[Journal] Timaro

Note : 7

le 04.03.2009 par Timaro

229 réponses / Dernière par Timaro le 22.10.2019, 21h33

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Répondre
1 an que je suis sur FTS... et ben! Que de chemin parcouru depuis!


Je galèrais un peu en ce moment à revenir dans le game, car peu de tant pour aller sur Paris. Mais j'ai trouvé un taff à... ODEON! Le paradis. Et ce quartier me donne une patate d'enfer!


Sylvie, MILF camerounaise, 35ans

Depuis que je travaille à Odéon, je ne fais que croiser de jolie demoiselle, certaines me dévisageant, d'autres ne prêtant aucune attention à mes regards posé sur leur jolies poit... visages! Et pourtant, malgrès toutes ces raisons d'aborder, je n'y vais pas. La peur de l'AFC qui est revenue, qui me hante, et empêche de progresser. Que faire? Je ne savais pas... J'ai donc commencais à relire des messages et cartes postales reçues de proie de cet été.

Mais le vraie déclic arriva au boulot. J'ai la chance de travailler dans une boutique ou il n'y qu'une clientèle féminine et... de qualité j'ai envie de dire. Mais mon travail, du moins la déontologie, m'empêche de sarger correctement.

Plein de frustration après ces semaines de galère, un soir, sortant du boulot à 19h et me dirigeant vers le métro place saint André des arts, je réfléchissais à un moyen de revenir dans le game, et de progresser encore plus. C'est alors qu'une femme, plutôt bien foutu, avec une poitrine... comment puis je dire... énorme, de long cheveux noire tombant sur ces épaules, de longues jambes fines... Naomie campbell (non j'exagère beaucoup là), passe devant moi. Et à ce moment je me dis, "non, tu ne la laissera pas partir". Demi tour, accélère un peu et:
Moi: Bonjour ... Je fais de la photo et quand je vous ai vu passer, je me suis dit que cela serait un catastrophe artistique si je ne vous proposé pas une séance photo
Elle: ???
Moi: Oui, bon, c'est 300€ la séance
Elle: (rire) J'ai n'ai pas le temps en fait
Moi: Ce n'est pas grave, on va le prendre :-) .
J'avoue que ce coté de la discussion fut quasi nul, mais nous avons commencé à discuter d'art, de son marie qui est un connard puis je lui ai proposé de l'inviter à la maison européenne de la photographie. En échange elle me proposât un repas chez elle. L'interaction a durée 1h à peu près.
Je n'ai pas sorti ma routine famille, mais j'ai pas mal confronté les cultures africaines (très famille, proche) et européenne (plus individualiste et matérialiste), et cela m'a fait gagné des points. Au risque de me faire hué, j'ai l'impression que c'est ce qui fonctionne le plus avec ce type de dame.
Un autre truc, je n'ai pas demandé son numéro pour voir comment cela allé se passer, j'ai juste projeté certaines choses comme la séance photo ou l'expo, en affirmant à chaque fois que nous nous reverrions, par l'utilisation du futur. Et c'est elle qui m'as demandé et donné son num.
Bref, elle croit que j'ai 25ans, et viens de rompre avec son amant.



Guichetière à la banque

Cela fait une moment que je ne vois qu'elle a ma banque. Et pourtant j'y vais peu souvent car elle est dans le 92 et moi 91. Mais nous rigolons bien, je me moque d'elle:
moi: A chaque fois, je vous vois courir pour me servir. Arrêtez, je n'aime pas les blondes 8)
Elle: ...!
Moi: et mal coiffé! Je vais vous donnez un conseil: je ne viens que le mardi ou jeudi, donc faite un effort ces jours là... Il en va de notre couple!!
Elle: vous êtes méchant!
Moi: non je paie des agios.
Elle: mdr
J'y ai étais fort,mais cela devait être la 3ème fois que nous nous parlions. Et maintenant, à chaque fois que je la revois, elle me dit salut avec un grand sourire, et quitte son guichet pour laisser sa collègue quand je rentre dans la banque. Puis elle réouvre son guichet dès que c'est à mon tour. Au bout de la 3ème fois, je pense qu'elle le fait pour moi ^^!


