Quels sont vos principaux regrets ?

Note : 6

le 17.04.2019 par FK

20 réponses / Dernière par Esope le 26.04.2019, 11h13

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
??
Probablement d'être resté de mes 24 à mes 29 ans à m'isoler toujours plus, sans toucher une femme.
C'est quand même supposé être de belles années.
Avoir raté une occasion sur un plateau en or il y a deux ans sur une meuf sur qui j'avais des vues. Sans m'y attendre, alors que ça faisait quatre mois qu'on s'était pas croisés (et on s'était genre croisé deux fois avant, vite fait), et sorti de nulle part, elle m'enlace à son départ et me chuchote dans l'oreille sur un ton sensuel "j'y vais" (sous-entendu : "accompagne-moi").

Sidéré et surpris, je suis resté tétanisé après son départ.

Je m'en veux encore profondément.

J'ai envisagé la flagellation expiatoire, si si.
De n'avoir pas cru en moi.
D'avoir laisse mes parents exercer leur emprise si longtemps.
De n'avoir pas su gerer mes emotions dans certaines situations.
De m'etre sans cesse comparé aux autres.
De ne pas avoir utilise de fil dentaire toute ma jeunesse (4 devitalisations l'annee de mes 28 ans, pourtant j'avais une brosse a dents electrique).
D'avoir autant fumé et fait partir tant d'argent.
Si non en mode sérieux, d'avoir accepté le poste que j'occupe actuellement, avec des horaires flingués pour le compte d'un mec que je méprise.

Et de manière générale, de vouloir toujours trop bien faire, ne pas décevoir, quel qu'en soit le prix.

Par contre bonne nouvelle, je quitte ce post le 30 juin :wink:
Moi, de pas avoir suffisament "lutté" contre les excès de mon tempérament introverti / casanier, et de pas avoir assez participé à des soirées. Trop sage, trop pantouflard, je suis passé à côté de trucs et j'arrive à un âge où ça ne sera plus vraiment possible.
Et l'intermédiaire ? Sortir avec des potes triés sur le volet dans un café sympa ? Y'a de la marge pour ça :)
Oui ça oui; mais les soirées trentenaires où ça picole et fait n'importe quoi, j'ai l'impression que c'est une expérience à vivre, à côté de laquelle je suis passé.
Je crois que ça continue encore après. Juste, c'est plus discret que des jeunes de 20 ans qui se torchent la gueule en boite :wink:
Il y a quelques années j'aurais surement eu des idées pour répondre, c'est pas les moments durs qui manquent.

Et aujourd'hui bizarrement... Rien. Je ne regrette rien.

Peut être juste de ne pas avoir quelque chose à regretter, ce qui signifierait que je me serai aventurée plus loin.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Très intéressant le 18.04.19, 22h50 par Onmyoji
FrenchKiss a écrit :je suis passé à côté de trucs et j'arrive à un âge où ça ne sera plus vraiment possible.
Détrompe toi, j'ai des potes de tout âge et parmi les plus vieux certains sont pas en reste de fiestas légendaires... !
Fk, je t'assure l'un de mes potes de Montpellier, un vrai natural de 36 ans, me met franchement 10 ans en soirée easy.

C'est vraiment pas une question d'âge la connerie ;)

Par contre je crois que c'est aussi une question d'envie :) Moi c'est clair et net que depuis un an, c'est vraiment plus ma priorité, ni même dans mes envies fortes.

Mais si vraiment ces regrets sont trop trop forts, et que tu passes sur Montpel', je dois pouvoir encore te montrer une ou deux soirées de trentenaires bien allumées. Et j'dois pas être le seul sur le fofo dans ce cas. Meme si clairement je boxe pas dans la même catégorie en n'importe quoi que pas mal d'anciens ou de nouveaux ici :)
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Sinon pour ma part, rayon regrets :

