vois pas le rapport. Je ne sélectionne pas les gens en fonction de leur QI, je dirais même que l'attirance physique n'a parfois rien à voir avec le cerveau...
En tout cas c'est vrai que cette histoire c'est un peu le truc qu'on me demande toujours de raconter en soirée depuis, car ça a bien fait marrer mes potes quand je leur ai dit le fin mot de cette affaire le lendemain. C'est en tout cas super déstabilisant d'être face à quelqu'un qui vous parle de lui, puis vous dit : "non mais en fait tout est faux, je suis dépressif et je t'ai menti depuis le début" :?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 12.02.14, 08h31 par Serial
Serial a écrit :
Ça m'a achevée : je lui ai dit que je couchais avec qui je voulais, que ce n'était pas son affaire et qu'il allait rentrer tout seul dans son camping.
Le plus triste ? Il m'envoie régulièrement des messages sur Adopte et par SMS pour qu'on se revoie...
(ce que j'ai mit en gras) Une nuance que beaucoup de mecs ont du mal a comprendre j'ai l'impression. C'est pas parce que tu t'es déplacée pour le voir que tu doit ou va forcement coucher avec lui.
Mais chaud ton histoire quand même.
Il y a beaucoup de mecs comme ça ^^ Mais bon ça fait pitier quand même. Faut quand même avouer que si on couche avec une fille, c'est parce qu'elle nous plait (physiquement et mentalement) et que si elle nous plait, c'est qu'on a réussit à la séduire aussi.

Du coup, ce genre de mecs à la limite, ils vont au bois de Boulogne, 40 euros, l'affaire est réglée. Mais non ils ont encore trop de fierté pour faire un forcing en lui demandant limite de faire du social en couchant avec lui.

J'ai un pote (ça m'a surpris d'ailleurs quand il m'a dit ça) qui allait un peu sur adopte ces derniers temps et il me dit que c'est pas la joie. Je me propose de l'aider en voyant si il fait des erreurs et il fini par me dire qu'il ne paye jamais le verre de la nana au premier rencard, c'est n'importe quoi.

Ça me donne l'occasion d'enchainer sur mon pire post-rencard. J'étais encore étudiant, pas de thune et je voulais inviter une nana au ciné. Je lui propose d'aller à l'UGC Gobelins en disant que j'avais pas trop de thune. Là bas elle veut des pops corns, elle a payé son billet et ses pops corns et moi mon billet. Ensuite on a fait un Macdo où chacun a payé sa bouffe. Tout c'est bien passer le jour même mais j'ai pas réussi à l'embrasser.

Ensuite plus de news puis je comprennais vraiment pas parce qu'on avait un bon feeling. Un jour je creuse le truc avec elle sur Facebook et elle fini par me balancer que j'étais un gros radin, je l'avais invité dans le ciné à l'opposé de chez elle et j'avais même pas payé son billet blablabla.

Je me suis bien pris la honte ce jour là et me suis promis qu'on me traiterait plus jamais de radin ^^ Mais j'avoue que j'avais fait n'importe quoi ce jour là.
Lol désolé de te dire mais la nana est vachement conne pour le coup.Perso je voit pas en quoi tu lui doit une place de ciné, juste parce que c'est un rencard c'est precisé que tu payes tout? Enfin a la limite maintenant je me fait pas chier, un café a 3euros plus une ballade et c'est reglé.Si le ciné etait trop trop cher autant ne pas y aller?
Je me suis bien pris la honte ce jour là et me suis promis qu'on me traiterait plus jamais de radin ^^ Mais j'avoue que j'avais fait n'importe quoi ce jour là.
A mon avis ca devait etre surtout ca. Le billet c'est qu'une excuse bidon.
J'ai un pote (ça m'a surpris d'ailleurs quand il m'a dit ça) qui allait un peu sur adopte ces derniers temps et il me dit que c'est pas la joie. Je me propose de l'aider en voyant si il fait des erreurs et il fini par me dire qu'il ne paye jamais le verre de la nana au premier rencard, c'est n'importe quoi.
Bah je vais pas sur adopte mais je paye jamais le verre de la nana et pourtant elles me le repprochent jamais. En quoi c'est mauvais de rien leurs payer ? Surtout quand on se connait a peine.


Lux: Lol, je sais pas comment t'a tenue mais moi j'aurais pris mes jambes a mon cou et je me serais sauvé.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 12.02.14, 11h36 par W0rthy
Je n'invite jamais les filles au premier rendez vous et ça marchais pour moi.
Le premier rendez vous c'est chacun qui fait un pas vers l'autre, je considère que la fille doit autant avoir envie de me voir que l'inverse et si elle trouve ça radin, pas de grosse perte pour moi.

Donc franchement tu n'as pas grand chose à te reprocher.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 12.02.14, 11h36 par W0rthy
Mr.Smooth a écrit :Je n'invite jamais les filles au premier rendez vous et ça marchais pour moi.
Le premier rendez vous c'est chacun qui fait un pas vers l'autre, je considère que la fille doit autant avoir envie de me voir que l'inverse et si elle trouve ça radin, pas de grosse perte pour moi.

Donc franchement tu n'as pas grand chose à te reprocher.
Pour moi, ça fait quand même parti de tout ce qui est lié à la galanterie et aujourd'hui si j'arrive à facilement conclure avec des nanas de 18/20 ans, je sais que c'est parce que maintenant j'ai une situation.

Du coup, c'est vrai que j'en profite un peu. A l'inverse, il y a deux semaines, j'invite une fille a prendre un verre, arriver sur place, elle ne veut rien. Je prends mon verre et au bout de 5 minutes, elle change d'avis et se lève vite pour aller commander.

A son retour, je lui demande

- Tu voulais pas que je paye ton verre c'est ça ?
- Moui.. J'ai des principes blablabla

Ça m'a fait rire, mais c'est un peu extrème.
Serial a écrit :Lux: Lol, je sais pas comment t'a tenue mais moi j'aurais pris mes jambes a mon cou et je me serais sauvé.
Bah j'étais un peu bourrée déjà, et puis j'ai beaucoup de mal à couper court quand je suis pas intéressée, j'ai un côté qui ne veut jamais froisser l'autre... Ceci dit, à la fin il a réussi à me faire sortir de mes gonds et je suis partie après l'avoir bien remballé.

Perso, je n'ai pas de problème si un mec ne me paye pas mes verres au premier rendez-vous... Disons que si le feeling est là, je peux trouver ça mignon (mais je propose toujours de payer parce que c'est naturel, et je ne me vexe pas si le mec accepte, loin de là), mais si le mec me déplaît, ça me met ultra mal à l'aise qu'il ait payé pour moi parce que j'ai le sentiment de lui devoir quelque chose.
Je paye toujours le premier verre. J'invite, je paye. Point.
Si la fille fait la démarche de m'offrir le second j'apprécie beaucoup.
Good for you!
C'est pourtant la base: "On achète pas l'attention de la fille".
La galanterie n'a rien à voir là-dedans; tu peux lui payer un coup quand tu la connais vraiment, ou si dans la dynamique de la chose, c'est plus naturel et que tu en as vraiment envie, mais pas pour respecter une convention sociale. J'ai d'ailleurs remarqué que depuis que je pense comme ça, on me propose toujours de me rendre la pareille ou de m'inviter. Tant que je le faisais simplement par "obligation", ça leur semblait naturel...
Au final pour une fille intéressée ça n'a pas d'influence, sauf si elle fait un blocage là-dessus, et pour les autres ça ne peut qu'accentuer leur désintérêt.
Répondre