Estelle, étudiante en communication


Un instant magique... Je la vois marché devant et se retourner pour sourire à un sdf... et elle avait un regard... wouahou! On aurait dit corinne bailey rae! et j'adore cette chanteuse. Bref, je la rattrape et:
Moi: bonjour, je t'ai vue et je me demandais, sans indiscrétion, tu faisais quoi avec le mec par terre
Elle: euh... oui c'est indiscret, mais je lui parlais pourquoi?
Moi: pour rien, je trouve cela très noble. Prendre de ton temps pour parler à un sdf, c'est parfois mieux que donner de l'argent
Elle: oui la solitude c'est le plus dure
Moi: T'es jeune et t'en a déjà conscience...bravo
Elle: je suis déjà passé par là en fait
S'ensuit une discussion sur le social (j'ai fait parti d'une assoc dont je tairai le nom par discrétion), sur ses études et sa coupe de cheveux:
Moi:C'est... atypique! Doigt dans la prise? Broching foiré?
Elle: méchant, tu peux parler toi
Moi: moi c'est fait exprès les cheveux secs, je suis testeur pour vivelle dop! C'est grace à moi qu'ils font des gels super efficaces!
Elle: ptdr
En fait elle allait dans une boutique, mais qui venait de fermer. Donc elle devait rentré chez elle. Je lui explique que je prends le métro à X car la barrière et plus facile à sauter. Alors qu'elle allait à l'opposer, elle propose de me suivre (cela faisait 20 min que nous parlions).
Moi: écoute, moi je nous vois avec un scénic, un labrador et 10 petits métisses
elle: 10? c'est beaucoup
moi: j'en porterais 5 dans mon ventre si tu veux
elle: mdrrr
Elle: nous mais je vais prendre la ligne X. Tu descends où?
moi: à U et toi?
elle: bah je vais faire pareil... J'ai trop mal au dos
Moi: ca tombe bien je suis doué en massage
Elle: moi aussi!
Moi: (tendant la main) je te masse si tu me masses
Elle: t'es pas sérieux là.. on se connait à peine
Moi: c'est juste un massage
Elle: d'accord
Dans le métro nous parlons cinéma, littérature puis nous descendons à U. Là elle prends mon numéro (la loose), puis nous nous quittons en nous faisans la bise!


Fille un peu boulote dans le métro

Je rentre dans le métro et cherche une place. En passant devant une fille, 25ans, mignonnette, celle ci déplace son sac. Je m'assoie:
Moi: (d'un air grave) bon, c'est uniquement parce que je ne veux pas que vous ayez déplacé votre sac pour rien...
Elle: (sourir)
30sec après elle se passe la main dans ses cheveux long et les mets derrière son oreille.
Moi: comment vous faites? Moi si je le fait, ils bougent pas
Elle: mdrr
Moi: une fois ma main est même resté bloqué... Vous avez pas une solutions? on m'as dit que c'est du à mes origines
Elle: expdr Ben des shampoings
Moi: oui mais lesquelles?
Elle: ou des masques!! Oeuf yaourt
Moi: Vous vous foutez de moi là.
Elle: non c'est serieux, cela fonctionne. Mais en même temps comme vous dites, c'est vos origines..
Moi: RACISTE! moi j'ai le droit de le dire, mais pas vous
Elle: PTDR
Les mecs autours regardaient la scène assez bizarrement, car on se touchait les cheveux... Bref, j'arrive à T et je descends. Elle m'a regardé d'un air: "cela s'arrête là?" "oui ma belle!"

Voila le début de mon retour dans le game.
Et encore, j'ai laissé passé énormément d'EC, et de numclose possible au boulot... j'ai les boules..

D'autres sarges en solo mais dur dur de reprendre.

J'ai l'impression que ma dernière grosse relation (émotionnel j'entends), m'a lessivé. M'a enlevé toute envie de rencontrer des filles, ou du moins la motivation.