- ne pas avoir réussi à être plus proche avec ma frangine.
- une histoire que je n'ai pas conclue quand j'étais jeune. Paradoxalement je le regrette, alors même que je suis convaincu que ma vie en aurait été probablement moins satisfaisante.
- quelques brèves folies que je n'ai pas osé
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Moi je regrette de ne pas avoir pu m'expatrier plus tôt. :lol:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 26.04.19, 11h07 par Esope
Et puis la légende parce qu'on a fini étalé dans son vomi le cul à l'air et qu'on s'est réveillé avec des bites dessinées sur la gueule au feutre indélébile, ça vaut pas la légende d'arriver dans un bar et de le ratisser comme si tu étais le seigneur du château, et t'as pas besoin de faire des conneries pour ça ou de te défoncer la gueule.
Bon, les conneries, c'est un plus, mais les jeunes n'en ont pas le privilège, et pour le reste, non plus, malheureusement (et c'est pas pour autant que c'est légendaire, c'est souvent juste très ordinaire).
Mais après, oui, tu as raison, être trop casanier ça peut faire passer à côté de bonnes occasions (même sans faire n'importe quoi, juste les concours de circonstances et les rencontres WTF qui vont bien, et les circonstances qui vont avec).
Mais pour ça, c'est pas exactement trop tard...
- Ne pas avoir tenté ma chance avec cette superbe dreadeuse losqu'elle se tennait complètement nue face à moi. Ça fait une semaine et j'ai toujours pas retrouvé le sommeil !

- Avoir écouté les profs qui me conseillaient de viser plus bas pour mes études supérieures et mes parents qui pensaient savoir ce que moi je voulais. Ne pas avoir cru en moi assez tôt. Je voulais être chercheur, on m'a dit que je serais pas assez bon et que je devrais faire ingé à la place. J'ai réussi mon cursus avec de bonnes notes, maintenant on me dit que je peux être chercheur mais mes choix de domaines de recherche sont très limités par mon passé académique.
Faudrait que tu sois vraiment très spécialisé par ton école d'ingé pour ça. Si tu as un peu de passif professionnel, ça peut aider à faire la transition vers le domaine que tu veux. J'ai vu ça pas mal de fois. Un ingé, généralement, il a pas vraiment de mal à rebondir vers docteur. Un mec qui a un master vieux d'une paire d'années, c'est souvent déjà mort, aussi fou que ça puisse paraître...
The_PoP a écrit :
- ne pas avoir réussi à être plus proche avec ma frangine.
C'est encore possible ! Faut pas abandonner, si c'est important pour toi. Ne lâche pas l'affaire! Les fratries ont des souvenirs communs, des choses de l'enfance qui vous marquent et qui vous rapprochent. C'est une chance et une richesse dont il faut profiter.
FK a écrit :Moi, de pas avoir suffisament "lutté" contre les excès de mon tempérament introverti / casanier, et de pas avoir assez participé à des soirées. Trop sage, trop pantouflard, je suis passé à côté de trucs et j'arrive à un âge où ça ne sera plus vraiment possible.
Nanméoh !! tu peux te rattraper!

Sérieux, vous êtes trop jeunes pour avoir ce type de regrets, vous m'angoissez !!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Ca va mieux en le disant le 25.04.19, 10h23 par voucny
0 regrets.
Pourtant j'aurais pu éviter pleins de trucs badant. TMTC.
J'ai fait ce que je pouvais avec ce que j'avais en moi.
Je me suis fait du mal. J'ai surement fait du mal à des gens. Ca va arriver encore surement. So what?
Peut être un truc qui me rends détestable d'ailleurs, l'absence de remords, même-surtout pour les trucs les plus sordides. Mais ça évite pas mal de ruminations inutiles. Ce qui n'enlève en rien l'apprentissage de ses erreurs, mais j'estime que c'est un passage obligatoire pour accéder à un autre niveau. Comme un jeu en quelque sorte.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien joué le 06.08.19, 13h35 par FK
Il y a énormément de choses que je voudrais différentes. Mais je ne m'étalerai pas dessus.
Parce que pour beaucoup finalement, ce n'est que mon ego qui parle. Ou des injonctions externes sans doutes même si certaines sont devenues une part de ma personnalité. Et pour celles qui viennent vraiment de moi, je me dis que je ferai tout mon possible pour y arriver.
Parce malgré tout ça, tout ce qui est parfois un fardeau, il est des choses dans ma vie, des amitiés, des rencontres, des accomplissements, que je n'aurais pas si tout était différent.
Alors je ne changerais rien, vis à vis de moi.
Mon seul regret, c'est d'avoir parfois fait du mal à des gens que j'aime dans le processus de cet accomplissement là...
Répondre