Une fois qu'on a gouté à la sarge, à cet univers rempli de rencontres, de sorties, il est très dur de s'en défaire, et de commencer autre chose. J'ai vécu un été 2009 génial, mais c'est loin. J'ai rencontré cette fille et je me suis assagi..

Tout cela pour vous dire que.. il faut y réfléchir à deux fois avant de se "poser". L'appel du large (mais pas forcément des thons) se fait ressentir tôt au tard, et dans mon cas, m'as rendu très malheureux.

Je me rend compte, par exemple, que hier après midi j'ai passé 1h a reluqué des filles sans en approché aucune... Mais que se passe t il?

Je confirme que la découverte de la drague, des multiples rencontres et aventures amoureuses que cela engendre entraine chez le dragueur une difficulté à se "poser"

En effet, pourquoi se contenter d'une seule femme (aussi belle soit elle) alors qu'on peut en avoir de nombreuses ??

Personnellement, j'ai longtemps préféré enchainer les conquêtes mais aujourd'hui (à 28 ans) je pense plus à une relation sérieuse, une LTR avec pourquoi pas l'envie de faire une famille avec elle... ( mais bon j'avoue que parfois j'ai des rechutes :mrgreen: )

J'aime bien ce journal, bonne continuation

Amicalement Steve :wink:

Merci Beaucoup Steeve, venant de toi, ça me touche.

J'ai énormément de difficulté à me poser. Cette apres midi je suis sorti sur Paris. Au bout d'une heure de marche je me décide à aborder la première cible.

Emy, 24ans, New yorkaise faisant ses études à Paris.
Moi: Bonjour j'aurais
Elle: sorry i'm late and i dont speak french
Moi: He'll just take few seconds... so, I need a female advice.. What do u think about this closes? I have an important meeting now, and i dont feel good in that.
Elle: oh, it's good
Moi:really?
Elle: really, i never lie
Moi: except now
Elle: (mdrr)
moi: So... Where r u from?
Elle: NY
On a discuté 30min sur le trottoir puis elle m'a donné son num. J'ai pretexté ma réunion pour m'éclipser en lui faisant la bise et en lui demandant:
Moi: ok, we have a nice sentence here "women driving, Dead coming!", so please, call me when u wanna drive. Then i will stay at home!
Elle était explosé de rire.
Moi: Next time, we'll begin your therapy
Là, elle pouffait de rire.

Estelle, 22ans, étudiante
Moi: J'adore la psychologie et j'ai cru voir inscrit Freud (prenant son livre)
Elle: Oui
Moi: Cela parle de quoi?
Elle: C'est une introduction sur les problèmes de refoulement...
Moi: l'inconscient et tout le tralala... Je viens de terminer un livre de Jung sur le rêve à l'opposer de freud
Elle: ah oui? Cela disait quoi?
Moi: blablabla
Cela marche...

Elle était là, lisant un livre "Introduction à la psychanalyse", ca tombe bien, je suis callé en psycho, et nous avons discuté du Çà, du Moi et du Surmoi jusqu'à son arrêt.
Là je lui propose de continuer la discussion autour d'un verre et elle me laisse son numéro.

tu es mon demi-dieu ahahah tant de rencontres, d'approches mais comment? comment?.

Cela me donne réellement envie de me lancer c'est motivant MERCI.

Bonne chances pour les futures conquètes
Shaune pour vous servir

Merci Shaune!!! 8)

Hier après midi rendez vous avec un pote du coté de Montparnasse.
Plein de jolie cible, mais je n'ose pas aborder.

Au moment de partir, sur le quai du métro...

Laetitia, étudiante en art, 21ans, jolie mais sans plus:
Moi: pour rejoindre Bercy, c'est bien par là?
Elle: euh non c'est le mauvais quai
Moi: suis-je bête [...] ah mais tu y vas aussi?
Elle:oui (sentant le dragueur relou)
Moi: Timaro (tendant la main!
Elle: Laetitia
Puis discussion sur l'art, la créativité, et mon endroit secret (cf posts précédent). Puis au moment du numclose elle me dit
Elle: mon copain n'aimerais pas trop
Moi:là tu supposes être mon genre... te précipite pas trop
Elle: non mais il est super jaloux
Moi: ma mère aussi
Mais elle ne m'a pas laissé de contact.



Phonegame avec la freudienne
Moi: Estelle?
Elle: oui?
Moi: c'est Timaro, le mec en thérapie
Elle: ah tu vas bien??
[...]
Moi: alors, cette discussion on la termine se soir, 19h, place saint michel?
Elle: j'ai cour!! Mais demain pas de problème pour 20h
Moi: Je vois si je peux et je te textote!
Phonegame avec la new yorkaise
[...]
Moi: i was wondering if u would be ok to drink something tonight
Elle:oh, i'm not available, but on sathurday night..
Moi: I have already planned something but tomorrow will be ok.
Elle: Ok, i'll call u!

Dans les deux phones games, j'y vais directement, pas de chichi ou blabla et les deux sont ok. Reste à voir le taux de flakes là. J'avais pas beaucoup de motivation donc...
Je suis en train de m'autoanalyser, car j'aimerais bien écrire un article sur "ma méthode" si cela peu aider certains.

Quand à ce journal, je l'écris pour moi, mais je suis aussi fier quand je vois que cela motive certains. C'est aussi pour cela que je le recommence/continue.

Cette aprés midi, je vais faire mes courses, et au rayon homme je tombe sur une démonstratrice qui me propose son produit. Cette fille a mon age et c'est une bombe!

Demonstratrice trop trop trop belle. Mon idéal féminin (version mars 2010)
Moi: Non merci, je ne prends que la marque X.
Elle: Je comprends, c'est moins cher.
[...]
Moi: Vous pensez quoi de celui ci?
Elle: il est bien mais je préfère celui là
A ce moment une autre cliente arrive et commence à lui parler. Là je m'écclipse en lui souriant puis 30sec après que la cliente ai terminé:
Moi: Pénible les clients qui racontent leurs vies...
Elle: ca passe le temps
Moi: pas trop difficile? Vous êtes intérimaires?
Puis discussion sur ses projets professionnels, la photo et facebook. Elle me laisse son prénom et nom. Elle viens peut être à une soirée avec moi, dans la semaine. Je pars.

5min après je reviens la voir, je ne peu partir comme ça:
Moi: écoute, je préfère te le demander directement, car par facebook cela ne me plait pas trop. Ca te dit d'aller boire un verre?
Elle: euh quand?
Moi: dans la semaine qui arrive
Elle: oui ca peut être sympa, mais avec X (son projet pro) je sais pas si j'aurais le temps
Moi: on s'échange nos num et tu me tiens au courant
Elle: ok
[...]
Moi: je suis vraiment à la bourre
Elle: bah... vas y
ce soir je l'ajoute sur FB et 30sec après elle accepte l'invitation. Suite à voir, car elle me plait sous tout rapport.

Le fait de revenir je me suis trop grillé, j'ai pas géré du tout. Contrairement aux 10 premières minutes, j'arrêtais pas de bouger et de changer l'intonation de ma voix. Et là son comportement à changer... Vous voyez où je veux en venir? Garder un ton... pas monotone mais constant. Cela subcommunique de l'assurance, et la moindre fluctuation, même inconsciente vous pourrit votre prestation.... A bon entendeur.



Date avec freudienne:

Rdv dans un café près de Montparnasse. Elle m'avoue avoir menti sur son age, elle a le même que ma soeur (18ans...). Cela m'a refroidi, puis coté discussion elle ne me plaisait pas trop (du genre je ne suis pas fidèle, les mecs sont des kleenex, nous les juifs sommes les plus forts et tout le tralala) donc j'ai prétexté un rdv pour partir. Toutes façon je sais même pas si j'aurais pu faire un truc avec, car elle a des style de critère (riche petite parisienne du 5eme) dans lesquelles je ne rentre pas du tout. Ceci dit, on a eu une discussion sur la psychanalyse, et avec ce genre de nana, connaitre le sujet de discussion sur le bout des doigts cela vous donne 1000 points d'un coup.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Le fait de revenir je me suis trop grillé, j'ai pas géré du tout.
oui c dommage, mais bon ça à l'air open qd même ;)
à quoi bon vivre 100 vies, une seule nuit me ravit.

J'attend la suite.

Hier, prenant le RER dans une station que steeve connait bien (lol) pour aller taffer.

J, black de 19ans, legging noire, robe orange qui moule ses petites fesses, mais visage moche, mais corps de malade
Moi: il vient de passer?
Elle: oui... faut attendre le suivant dans 20min, on l'a loupé à 1min près
Moi: argh, je vais être en retard au taff.
Puis discussion sur ce qu'elle fait et tout, son rdv.. On monte dans le rer suivant, elle me raconte sa vie, puis arrivé à ma correspondance, elle me propose de m'accompagner à mon rer :shock: . Je sais pas, ce game était trop trop facile, on aurait dit que la nana n'attendait que ça. Je monte dans le rer, enregistre son num qu'elle m'avait donné puis lève la tête, et je la vois me faisant signe (au revoir). Je pense être tombé sur un cas soc.


Date avec l'américaine hier soir, j'ai fini la main dans sa culotte mais c'est pas allé plus loin (j'ai encore ma copine... LOL).

[/mode 36 15 mylife on]

PS: en début d'année scolaire, j'ai eu des problèmes, j'étais au bords de la dépression. Bref, me remettre à la sarge est une cure pour moi, je me sens mieux, heureux, car je rencontre énormément de monde, de tout bord, et j'adore ça. Donc quand ca va pas, sarger!

[/mode 36 15 mylife off]

Après midi sarge.. avec ces 13° annoncés, cela va être du bonheur. Compte rendu ce soir.

bonne nouvelle..... je ne suis plus avec ELLE....

steve a écrit : J'aime bien ce journal, bonne continuation
+1 et j'ai pas encore tout lu :idea:

Merci Vilinius!


What's new in my life? I guess, that's what u want to ask....

J'ai rencontré pas mal de fille, mais ma première date fut ce soir.

Sarah, 25ans, brune comme je les aimes:

Dans une gare Rer, je lui demande combien de temps met ce rer pour aller de A vers B.
Elle: euh... attendez... xx min!
Moi: Merci... Si jamais vous avez besoin d'une recommandation en vu d'un poste à la RATP, n'hésitez pas....
Elle: mdr
Dans le rer je m'assoie en face puis nous discutons des boulots RATP, que ce sont des glandeurs, et qu'ils nous font chier avec leurs grèves au moment où cela vous fait le plus chier. Bref, mon cynisme est à l'image de son hilarité: au top.
On enchaine sur son taffe, et c'est tout naturellement que je récupère son numéro à mon arret.

PhoneGame:
Sur l'humour, l'appelant de mon fixe:
Elle: j'ai pas répondu car c'était un fixe
Moi: Je connais les méfaits des ondes, donc je n'ai plus de portable
.....
On convient d'une date. Je confirme par sms, en précisant:
Moi: C'est ok pour jour j, stop. Ecris de mon talkie walkie, stop. Problème de sonotone, stop. Confirmation? Stop (je sais pas si il faut le mettre celui la).

La date se passe très bien, on discute bref. Au moment de se quitter j'ai fais le newbie:
Moi: tu me plais beaucoup... et cette expo avec toi aussi!
Elle: sourire.....
Moi: j'aime pas les mystères
Elle: tu verras si on se revoit pas..... A la prochaine (sous entendu oui donc)!
Biz
On se sépare puis je descend dans le métro.... La je fais demi tour, cour vers elle, l'arrete
Moi: Vraiment, tu me plais et je meurs d'envie de t'embrasser...
Elle: Euh..... Jamais le premier soir
Puis mon sms:
Moi: J'assume ^^! j'espere ne pas t'avoir choquée. J'ai passé une bonne soirée. Rentre bien.
Elle: Bonne nuit.... Tu ne m'as pas choquée! T'as de la marge encore!


Sinon....

Autres numcloses: En ce moment je tourne à pratiquement 100% de numcloses. J'ai plus aucun problèmes avec cela... faut que je m'améliore en date ou je foire.
Demain je vois 2 filles numclosées avec
"Je peux envoyer un sms de ton téléphone? Je m'inquiete pour ma copine... Bon je devrais pas, elle m'as quand meme trompé 3fois"
Ce truc trouvé par hasard.... on dirait pas comme cela mais c'est TERRIBLE! Une tuerie. Numclose à 200% avec date assurée!

Samedi date avec black péniche du début de mon journal!


Bref, je reviens à fond là! Cela fait longtemps que je n'ai pas eu la pêche comme cela! Si jamais vous avez des questions sur un point mal abordé ou quoi, n'hésitez pas! Je répondrai avec toute l'humilité que je vous dois bien sur.

Wow ! C'est trop bien ! Ton journal est une source de motivation ! :)

Dis moi, tu gères pas mal au niveau de la tchatche. C'est mon plus gros problème ! J'ai souvent des blancs ! Comment tu fais pour gérer ça ?
If you don't use it, you lose it

Merci :P ! Honnetement, je ne sais pas... j'essaie de me détacher des techniques pré établies. Je veux dire par là qu'il y a du très bon dans la communauté, mais aussi beaucoup de chose qui vont te pousser à te poser trop de question et faire n'importe quoi. En gros, il faut dissocier le bon du mauvais grain.

Pour ceux qui lisent mon journal, vous savez que black péniche, celle de la page 1 ou 2, je ne sais plus, je l'ai déjà planté cet été.... Bah la je viens de le faire une deuxième fois.


Américaine, 34ans, avocate, brune, 1m60 45kg

Hier au boulot, je m'occupe d'une cliente. Nous discutons et je ne cesse de me rapprocher d'elle, en parlant de plus en plus doucement. Avant qu'elle ne me laisse, je lui propose de boire une café après le boulot, elle refuse car
Elle: euh... I'm sorry but, as u see, i'm quiet older than u so...
Me: I talked about a coffee, not more, i have dignity here!*
Elle: ok, but give me your number.
A ce moment je me dis que c'est mort! On se sépare en ce faisant la bise, et j'ai laissé passé a lot of customers!
Bref, 1h après, le sms SURREALISTE:
Elle: Dear Timaro, thank you for all your help today. I just realized. I you dont have plans after work,i planned on going to dinner... if you d like to join. E.
Moi: U r welcome! It would be great, im leaving work at 8.30pm.
Elle:Thank u timaro! Do you want to plan to meet at @@@@@@@@@, the place is called @@@@? We can have a glass of wine and something to eat at the bar, its my treat!
Bref, superbe restau, (150€ la note, qu'elle a payé, je ne suis qu'étudiant merde). Elle ne fait que parler et moi très peu. Ceci dit, mon anglais l'a beaucoup touché, le fait d'avoir une discussion fluide. Je me rapproche puis lui propose de marche un peu. On passe devant une supérette de nuit, elle a besoin de "toilet paper" et là, je la charrie. On arrive à son arret de bus, je lui prend la main, lui dis que je n'ai jamais rencontré "such a girl, a one who care about every detail! I feel really good with you". Elle avait des étoiles dans les yeux. Je l'embrasse sur la joue, elle monte dans son bus ne lachant pas ma main.. Je la revois dans la semaine!


La fille au rateau de jeudi:

Elle m'a renvoyé un sms:
Elle: Tu m'en veux?
Moi: non t'as de la marge!
Elle: Alors est ce que t'as envie de me revoir?
Moi: ca dépend... Tu vas couper court au suspense?
Elle: Quel suspense?
Moi: euh, je n'ai toujours pas de réponse à ma question
Elle: oui j'ai envie de te revoir
Bref, c'est dans la poche.


A, une fille de cet été qui m'as flaké car "sors d'une relation difficile"

Je cite mon journal page 5
J'ai reçu un texto d'une fille qui m'a flaqué:

Citation:
"je suis venue à saint michel, et je suis reparti aussitôt car j'ai eu peur. Je suis en plein séparation et c'est dur. Je suis vraiment désolé mais je préfère en rester là. Dsl"

On peut pas faire plus mort.
Bref, je lui ai renvoyé un sms:
Elle: ca va très bien et toi? Ca me fait plaisir de te lire
Moi: Ca va. Ta vie sentimentale va mieux?
Elle: Non, ce livre est une arnaque.
[...]
Moi: une expo ca te dit?
Elle: Oui pourquoi pas
Moi: Jour J à lieux X ok?
Elle: ok!A la prochaine, et... Je serais là!


Sarah, 23ans, très jolie mais pas de style vestimentaire.......
Elle hésite devant un sandwich:
Moi: je peux passser devant?
Elle: oui allez y
Moi: l'éternelle indécision féminine
Elle: C'est plus difficile à vivre pour nous que pour vous vous savez..
Moi: je demande à voir. Je vous conseil celui là
Elle: Ouais mais je veux du sucré...
Moi: Bon bah ca alors
Elle: :P
Moi: vacance?
Elle: Non mon train a été annulé et vous?
Moi: Je suis nouveau parisien (bon 18mois)
Elle: bon ben au revoir (après avoir payé car je l'ai relaissé passer devant)
J'ai mis toute l'interaction là.. Puis je paie et me dis "T'es con ou quoi? PUCEAU, TAPETTE, CONNARD". Donc je lui cour après, j'ai vu la direction dans laquelle elle est partie:
Moi: Si je te propose d'aller boire un café, tu me réponds quoi?
Elle: bah monte dans le métro
Moi: j'ai mon rer là... Quoiqu'il vient de partir
Elle: rire
Moi: et j'ai toujours pas ma réponse
Elle: oui!
Bref, je me ressens comme cet été, ça va beaucoup mieux et je recommence à m'épanouir! Mais je flash un peu sur la fille au râteau... A toi forumeur qui me lit, ou toi qui me connait et qui me lit aussi, Tires moi une balle si je me case!

PS: une bonne amie m'as dit que j'avais tendance à m'attacher trop vite, ou idéaliser... faut que je trouve une solution à ca!

Le score de cet utilisateur est négatif ce qui veut dire que ses messages sont globalement jugés problématiques par les autres utilisateurs.
Salut Timaro,

Tout d'abord, bravo pour ton parcours et je dois avouer que ton journal est actuellement le plus impressionnant du forum. Toutefois, j'aimerais bien que tu répondes à quelques unes de mes questions sans langue de bois, si tu permets, merci d'avance. :wink:

* J'ai remarqué que tu abordais très majoritairement tes cibles dans les transports en commun, ton field favori. Ou bien dans des situations propices à une approche indirecte.
Est-ce que tu abordes aussi dans la rue ? Directement ? C'est-à-dire, tu vois une fille jolie dans la rue qui marche et tu vas l'aborder. Ou est-ce que dans cette configuration là, la peur reste encore présente ?

* Dans toutes tes interactions/essais, combien de râteaux te prends-tu en moyenne ? Parce qu'on a l'impression que chaque interaction aboutit nécessairement à un numclose. Or on s'en doute bien que ce n'est pas le cas.

A+

Hello Timaro,
c'est très sympa de te lire, ton journal est dynamique et tu vas à l'essentiel, j'aime bien.
Mais comme le fait remarqué Leibnoza, tu relates beaucoup tes succès. J'aimerai voir un peu si évidemment ça t'arrive encore ce qu'il se passe dans le cas des râteaux, ce qui a foiré, quand et pourquoi, parceque je crois qu'on va tous s'y reconnaitre :wink: ... je crois qu'on apprend davantage des échecs que des réussites.
Mais continue comme ça ...
A force de courir après les filles je finirais bien par en attraper une.
Ce sera pas la plus jolie mais ce sera la moins rapide.

Oki, je comprends ce que vous voulez dire. Et oui, je vais répondre sans langue de bois.

Ta première question, je comptais justement y répondre. En effet, je me suis rendu compte d'une chose, je peux sortir en me disant tu vas sarger et ne me prendre que des rateaux. J'ai du succès quand je ne pense pas à ça. Voila pourquoi j'aborde principalement dans les transports en communs, dans la queue d'un supermarché ou dans un centre commercial, la guichetière de ma banque ou encore une cliente à l'endroit où je travail, c'est plus naturel, car cela passe dans la case "discussion en attendant", même si l'approche et directe.

Je n'ai pas peur d'aborder dans la rue, mais clairement je ne sais pas y faire. Et la, je t'assure qu'en sargeant dans le métro, je dois tourner à 70-100% de numéros alors que dans la rue, 10-30%. L'indirecte dans les transports en communs prends tout son sens: la personne attend, tu lui poses une question, elle te répond car elle n'a rien d'autre à faire. Et la discussion se crée.
Dans la rue, tu dois aussi batailler pour garder son attention car elle doit rejoindre son amie ou je ne sais qu'elle autre excuse. De plus, même en indirecte, je suis directement catalogué dragueur. Donc oui, j'abordais dans la rue, et je prenais plus de râteaux.

Ex: Cet après midi je demande mon chemin à une jolie blonde. On commence à discuter, puis nous restons pratiquement 30min sur le trottoir, au milieu des passant à se raconter nos vies. Mais voila, j'ai pas que ça à faire, donc je lui propose de continuer cette discussion plus tard, mais elle décline l'invitation:
"Elle: J'ai 30ans, encore dans les études, et l'internant me bouffe tout mon temps libre... Même si je le voulais je ne pourrais pas... mais j'ai adoré cette discussion"
Bref, le street pour moi, c'est synonyme de râteaux maintenant.

En bref, dans les transports ou autres (voir plus haut), que ce soit directe ou indirecte, je m'en sors. Dans la rue, je suis quasi nul. Ceci dit, je vais essayer de m'améliorer, car je veux être capable de séduire n'importe où (et je ne dis pas n'importe quelle femme).

Pour être plus spécifique, je pense ne pas avoir assez de "classe" pour aborder dans la rue. Cela marche avec certaines, d'autres non, et puis actuellement, je n'ai plus assez confiance en moi pour m'y remettre. Cela reviendra.

Pour l'instant, j'y arrive très bien, mais pas dans la rue.

Enfin, cette semaine j'ai du prendre 2 ou 3 râteaux dans la rue. Je ne saurais vous dire pourquoi car je ne me suis pas posé la question. Mais dorénavant je vais y réfléchir et poster ces points. Tu as raison (le dernier post), ce sont les échecs qui nous font progresser, donc faut que je m'attarde sur ce point...

J'espere avoir répondu à vos question.. Si ce n'est pas le cas, dites le moi!

Le score de cet utilisateur est négatif ce qui veut dire que ses messages sont globalement jugés problématiques par les autres utilisateurs.
Merci de ta réponse sincère, Timaro, et sans langue de bois.

Effectivement, draguer dans les lieux de transport, centres commerciaux, bars, etc... ça doit être plutôt facile pour toi et représentent des zones de confort.

La rue, ça reste quand même hyper hard et en même temps, le terrain royal pour les apprentis PUA.

On attend la suite avec impatience. :wink:
A+

Yep,
je viens tout juste de démarrer la lecture de la Mystery Method (in english) et justement dans la préface il précise bien que des cibles fixes sont plus abordables que des cibles mouvantes ... bon je vais pas réagir à chaque fois que je trouve une concordance sinon je décroche plus du forum.

Mais merci pour ta réponse Timaro ... plus je vous lis et plus j'ai envie de m'y coller :wink:
A force de courir après les filles je finirais bien par en attraper une.
Ce sera pas la plus jolie mais ce sera la moins rapide.

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre